AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Sam 23 Fév - 19:20

Lundi 3 décembre

Sanzo avait mal dormi. Hier, il était rentré de Central park troublé par sa rencontre avec le vieil Owen. Il lui avait dit des choses … des choses qu'il avait du mal à accepter .. et pourtant pleines de vérité. Il avait passé la nuit à les ressasser malgré un mail envoyé à Océane. Il aurait aimé qu'elle soit plus près pour lui en parler de vive voix. Elle, elle aurait su lui expliquer et l'aurait aidé à y voir plus claire, meme s'il était sur de son choix.
La matinée s'était écoulée avec lenteur, le prof l'avait meme repris à plusieurs fois. Lui qui était d'habitude si attentif avait vraiment du mal à penser à autres choses. Un peu avant la fin du cours, le prof avait fait une réflexion qui avait amené Sanzo à penser à Cait. Bien sur Cait, elle aussi pouvait l'aider. Elle était une xwoman. Elle saurait surement. Il hésita un peu. Aller la déranger comme ça … Il était pas sur qu'elle allait apprécier. Son "combat" intérieur devait se voir car il se fit une fois de plus rappeler à l'ordre par le prof. Il allait se faire punir s'il ne faisait pas plus attention. Il finit par se décider, tant pis si elle l'envoyait paitre. Du coup à peine le cour terminé il fila à son bureau ayant bien sur pris soin de demander à un de ses camarades ou il était. Il courut comme un fou à travers les couloirs, s'attirant le regard intrigué ou irrité de ses condisciples. Arrivé devant la porte, il frappa poliment et attendit. Plusieurs minutes s'écoulèrent sans réponse. Il n'entendait pas de voix. Elle ne semblait pas être là. Des pas résonnèrent … ce n'était que la secrétaire qu'il avait rencontré lors de son arrivée. Il l’arrêta poliment


"bonjour madame. Excusez moi, Cait n'est pas là ?"

elle le regarda de son air hautain et inamicale, et lui répondit les lèvres pincées "Mademoiselle Elioth est absente jeune homme. "

Sanzo grimaça, il n'avait pas de chance. Pas grave il pourra la voir plus tard.
"vous savez à quelle heure elle sera là ?
- elle sera là quand elle rentrera."

Sanzo la regarda héberlué, elle se moquait de lui ou quoi ... Il inspira un coup
"c'est à dire.
- je ne sais pas. Je ne suis pas la secrétaire de Miss Elioth.
- d'accord merci. Puis je lui laisser un mot dans ce cas s'il vous plait ?
- non. "

Sanzo n'en croyait pas ses oreilles .. il avait envie de la mordre. Il pouvait être patient mais la femme y mettait une telle mauvaise volonté. Il dut déployer des trésors d’éloquence, de persuasion et surtout de charme mais il finit par avoir l'autorisation de laisser un mot à Cait.
"Cait désolé de t'ennuyer mais j'aurais besoin de te voir dès que tu le pourras. Je suis un peu perdu et tu es la seule qui pourra m'aider. Je serais dans ma chambre à partir de 17h. Merci. Silver Cat (Sanzo)"

Il posa le mot bien en évidence sur son bureau que la secrétaire avait fini par ouvrir. Puis il retourna au réfectoire. Il n'avait pas vraiment faim mais de toute façon Cait n'était pas là et il voyait pas à qui il pouvait s'adresser d'autre. Amy peut être mais il se voyait encore moins la déranger. L'après midi fut encore plus long meme s'il parvint à prendre un air attentif. De toute façon Cait n'allait pas interrompre les cours.
17h arriva enfin et il se précipita dans sa chambre. Cait n'y était pas bien sur. Sanzo balança son sac et alluma son pc. Océane n'avait pas répondu à son mail. Il soupira. Il finit par ouvrir son livre et commencer ses devoirs. Il relut plusieurs fois la meme ligne avant de laisser tomber. Finalement il se mit à faire les 100 pas ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Dim 24 Fév - 8:54




17h45


Encore une belle journée qui caille ! Y’a pas à dire les hivers à New York sont d’un chiant profondément violent par rapport à la douceur Californienne. Journée de dingue ! Et encore, elle pesait ses pensées. Même pas le temps de se poser pour mémoriser un manuel sur les arrêtés administratifs de la cour de Bâton Rouge tout en assistant sur une conférence sur l’Intégration à l’Université du New Jersey en compagnie d’autres X Men triés sur le volet qu’elle avait dû courir à l’Institut en sautant le repas de midi pour superviser une séance d’entrainement en Salle des Dangers et terminer par le cours de tir à l’arme légère qu’elle donnait en fin de journée. Une dizaine de minutes au télèphone avec Amy afin de retrouver des forces, des cinquantaines de textos échangés sur la journée et là voilà toujours dans sa combinaison d’X Woman puisqu’elle sortait de son cour repassant au bureau afin de récupérer le courrier ! Courage ! On en voyait enfin la fin de cette satanée journée de psychopathe, c’est du moins à cette pensée qu’elle tentait de se raccrocher mais la vie n’en a jamais fini de nous jouer des mauvais tours. Hannibal adore qu’un plan se déroule sans accrocs, Cait aimerait qu’il se déroule tout court. Elle entra en trombe, tenant toujours en main sa valisette sécurisée enfermant son arme à feu élaborée sur mesure par Forge sous sa demande et ses conseils et son regard indifférent tomba sur Darla qui ne leva même pas les yeux de son écran. « Ilovetrain » devait être retenue ailleurs, tant pis, elle lui aurait bien balancé deux trois vannes pour l’asticoter.

