AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaede Kobayashi [Dernières retouches]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Lun 4 Mar - 15:37

CARTE
D'IDENTITE





© avatar



    NOM : Kobayashi

    PRENOM : Kaede

    ALIAS ET SURNOM : :"La cornue" faisant référence aux petites cornes qu'elle a sur la tête.

    AGE : 22 Ans

    DATE DE NAISSANCE :22 Mars 1990

    METIER : En cavale. Scolarité equivalente à un Bac général. Anglais correct.

    NATIONALITE : Japonaise, Américaine.
    Le passeport Américain la présente sous le nom de son père : Zimmerman

    GENRE : C'est une dame !

    CLAN : Neutre





Pouvoirs :


  • Description : Diclonii.
    Spoiler:
     
    Il s'agit d'un pouvoir télékinétique.
    Celui-ci prend naissance dans son épine dorsale et est ensuite redirigée par une de ses deux cornes sur sa tête. La fréquence de ses ondes varient celons la corne utilisée. Ses cornes sont constituées principalement d'os parcouru par des vaisseaux sanguins et des cellules nerveuses.
    La corne gauche donnera un effet "tranchant" à l’impulsion et la corne droite donnera l'effet de saisit d'un objet. Dans tout les cas, les impulsions sont très courtes. C'est ce qui donne leur violence et leur précision. Cependant, c'est aussi ce qui fait qu'elle ne peut saisir un objet plus d'une seconde.

    Corne gauche : Offensif

    Fiche technique :
    Il semblerait que 5 attaques à la suite ( en 5 secondes donc une attaque par seconde ) soit son maximum avant de devoir s’arrêter pour laisser ses cornes refroidir. (Environ 2 minutes)

    Taille d'une onde : Environ 1 mètre de largeur si l'on en croit les entaille dans les murs de béton armée.

    Portée : 2 mètres. Au delà l'onde se dissipe et est inefficace.

    Onde par seconde : 1

    Précision : De l'ordre du cm.

    Il semblerait que le sujet ne puisse plus contrôler l'onde une fois que celle-ci est lancée. Elle reste cependant précise dans le "lancée" de cette onde. Celle-ci allant tout droit jusqu’à atteindre un objet physique ou sortir de la zone de portée.

    Vitesse des ondes :975 m/s (équivalent à une balle de pistolet)

    Efficacité :

    Mannequin en gel balistique [V]

    Planche de bois [V]

    Parpaing [V]

    Portière de voiture [V] | Deux attaques ont été nécessaire pour découpé la porte.

    Porte Blindée de coffre-fort [X] | Le sujet n'a pus qu'entaillé le blindage. Le test d'attaque forcée à permis au sujet de brisé le blindage au bout de 12 attaques mais s'est soldé par un évanouissement du sujet qui a du récupérer pendant 2 jours.

    Béton Armée : [X] | Le sujet a provoqué des entailles profondes dans le béton sans le détruire complémentent.

    Cochon vivant : [V]

    Résultat : Il semblerait que la puissance des ondes est un équivalent à la puissance d'une balle de 12mm. Cependant le sujet à montrer une évolution lors de son séjour dans le centre.
    Nos estimations montrent qu'avec un entrainement intensif, le sujet sera capable plus tard de frapper plus vite (2 fois par seconde), plus fort ( Blindage de moins de 20 cm ), accroissement de la portée d'attaque de façon progressive ( 5 mètres ), fatigue moins importante ( 10 attaques disponibles avant de devoir se ressaisir.)
    Il semblerait que lorsque le sujet est fatigué, celle-ci voit l’efficacité de ses attaques divisé par deux.




    Corne droite : Défensif
    Capacité à intercepter des objets. Plus l'objet est lourd et/ou rapide, plus elle aura du mal à l’arrêter voir même à simplement le dévier de sa trajectoire. Tout dépendra de son énergie cinétique en joule. Limite (100 Kjoules environ).


    Fiche technique :
    Les résultats des tests dans les chambre à haute vélocité indique que le sujet et capable de stopper ou dévier des projectiles lancé contre celui-ci. Voici les résultats.

    Projectile :
    -Pomme lancé par un homme [V] | Le sujet à trancher l'objet avant qu'il ne l'atteigne.

    -Sphère de 10cm de rayon en plombs |Tire à 2000 joules| [V] : L'objet s'est arrêté dans la zone des deux mètres.

    -Sphère de 10cm de rayon en plombs |Tire à 5000 joules| [V] :
    L'objet s'est arrêté dans la zone des deux mètres.


    -Sphère de 10cm de rayon en plombs |Tire à 10 000 joules| [V]:
    L'objet s'est arrêté dans la zone des deux mètres et à 1m90 du sujet.

    -Sphère de 20cm de rayon en plombs |Tire à 20 000 joules| [V]:
    L'objet s'est arrêté dans la zone des deux mètres et à 1m70 du sujet.


    -Sphère de 20cm de rayon en plombs |Tire à 60 000 joules| [V]
    L'objet n'a pas été stoppé. Celui-ci semble avoir ricoché. Impact sur le mur à 1 mètre de la tête du sujet.

    -Sphère de 20cm de rayon en plombs |Tire à 70 000 joules| [V]
    L'objet n'a pas été stoppé. Celui-ci semble avoir ricoché. Impact sur le mur à 90 cm de la tête du sujet.

    -Sphère de 20cm de rayon en plombs |Tire à 80 000 joules| [V]
    L'objet n'a pas été stoppé. Celui-ci semble avoir ricoché. Impact sur le mur à 80 cm de la tête du sujet.

    -Sphère de 30cm de rayon en acier |Tire à 90 000 joules| [V]
    L'objet n'a pas été stoppé. Celui-ci semble avoir ricoché. Impact sur le mur à 50 cm de la tête du sujet.

    -Sphère de 30cm de rayon en acier |Tire à 100 000 joules| [V]
    L'objet n'a pas été stoppé. Celui-ci semble avoir ricoché. Impact sur le mur à 1 cm de la tête du sujet. Plainte de douleur du sujet.Ceci est la limite des capacités défensive du sujet. Au delà, elle ne fera que ralentir autant que possible le projectile pour minimiser les dégâts.

    -Sphère de 30 cm de rayon en acier |Tire à 110 000 joules| [X] Impact sur le sujet. Dégâts minime. Le sujet à réussie à absorber une très grande partie de l'impact.

    -Sphère de 30 cm de rayon en acier |Tire à 120 000 joules|[X]
    Impact sur le sujet. Hématomes et blessures sur la zone visée. Fracture d’une cote. Le sujet a absorbé une grande partie de l'impact.

    Tire d’objets simples spéciaux non standards :
    Voici des objets que le sujet est arrivé à stopper avec leur poids et leur vitesse.

    Balle 9mm : Vitesse 900m/s | Poids : 8 grammes [V]
    Balle de M16 : Vitesse 975m/s | Poids : 10 grammes [V]
    Crash test : Voiture de 800 Kilos | 50 Km/h [V]
    Cochon vivant catapulté : 300 kilos | 48 km/h[V]
    Tir de fusil : Grenaille : [X] Le sujet à arrêté 4 plombs, les autres sont passés
    Le sujet ne peut stopper que quatre objets à la fois.




    Tous les autres résultats de tir resteront confidentiels, notamment les tests énergétiques, résistances à la chaleur, découverte d’angle morts.




    Le sujet peut saisir un objet de façon temporaire. De l'ordre de 0.5 secondes. Les tires multiples indiquent qu'elle peut Bloquer/Parer des projectiles toutes les 0.5 secondes pour trois projectiles à la fois. Plus les projectiles sont lourds et rapides et plus elle aura du mal a bloquer/parer les projectiles.
    La chauffe des cornes se fait la aussi et plus les cornes chauffes plus il lui sera difficile de se concentrer. Jusqu’à ce qui lui soit impossible de faire quoi que ce soit.

    Nous avons découverts un effet « radar » avec les capacités défensives du sujet sur tous les objets allants à une vitesse trop grande pour être vue. Cela lui permet de stopper tout projectile se dirigeant vers lui et ne dépassant pas le seuil énergétique de 100kj dans la zone d’action de la capacité (2 mètres).

    Les mauvais cotés :

    -Ses deux pouvoirs ne concernent que les objets tangibles et physiques. Elle ne peut bloquer des attaques au corps à corps.

    -Une douleur trop forte l’empêchera d'utiliser ses deux pouvoirs.

    -Elle possède un angle mort sur ses cornes qui l’empêche de bloqué ou d'attaqué quoi que ce soit venant de derrière elle.(Angle de 110° depuis ses deux cornes vers l'arrière de sa tête).

    -Arracher, détruire ou endommager une de ses cornes lui vaudra une douleur insoutenable pendant plusieurs jours et l’impossibilité d'utiliser le pouvoir lié à la corne.

    -Une corne repousse et/ou guérit en 3 semaines si arraché complètement. Une semaine si simple fracture de la corne.

    -Le sujet se plaint souvent de douleur à la tête. Une sur-utilisation (Donc des que l'on dépasse le seuil des 5 attaques à la suite) entrainera des douleurs à la tête. Les capteurs thermiques indiquent aussi une élévation de la température des cornes, probablement la source des maux de tête après une sur-utilisation. Le sujet à pour habitude de se tenir les cornes après une sur-utilisation sans évanouissement.
    Ordre de grandeur des température : Pour donner un ordre de grandeur : 37° de base , une attaque fait monter la température de la corne d'1° , et elle refroidit, a température normal, à la vitesse d'1° toute les 30 secondes. Idem pour les blocages, sauf qu'un blocage/ricochet augmente la température de 0.5°.


    -Un état de berserk semble exister chez elle. Elle n'a réussie à atteindre cet état qu'au prix de douleur tenant de la torture mentale et physique.
    Dans cette état ses cornes ressortent de plusieurs centimètres en plus et ses capacités semblent considérablement décuplés pendant une vingtaine de seconde. Cependant sa précision est pratiquement nul, elle attaque de façon aléatoire tout ce qui est autour d'elle.
    Après ce délais, les cornes ont repris leurs places d'origines et le sujet et tomber dans un coma de plus 15 jours.

    -Elle a deux petites cornes sur la tête...Ce qui est loin d'être discret en publique.

    -Enfin, n'importe qu'elle télépathe la trouvera facilement. Impossible pour elle de se cacher aux yeux de cette catégorie de mutant, son pouvoir étant trop "bruyant" psychiquement parlant.

  • Niveaux de maitrise : Au vu de ce qu'elle a subit et l'utilisation répétée dans le centre de recherche japonais, celle-ci possède une bonne maitrise de son pouvoir. Cependant, il lui arrive encore de rater ses cibles.
    L'utilisation de son pouvoir fait "chauffer" ses cornes. Au bout de 5 attaques (ou 10 blocages) elle se verra prise de douleur qui l’empêchera de continuer à utiliser son pouvoir correctement. Perte de la précision et de la puissance de ses attaques et défenses. Voir l'ordre de grandeur de température.

  • Lien entre les Pouvoirs: Kaede utilise deux façons différentes de contrôler ses impulsions psychiques via ses deux cornes. Elle peut choisir soit l'une soit l'autre pour obtenir l'effet lié à celles-ci.


Description Physique :


  • Apparence : La première chose que l'on remarque chez Sanae et qui attire immédiatement l’œil c'est le rouge. Ses longs cheveux naturellement lisse reflètent une couleur écarlate vive et même pour ainsi dire flashy. Ses yeux reflètent aussi cette couleur intense et profonde, lui donnant un regard inquiétant. il sera difficile de l'approcher naturellement. Sinon elle a un beau visage, bien proportionné avec des lèvres plutôt pulpeuses, des joues qui rougissent assez vite sur sa peau blanche.