Elle Traversa la pièce pour récupérer dans son casier trois enveloppes qui lui étaient destinées, alors qu’elle checkait la provenance des missives, la voix monocorde de la secrétaire se fit entendre.

- Un jeune est passé pour toi, il a laissé un mot sur le bureau. Merci de faciliter le travail de la femme de ménage en ne laissant pas des documents trainer.

Cait ravala une injure consistant à lui proposer de caser son précieux PC dans le fondement et cela sas vaseline et récupéra sur le bureau le mot griffonné par Sanzo tout en le lisant rapidement. « Silver Cat » Crétin ! Quand est-ce qu’il comprendra qu’on ne se définit pas par ses pouvoirs ou un pseudo à la noix mais par ce qui nous est essentiel : notre humanité.
Elle revint sur ses pas et questionna avec détachement la jeune femme.

- Et sinon ? Pas d’autres « messages » peu importants…Genre…Amy est morte, Charles a épousé Magneto, Laura a trouvé un cerveau…Emma se fait nonne ? La connerie est taxée pour rembourser les déficits du gouvernement ? Mickael Jackson est vivant ?

- Non.

- …Un jour, je t’expliquerai le second degré, tu verras, c’est fascinant.

Sans attendre de réponse, elle traversa le couloir en empruntant le corridor pour grimper vers les étages tout en pianotant une réponse à un texto d’Amy pour lui expliquer son contre temps, elle n’était de toute façon pas encore rentrée à la chambre. Elle y fit d’ailleurs un saut rapide pour y déposer sa mallette se posant la question d’un changement de vêtement. Oh et puis merde ! Elle était déjà assez pressée comme ça, tant pis ! Autant y aller en « bleu de travail ». Elle reprit sa route en cadence rapide vers l’aile des étudiants souriant sous cape des saluts obséquieux de certains jeunes qu’elle croisait dans le couloir, les choses avaient changés, en effet…Elle représentait l’autorité de l’Institut à présent et ce respect qu’on lui portait surtout parée de sa tenue d’X Woman était une chose dont il fallait faire l’apprentissage, mélange d’amusement et d’une pointe de fierté il fallait le reconnaitre.

Elle stoppa sa marche devant la porte de la chambre de Sanzo où il résidait seul pour l’instant. Heureusement que son orientation sexuelle et sa situation sentimentale était plus que connue à l’Institut, sinon les rumeurs auraient été bon train, comme à l’accoutumé, l’institut est une usine à ragots.

Trois coups. Cait a quand même quelques notion de politesse, faut pas pousser.

- Sanzo ? Tu as demandé à m’voir ? Ou alors tu t’es planté avec le numéro d’Allo Pizza ? Ouvres…il ya plein de courant d’air ici…j’vais chopper la crève.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Dim 24 Fév - 9:50

Cait avait à peine fini sa phrase que la porte s'ouvrait. Sanzo l'attendait. Elle avait cependant fait vite et Sanzo la remercia d'un sourire. Il ne put cependant s’empêcher de la .. "reluquer". Meme si l'uniforme des X-men n'avait rien de sexy, Cait le portait bien. Et il était indéniable qu'elle soit une fille.
Il n'était d'ailleurs pas le seul et quelques rires vites étouffés se firent entendre. Il eut meme droit à quelques clins d'oeil. Les garçons étaient vraiment débiles à cet age. Il regarda vite fait pour voir si Amy n'était pas là … et dégagea le passage avec un grand sourire satisfait à l'attention de ses copains.
"je t'en pris entre … et merci d'etre venu aussi vite … "
il ferma doucement la porte.
Sa chambre était bien ordonné pour une chambre de garçon. Sur le lit inoccupé, des livres bien empilés. Aucun vêtement ne trainait. Sur la table de chevet une simple photo : 2 hommes adultes (son père et Karl) le bras posé sur les épaules d'un enfant (lui).
Seul son bureau était en .. bazar .. et encore. Son ordinateur était ouvert sur la boite mail et il n'avait pas refermé son livre. Des papiers étaient posés à coté, ses cours.

Il avait repris ses va-et-viens … ne sachant par ou commencer … il finit par tout balancer en vrac.

"c'est vrai tout ce qui se raconte sur l'attaque de Mutant Town?? c'est vrai que l'Institut n'est qu'une sorte de … "ghetto" (le mot avait du mal à passer) ou l'on nous parque ?? tu penses que ce sont les Confréristes qui ont raison ??? (il grimaça là aussi les mots avaient du mal à sortir) tu crois que les mutants n'ont d'autre avenir que la mort ??tuer ou être tué … c'est ça notre avenir ???"

il s’interrompit en secouant la tête. Il avait encore tellement de question. Il regarda Cait, ses yeux reflétaient une grande tristesse et il avait l'air vraiment perdu. "c'est faux n'est ce pas ??? "

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Dim 24 Fév - 14:34

Cait jeta un regard glacial au gamin qui ricanait ce qui eut pour effet de le mettre en fuite immédiatement ! Après tout n’avait-elle pas le sobriquet de « Croque Mi-Cait » surnom colporté dans les couloirs de l’Institut de chuchotement en chuchotement ? L’impitoyable briseuse de burnes des méchants garnements et celle-là même dont les colères faisaient vibrer les fenêtres des bureaux à l’Instar de James son frère qui faisait office de responsable disciplinaire sadique et retord. La famille Elioth régnait autoritairement et froidement sur l’Institut et franchement il y avait de quoi faire !