    Parlons-en du blanc d’ailleurs. Sur ce rouge prédominant, les deux taches blanches et pointues dans ses cheveux sont la deuxième choses que l'ont remarque presque immédiatement chez elle. Deux cornes de 4 cm de part et d'autre de sa tête. De loin, on pourrait croire à des sortes d'oreilles de chat, vision qui s’efface instantanément quand on la voit de plus près. Sa peau aussi, toute blanche. Non pas que c'est sa couleur naturelle, mais plutôt...bah elle est blanche comme un cul quoi ! Elle n’a vraisemblablement pas beaucoup vu le soleil...

    Ensuite elle à un corps tout en courbe gracieuse. Une poitrine franchement généreuse, un ventre plat voir peut être un peu trop, ses cotes se laissant voir par moment, signe d'une excellente santé et d'une alimentation parfaitement équilibrée. Elle est plutôt grande, 1M73, et pèse 62 kilos. Enfin c'est ce que l'on voit d'elle au premier regard. Sous les vêtements se cachent des bandages, des hématomes multiples et des cicatrices comme si elle avait pris des coups à répétition. Elle marche toujours le dos bien droit, voir même un peu cambrée et son regard reste toujours assez bas, évitant au possible de croiser les regards des autres.

    Ses vêtements habituels se résument à un uniforme, composé d'un blaser bleu et d'une jupe bleu. Dans le centre de recherche elle ne portait des vêtements que pendants ses cours.(Voir l'avatar).
    Pendant les tests, afin de mieux observer le comportement de son pouvoir , celle-ci était nue. A force de blessure, il lui arrivait de n’avoir que des bandages en guise de vêtements. Aussi, elle supporte assez mal les autres vêtements. Probablement à cause du traumatisme du centre de recherche.

    Ce sont les seuls grands traits physiques de la jeune femme. Pour ce qui est du reste il n’y a rien de vraiment notable si ce n'est qu'on voit clairement ses origines japonaises dans les traits de son visage.

    Pour ce qui est de ses cornes, lorsqu'elle ne porte pas les inhibiteurs Psi, elle tente de les cacher avec des petits rubans bleus qui forment un joli contraste avec sa chevelure rouge. Quoi qu'il en soit elle essaiera toujours de les cacher, quitte à porter un bonnet en plein été.

  • Signes Particuliers : Il est clair que ses cornes sont ce qui fait qu'elle est reconnaissable d'entre tous. C'est vraiment son signe le plus particulier avec l'iris de ses yeux rouges et ses cheveux écarlates.

    Quand à ses nombreuses cicatrices, celle-ci sont dut aux expériences les plus douteuses du centre de recherche. Sa plus grosse balafre se trouve dans le dos, suite à un test qui à révéler qu'elle possédait un angle mort derrière elle.



Caractère :


  • Mental : Quand on a connut que la douleur, on ne peut pas être très saints d'esprit. Souvent, elle vous fixera avec son regard profond et remplit de haine et de tristesse. Vous ressentirez toujours cette gène quand elle vous dévisage. La présence d'un esprit torturé qui en a trop subit. Aussi, kaede est assez silencieuse, renfermée et même craintive. Une main qui se lève un peu trop près d'elle, elle tournera la tête presque d'instinct pour éviter une éventuelle claque. Aussi, elle s'est forgé une coquille pour renfermée sa haine et éviter de vouloir tuer toute les personnes qui l'entourent. Cependant, cette coquille est fragile et Kaede peut parfois être prise à des crises de sadismes lors de l'utilisation de son pouvoir.
    Elle prendra un plaisir malsain à démembré la personne qu'elle voudra tuer, phalange par phalange, jusqu’à épuisement ou que quelqu'un arrive à la raisonner.

    Enfin, elle voue une haine sans fin envers l’espèce humaine qu'elle considère comme étant responsable de toute sa souffrance.

    N'ayant vécue que dans le centre de recherche celle-ci n'a jamais entendue parler des différents clans/groupes présent dans le monde. Elle n'est même pas certaine que quelqu'un d'autre possède des pouvoirs comme elle. Elle n'a donc aucune opinion sur n'importe lequel de ses groupes. Cependant, les idéaux de la confrérie, s'il venait à lui être présenter, lui correspondrait surement.

    Elle n'accordera ensuite aucune confiance à un quelconque étranger. Vous vous en ferez très difficilement une ami, et très facilement une ennemi. La moindre trahison, mensonge, même minime détruira durablement le peut de confiance qu'elle pourra vous accorder.

    Elle restera de nature assez distante avec les humains et probablement beaucoup moins avec les mutants.

    Kaede est donc une personne fragile et instable.



Histoire :

  • Talents Particuliers :
    Parle japonais et anglais (Fort accent).
    Fait preuve d’une grande intelligence.


  • Possessions : Kaede possède, bien qu'elle ait bien aimé ne pas l'avoir, un dispositif de contrôle sur ses cornes (Inhibiteur Psi) et sur sa nuque ainsi qu'un stimulateur nerveux au niveau de ses reins (Stimulateur Épinal) sur sa colonne vertébrale, généreusement offert par la compagnie qui étudiait les pouvoirs de Kaede.

    Ce système permet à celui qui à la commande d'obliger, ou non, Kaede à utiliser ses pouvoirs ou, au contraire, à l’arrêter. Ce système mesure en temps réelle l'activité psi des cornes de Kaede et l'indique à la télécommande.

  • Biographie :

    La famille Kobayashi, se composait de Sanae Kobayashi et de Harry Zimmerman Kobayashi. L’une japonaise, fabuleuse et une petite carrière dans le mannequinat, l’autre, Américain originaire de New-york et faisant carrière dans l’immobilier. Fou amoureux de sa belle, il la suivit jusqu’au Japon où ils auraient pus vivre comme une famille des plus normal. Ils eurent ensemble deux enfants. Un petit garçon, nommée Kaito Kobayashi, et une fille, possédant des cornes sur la tête…

    Kaede Kobayashi fit sa "première victime" le 22 Mars 1990.
    Lors de sa naissance, sa mère mourut en lui donnant la vie et surtout en lui donnant un prénom.
    "Kaede".
    Son père n’arrivera jamais à faire son deuil. Aussi, celui-ci eut raison de lui lors du deuxième anniversaire de la mort de la mère. Kaito sera envoyé chez ses parrains et marraines qui l'accéptèrent volontiers. En revanche, Kaede ne fut pas accepté. Une mutante dans la famille ? C'était impensable.


    Autant dire que Kaede à assez mal démarré dans la vie.
    Elle fut alors transférée dans le principal orphelinat de Tokyo ou elle vivra ses 7 premières
    années au milieu d'autre orphelin. C'est la que Kaede va découvrir la cruauté des enfants. Vous savez, celle qui fait qu'ils adorent arracher les ailes d'une mouche juste pour voir, puis lui enlever les pattes et finalement l'écraser lorsqu'elle ne bouge plus.

    Si en plus vous êtes différents des autres, alors vous devenez carrément le bouc émissaire.C'est ainsi que Kaede commença à subir les brimades régulières de ses petits camarades de classes.C'est à ses 7 ans qu'on commença à l'appeler "La Cornue" à cause de ses deux petites cornes sur la tête.

    Sa scolarité s’arrêta la.
    Elle s’arrêta le jour de la découverte de ses capacités.
    C'était par une chaude journée d'été, où des jeux d'eau pour se rafraichir avait été organisé avec les enfants.

    -Nah nah la cornue ! Elle s'est encore pisser d'ssus !!
    -Bah alors Kaede, faut te changer !


    Les petits malins avaient trouver le moyen de lui renverser de l'eau dessus ainsi que sur son sac d'école. Ils s'étaient rassembler pour se moquer d'elle dans la cour de récréation pendant que les surveillants étaient occupés avec d' autres groupes d'élèves.

    Comme à son habitude, Kaede subissait, elle ne tentait même pas de résister, elle laissait simplement couler et savait qu'au bout d'un moment ils se lasseraient.

    -Bah aller pleure ! Les monstres ça pleure pas ! Donc si tu pleure pas c'est que t'es pas humaine la cornue !

    -Ouaiiiiiiiis !

    -Tain c'est pas drôle elle va encore rien faire...pfff !

    -hey la cornue pourquoi tu dit rien ? hein ? T'es nul ! Même pas drôle !

    -Attend j'ai une idée !

    L'un des petits gaillards vint lui attraper les bras pour la bloquer. Kaede fut surprise du geste. C'était différent. D'habitude ils l’embêtaient puis la laissaient tranquille lorsqu'ils en avaient finit ou que quelqu'un vienne les arrêter.

    -Vas y tape la, comme ça elle va pleurer et elle sera humaine ! T'as vu on veut juste t'aider à redevenir comme nous !

    -Oh ouais Yah ! Je suis un ninja ! Et je vais tuer le monstre à corne ! Faut lui enlever !

    Elle pris un coup dans le ventre. La douleur physique se mêlait à la douleur psychique.

    -Aïe! Non ! arrêtez ! ça fait mal ! s'écria t elle !

    Les 4 garçons furent sublimés de joie en la voyant enfin réagir. Ils frappèrent encore, visant le ventre jusqu’à ce qu'enfin kaede lâche une larme. Ses grands yeux rouges fixèrent le garçon en face d'elle qui leva le point pour la frapper en plein visage.

    -Je vais lui retirer ses cornes !

    Il prit l'élan et frappa.

    Son poing n’atteignit jamais le visage de Kaede. Elle se retrouva soudainement libre de ses mouvements. Elle avait juste mal, terriblement mal. Son corps était endolorit et ce n'était pas à cause des coups qu'elle avait reçu. C'était autre chose. Elle se tordait de douleur par terre. Elle avait l'impression d'avoir été découpé, tranché, arraché de par en par.
    La douleur lui coupait le souffle. La haine qu'elle avait envers ses camarades et la douleur était en train de la rendre complètement folle.

    Elle entendait des cris qui venait de l'autre coté de la cours. Des cris d'horreurs et de paniques. Kaede réussit a reprendre ses esprits, bien que la douleur la faisait se tordre par terre encore... Elle releva la tête pour voir pourquoi les autres criaient. Elle se rendit compte alors d’où lui venait cette sensation de démembrement. Le poing de son camarade reposait à quelque mètre plus loin, sa tête aussi et le reste du corps était méconnaissable. Elle ne préféra pas tourner la tête vers ce qui devait rester de celui qui la tenait.
    Les quatre garçons n'étaient plus que des morceaux de corps repartit ça et la autour de Kaede.

    -Appelez des ambulances, y a eu une bombe !

    Cette vision d'horreur ainsi la douleur était absolument insupportable.
    Elles eurent finalement raison de sa conscience et Kaede perdit connaissance.

    Elle ne revit alors plus le jour...

    Les forces japonaises, déjà conscientes de l’existence des mutants, avaient pris les précautions nécessaires et surtout, voulaient étudier un peut plus en détails les capacités des mutants.

    Kaede fut un spécimens de choix. Aussi, ils s'occupèrent d'étouffer l'affaire de l'orphelinat, la déguisant en un simple attentat.

    C'est là que le véritable enfer de Kaede commençât.
    Suite à ce massacre, elle fut transférée dans un centre d'étude indépendant du gouvernement, le GenicsResearchCenter. Ils s’occupèrent juste, de façon plus ou moins légale de la faire passer pour disparue faisant de Kaede un cobaye de choix.

    Manque de chance, cet institut était plus que véreux et avait déjà beaucoup de personnels bien placés pour ce genre de tour de passe-passe. Pour faire bien aux yeux du gouvernement, ils disposaient d’une faculté de médecine pour des études plutôt poussés. Cela leur faisait une bonne couverture, et surtout il pouvait prodiguer directement les formations nécessaires et recruter leurs personnels directement avec un système de hiérarchie assez ingénieux. Ainsi les étudiants n’avaient pas le droit de voir les sous-sols. Certains ingénieur de classe 1 pouvait descendre au sous-sol 1, puis les généticiens de classe 2 au 2, des scientifiques participants aux projets d’études sur les mutants, aux sous-sols 3 et 4. Et enfin les responsables de projets aux derniers sous-sols, 5 et 6, là où étaient enfermées Kaede. Personnes ne pouvaient entrer, hormis la sécurité, sans autorisation. Les derniers sous-sols étaient très peu contrôlés, voire pas du tout, étant présenté comme des laboratoires similaires. En faites, les contrôles portaient uniquement sur l’état des formations et de l’éducation des étudiants pour qu’ils soient à jour.

    Avec quelque pot-de-vin glissé de-ci de-là, tout était parfait. L’argent rentrait via les études présentées comme étant de très hautes qualités et à un très haut prix, ce qui n’était pas faux d’ailleurs.

    Seules leurs activités « annexes » restaient secrètes et revendues aux meilleurs acheteurs sans grande précision.
    On a donc la une organisation, plutôt maligne, ayant la confiance du gouvernement et profitant d’une grande notoriété pour se permettre quelque « divergence ». Autant dire que, tant que Kaede restait bien caché, il n’y aurait aucun problème.
    Ainsi, les expériences sur son pouvoir s’enchainèrent. Au fils des années. Elle reçut une éducation stricte en prohibant tout contact avec les humains. Elle avait d’ailleurs révélé une grande intelligence. Si elle avait été humaine, peut être qu’elle se serait retrouvé dans cette institut qui sait ?


    Test d’arrêt de projectile, test d'attaque sur des cibles, parfois vivantes, lui infligeant des douleurs constantes et élaboration d'un moyen de sécurisé cette mutante. Les test d'arrêt de projectile testait ses capacités de défense. Le principe était simple. Elle était attachée dans une salle de test, contre un mur d’essai. Face à elle, un lanceur réglable lui envoyait des billes, boules et parfois des objets plus perforants de métal. 1000 Joules...1000....120..130... Toujours de dix en dix, jusqu’à ce qu'elle soit touché et parfois même blessé. Malgré ces suppliques, les scientifiques derrière les vitres de protection continuaient. Certain étaient parfois choqués que l'on laisse faire ça à une enfant. Ils étaient très vite rappelé à l'ordre par le fait qu'elle a tué 4 personnes et surtout qu'elle n'était même pas humaine.

    Pendant 14 ans, elle fut testée sous toutes les coutures. Pendant, 14 ans elle avait emmagasiné assez de rage et de haine pour en vouloir à toute l’espèce humaine. C'est ainsi que les premiers incidents arrivèrent. Des que Kaede en avait l’occasion, dès que quelqu’un passait dans la zone d’action de ses vecteurs, elle le tuait. De la façon la plus violente et sanglante que la situation lui permettait. Pour elle, tous les hommes et femmes de cet endroit étaient ses ennemis personnels. Sauf un.

    Un jeune ingénieur très doué et fraichement recruté avait attiré l’attention de Kaede. Il était souvent avec les responsables de projet et avaient été amené à la voir à plusieurs reprise. Il était surtout l’un de ceux qui assistaient aux cours d’éducations de Kaede.
    Kaito. Elle ne connaissait que son prénom. Il faisait partit de ses personnes qui prenaient volontairement des heures supplémentaires pour pouvoir parler avec Kaede. Il la regardait autrement. Elle savait qu’il faisait partit de ses personnes choquées par ce qu’on lui faisait subir. Mais lui, au lieu de se plaindre et de se révéler comme étant dangereux pour la poursuite du projet d’étude sur les mutants, il le cachait et ne le révélait qu’a Kaede. Il fut son seul contact humain, autre que pendant les expériences.


    Un périmètre de sécurité de deux mètres autour de son container fut instauré. Toute personne à l'intérieur de se périmètre étaient considérées comme mortes. Et kaede veillait à bien appliquer
    cette règle jusqu’à ce qu'on lui greffe le système de douleur épinale.

    Un petit boitier qui pouvait lui générer une douleur affreuse dans le dos avec une commande à distance. A chaque fois que Kaede désobéissait, elle recevait une décharge. Elle était alors devenue beaucoup plus obéissante et permit l'élaboration des inhibiteurs psys pour ses cornes.
    Elle était maintenant parfaitement enchaînée. La désobéissance lui était punie par la souffrance gratuite.

    Cependant, elle reçue une aide tout à fait inattendue. Kaito, lors des rares moments où ils pouvaient parler avec elle, lui donnait des conseils sur des attitudes à adopter et surtout sur un projet sur le quelle il travaillait. Il voulait la faire sortir. Kaede, encore très méfiante, n’accepta pas, mais utilisa tout de même les conseils que Kaito lui donnait.
    Ainsi elle tentait de gagner la confiance de ses bourreaux. Même s’ils étaient toujours aussi barbares avec elle, Kaede avait compris que plus on les caresser dans le sens du poil et moins il se méfiait. Finalement, Kaito avait raison et elle accepta de l’écouter plus longuement tandis que celui-ci montait en grade. Il fut jusqu'à maintenant l’une des seules personnes auquel Kaede faisait confiance.

    Un soir, alors que tout le monde était rentré, Kaito réussit à obtenir une sortit au premier étage pour Kaede. Et même s’il y avait les menottes, les inhibiteurs et le stimulateur, Kaede n’en avait pas cru ses oreilles.

    C’est lors de cette première sortit que Kaito lui dévoila son projet. Il voulait qu’elle parte. Il voulait la délivrer pour montrer au monde ce que son pays faisait au mutant.

    -C’est vrais ?!?

    -Shhh…Pas si fort. Et ne t’agites pas comme ça. Ce n’est pas censé être une ballade mais une étude comportementale pour voir tes réactions en extérieurs. Mais oui, on va bientôt avoir l’occasion d’agir. J’ai quelques amis à l’extérieur qui s’occupent de tout. Mais il va falloir que tu simules encore plus tes pouvoirs. Donne leurs l’impression que tu as atteint tes limites. Ils vont se laisser avoir. Tant que tu tueras ou tentera de les tuer, ils te lâcheront pas. Tu peux me faire confiance Kaede. Ah au faites… Joyeux anniversaire.

    Kaito lui releva la visière du casque inhibiteur discrètement. Elle put voir le monde extérieur. Les étoiles et les lumières de la ville pendant quelques minutes.
    Un vrai cadeau et une preuve d’humanité.

    -Pourquoi fait tu ça …Kaito ?

    -J’ai perdu un être chère qui a beaucoup souffert à cause d’eux. Et je pense que le seul moyen qu’il trouve le repos, c’est d’arrêter cette folie humaine. Et tu ne m’as pas l’air d’être une tueuse.

    Kaede esquissa un sourire et suivit scrupuleusement ce que Kaito lui dit.


    Aussi, elle avait gagné le droit de voir, de temps en temps, au niveau du premier étage sur la surface, le monde de dehors.Comme elle s'était bien comporté lors de sa première sortie, le directeur autorisa les sorties à partir du moment que cela servait aux expériences.


    Même si cela ne durait que quelque minute à chaque fois, et qu'elle profitait un peu de l'air frais, si pur par rapport à l'air conditionné des sous-sols de l'institut, elle en profitait aussi pour se repérer. Aussi le centre de recherche était situé sur la côte, tout près de la baie de Tokyo, avec son port et ses porte-containers. Kaito lui avait indiqué qu’ils passeraient par les eaux de l’océan avant et même plus précisément par les Etats-Unis. Il avait tout prévue, argent et passeport.

    Ils n'attendaient plus qu'une occasion. Un moment où la sécurité du centre serait au plus vulnérable. Et ce moment arriva très vite.

    Les fonds pour la recherche sur les mutants avaient pratiquement doublés. Aussi, un sous-sol de plus allait enfin être construit. Un sous-sol uniquement réservé pour Kaede. Mais avant de pouvoir utilisé ce sous-sol il fallait la transférer.

    Parfait!

    Kaito se mit en place dans les postes de sécurité. Il était de garde et proposa un café à l’un des agents. Une simple diversion. Il coupa discrètement les messages radios du sous-sol 6 puis se mit en route pour aller réceptionner Kaede.

    Bien qu'elle soit sous bonne garde, il fallait la déplacer sur une centaine de mètre de couloir et d’ascenseur, qui ne permettait pas de la déplacer avec son "Sarcophage" de protection. Ce sarcophage permettait de pouvoir la garder totalement inoffensive et ressemblait plus à une camisole de force en acier qu'autre chose.

    Son escorte se résumait à 4 gardes armées et un scientifique qui avait la télécommande des inhibiteurs et du stimulateur épinale. La première partie du voyage se passa dans le calme absolue.

    -Aller Kaede, on va changer de chambre. ça va te changer un peu de ce qu'on fait d'habitude.

    -Ou allons nous ? dit elle d'une voix caverneuse dans son "sarcophage". Elle le savait déjà mais, la encore donner l'impression qu'elle ne sait rien complétait sa mission d'avoir l'air le plus faible possible.

    -Au septième ma grande ! Une salle de confinement juste pour toi ! 200 m² de haute sécurité. Dit il en déverrouillant le sarcophage qui s'ouvrit lentement, laissant tomber Kaede au sol.

    Elle n'était couverte que des bandages de son précédent test qui fut particulièrement éprouvant. Tir à balle réelle. Elle avait réussie à contrer la plus part des tirs de petit calibre sauf...pour la grenaille. En réalité elle aurait pus stopper facilement la plupart des tirs, elle s'était laissé faire, stopper juste assez les balles pour ne pas éveiller de soupçon et les laisser filer juste assez pour paraitre faible et vulnérable.

    -Et ne tente rien. Au vu de tes derniers tests tu ne pourrais rien faire. Le stimulateur t'infligerait des douleurs immédiatement et tu te prendrais une balle que tu ne pourrais arrêter.

    Kaede opina de la tête. Ils avaient tellement tord. Ils se basaient sur les tests qu'ils lui soumettaient. Sauf qu'elle les faussait.


    Pour elle, la clef, c'était cette télécommande. Les murs étaient trop épais pour laisser passer le signal radio de la télécommande au stimulateur. Il lui fallait donc être assez prêt pour que le signal reste correct. La formation de l'escorte était la suivante. Deux devant, deux derrières et le scientifique 5 mètres en arrière. Ils se mirent en route.

    Kaito, quant à lui prit le monte-charge et descendit au 6 ème sous-sol.

    Kaede n'avait pratiquement pas besoin de simuler. Les tests, une heure plus tôt l'avait terriblement fatigué. Elle savait qu'elle était moins efficace dans cette état, mais elle avait préparé ce moment avec patience et détermination.

    Les personnes prirent les couloirs du centre, passèrent les postes de sécurité du 6ème étage et arrivèrent devant le grand monte-charge. Les portes s'ouvrirent et les deux premiers gardent entrèrent, passant le bonjour à Kaito. C'était à Kaede d'entrer.

    -Tient Kaito, qu’est-ce que tu fais la ? Tu n’es pas censé être en salle de test pour la préparation ?

    -Si si, justement j’apporte des affaires pour le 7ème.

    En effet, il y avait plusieurs sacs à ses pieds. Aucun instrument de torture ou d’expérimentation à l’intérieur. Seulement de l’argent, les passeports et quelques affaires pour le voyage.



    Le monte-charge restait un endroit assez restreint bien qu'il soit grand qu'un ascenseur classique. Kaede devait donc faire en sorte qu'ils se réunissent autour d'elle

    -Et bien Kaede, Entre !

    -T'entend ce qu'on te dit la cornue ! ENTRE ou je te loge une balle dans la gueule sale monstre ! S’impatienta un garde derrière en la poussant avec son arme.

    C'était la, maintenant que tout leur plan allait enfin s’exécuter. Kaede tomba et se mit dans sa position préféré, main sur les cornes en position fœtal.

    -Aaaïe Aaah j'ai mal ! Se plaignait-elle.