Elle pénétra dans la petite chambre, promenant un regard circulaire sur les lieux avec un léger sourire. Et bien ! Sanzo entretenait bien sa litière, il était super bien éduqué comme chat finalement ! C’était assez rare chez un garçon mais que dire de sa propre chambre où Amy passait son temps à la houspiller car elle était d’une nature horriblement bordélique, laissant trainer ça et là ses affaires partout dans la pièce (sous-vêtements comme paquets de nourriture) qu’Amy ramassait à chaque fois « pour la dernière fois » , La Ptite Rousse prenant alors une mine triste de petite fille brimée pour détourner l’orage des remontrances légitimes d’Amy.

- Hey ! C’est bien rangé ! Je vais t’prendre comme homme de ménage pour mes affaires…Je fais un concours de bordel avec Jubilée, j’gagne à chaque fois. Mais j’perds jamais rien, j’ai un ordre dans mon bordel. C’est important d’être bien organisé, et…Heu du m’écoutes ?


De toute évidence, non. Il faisait les cent pas dans sa pièce d’une façon quasi obsessionnelle et finit brusquement par lui déverser un flot de questions plus étranges les unes que les autres et Fuzzy en resta un instant bouche bée, son sourire idiot toujours accrochée au coin des lèvres. Et bien, au moins, elle ne s’était pas déplacée pour des prunes apparemment, Sanzo avait réellement l’air inquiet, restait à savoir d’où lui était venue ces tas d’idées un peu étranges et ce qui provoquait un tel trouble.

- Que ? Quoi ? Mais qu’est-ce que tu me racontes là ? D’abord assis toi cinq minutes, tu vas finir par me filer le mal de mer à tourner comme un fauve en cage. Tuer ou être tué ? Comment tu peux en arriver à une conclusion aussi…cinglante ? Avant de répondre à ce tas d’élucubrations sordides, j’aimerai savoir ce qui t’a fait t’interroger de la sorte ou si j’en crois les termes que tu me sorts là…qui a pu te foutre de telles idées en tête ?

S’assurant qu’il n’y avait rien derrière elle, elle s’assis sur le lit de Sanzo en soupirant puis lui désigna la chaise de son bureau en ajoutant.

- Tu as bien fait d’venir me trouver…On va démêler tout ce bric à brac et tacher d’t’aider à y voir un peu plus clair, d’accord ? D’abord on commence par le début. Comment t’en es arrivé à te foutre tout ça sous l’bonnet ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Dim 24 Fév - 16:39

Sanzo obéit. Il attrapa la chaise et s'assit à califourchon en laissant échapper un très léger soupir de soulagement. Il avait eu raison de faire appel à elle. Elle allait pouvoir l'aider. Bien qu'il soit assit sa queue se balançait toujours de droite à gauche, ses pieds frappaient le sol et ses doigts tapotaient le dossier de la chaise. Il devait vraiment se calmer.

"ben en fait c'est … c'est Owen … (il était sur qu'elle allait lui demander qui était Owen aussi recommença t il par le début) Hier malgré la neige je suis allé courir à Central park. C'était super agréable. En plus y avait personne .. personne sauf ce vieux monsieur ...Owen. On a commencé à discuter et il m'a posé plein de questions … C'était pas méchant bien au contraire mais … du coup … je sais plus quoi penser. Tout ce en quoi j'avais cru .. ben c'est plus vraiment ça. "
il se leva et alla s'asseoir à coté de Cait. Tendant le bras il attrapa la photo "tu vois depuis que je suis tout petit je sais que je suis différent. J'étais plus agile que mes camarades .. sans parler de ma queue et de mes oreilles mais ils s'enfichaient. On était des gosses … tous différents et cependant si semblable … On était des orphelins. Et puis un jour j'ai du partir de mon … foyer. Si les autres enfants n'avaient pas peur c'était pas le cas des adultes … et j'ai rencontre cet homme … (il lui montra l'homme aux cheveux noirs à l'air sévère) et il est devenu mon père. Son père avant lui avait aidé un mutant (Sanzo montra l'autre homme au faciès de gorille qui souriait au gamin) ils m'ont élevé dans l'amour et le respect du l'autre. Karl m'a appris à me battre mais aussi à prendre soin des plus faibles. Mon père m'a appris la valeur de l'argent mais aussi son pouvoir.. et surtout que ce pouvoir ne devait pas servir à piétiner les gens bien au contraire... Grace à eux j'ai eu la chance d'avoir une enfance simple meme si je sais que tout n'est pas aussi facile bien sur … surtout pour des mutants …

il fixa Cait en souriant "toi ça va encore tu ressembles à une humaine et moi … j'arriverai aussi à le cacher si je le voulais mais pour certain … ( il pensa à Ernest le mutant-rat et à Richard … meme son amie Océane avait du trouver un travail allant avec sa mutation. Il savait qu'elle en était heureuse mais … Owen avait il donc raison .. ) Mon reve serait de devenir juge … mais … Owen .. meme s'il m'a encouragé .. m'a dit qu'en restant à l'Institut … … enfin qu'il fallait que j'aille voir plus loin … mais .. mais j'aime pas cette idée …"

il se leva brusquement tenant toujours la photo et repartit dans son va et viens "je refuse .. je refuse de tuer pour arriver à mon rêve. Je refuse de cautionner meme l'idée … C'est pas comme ça que les mutants se feront entendre... en tuant des humains parce qu'ils tuent des mutants … c'est pas la bonne manière... " il se rassit ou plutot se laissa tomber sur le lit "mais je veux pas non plus mourir. … Je veux avoir le choix de ma vie. Je pense que c'est possible .. et sans effusion de sang … tu crois pas …. " il regarda Cait … pas sur que son explication est servie à quelque chose. Il avait du mal à se concentrer et à être clair.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Dim 24 Fév - 17:33