    -Hey ! S’écria Kaito. Ne la brusquez pas ! Elle est faible et doit se remettre au plus vite pour continuer les tests !

    Les autres les gardes et le scientifique, derrière, entrèrent en la tirant. Ils avaient été habitué à cette position et savait que lorsqu'elle faisait ça, elle était totalement inoffensive. Sauf qu'elle n'avait en réalité pas mal du tout.

    -Bordel qu'est ce qu'elle a votre horreur de la nature la ?

    Kaito avait eu la brillante idée d’amener avec lui un brouilleur d’onde électromagnétique. Il l’activa.

    -Elle a perdue connaissance ! Félicitation !



    Le scientifique s'approcha en même temps que les autres gardes pour l’examiner. Il ne remarqua que trop tard le signal de la télécommande qui indiquait que les inhibiteurs étaient inactifs.
    Ils étaient donc tous dans sa zone d'attaque.

    Tout se passa très vite. Kaede attaqua une première fois pour envoyer une onde sur la main du scientifique. Celle-ci fut tranchée nette et laissa tomber la télécommande. Les gardes ,n'eurent pas le temps de réagir, laissant à kaede le temps d'envoyer ,une seconde plus tard, une nouvelle attaque pour neutraliser les deux gardes en face d'elle qui étaient bien alignés comme il faut.

    Kaito en profita pour bousculer les deux autres gardes et ainsi les empêcher de tirer.

    Elle se retourna ensuite et fit tomber les têtes de ces derniers à terre.

    Kaede se releva, essoufflée et tremblante et se dirigea vers le boitier de commande de son stimulateur qui gisait, ensanglanté, à côté de la main sectionnée du scientifique.



    -Kaede....C..Comment.. ?!?

    -Tu croyais vraiment que j'allais me laisser faire jusqu’à la fin de ma vie?

    La radio d'un des gardes crépitait.
    -Kshhhh... Poste de contrôle à transfert, tout vas bien en bas ? Vous m'entendez ?

    Elle sentait une nouvelle impulsion qui lui envahissait la nuque, prête à être relâchée en une onde tranchante sur le pauvre homme.

    -Dit leur que tout vas bien

    -Non...Pitié ! J'ai des gosses ! Je...

    -DIT LEUR !

    Le scientifique prit la radio et indiqua que tout allait bien et qu'il ferait un détour par les étages supérieurs.

    -Voila j'...je leur ai dit...Ne me tue pas maintenant !


    Spoiler:
     

    Elle allait relâcher son impulsion mais Kaito lui empêcha de le faire et se saisit de la radio. Bien qu’elle ne compris pas immédiatement pourquoi elle ne pouvait pas lui arracher les membres un par un, elle fit confiance à nouveau à la seule personne qui lui avait apporté son aide. Elle s’engouffra dans le monte-charge avec Kaito. Et au moment où les portes se refermèrent, ce ne fut pas le bruit des portes qui se verrouillent qu’elle entendit, mais celui de la poudre qui brûle dans une douille et qui éjecte une balle. Le scientifique, en avait profité pour prendre de sa main valide une arme d’un des gardes et faire une dernière tentative de les stopper avant que les porte ne se ferme. La balle « ricocha » à côté de Kaede. Elle aurait pu la stopper, mon son état de fatigue était trop important. Et même si la balle n’avait pas atteint la cible prévue, elle avait tout de même touché.

    -KAITO !!!

    En pleine poitrine, un tir mortelle. Kaito s’effondra immédiatement dans le monte-charge.

    -Aaah merde…Je crois que…Je ne vais pas pouvoir venir avec toi Kaede. Fait au plus vite, emporte ça avec toi, et … Ne tue…Plus personne… part aux états-unis…ils pourront…Ils…

    -Kaito ?!?...Kaito ! S’il te plait, reste ! Je ne vais pas y arriver toute seule !

    Elle le secouait, inutilement, pour tenter vainement de le réveiller. Il était partit, d’une balle dans la poitrine. Kaede pleurait à nouveau, souffrant le martyr.



    Ses cornes commençaient à lui faire mal. Elle regarda la télécommande et appuya sur le bouton de désactivation en même temps qu'elle mit en route le monte-charge pour la surface.Cependant, impossible de retirer complètement les inhibiteurs et le stimulateur. Ils étaient greffés à elle et les retirer demanderait une opération chirurgicale assez importante. Elle garda alors avec elle la télécommande. Sait on jamais, si un jour elle trouvait quelqu’un pour lui retirer ces choses qui la torturaient.

    Le monte-charge était bruyant et il avait un peu de matériel dedans, surement destiné pour elle. Kaede prit les affaires de que Kaito avait amené. Elle ne préféra même pas y jeter un coup d’œil et il fallait de toute façon qu'elle soit prette à courir à toute vitesse vers la sortie. Une minute avec pour seule bruit celui des moteurs du monte-charge et des sanglots de la jeune femme, passât. Kaede se massait les cornes, récupérant doucement de ses multiples attaques.

    Le stimulateur, quand à lui, était en train de retirer les aiguilles, affligeants une ultime douleur dans le dos de Kaede tandis que le monte-charge ouvrait ses portes sur le rez-de-chaussée. L'institut servait aussi à l’étudiant en médecine et en génétique. Bien sur la plupart n'avait aucune idée sur le fait qu'il y avait 7 sous-sols plus bas des équipements bien plus important.

    C'est pourquoi ils furent tous très surpris de voir cette créature à corne et cheveux rouge courir aussi vite qu'elle le pouvait vers la sortie avec des larmes qui ruisselaient sur ses joues, trouvant la sortie. Des que l'air frais de l’extérieur atteignit son visage, que le soleil chaud et si lumineux toucha sa peau blanche caillée de sang et que ses yeux larmoyants s'habituèrent au paysage lumineux du jour, bien différent des néons des sous-sols, Kaede laissa éclaté un cri. Un cri de rage et vengeance, un cri pour évacuer tout ce qu’elle pouvait.



    Pendant presque 10 secondes elle resta la à simplement reprendre son souffle de cette air si bon qui emplissait ses poumons devant les regards crédules des personnes dans l'institut. Son regard totalement perdu dans l'immensité de l'océan qui s'affichait devant elle.

    Les alarmes se mirent à sonner donnant le signale à Kaede de se remettre à courir. Elle se dirigea vers les quais non loin de là, à moitié nue, devant les passants. Elle traversa plusieurs ruelles et chemins. Elle se rua vers le plus gros navire qu'elle put voir portant un drapeau américain. Elle n’avait aucune idée de comment embarqué dans un de ces navires géants. Elle comptait sur Kaito pour cela. Mais les plans avaient changés.
    Elle trouva un énorme porte-container qui était en train d’être chargé. Elle découpa les grilles qui lui barraient le chemin et trouva un conteneur qu'elle déverrouilla d'une attaque précise et dans lequel elle se réfugia. Le container fut ensuite embarqué sur le navire.

    Elle s'y enferma et, ainsi, embarqua sur un navire qui partait en direction des Etats-Unis. Kaede n'avait aucune idée de la où le navire la mènerait, elle voulait juste partir, aussi loin que possible.
    Le directeur de l’institut, voyant que la situation lui échappait, avertit les forces spéciales d’abord en montrant Kaede comme une espionne industrielle. Il devait remettre la main sur elle, sans que le gouvernement ne vienne mettre leur nez dans ses affaires.


    Quand à Kaede, elle pleurait à chaudes larmes dans le container, silencieusement.Enfin, depuis plus de 14 ans de souffrance et de sacrifice, elle allait pouvoir dormir tranquillement, sans la peur au ventre, sans la douleur dans le dos...

    Les rayons de soleil qui passaient à travers l'incision que Kaede avait fait dans le container la réchauffaient. Une lueur d'espoir dans la noirceur de sa vie. Elle était tellement bien maintenant dans cette liberté retrouvée, même si elle avait un goût terriblement amère. Elle avait rêvé ce moment tant de fois, tellement espéré qu'un jour, elle pourrait encore courir où elle le souhaite. Elle n'avait même pas remarqué, qu'en courant les pieds nus sur les graviers et le bitume, qu'elle s'était écorché les orteils. Elle était essoufflée de cette course frénétique et de ses pleures incontrôlables, serrant aussi fort qu'elle pouvait le sac de Kaito.

    Fear not this night, you will not go astray.
    Though shadows fall, still the stars find their way.
    Awaken from a quiet sleep, hear the whispering of the wind.
    Awaken as the silence grows in a solitude of the night.
    Darkness spreads through all the land and your weary eyes open silently.
    Sunsets have forsaken all and must open their eyes and,
    Nightmares come when shadows grow...
    Ice glows and heartbeats slow
    ----
    Fear not this night, you will not go astray.
    Though shadows fall, still the stars find their way.
    And you can always be strong.
    Lift your voice, with the first light of dawn.
    Dawn is just a heartbeat away
    Hope's just a sunrise away.
    ----
    Distant sounds of melodies calling through the night to your heart.
    Auroras, mists and echoes dance in the solitude of our life.
    Pleading silent arias gently grieving in captive misery.
    Darkness sings a forlorn song and yet our hope can still rise up.
    Nightmares come when shadows grow.
    Lift your voice, lift your heart.
    ----
    Fear not this night, you will not go astray.
    Though shadows fall, still the stars find their way.
    And though the night sky's filled with blackness...
    Fear not rise up... come on and take my hand.
    Fear not this night, you will not go astray.
    Though shadows fall, still the stars find their way.
    ----
    Fear not this night, you will not go astray.
    Though shadows fall, still the stars find their way.
    And you can always be strong.
    Lift your voice, with the first light of dawn.
    Dawn is just a heartbeat away
    Hope's just a sunrise away.

    Le voyage fut long. Pour se nourrir Kaede avait cherché dans les autres containers en essayant de ne pas se faire voir des employés sur le navire. Elle se nourrit donc de nourriture importé du Japon qui lui changèrent de l'infâme bouillit protéiné du centre. En comparaison à ce qu'elle mangeait d’habitude, c'étaient pour elle des mets raffinés et délicieux. Elle avait même réussi, en pleine nuit à s'infiltrer dans la zone d'habitation des marins sur le navire et à utiliser un micro-onde pour réchauffer quelque plat. Son sommeil était complètement décalé. Elle somnolait le jour et agissait la nuit, la ou tout les autres dormaient.

    Cependant, en fracturant la porte, elle avait révélé sa présence. Ainsi la première partie du voyage se passa tranquillement, la deuxième, beaucoup moins... [à suivre]





Avatar : Alodia Gosiengfiao
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : /
Pseudo :Kaede Kobayashi
Votre Age : 22 ANs
Comment avez vous connu le Forum ? : Forum Walhalla

Code règlement : [Vu par Léno]


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Jeu 14 Mar - 22:06, édité 53 fois (Raison : Dernière retouche en vert.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Lun 4 Mar - 22:26

Bonsoir et bienvenue à toi !

Avant de commencer toute modération, je te conseille vivement d'aller lire le règlement. Il te manque un petit quelque qui te permettra de démarrer une première modération Wink

De plus l'avatar que tu as choisi n'est pas à la bonne taille, nous demandes un avatar de 200X320 ou de 200x400 que ce soit comme avatar principal ou celui présent dans la fiche de présentation.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Lun 4 Mar - 23:00

Aaah désolé ! J'ai oublier de mettre le code ^^' Je le met de suite et je redimensionne mon avatar .

Edit : C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 12:58

 Salut salut, c'est moi, Lénore, qui va s'occuper de toi. Rien de très dur, ce ne sera qu'une séance de tortures. Dans les meilleurs des cas tu ressortiras unijambiste ou borgne, donc t'inquiètes, rien à craindre !

M'enfin bref, t'es prête ? T'as pas le choix t'façon, donc go !

/!\ Petite chose à savoir et à faire si tu es un gentil membre qui veut être validé. Si tu pouvais mettre tes modifications en couleur dans ta fiche ou les recopier dans un post après avoir terminé, ce serait formidable, et plus facile pour nous qui avons la vue qui baisse, pour continuer ta modération. Je t’en remercie. ^^

Pour rester compréhensif, mes questions sont en police normal et le fil de ma réflexion en italique.Voilà voilà.


Nom Ok

Prénom Ok

Alias et Surnom Ok, explique l'origine de ton surnom

Age Ok

Date de naissance Ok

Métier Dans quel sens scolarité faible ? Elle fait rien de sa vie ? Plus d'études plus rien ? Pas de petits boulots ?

Nationalité Alors, japonaise vivant sur le sol américain à long terme, demande à avoir un titre de séjour pour y rester en toute légalité ou à une naturalisation. Par soucis de logique on ne peut permettre à un personnage de nationalité étrangère à rester toute une vie dans un pays d'accueil sans aucun papier légal justifiant son installation dans le pays, car c'est comme ça dans la vraie vie. Sauf si tu fais le choix d'être une clandestine, ce qui est possible

Genre Ok

Clan Ok

Pouvoirs

    + Corne gauche
  • Combien de temps peut elle utiliser son pouvoir ?
  • A quelle vitesse se propage les ondes ?
  • Combien d'ondes peut-elle envoyé en même temps ?
  • Peut-elle envoyer plusieurs ondes d'affilées ? Différent de en même temps, je préfère préciser OO ça peut se comprendre pareil mais là c'est plus dans le sens si elle peut envoyer les ondes les unes après les autres que 3 dans la même seconde quoi.
  • Si oui, quel est l'écart en temps entre deux lancées ?
  • Se fatigue t-elle après l'utilisation de son pouvoir ?
  • La fatigue joue t-elle sur le temps d'utilisation du pouvoir ?
  • Contrôle-t-elle les ondes lorsqu'elles sont lancées ou leur trajectoire est aléatoire une fois qu'elles quittent « son corps » ?
  • Quelles types de matériaux peut-elle trancher ? (Bois, métal, béton etc.) Tu nous demandes de t'aider à définir, le truc c'est qu'on peut pas non plus te dire : 'Tu mets ça, ça et ça'. Car la réflexion doit aussi venir de toi pour t'approprier ton personnage. Comme conseil je ne peux que te dire de te baser sur la densité du matériau, l'épaisseur etc. Si tu crois que ton perso est capable de trancher du béton, il peut trancher n'importe quoi si on va dans l'extrême. La vitesse/puissance choisie peut aussi jouer sur la facilité ou non à couper tel type de matériaux. Donc essayes de proposer des trucs, ça sera plus simple à calibrer pour moi derrière que de te dire fais comme ci fais comme ça.


    +Corne droite
    Je comprends pas '.'
  • C'est les vecteurs qu'elles lancent qu'elle contrôle et qui contre les objets lancés sur elle ou elle contrôle les objets lancés sur elle ? Sachant que je comprend plus dans le sens, elle arrête par la pensée plutôt que dans l'idée que ces vecteurs forment un bouclier.
  • Ca changera pas le sens de mes questions toutes façons : Combien de temps peut-elle maintenant un objet en l'air ?
  • Le poids des objets influence-t-il ce temps d'arrêt ?
  • Si oui, donne moi le temps d'arrêt/d'utilisation pour un objet léger ou lourd.
  • Dans le même sens, est-ce que la taille de l'objet influe sur sa précision à l'arrêter ?
    Le poids et la taille, tu en parles déjà en peu mais c'est trop flou, il faudrait développer.

    Pour les mauvais côtés, le truc de ressentir la douleur de l'autre, je ne vois pas trop comment. Car il s'agirait pour moi d'un autre pouvoir, l'empathie. Du coup, ça ne vas plus avec le reste. Ca rentrerait plus dans le cadre psychologique dans un côte « Je ne supporte pas tuer quelqu'un » m'enfin, c'est limite aussi. Le plus simple serait d'enlever les points correspondants.

    Pour la dégénérescence cellulaire, le terme est mal défini. Ce serait plus de l'ordre d'un affaiblissement cérébrale que cellulaire.
  • Les angles morts se trouvent à quel niveau ? Derrière, sur le côté ?
  • Combien de temps maximum une corne repousse ?
  • Matière de la corne ? (bois comme un cerf, grosse croûte oO, bosse de chair etc)

    Pour t'inspirer question mesure, je te renvoie sur ces deux fiches :
    Liam D. Remington
    Evan Blake

    Ils ont tout deux un pouvoir de télékinésie, tu peux donc regarder les mesures pour avoir une base en tant qu'inventé ^^


Niveau de maitrise

  • Vu son jeune âge, elle ne peut maitriser son pouvoir super bien, les émotions influent toujours un moment donné. Je ne dis pas tout le temps non plus, mais parfois ça peut arriver en cas d'émotions trop fortes.


Lien entre les pouvoirs
    Alors, un peu compliqué oo
    Ton pouvoir est psychique, et les cornes seraient un peu des extensions de ton cerveau, qui servent un peu d'amplificateurs. Il serait mieux de partir par là que dans ce que nous dis là.


Apparence

  • Quelle est sa démarche ?
  • Il serait bien de parler de ses cornes ici, et de la manière dont elle les met en valeur où elle les cache oo


Signes particuliers
  • Ces cicatrices et tout et tout, viennent d'où ? (parce que oui c'est particulier oo)


Mental

  • Que pense-t-elle du BAM ?
  • Que pense-t-elle des purificateurs ?
  • Que pense-t-elle de la confrérie ? Vu le mental de base, elle irait bien dans ce camps oo
  • Que pense-t-elle des mutants neutres ?
  • Que pense-t-elle de l'institut, des X-mens ?
  • Comment se comporte-t-elle avec des inconnus ?
  • En tant qu'ami ?
  • En tant qu'ennemi ?


Talents particuliers
    Pas de loisirs, rien ? (Pas obligatoire d'en avoir, mais sait-on jamais)


Possessions
    Ok


Biographie



  • Alors, le centre d'étude dont tu parles ne peux rester qu'au Japon, vu qu'il en existe pas au sein du forum. Et qu'on n'en créera pas pour l'instant. Par conséquent la fin de ta bio ne convient pas, il faut remanier tout ça. Tu peux la faire fuir du pays par je ne sais quel moyen, et la faire vivre clandestine aux USA ou la faire recruter par l'un des camps (confrérie, institut) selon ton choix. Sachant que ce n'est pas un camp définitif, tu pourras changer plus tard.

    Le reste est bien, je n'ai pas de question à poser dessus, y'a vraiment la fin et cette histoire de transfert qui ne peux pas avoir lieu vu le contexte du forum.


Avatar Ok
Personnage Marvel Ok
DC/TCOk
Pseudo Ok
Votre Age Ok
Connaissance du forum Ok

Bon voilà, y'a de l'idée, c'est plutôt bien, même si je note un côté inspiration manga ce qui peut compliquer la chose mais ça va quand même, c'est pas trop poussé dans ce sens là, bon courage en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 15:36

Citation :
Alors, le centre d'étude dont tu parles ne peux rester qu'au Japon,
vu qu'il en existe pas au sein du forum. Et qu'on n'en créera pas pour
l'instant. Par conséquent la fin de ta bio ne convient pas, il faut
remanier tout ça. Tu peux la faire fuir du pays par je ne sais quel
moyen, et la faire vivre clandestine aux USA ou la faire recruter par
l'un des camps (confrérie, institut) selon ton choix. Sachant que ce
n'est pas un camp définitif, tu pourras changer plus tard.

Oui je vois je me suis mal exprimé en faites.
Le centre d'études reste effectivement la bas, je dirais même qu'ils ne bougent absolument pas. En faites , ils ont vendues Kaede et les résultats des recherches sur elle au BAM( si vous êtes d'accord ^^). Qui pourra alors l'utiliser comme soldat mutant parfaitement entrainée et parfaitement maitrisées grâce à ce que les japonais lui ont greffés déçu. Une fois aux états unis, le centre d'étude japonais n'a plus rien à voir avec elle. C'est comme si ils avaient vendue une arme, bien que éthiquement ça soit discutable. Je pourrais changer si jamais.^^

Donc je voulais savoir si la BAM pourrait effectivement "l'acheter" avec un visa américain du coup les japonais se gardant bien de cacher comment ils ont fait pour la rendre bien docile en prônant une éducation exemplaire et une formation militaire.



Citation :
Bon voilà, y'a de l'idée, c'est plutôt bien, même si je note un côté inspiration manga ce qui peut compliquer la chose mais ça va quand même, c'est pas trop poussé dans ce sens là, bon courage en tout cas !

Arf c'est pas passer inaperçue T_T... Je vais faire attention pour que ça ne fasse pas manga. Le personnage est très très TRES inspiré d'un personnage de manga effectivement mais je l'ai remanier pour que ça fasse plus X-men. Et puis dans le manga c'est aussi une mutante ( Ici :3)

Voili voilou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 17:19

J'ai reconnu le manga Wink

Pour le Bam je transmet en staff, mais je suis pas sûre que ça passe, j'imagine mal le Bam acheter une "arme" alors qu'il essaye de se baser sur un système égalitaire et juste. Donc acheter une expérience c'est limite.
Je transmet quand même, et je te dirais quand tu auras fait les premières modif, tu ne perdras de temps en modo comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 18:51

Super merci ! ^^
Bah en cas pour le BAM, je me disais qu'ils pourraient "l'acheter" pour lui offrir un monde meilleur tout en profitant de ses capacités.C'est pas forcement négatif en faites sinon je ferais en sorte qu'elle se soit échappé et ça sera une jolie clandestine, enfin bref... Je m'adapte.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 19:04

Bon les réponses furent rapides, comme je le pensais, on est obligé de refuser ton idée. Ce n'est pas dans les idéologies du BAM. Ils n'achètent pas de mutants pour s'en servir, même dans une idée d'un monde meilleur ça serait de l'ordre de l'esclavage, donc ça ne va pas du tout.
C'est une organisation qui chasse la criminalité mutante mais qui reste dans une idéologie de justice et donc traite les mutants comme des humains et donc comme tout le monde. En gros.

Préviens moi quand tu auras finis les modifications demandées Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 19:10

ça marche je m'y attèle. Je vais faire une mutante clandestine dans ce cas . Mais du coup je suis en train de me dire...

Elle va s'échapper du centre, en tuant et tout ça...ça me rappelle un épisode 1 qui commence tout pareil !!

Je voulais éviter pour justement ne pas trop rentrer dans l'anime mais tant pis c'est pas grave.

bref, je t'envoie un MP lorsque j'ai terminé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mar 5 Mar - 19:39

Tu peux toujours la réorienter vers un camp 'structuré' qui limitera le genre de tuerie que tu veux éviter ^^

j'attend donc
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 8:56

Je rencontre un problème asez embettant avec mon post. Quand je veut éditer j'ai le message d'erreur "Mode du sujet non spécifié" et je perd toute les modifications. Ce qui est assez frustrant.
Je réécrit donc l'histoire ici.
Le copier coller à foiré -_-....Raaah j'aime pas le HTML C 'est de la m***... Ahem :3

Edit : J'ai réussie à recopier le texte sur la fiche principale.
--------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------

Kaede Kobayashi fit sa "première victime" le 22 Mars 1990.
Lors de sa naissance, sa mère mourut en lui donnant la vie et surtout en lui
donnant un prénom.

"Kaede". Son père ne supporta pas la perte de sa tendre épouse et préféra la rejoindre quelque jours plus tard.

Autant dire que Kaede à assez mal démarré dans la vie. Elle fut alors
transférée dans le principale orphelinat de Tokyo ou elle vivra ses 7
premières années au milieu d'autre orphelin. C'est la que Kaede va
découvrir la cruauté des enfants. Vous savez , celle qui fait qu'ils
adorent arracher les ailes d'une mouche juste pour voir, puis lui
enlever les pattes et finalement l'écraser lorsqu'elle ne bouge plus.