Elle laissa Sanzo s’expliquer, du moins tenter de le faire, durant de longues minutes pour en arriver à quelques conclusions amusantes : un rien le faisait douter (sans doutes était-ce dû à une éducation un peu trop solitaire et une méconnaissance du monde de dehors) et surtout, en matière d’explications brumeuses et compliquées, le jeune arrivait à l’égaler ! Owen, disait-il ? Inconnu au bataillon mais vu les sujets abordés et es thématiques qui en ressortaient : il s’agissait probablement d’un mutant et un mutant sympathisant des idées confréristes qui plus est. Le visage de Cait se fit plus sombre un instant, oui…le monde de dehors était véritablement dangereux et l’Institut ne pourrait pas protéger ses occupants de « mauvaises rencontres ». Heureusement, celle-ci ne s’était soldée que pas un troublant échange. D’autres avaient eu beaucoup moins de chance. Elle l’écouta parler sans l’interrompre puis posa ses mains sur ses cuisses en se redressant.

- Et bien…Si je ne croyais pas qu’on puisse avoir le choix…Crois-tu franchement que je vouerai ma vie à défendre et protéger notre rêve ? Cependant…Il y a du vrai et du faux dans ce que t’a dit ce « Owen ». Je déteste le mensonge et j’suis moi-même une très mauvaise menteuse et ça n’serai pas t’aider de …comment dire…arrondir les angles. La vérité c'est qu’ce monde est froid, dur, injuste et cruel…mais ce n’est pas une question couleur de peau, d’orientation sexuelle ou d’gènes…Ce n’est rien de tout ca. C’est un monde en teinte de gris, rien n’y est blanc , ni noir.
C’est la bêtise qui fait d’ce monde un danger pour ceux qui n’y suivent pas une certaine « normalité » et ce monde, il est c’qu’on en fait, p’tit. Tout est là-dedans.
Comment lutte-t-on contre la bêtise ?
Par la violence ? Ohhh ouais…la loi du plus fort à grands coups de pains dans la gueule, ca marche un temps mais suffit de jeter un ch’tit coup d’œil dans le rétroviseur d’l’Histoire pour comprendre que ca n’dure qu’un temps et que surtout ca n’résout rien. On casse du Mutos alors les mutos vont casser de l’Humain ? Et après ? On est tous humain à la base…L’humanité on la porte dans l’cœur pas dans les gènes. On ne nait pas « monstrueux », on le devient par les actes et ça crois moi j’en sais quelque chose. La violence comme réponse ? C’est un cri qui soulage, mais qui ne guérit RIEN.
Alors qu’est-ce qui nous reste ? La résignation…Laisser les choses aller d’elle-même et laisser les autres décider pour toi, alors là oui…courber l’échine nous mènera à la ghettoïsation et à un avenir que nous n’aurons pas choisi.
Il reste la dernière solution. A la bêtise il faut opposer l’éducation. Il faut « éduquer », revenir à la base de valeurs comme le respect, la tolérance et la compréhension. Parce que pour être respecté, il faut être respectable et pour être respectable il faut être respectueux. C’est la peur qui les amène à être con, la peur de la différence. Je pense comme Xavier que l’Humanité est capable de comprendre cette différence mais qu’il faut lui montrer le chemin. Cette main qui guide, elle guide tout l’monde : le mutant qui ne se comprend pas et l’humain qui ne comprend pas le mutant, c’est cela : l’Idéal de Xavier. Nous n’sommes pas des putains de hippies criant pour le flower power, on sait combien le monde est difficile et c’est au dehors de ces murs que nous agissons. Tous les X men en ont bavés, tous ont souffert et tous mettent cette souffrance au service d’autre chose que de la haine, rancune ou de la violence.
Ce Owen voit l’Institut comme un ghetto ? Surement pas. C’est une serre où l’on y cultive qu’une seule chose : l’espoir. Cet espoir c’est vous, notre jeunesse qui irait le rependre hors de ces murs où vous aurait pu apprendre et murir, parce que concernant à ceux qui vivent dans l’brasier de la violence, nous savons nous, qu’l’avenir se prépare.
Oui tu devras aller voir plus loin…mais quand tu seras prêt à l’faire et quand tu auras compris pourquoi tu dois l’faire.

Elle sembla absente un instant comme perdue dans le flot de ses réflexions avant de poursuivre.

- Etre un mutant…que ca se voit ou pas, c’est très difficile…très. Personnellement ma mutation ne m’a apporté que des problèmes. J’ai cédé à la violence et à la facilité et je croyais que c’était les autres qui m’y avaient poussé avant de comprendre que mes actes n’étaient guidés que par mes lâchetés. On a toujours le choix. Mutant ou non. C’est c’que j’ai appris ici.
J’ai aussi que souvent, les meilleurs réponses aux problèmes es plus complexes viennent toujours de la source la plus limpide : le cœur.
Qu’est-ce que t’dis ton cœur Sanzo ? de quel couleur est-il ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mar 26 Fév - 9:00

Sanzo regarda Cait … s'enflammer. Avec sa tignasse rousse elle ressemblait vraiment à un feu follet. Mais ses paroles n'avaient rien de fou … bien au contraire. Elle était bien plus mature que lui et surtout elle aussi semblait avoir connu le pire avant de se retrouver à l'Institut … Owen avait il raison alors … Devait on tomber au plus bas pour remonter …. Voir "l'autre" coté pour comprendre la vie … Le respect … et la tolérance … 2 mots qu'il comprenait mais comment y parvenir … {en grandissant } lui susurra une petite voix.
Ghetto … ou serre … Il ne s'agissait finalement que d'un simple point de vue … Deux façons de voir une meme chose … et lui comment la voyait il … pas comme un ghetto c'était sur …

Il fixa Cait en souriant
"mon cœur … mon cœur est rouge … comme le tien mais ce n'est pas mon cœur le problème .. lui il sait ce qu'il veut, il sait ou il va … C'est ma tête … c'est elle le problème. J'en sais trop peu sur beaucoup de chose … et du coup ... (il haussa les épaules) Tu parles comme Océane … meme si vous êtes différente elle pense comme toi … C'est grâce à elle que je suis ici … Je voulais en savoir plus sur … tout (il fit un large geste englobant, les mutants et l'Institut) Mais … maintenant que je suis ici … avec les cours … j'ai l'impression de ne plus avoir de temps … d'avoir un peu laisser tomber … …
il se leva et reprit son va et viens et puis rien n'est comme je le croyais. Je t'ai croisé ainsi que Rachel et Ernest puis Richard et maintenant Owen. Chacun avec sa vie .. son expérience … sa vision … et du coup … je sais plus, j'arrive plus à faire le tri... Je me rends compte qu'effectivement rien n'est noir ou blanc … et surtout que tout n'est finalement qu'un point de vue … J'aimerais vraiment comprendre mais … je ne me sens pas capable de vivre ce que tu as vécu .. toi … ou d'autres mutants. C'est peut être de la lâcheté … j'en sais rien. (il tendit la main pour attraper celle de Cait mais se souvint qu'elle n'aimait pas être touché.) Peux tu .. non … voudrais tu m'en dire plus sur … sur ton "chemin" … Pourquoi .. pourquoi autant de violence … et comment tu es … revenue ??? Amy ??? Et … tu me parles de X-men … mais .. qui sont ils vraiment … que font ils … concrètement. Océane m'a raconté l'attaque du bal, de cette espèce de prison .. le … cube, ainsi que du BAM … .. qu'est ce .. qu'est ce que tu en penses toi ??? Elle .. elle déteste les Confréristes .. ils sont responsables de la mort de ses parents du coup elle ne peut être objective mais .. Richard … il a été plutot sympa … bien plus qu'Ernest je trouve … Du coup … ça prouve qu'il a de l'espoir non … que comme tu viens de le dire si on respecte l'autre quel qu'il soit on sera respecté à notre tour … et puis si c'est pas réciproque tant pis … au moins on aura essayé …

meme si tout cela ressemblait plus à un monologue, le fait que Cait soit là à l'écouter, aidait beaucoup Sanzo. Il était obligé de mettre des mots sur ses sentiments et se les avouer à haute voix les rendaient plus concret. Juge ou avocat .. peut importe au final, il n'était pas prêt … pas encore. Mais il y arriverait, il en était sur. Il se rassit plus calme, curieux et avide d'entendre l'histoire de Cait et son point de vue...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mar 26 Fév - 18:02

Cait l’observa en silence même si son visage s’assombrit légèrement. Son « chemin » ? A elle ? Mais son chemin était un calvaire parsemé de clous et de sang, une honte beaucoup plus lourde que n’importe quelle croix à porter et surtout une croix qu’elle se devait de porter seule comme le souvenir que les erreurs du passé ont le gout des souffrances du présent. Et surtout, Sanzo était quelqu’un d’exalté et de peu enclin à prendre du recul vu son comportement affolé. Il risquait de la « juger », de s’horrifier de ce qu’elle avait pu faire et de la condamner sans chercher à comprendre. Elle n’avait pas forcément envie de se voir une fois de plus considérer comme un monstre surtout vu la piètre image qu’elle avait d’elle-même et qui la rongeait en permanence. Elle afficha une moue boudeuse reflétant sa contrariété.

- Ben…Heu..J’vois pas en quoi connaitre ma vie te permettra de trouver ta voie. Tes choix, tu te rappelles ? Ca doit venir de toi et pas d’un tiers. Etpis ma vie, c’est l’fruit de mes expériences bonnes comme mauvaises. C’est pas une histoire de gènes, mais de…j’sais pas…bêtise. J’ai déconné grave et j’en ai payé l’prix…je le paye encore chaque jour et chaque nuit pour tout te dire.
L’important c’est pas d’où j’viens, l’important c’est ce que je fais maintenant où plutôt ce que j’ai décidé de faire…Et là, c’est une question de choix, de prendre sa vie en main, d’en saisir les rennes. On s’en fout d’qui j’suis…c’est pas important, ce qui compte c’est ce que j’fais.
Je suis venue ici parce que j’y étais forcée, le Programme de Réhabilitation du BAM, en gros c’était l’Institut ou la prison à vie. Je n’avais personne, j’étais une gamine paumée et je pensais qu’on pouvait se faire entendre que par la violence, rien d’autre…de toute façon, j’ai été élevée comme ça, à coups de poings. Tu vois, ça n’a rien à voir avec la mutation….juste la connerie humaine. Des humains extrémistes ont tués mon premier amour et mon frère sous mes yeux, après…j’ai merdé.
J’en voulais à tout l’monde mutants, humains et même Dieu…mais la vérité c’est que c’est à cause de moi qu’ils sont morts, pas à cause de mes gènes. La vérité c’est que j’ai « mal » usé de mon don…pour ma tronche, et c’est tout…pour avoir une place au soleil. J’étais une stupide petite cruche égoïste et egocentrique. Je vais passer ma vie à réparer mes conneries et faire en sorte que d’autres ne fassent pas les mêmes erreurs, c’est mon Job de X Men…Tendre la main et montrer aux autres qu’il existe un espoir, qu’il n’y a pas de fatalité et que notre avenir, c’est juste ce que nous en faisons.