Si en plus vous êtes différents des autres, alors vous devenez carrément le bouc émissaire.
C'est ainsi que Kaede commença à subir les brimades régulières de ses petits camarades de classes.
C'est à ses 7 ans qu'on commença à l'appeler "La Cornue" à cause de ses deux petites cornes sur la tête.

Sa scolarité s’arrêta la.
Elle s’arrêta le jour de la découverte de ses capacités.
C'était par une chaude journée d'été, où des jeux d'eau pour se rafraichir avait été organisé avec les enfants.

-Nah nah la cornuuue ! Elle s'est encore pisser d'ssus !!
-Bah alors Kaede, faut te changer !


Les petits malins avaient trouver le moyen de lui renverser de l'eau dessus
ainsi que sur son sac d'école. Ils s'étaient rassembler pour se moquer
d'elle dans la cour de récréation pendant que les surveillants étaient
occupés avec d' autres groupes d'élèves.

Comme à son habitude, Kaede subissait, elle ne tentait même pas de résister, elle laissait simplement couler et savait qu'au bout d'un moment ils se lasseraient.

-Bah aller pleure ! Les monstres ça pleure pas ! Donc si tu pleure pas c'est que t'es pas humaine la cornue !

-Ouaiiiiiiiis !

-Tain c'est pas drôle elle va encore rien faire...pfff !

-hey la cornue pourquoi tu dit rien ? hein ? T'es nul ! Même pas drôle !

-Attend j'ai une idée !

L'un des petits gaillards vint lui attraper les bras pour la bloquer. Kaede
fut surprise du geste. C'était différent. D'habitude ils l’embêtaient
puis la laissaient tranquille lorsqu'ils en avaient finit ou que
quelqu'un vienne les arrêter.

-Vas y tape la, comme ça elle va pleurer et elle sera humaine ! T'as vu on veut juste t'aider à redevenir comme nous !

-Oh ouais Yah ! Je suis un ninja ! Et je vais tuer le monstre à corne ! Faut lui enlever !

Elle pris un coup dans le ventre. La douleur physique se mêlait à la douleur psychique.

-Aïe! Non ! arrêtez ! ça fait mal ! s'écria t elle !

Les 4 garçons furent sublimés de joie en la voyant enfin réagir. Ils
frappèrent encore, visant le ventre jusqu’à ce qu'enfin kaede lâche une
larme. Ses grands yeux rouges fixèrent le garçon en face d'elle qui leva
le point pour la frapper en plein visage.

-Je vais lui retirer ses cornes !

Il prit l'élan et frappa.

Son poing n’atteignit jamais le visage de Kaede. Elle se retrouva
soudainement libre de ses mouvements. Elle avait juste mal, terriblement
mal.Son corps était endolorit et ce n'était pas à cause des coups
qu'elle avait reçu. C'était autre chose. Elle se tordait de douleur par
terre. Elle avait l'impression d'avoir été découpé, tranché, arraché de
par en par.
La douleur lui coupait le souffle. La haine qu'elle
avait envers ses camarades et la douleur était en train de la rendre
complétement folle.
Elle entendait des cris qui venait de l'autre
coté de la cours. Des cris d'horreurs et de paniques. Kaede réussit a
reprendre ses esprits, bien que la douleur la faisait se tordre par
terre encore... Elle releva la tête pour voir pourquoi les autres
criaient. Elle se rendit compte alors d’où lui venait cette sensation de
démembrement. Le poings de son camarade reposait à quelque mètre plus
loin, sa tête aussi et le reste du corps était méconnaissable. Elle ne
préféra pas tourner la tête vers ce qui devait rester de celui qui la
tenait.
Les quatre garçons n'étaient plus que des morceaux de corps repartit ça et la autour de Kaede.

-Appelez des ambulances, y a eu une bombe !

Cette vision d'horreur ainsi la douleur étaient absolument insupportables.
Elles eurent finalement raison de sa conscience et Kaede perdit
connaissance.

Elle ne revit alors plus le jour...

Les forces japonaises, déjà conscientes de l’existence des mutants, avaient
pris les précautions nécessaires et surtout, voulaient étudier un peut
plus en détails les capacités des mutants.

Kaede fut un spécimens de choix. Aussi, ils s'occupèrent d'étouffer l'affaire de l'orphelinat, la déguisant en un simple attentat.
C'est la que le véritable enfer de Kaede commençât.
Suite à ce massacre, Kaede fut transférée dans un centre d'étude.

Les expériences sur son pouvoir s’enchainèrent au fils des années. Elle
reçut une éducation strict et minime. Ses droits "humains" n'existaient
plus, elle avait été effacé des dossiers, considérée comme "morte" dans
le tragique attentat permettant aux organismes les moins scrupuleux de
la tester jusqu'à ses limites.

Test d’arrêt de projectile, test d'attaque sur des cibles, parfois vivantes, lui infligeant des douleurs constantes et élaboration d'un moyen de sécurisé cette mutante.
Les test d'arrêt de projectile testait ses capacités de défense. Le principe
était simple. Elle était attachée dans une salle de test, contre un mur
d’essai. Face à elle, un lanceur réglable lui envoyait des billes,
boules et parfois des objets plus perforants de métal. 100
Joules...110....120..130... Toujours de dix en dix, jusqu’à ce qu'elle
soit touché et parfois même blessé. Malgré ces suppliques, les
scientifiques derrière les vitres de protection continuaient. Certain
étaient parfois choqués que l'on laisse faire ça à une enfant. Ils
étaient très vite rappelé à l'ordre par le fait qu'elle a tué 4
personnes et surtout qu'elle n'était même pas humaine.

Pendant 14 ans, elle fut testée sous toute les coutures. Pendant, 14 ans elle
avait emmagasiné assez de rage et de haine pour en vouloir à toute
l’espèce humaine. C'est ainsi que les premiers incidents arrivèrent.

Spoiler:
 

A chaque tentative de fuite, Kaede tuait , un ,voir parfois plusieurs ,hommes avant d'être rattrapé par une esquade
plus lourdement armée ou bloquée dans un sas blindé et remplit de gaz
lacrymogène.
Un périmètre de sécurité de deux mètres autour de
son container fut instauré. Toute personne à l'intérieur de se périmètre
étaient considérées comme mortes. Et kaede veillait à bien appliquer
cette règle jusqu’à ce qu'on lui greffe le système de douleur épinale.

Un petit boitier qui pouvait lui générer une douleur affreuse dans le dos
avec une commande à distance. A chaque fois que Kaede désobéissait, elle
recevait une décharge. Elle était alors devenue beaucoup plus
obéissante et permit l'élaboration des inhibiteurs psy pour ses cornes.
Elle était maintenant parfaitement enchainé. La désobéissance lui était
punis par la souffrance gratuite.

Bien que son éducation ne soit pas des plus complète, elle possédait une certaine
intelligence. Elle devait faire en sorte qu'ils la sous-estime. Ses pouvoirs continuaient de grandir mais celle-ci se mit à simuler une non amélioration, a se laissait toucher par les projectiles au même moment à chaque fois pendant les test. Elle était devenue étrangement très obéissante.

Elle tentait de gagner la confiance de ses bourreaux et prépara son
évasion pendant deux ans. Deux ans de sacrifice et de haine refoulée.
Aussi, elle avait gagné le droit de voir, de temps en temps, au niveau
du premier étage sur la surface, le monde de dehors. Même si cela ne
durait que quelque minute, et qu'elle profitait un peu de l'air frais,
si pure par rapport à l'air conditionné des sous sols de l'institut,
elle en profitait aussi pour se repérer. Aussi le centre de recherche
était situé sur la côte, tout près de la baie de Tokyo, avec son port et
ses porte-containers. Pour Kaede, sa route était toute tracée. Elle
monterait dans un de ses grands navires.
Elle n'attendait plus qu'une occasion. Un moment où la sécurité du centre serait au plus vulnérable.Et ce moment arriva très vite.

Les fonds pour la recherche sur les mutants avaient pratiquement doublés. Aussi, un sous-sols de plus allait enfin être construit. Un sous-sols uniquement réservé pour Kaede.
Mais avant de pouvoir utilisé ce sous-sol il fallait la transférer.Parfait!

Bien qu'elle soit sous bonne garde, il fallait la déplacer sur une centaine de mètre de couloir et d’ascenseur,qui ne permettait pas de la déplacer avec son "Sarcophage" de protection. Ce sarcophage permettait de pouvoir la garder totalement
inoffensive et ressemblait plus à une camisole de force en acier
qu'autre chose.
Son escorte se résumait à 4 gardes armées et un scientifique qui avait la télécommande des inhibiteurs et du stimulateur épinale. La première partie du voyage se passa dans le calme absolue.

-Aller Kaede, on va changer de chambre. ça va te changer un peu de ce qu'on fait d'habitude.

-Ou allons nous ? dit elle d'une voix caverneuse dans son "sarcophage".
Elle le savait déjà mais, la encore donner l'impression qu'elle ne sait
rien complétait sa mission d'avoir l'air le plus faible possible.

-Au septième ma grande ! Une salle de confinement juste pour toi ! 200 m²
de haute sécurité. Dit il en déverrouillant le sarcophage qui s'ouvrit
lentement, laissant tomber Kaede au sol.

Elle n'était couverte que des bandages de son précédent test qui fut particulièrement éprouvant. Tir à balle réelle.
Elle avait réussie à contrer la plus part des tirs de petit calibre
sauf...pour la grenaille. En réalité elle aurait pus stopper facilement
la plupart des tirs, elle s'était laissé faire, stopper juste assez les
balles pour ne pas éveiller de soupçon et les laisser filer juste assez pour paraitre faible et vulnérable.

-Et ne tente rien. Au vu de tes derniers test tu ne pourrais rien faire. Le stimulateur t'infligerait des douleurs immédiatement et tu te prendrais une balle que tu ne pourrais arrêter.

Kaede opina de la tête. Ils avaient tellement tord. Ils se basaient sur les tests qu'ils lui soumettaient. Sauf qu'elle les faussait.


Pour elle, la clef, c'était cette télécommande. Les murs étaient trop
épais pour laisser passer le signal radio de la télécommande au
stimulateur. Il lui fallait donc être assez prêt pour que le signal
reste correcte. La formation de l'escorte était la suivante. Deux
devant, deux derrières et le scientifique 5 mètres en arrière. Ils se
mirent en route.

Kaede n'avait pratiquement pas besoin de simuler. Les tests, une heure plus tôt l'avait terriblement fatigué. Elle savait qu'elle était moins efficace dans cette état, mais elle avait préparer ce moment avec patience et détermination.
Les personnes prirent les couloirs du centre, passèrent les postes de sécurité du 6ème étage et arrivèrent devant le grand monte-charge. Les portes s'ouvrirent et les deux premiers gardent entrèrent. C'était à Kaede d'entrer. Elle ne le fit pas.

Le monte charge restait un endroit assez restreint bien qu'il soit grand qu'un ascenseur classique. kaede devait donc faire en sorte qu'ils se réunissent autour d'elle

-Et bien Kaede, Entre !

-T'entend ce qu'on te dit ma cornue ! ENTRE ou je te loge un balle dans la gueule
sale monstre ! s'impatienta un garde derrière en la poussant avec son
arme. C'était la, maintenant que tout son plan allait enfin s’exécuter.
Kaede tomba et se mit dans sa position préféré, main sur les cornes en
position fœtal.

-Aaaïe Aaah j'ai mal ! se plaignait elle.

Les autres les gardes et le scientifique, derrière entrèrent en la
tirant.Ils avaient été habitué a cette position et savait que
lorsqu'elle faisait ça, elle était totalement inoffensive. Sauf qu'elle
n'avait en réalité pas mal du tout.

-Bordel qu'est ce qu'elle a votre horreur de la nature la ?

Le scientifique s'approcha en même temps que les autres gardes pour l’examiner.
Ils étaient donc tous dans sa zone d'attaque.

Tout se passa très vite. Kaede attaqua une première fois pour envoyer une onde sur la main du scientifique. Celle-ci fut tranchée nette et laissa tomber la télécommande. Les gardes ne s'en rendirent pas compte immédiatement laissant à kaede le temps d'envoyer ,une seconde plus tard, une nouvelle attaque pour neutraliser les deux gardes en face d'elle qui étaient bien alignés comme il faut. Elle se retourna ensuite et essuya deux tirs qui furent stoppé juste devant son
visage.Les deux balles tombèrent à terre en même temps que les têtes
deux derniers gardes.

Kaede se releva, essoufflée et tremblante et se dirigea vers le boitier de commande de son stimulateur qui gisait, ensanglanté, à coté de la main sectionnée du scientifique. Celui-ci se tordait de douleur, sa main droite manquante.

-Kaede....C..Comment.. ?!?
-Tu croyais vraiment que j'allais me laisser faire jusqu’à la fin de ma vie?
Elle sentait une nouvelle impulsion qui lui envahissait la nuque, prête à être relâchée en une onde tranchante sur le pauvre homme.

-Non...Pitié ! J'ai des gosses ! Je...

-J'y crois pas... Je suis sur le point de m'échapper, tu fait partie de ceux
qui m'ont torturé toute ma vie et tu veut ma pitié ?...Tsss... Bah vit.
Je vais pas tuer un monstre qui s'est pisser de dessus. Non, je vais
plutôt t'offrir ce que tu m'a offert. Une vie de souffrance !

Elle relâcha son impulsion qui vint alors sectionner la jambe droite du
scientifique. Elle l'avait plus fait pour être sur qu'il ne donne pas
l'alerte. Ou du moins qu'il ne la donne pas trop tôt.



Spoiler:
 

Ses cornes commençait à lui faire mal. Elle regarda la télécommande et
appuya sur le bouton de désactivation en même temps qu'elle mit en route
le monte-charge pour la surface.

Le monte-charge était bruyant et il avait un peu de matériel dedans, surement destiné pour elle. Elle ne prefera même pas y jeter un coup d’œil. Une minute avec pour seule bruit celui des moteurs du monte-charge. Kaede se massait les cornes,
récupérant doucement de ses multiples attaques.

Le stimulateur , quand à lui, était en train de retirer les aiguilles, affligeants une ultime douleur dans le dos de Kaede tandis que le monte-charge ouvrait ses portes sur le rez de chaussé. L'institut servait aussi au étudiant en médecine et en génétique. Bien sur la plupart n'avait aucune idée sur le fait qu'il y avait 7 sous-sols plus bas des équipements bien plus important.

C'est pourquoi ils furent tous très surpris de voir cette créature à corne et cheveux rouge courir aussi vite qu'elle le pouvait vers la sortie avec des larmes qui ruisselaient sur ses joue, trouvant la sortie. Des que l'air frais de l’extérieur atteignit son visage, que le soleil chaud et si lumineux toucha sa peau blanche caillée de sang et que ses yeux larmoyants s'habituèrent au paysage lumineux du jour, bien différent des néons des sous-sols, Kaede laissa éclaté un cris de joie en même temps que la
douleur du stimulateur disparus.

C'était un soulagement incroyable, une sortit de la rédemption, une véritable libération, un cadeau de la vie.

Pendant presque 10 secondes elle resta la à simplement reprendre son souffle de
cette air si bon qui emplissait ses poumons devant les regards crédules
des personnes dans l'institut. Son regard totalement perdu dans l'immensité de l'océan qui s'affichait devant elle.

Les alarmes se mirent à sonner donnant le signale à Kaede de se remettre à
courir. Elle se dirigea vers les quais non loin de la, à moitié nue,
devant les passants. Elle traversa plusieurs ruelles, Elle se rua vers
le plus gros navire qu'elle put voir. Elle découpait les grilles qui lui
barrait le chemin et trouva un conteneur qu'elle déverrouilla d'une attaque précise et dans lequel elle se réfugia.

Elle s'y enferma et, ainsi, embarqua sur un navire qui partait en direction
des états-unis.Kaede n'avait aucune idée de la où la navire la mènerait,
elle voulait juste partir, aussi loin que possible. Le sort voulue que
le navire partit au soir avant que les autorités japonaises n'aient les
autorisations pour le stopper. Et bien qu'ils aient perdus sa trace, ils
continuèrent de la chercher pendant des jours dans les environs.

Quand à Kaede, elle pleurait à chaudes larmes dans le container
silencieusement, heureuse. Enfin, depuis plus de 14 ans de souffrance et
de sacrifice, elle allait pouvoir dormir tranquillement, sans la peur
au ventre, sans la douleur dans le dos... Direction : San-Francisco.

===============================================================

J'espere que ça sera pas trop dégueu du coup, désolé pour cet inconvénient. Sad







Dernière édition par Kaede Kobayashi le Jeu 7 Mar - 7:05, édité 6 fois (Raison : Correction)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 12:44

 

Pouvoirs
Du coup tu as reformulé, mais tu as enlevé des informations '.'

[list]+ Corne gauche
[*]Combien de temps peut elle utiliser son pouvoir ?
[*]Combien d'ondes peut-elle envoyé les unes après les autres ? C'est pas indéfiniment si ?
[*]La fatigue joue t-elle sur le temps d'utilisation du pouvoir ?

+Corne droite

[*]Le poids des objets influence-t-il ce temps d'arrêt ? Ca se voit au fur et à mesure de la lecture, mais faudrait l'expliquer distinctement pour être plus compréhensive.
[*]Dans le même sens, est-ce que la taille de l'objet influe sur sa précision à l'arrêter ? Pareil que la question précédente


Niveau de maitrise

    Ok


Lien entre les pouvoirs
  • La partie corne gauche/Droite va dans la partie pouvoir vu que tu expliques le principe.
  • Il serait plus simple que tu mettes que ton pouvoir de base est de la télékinésie et que les cornes sont des « antennes » ou « amplificateurs ». Ca sera plus compréhensible
  • Et oui, c'est pas la partie la plus simple celle là oo


Apparence
    Ok


Signes particuliers
    Ok


Mental
    Ok


Talents particuliers
    Ok


Possessions
    Ok


Biographie



  • Juste expliquer les motivations pour devenir membre du BAM, histoire que ça soit clair. Et voir si c'est possible par rapport à ce que tu dis.


Voilà voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 12:50

je me met au boulot, J'MP des que finit ^^

Merci encore !



_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Mer 6 Mar - 13:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 12:57

Préviens ici quand t'as fini, ma boite mp est saturée '.'

les motivations, c'est plus les tiennes que celle du perso, donc demande à part. J'ai mis dans la bio parce que je voyais pas où le demander xD

C'est juste pour voir après avec le staff et l'anim si ton perso pourra être en adéquation avec le bam. Parce que bon, ça sert à rien de dire "oui" si au final tu pourras pas derrière, même si je pense que c'est faisable.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 13:35

En faites je voulais le Bam parce que c'est qui correspondait le mieux pour moi au niveau de mon ancienne biographie ( donc avec une vente ) mais celle-ci n'étant au final pas possible je ne suis plus intéressé par le Bam.
Par contre, les autorités japonaises pourraient demander au gouvernement américain de la récupérer en la faisant passer pour une terroriste que le BAM pourrait récupérer et rendre au japon. ( ça reste secondaire ^^)

Citation :
[*]Combien de temps peut elle utiliser son pouvoir ?
[*]Combien d'ondes peut-elle envoyé les unes après les autres ? C'est pas indéfiniment si ?

Citation :
Il semblerait que 5 attaques à la suite ( en 5 secondes donc une attaque par seconde ) soit son maximum avant de devoir s’arrêter pour laisser ses cornes refroidir. ( Environ 2 minutes )

En gros tant que ses cornes sont assez froides pour ne pas lui faire mal elle peut envoyer, ou non, une onde. Si elle venait a se mettre des glaçon dessus pour les refroidir plus vite elle pourrait attaquer plus souvent, sans dépasser les une onde / seconde.
Évidemment, lorsqu'elle est fatigué , il sera plus difficile de se concentrer et de résister à la douleur.
j'ai ajouter les 2 minutes pour donner un ordre de grandeur maintenant s'il fait très froid dehors, ses cornes refroidiront plus vite, alors qu'en pleine été elle chauffera au bout de 2 attaques seulement.
Pour donner un ordre de grandeur : 37° de base , une attaque fait monter la température de la corne d'1° , et elle refroidit, a température normal, à la vitesse d'1° toute les 30 secondes. idem pour les blocages, sauf qu'un blocage/ricochet augmente la température de 0.5°.

Citation :
Le poids des objets influence-t-il ce temps d'arrêt ? Ca se voit au fur et à mesure de la lecture, mais faudrait l'expliquer distinctement pour être plus compréhensive.
[*]Dans le même sens, est-ce que la taille de l'objet influe sur sa précision à l'arrêter ? Pareil que la question précédente

Je l'ai marqué ici :
Citation :
"Il semblerait que le sujet puisse saisir un objet de façon temporaire. De l'ordre de 0.5 secondes. Les tires multiples indiquent qu'elle peut Bloquer/Parer des projectiles toutes les 0.5 secondes pour trois projectiles à la fois. Plus les projectiles sont lourds et rapides et plus elle aura du mal a bloquer/parer les projectiles."

C'est un peu comme si l'objet avançait dans un gel ( c'est une image y a pas de gel du tout ^^) qui va absorber son énergie cinétique jusqu’à ce qu'il soit bloqué comme un ralentit. Lors d'un ricochet, elle va le dévier de sa trajectoire mais la aussi il est plus difficile de déplacer un objet rapide et lourd qu'un petit objet qui se déplace lentement. La taille importe peut. il s'agit de la masse de cette objet ( et surtout de son énergie cinétique qui compte)
ça serait un paquebot qui pèserait que 3 kilos , elle le stopperait facilement. ( tout le monde peut porter 3 kilos ^^)

(Ceci n'est qu'un test couleur pour donner un style un assez sympa lors de ses futurs dialogues et dont les couleurs rappelleront le personnage)
TEST couleur
Test1

Test2

Test6










Dernière édition par Kaede Kobayashi le Mer 13 Mar - 10:25, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 14:27

Ok ok, ben tu peux rajouter les petites explications si c'est pas fait et ça sera ok ^^


Pour le BAM j'ai transmis au staff, on va en discuter, comme y'a une seconde modération, si j'ai pas de réponse quand j'aurai donner mon premier avis positif, le second modérateur te dira ou non si c'est possible Wink

Je me suis permise de proposer ceci "Capture du BAM suite à des délits de la part de ta mutante" en raison d'intégration au BAM à ta demende pour essayer d'avoir plus d'alternatives. Ainsi, en rp avec un bameur tu pourras développer ce point-ci, ci cela se fait.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 14:38

Super ! j'ai ajouté les précision dans les pouvoirs et déplacer l'explication des cornes gauche/droite dans le pouvoir aussi comme tu me l'a dit.

j'y ai ajouté l'ordre de grandeur pour l'utilisation de son pouvoir, je penses que tout est bon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 14:50

Ok, c'est bon pour moi,
tu as ton premier avis positif Wink

Un second modérateur passera sous peu, et te dira donc ce qu'il en est pour ta demande sur le BAM ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Mer 6 Mar - 15:08

Wiii ! J'espère qu'il s'y retrouvera dans tout ça, parce que du coup ça fait un peu brouillon ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Ven 8 Mar - 18:54

Ok, t'as eu la blonde soft en premier, maintenant, voila de la vraie blonde, de la blonde avec du poil au menton, accroche-toi, et garde tes mains bien à l'intérieur du véhicule, ça va secouer !