Elle soupira, un profond soupire de lassitude.

- J’deteste pas les confréristes. Ils sont victimes de leur peur, ils ont perdu l’espoir en un « meilleur ». A force de ne subir que le mauvais côté de la nature Humaine, ils l’engendrent. Ils se trompent…se trompent de méthode. On ne gagne rien à enfoncer des idées à coup de violence, on ne récolte que la révolte et le sang. Le fond du problème reste le même. C’est toujours plus simple de blesser quelqu’un que de le guérir, plus facile de détruire que de construire, plus facile de terroriser que de rassurer. Je ne déteste pas les confréristes, j’les plaints. J’essaye d’être heureuse, dans ma vie de Femme comme dans ma vie d’X Woman…j’ai fois en l’être humain même si ma confiance peut-être ébranlée. Eux …ont perdu l’envie d’être heureux. Et même si ils gagnaient leur foutue croisade, réfléchis trente seconde…et Après ? Lorsqu’on a appris qu’à mordre et détruire…comment aimer et construire ?
Ils n’en reviendront plus de leur violence…c’est…c’est une putain de drogue, Sanzo…


Avec un léger sourire ébauche d’une tendresse immense mai teintée de tristesse, son regard se baissa vers son poignet où elle joua machinalement un instant avec le bracelet d’argent gravé au prénom d’Amy.

- Y’a qu’l’amour qui en vient à bout…C’est là qu’elle est la vraie force…aimer, pas haïr.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mer 27 Fév - 9:49

Cait était contrariée mais elle le renseigna quand meme. Loin de la juger, Sanzo était … fasciné d'une certaine façon. Mais rien de morbide ou de malsain. Il ressentait de la tristesse pour Cait et bien sur une certaine pitié. Mais surtout un grand respect. Elle s'était battue et s'en était sortie. Elle était courageuse et possédait une sacré force. "tendre la main" "aider les autres" … elle avait entièrement raison. Recevoir et donner par la suite, transmettre ce savoir et cet espoir.

- J’deteste pas les confréristes. Ils sont victimes de leur peur, ils ont perdu l’espoir en un « meilleur ». A force de ne subir que le mauvais côté de la nature Humaine, ils l’engendrent. Ils se trompent…se trompent de méthode. On ne gagne rien à enfoncer des idées à coup de violence, on ne récolte que la révolte et le sang. Le fond du problème reste le même. C’est toujours plus simple de blesser quelqu’un que de le guérir, plus facile de détruire que de construire, plus facile de terroriser que de rassurer. Je ne déteste pas les confréristes, j’les plaints. J’essaye d’être heureuse, dans ma vie de Femme comme dans ma vie d’X Woman…j’ai fois en l’être humain même si ma confiance peut-être ébranlée. Eux …ont perdu l’envie d’être heureux. Et même si ils gagnaient leur foutue croisade, réfléchis trente seconde…et Après ? Lorsqu’on a appris qu’à mordre et détruire…comment aimer et construire ? 
Ils n’en reviendront plus de leur violence…c’est…c’est une putain de drogue, Sanzo…


"mmm … je comprends mieux. Je ne savais pas tout ça. Je te remercie pour toutes ces précisions. Je commence à voir les choses différemment, à mieux comprendre aussi. La vie n'a rien de logique ni de simple, bien au contraire. C'est une succession de décisions, de chemins le plus souvent tortueux. Pour l'instant le mien n'est pas si bien tracé que je le croyais mais ça viendra. Je ferais tout pour ne pas tomber dans cette spirale de violence et garder l'espoir. L'espoir d'un monde meilleur aussi bien pour les mutants que pour les humains.
Il la regarda jouer avec le bracelet qu'elle portait au poignet. "L'amour" … elle en avait à revendre. Meme si elle le cachait sous son air rude et bourru. Il se rapprocha légèrement d'elle

"tu es vraiment quelqu'un de formidable tu sais … Peut importe ce que tu as fait. Tu te bats pour un avenir meilleurs .. pour moi … pour mes camarades …. Tu es quelqu'un de bien … un exemple pour nous. Tu as raison. L'amour est l'antidote le plus puissant qui existe. Grace à lui, nous y arriverons (il avait volontairement utilisé le "nous") nous arriverons à purger ce poison, cette .. drogue de violence. Je vais travailler encore plus dur. Je veux … non pas que tu sois fière de moi mais … qu'un jour on puisse combattre ensemble. On va leur montrer que l'Institut n'a rien d'un Ghetto." Cette vision l'avait vraiment blessé. "Je me doute que ça ne va pas être simple mais … si j'y crois vraiment j'y arriverais. Je ne dois plus me laisser inquiéter comme ça meme si ça me permet de discuter avec toi"
Sanzo lui sourit impudemment. Les choses s'éclairaient de nouveau. Il devait choisir un chemin et s'y tenir coûte que coûte. Il savait qu'il pouvait compter sur Cait pour le conseiller et lui donner des coups de pied au derrière si besoin mais il ne devait pas se reposer sur elle. Il devait se prendre en main, grandir et ça ... lui seul le pouvait.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mer 27 Fév - 19:09

Cait cligna des yeux un court instant avant de baisser la tête et de rougir fortement. Quelqu’un de bien ? Un exemple ? Franchement, elle ne s’était jamais attendue à ce qu’on lui dise de telles choses. C’était donc une sensation assez agréable mais terriblement gênante qui la prenait aux tripes. A part Amy personne ne lui faisait des compliments car son côté grande gueule et exubérant venait gâcher toute chose alors s’entendre dire de telles choses avait vraiment le gout de l’inédit. Derrière sa carapace d’abnégation et d’imperméabilité aux évènements s’était toujours caché une personnalité fragile et extrêmement peu sure d’elle et de ses choix même si elle mettait un point d’honneur à les suivre coute que coute une fois qu’elle les avait décidé.

Elle tapota nerveusement sur sa cuisse en haussant un sourcil, le rouge toujours aux joues.

- Ha heu…Bah j’fais d’mon mieux comme tout l’monde…voilà quoi…Pas de quoi en faire un opéra en trois actes.

Elle haussa les épaules en secouant la tête.

- J’suis pas la plus puissante, la plus forte, la plus maline, la plus endurante des X Men…Mais j’essaye de m’améliorer tous les jours, même si c’est très compliqué.

Elle se redressa pour perdre son regard par la fenêtre de la chambre qui donnait sur la verdure du Parc recouvert pas la neige.

- Tout n’est pas aussi simple qu’on le croit…j’veux dire..le rêve de Xavier. Les mots ne suffissent pas, il faut des hommes et des femmes pour guider et pour défendre cette vision en employant la force comme dernier recours car lorsque toutes les solutions échouent, on se doit de trouver la voie la moins…comment dirais-je…destructrice possible. C’est aussi à cela que servent les X Men. Servir et protéger…un peuple et un idéal. J’suis désolée…mais…nous ne vivons pas d’Utopie…il faut bien nous protéger si on nous attaque et qu’on veut nous mettre à mort, et certains d’entre nous doivent mettre leur talent à ce service…C’est mon cas.

Elle soupira pour exprimer son désappointement, tout en tirant nerveusement sur sa combinaison.

- C’est nul..j’sais bien. Prôner un idéal de paix et expliquer que parfois, la violence est nécessaire pour éviter un mal bien pire…Mais nous ne vivons pas dans un monde naïf et innocent, il y a des gens cruels et foncièrement mauvais la dehors, comme partout. Et nous d’vons apprendre à nous protéger d’eux et protéger ceux qui sont incapables de se défendre ou qu’ils ne le veulent simplement pas. Nous ne sommes pas violents par définition mais notre rôle est parfois de l’être par nécessité. Je m’y répugne, mais c’est comme ça. C’est aussi pour ça que cette tache dévolue à une petite minorité d’entre nous, des sortes de « Gardiens » du phare triés sur volet après des épreuves pénibles…les X Men. Je fais partie de ce corps et j’y sacrifie une partie de mon existence pour que des jeunes comme toi puissent avoir l’esprit tranquille.
Tu as tout ton temps de te casser la tête sur des questions d’idéal, de pouvoirs, de responsabilité ou même au sujet des filles ! Grandis mais pas trop vire, vas à ton rythme Sanzo, j’te promets de veiller sur toi, ok ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Sam 9 Mar - 10:13

Sanzo lui sourit. Avec ses cheveux de flamme, rougir ne lui allait pas très bien mais cette vulnérabilité et cette gêne si. Elle ne semblait pas habituée aux compliments. Il comprenait mieux son caractère. Ce n'était pas vraiment un choix mais une sorte d'obligation. S'endurcir pour devenir plus fort … Puis elle se leva et reprit ses explications. Le rêve du professeur Xavier … le rôle de X-men … Sanzo comprenait mieux. Finalement il aurait mieux fait de lui en parler plus tôt. Il se serait épargné bien des tracas. Même s'il n'était pas totalement d'accord, il sentait bien que parfois la violence était aussi une nécessité. Elle (et les autres Xmen) faisait ce qu'il ne pouvait encore faire meme s'il commençait à revoir sa façon de penser. Il la regarda un moment ne sachant que dire ou que faire. Puis il la rejoignit près de la fenêtre et perdit aussi son regard dans le paysage. Il avait neigé et le soleil la faisait briller de mille feux scintillant. C'était magnifique. Quelques garçons étaient dehors s'amusant au ballon.

"non bien sur que non. Bien au contraire c'est … Il ne savait ce que c'était avec exactitude sauf que … il commençait à comprendre que c'était nécessaire.

"et j'ai confiance tu sais ... entièrement confiance et … je … je .. je suis désolé .. pour tout. Au début j'avoue que … j'ai pensé des choses pas très gentilles à ton sujet … Je crois … je crois que j'étais jaloux d'une certaine façon. Jaloux et stupide. Mais … tu es là à me parler, à m'expliquer et me rassurer. Et je t'en remercie … du fond du coeur.

Il était sincère. Cait était la grande soeur qu'il n'avait pas, la jeune cousine à qui il pouvait se confier sans peur de paraître ridicule ou stupide. Presque une mère, rassurante et compréhensive …

"apprends moi .. apprends moi à me battre … Je ne serais jamais comme toi bien sur, je n'ai pas de pouvoir offensive mais je connais quelques techniques et je … "

de nouveau l’enthousiasme, tout ceci était tellement nouveau pour lui. Il avait l'impression d'avoir de nouveau 11 ans, de découvrir un nouveau monde, une nouvelle façon de vivre. Un nouvel environnement, de nouveaux amis, une nouvelle vie. Lui si posé habituellement s'émerveillait de tout ça. Il se sentait vivre … il était un mutant, vivant parmi ses semblables, apprenant d'eux. Il n'avait jamais ressenti autant cet état qu'à ce moment là. Même s'il avait vécu comme un humain, même s'il avait côtoyé des humains il était et resterait un mutant. Un hybride avec ses caractéristiques animales. Mais il ne le voyait pas comme un handicape ou une tare à cacher à tout prix, plutôt comme une chance. Quelque chose qui faisait de lui un être à part. Mais au dessus de tout ça il était Sanzo Aoe, un ado de 17 ans qui découvrait la vie, avec ses bons et ses mauvais cotés.


hrp:
 

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Lun 11 Mar - 21:00





D’un regard plus adulte et méditatif, elle semblait couver tour à tour fière et attendrie le parc dans une pose solitaire mais pleine d’assurance de celle que l’on affiche lorsqu’on contemple une sorte de terre promise pour laquelle on serait capable de se battre jusqu’à l’épuisement totale des derniers soubresauts de son âme. C’était sa vie et un peu son œuvre, de cela elle avait fini par s’en laisser convaincre : qui aurait cru qu’elle puisse devenir une femme d’idéal ? Certainement pas ceux qui l’avait côtoyé jadis et finalement qui restait encore debout de ce temps si obscur ? Des ombres que la mémoire tendait inévitablement à obscurcir. Elle se laissa rejoindre, basculant un instant son regard vers lui en une demande muette.

je … je .. je suis désolé .. pour tout. Au début j'avoue que … j'ai pensé des choses pas très gentilles à ton sujet … Je crois … je crois que j'étais jaloux d'une certaine façon. Jaloux et stupide. Mais … tu es là à me parler, à m'expliquer et me rassurer. Et je t'en remercie … du fond du coeur.


Un sourire plus appuyé alors qu’elle revenait sur son observation attentive de ces jeunes jouant dans le parc dans un air relativement glacial habillé aux couleurs de la saison.

- Ca n’a rien d’étonnant…T’excuses pas. Je n’ai pas vocation à attirer l’amitié…C’est pas qu’j’le veux pas…C’est ma nature qui est comme ça. Je n’ai pas beaucoup d’amis tu sais…mes relations avec les autres sont toujours très compliquées. T’as déjà entendu parler du dilemme des hérissons ? Ils ont peurs des autres et hérissent leurs piques mais ils ont si besoin de chaleur qu’ils se serrent les uns les autres et finalement finissent par se blesser. Je suis un hérisson…dans un monde d’hérissons…
« Feu Follet… » C’est marrant comme surnom…Oh ne fais pas l’surprit, tout se sait ici et si ca peut t’rassurer, c’est pas l’pire qu’on me refile. Mais mon vrai nom de code c’est Fuzzy. Tu sais ce que ca veut dire ? On me l’a donné à 15 ans… « Confus », parce qu’à chaque fois que j’essaye de mettre des mots sur mes sentiments ou mes idées…c’est le bordel. C’est pas flatteur quand on y pense, mais ca résume assez bien c’que j’suis.
Quand j’suis arrivé ici, j’étais aussi paumée et sauvage que Rachel. Je pensais que c’était un « putain de cirque pour mutant » Ca ou la taule…J’envoyais chier tout l’monde, je crachais sur toutes les mains et quand le crachat n’suffisait pas, j’mordais. La première fois que j’ai rencontré Amy j’ai été blessante et odieuse, la première fois que j’ai rencontré Jubilée, je l’ai giflé. Frost…j’ai passé mon temps à me faire punir de façon, t’imagines même pas. Et puis…et puis leurs voix…elles ont fini par se faire entendre. Je les entendais et ensuite j’ai fini par les écouter…et puis j’ai finis par les comprendre. Sans elles, sans l’Institut…Je ne serai pas ce que je suis devenue. J’ai trouvé une sorte de paix de l’âme ici, et une certaine « chaleur ». C’est cette chaleur que j’ai toujours cherché Sanzo, cette chaleur qui m’a…j’sais pas…rendue meilleure. Ce qui m’empêche de dormir à présent…c’est les milliers de personnes qui la cherchent cette chaleur, juste là, dehors alors que notre monde sommeille dans l’indifférence. Ca m’tue. Je veux partager ça, j’ai fois la dedans. Nous sommes l’avenir Sanzo, il ne tient qu’à nous de récolter ce que nous allons semer…mais pour ça, trouvons les graines.



Une nouvelle pause appuyé par un sourire somme toute assez énigmatique.

- apprends moi .. apprends moi à me battre … Je ne serais jamais comme toi bien sur, je n'ai pas de pouvoir offensive mais je connais quelques techniques et je..

Un regard vers lui et elle tourna légèrement le visage en une attitude intriguée.

- Je n’ai pas besoin de combattants…Tu te trompes de X Man, vas voir ma fiancée pour ça. Par contre…J’aimerai former une équipe dont le but est de récupérer à l’extérieur de ces murs des jeunes mutants isolés et qui n’ont nulle part où trouver refuge. Je veux leur offrir l’opportunité de venir ici et de découvrir l’Institut. Encore faut-il pouvoir gagner leur