Ah oui, et d'abord :
en rouge, je mets ce qu'il faut changer
en orange, je mets des conseils pour améliorer
en blanc, je mets ce que je dis/pense/rêve/suis curieux de savoir

Go !

  • Carte d'identité :
    • NOM : Ok (ça veut dire la petite forêt, non ?)
    • PRENOM : Ok
    • ALIAS ET SURNOM : Ok
    • AGE : Ok
    • DATE DE NAISSANCE : Ok (bientôt les 23, héhé)
    • METIER : Ok
    • NATIONALITE : Ok (pour le visa américain, on verra plus bas avec l'histoire du BAM)
    • GENRE : Ok
    • CLAN : (Là aussi, on verra plus bas avec l'histoire du BAM)

  • Pouvoirs :
    • Description :

      C'est marrant parce que la partie corne droite ressemble comme deux gouttes d'eau à un pouvoir que j'avais donné à un PNJ. Les grands esprits se rencontrent Smile

      • Corne gauche :
        Ok

      • Corne droite :
        Kaede Kobayashi a écrit:
        Capacité à intercepter des objets. Plus l'objet est lourd
        La phrase n'est pas finie, peut-être que tu voulais pas la garder. Complète-la ou supprime-la.

        Bon, le classement sous forme de résultat de tests, c'est cool, mais à part deux ou trois physiciens sur le forum, les joueurs vont avoir du mal à calculer l'énergie cinétique de leurs attaques pour savoir si ils doivent les faire s'arrêter, être déviées ou finir dans la chair de Kaede.

        Si j'ai bien compris, la limite, c'est 3000J, c'est ça ? Alors je me suis amusé à faire le calcul selon la taille de l'objet, la vitesse max à laquelle Kaede peut s'en sortir sans encombre, et ça donne :
        une petite voiture (500Kg) : 12 km/h max (donc elle ne pourra pas arrêter une voiture qui lui fonce dessus)
        un être humain moyen (70kg) : 33 km/h max (faut qu'il soit passé à travers un pare-brise, quoi)
        un boulet de canon (23Kg) : 58 km/h max (c'est carrément faible, donc, elle peut être tuée par de l'artillerie)
        une balle de fusil (20g) : 2000 km/h max (c'est plus que les armes de poing, mais c'est moins qu'un fusil d'assaut, elle peut donc être tuée par des militaires)

        Tu peux laisser l'explication sur les résultats de tests, ça permet de donner une ambiance de laboratoire, mais il faut que tu rajoutes à part la limite max et les ordres de grandeurs des vitesses en fonction des objets (les 4 ci-dessus peuvent suffire, mais tu peux en rajouter si tu veux).


    • Maîtrise :
      Les mauvais cotés :
      Donne la largeur en ° de son angle mort. Genre 10°, 30°, 60°, 90°, 180°

    • Lien entre les pouvoirs :
      Keade Kobayashi a écrit:
      L'utilisation de son pouvoir fait "chauffer" ses cornes. Au bout de 5 attaques (ou 10 blocages) elle se verra prise de douleur qui l’empêchera de continuer à utiliser son pouvoir correctement. Perte de la précision et de la puissance de ses attaques et défenses. Voir l'ordre de grandeur de température.
      Ca, c'est à mettre dans la partie Maîtrise uniquement, pas dans la partie lien entre les pouvoirs.

  • Description Physique :
    Ok, toute cette partie me va.

  • Caractère :
    Pour se divertir quand elle était seule, elle faisait quoi ? Et maintenant, elle ferait quoi pour s'amuser ?

  • Histoire :
    • Talents Particuliers : Elle parle quand même japonais couramment, et a un bon anglais, non ? Et puis tu as dit qu'elle était assez intelligente dans ta bio, ça pourrait valoir le coup de le préciser ici, non ?
    • Possessions : J'ai cru comprendre qu'au moment de sa fuite, elle se débarrassait de sa télécommande et de son inhibiteur. Donc, elle ne devrait plus l'avoir, si ? Il va falloir harmoniser cette partie avec la bio.
    • Biographie :
      Juste un truc :
      Kaede Kobayashi a écrit:
      Le sort voulue que
      le navire partit au soir avant que les autorités japonaises n'aient les
      autorisations pour le stopper. Et bien qu'ils aient perdus sa trace, ils
      continuèrent de la chercher pendant des jours dans les environs.
      Si ils ont perdu sa trace et fouillent les environs pendant plusieurs jours, c'est qu'ils ne savaient pas qu'elle avait embarqué à bord du bateau, du coup, ils n'ont pas fait de demande pour l'empêcher de partir, si ? Je trouve ça bizarre. Si tu as moyen de préciser, ça serait mieux.

      Alors sinon, pour l'histoire du BAM, si elle a été signalée aux autorités américaines (par le Japon ou par les américains qui voient une fille à corne traîner dans la rue, voire commettre des vols pour survivre), elle sera récupérée par le BAM qui va l'interroger, et là, trois choses peuvent arriver :
      • soit le japon fait valoir un traité d'extradition, et elle retourne directement au Japon.
      • soit après enquête, ils estiment qu'elle est victime, ou faiblement responsable et ils décident de la confier à l'institut Xavier pour qu'elle soit réintégrée dans la société, mais au premier écart, c'est retour en prison, sans passer par la case départ. Elle pourra quitter l'institut après avoir retrouvé un équilibre dans sa vie.
      • soit après enquête, ils jugent qu'elle est coupable, ils l'enferment dans une prison spécialisée, et elle est bonne pour rester jusqu'à ce que la confrérie organise une évasion en masse, mais mon petit doigt me dit que c'est pas prêt d'arriver, et t'es bonne pour ne pouvoir RP qu'avec tes geôliers Sad


      Dis-moi comment tu sens les choses tourner, et les idées que tu as (ici, pour que les autres modérateurs puissent le lire aussi), et on va trouver une solution.


Dernière chose, si tu pouvais réintégrer ta prose à une nouvelle fiche vierge, pour que les balises se restructurent parce que là, y'a des changements de police bizarres, et la bio en double, ça prête à confusion. Merci par avance Wink

Sinon, le style est original et les idées sont intéressantes.
Dis-moi quand tu as fini les modifs ou si tu as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Ven 8 Mar - 19:57

D'acccord je fait les changements.

Juste pour le pouvoirs de défense corne droite, je voulais savoir si c'était plutôt correcte ou carrément gros bill.Donc j'ai mis 3000 en me renseignant un peu ça m'avait l'air pas mal. Mais ce que j'aurais voulue c'était 5000. Donc qu'elle puisse donner un peu de fil a retordre à l'armée mais j'avais peur que ça soit trop puissant. Est ce que je peut augmenter jusqu’à cette limite ?(5000) Sinon 3000 c'est très bien aussi ^^

Pour la fiche vierge je fait un nouveau post carrément pour que ça soit plus propre ou j'édit le premier post ?

Sinon merci je suis content que ça plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Ven 8 Mar - 20:50

Alors, si tu penses monter pour arrêter des balles de fusil, saches qu'elles vont à mach3 environ et que donc, il te faudra arrêter 100 kJ. Ceci dit, c'est raisonnable. Je te laisse faire la conversion en vitesse sur ta fiche, pour qu'on voie un peu mieux ce que ça donne Wink

Il va falloir que tu précises une chose que j'ai oubliée :
Elle doit savoir que l'on va lui jeter un projectile pour pouvoir anticiper l'activation de son pouvoir (sinon, à Mach3, elle peut pas savoir qu'on lui tire dessus avant de mourir).

pour la fiche vierge, je préférerais que tu remplaces dans celle-ci, tout en haut Wink

Tiens-moi au courant,
A plus
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Ven 8 Mar - 21:46

Super , je monte donc à 100 Kj. Je te MP des que j'ai terminé toute les modifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Dim 10 Mar - 0:13

Je recopie ici ton message parce que si un autre modérateur a besoin de reprendre le sujet (parce que, par exemple, j'aurais oublié mes bras chez des amis), il faudra qu'il puisse suivre la discussion.
Kaede Kobayashi a écrit:
J'ai terminé ! J'ai justifié et modifié tout les points qui ont du être révisé. (Rouge pour les modifications)

En ce qui concerne le BAM. J'ai fait en sortes de mettre le japon un peu dans la merde. Kaede Kobayashi, n'étant pas considérait comme humaine a été déstituée de sa nationalité japonaise et même de son status de "vivante". En gros , de façon judiciaire elle sera plus considérer comme une arme ou un objet. Donc l'extradition mis hors de coté.

Ensuite et bien... Je pense que le mieux serait qu'elle aille chez Xavier, cependant si le bam considère que c'est une meurtrière ils la captureront. Je pense que cela devra se jouer plutot en Rp. J'avoue avoir une préférence pour la mener chez Xavier ^^


Voila, j'espère que ça sera bon cette fois Very Happy


PS : Pour Kaede ça veut bien dire Forêt ^^ mais je l'ai choisit parce que c'était jolie et pour une autre raison aussi Razz

Alors, on y est presque ! Wink

Il manque la taille de l'angle mort que tu as du oublier.

Il faudrait nettoyer un peu la partie "lien entre les pouvoirs" parce que j'ai l'impression que tu parles plus de sa mutation que du lien entre ses pouvoirs. Je pense que le lien réel, c'est que ce sont deux utilisations différente de sa capacité à générer des ondes télékinétiques, je me trompe ? Si c'est ça, il faut l'écrire comme ça, tout simplement. (et retirer tout le reste, parce que ça n'aura plus aucune raison d'être dans cette section)

Pour les corrections sinon, ça me va.

Alors par contre, pour la suite. Si tu penses passer à l'institut par le traité sur la réinsertion avec le BAM, il vaudrait mieux le décider ici, et je vais essayer de t'expliquer pourquoi :

Mettons que tu fasses ton RP avec un membre du BAM qui revient sur l'interrogatoire de Kaede. Il décide de t'envoyer à l'institut. Du coup, tu vas devoir faire une demande de changement de clan dès ton premier RP, et attendre sa validation pour jouer la suite. J'ai bien peur que ce "faux-départ" ne te démotive complètement.

Tu peux très bien être tout de suite étudiante à l'institut dans ta fiche, puis, tu écris ton premier RP avec un membre du BAM pour faire l'interrogatoire qui va déterminer que tu dois être envoyée à l'institut (donc, faudra bien garder ça en tête, ça veut dire pas de crise meurtrière, sinon, direct en prison Razz). Ensuite, tu joueras comme étudiante de l'institut, puis, quand tu voudras quitter l'institut parce que tu auras montré que tu étais apte à vivre en société, tu pourras changer de clan.

Tu vois ce que je veux dire ?

Du coup, pour ce qui est de la nationalité : elle est apatride, ce qui fait qu'elle ne peut pas avoir de visa. C'est tendu, il faut que je me renseigne pour savoir si l'institut est apte à demander une nationalisation d'un apatride. Je te donne la réponse dès que j'en sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   Dim 10 Mar - 0:31

ça marche ! Je met vite fait l'angle et je marque le lien entre les pouvoirs ( J'ai vraiment pas du bien comprendre cette partie effectivement )j'écris tout ça de suite .

Pour le BAM moi attendre ça me dérange pas. Après scénarisée la chose ne me dérange pas non plus . Je pense qu'effectivement le mieux sera la seconde solution.
Ou alors elle pourrait carrément bosser pour le BAM. Je vois que ça manque de joueur dans ce groupe. Enfin voila, je prend le plus approprié quoi.

Pour le Visa, je pensais que justement, elle pouvait peut être gagné son visa américain au bout d'un moment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaede Kobayashi [Dernières retouches]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaede Kobayashi [Dernières retouches]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dernières acquisitions Septembre/Octobre 2010... (photos ajoutées)
» Objets cultes de ces 40 dernières années
» petites retouches à Paris match...
» les dernières semaines de grossesse
» Porte-hélicoptères R97 Jeanne d’Arc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: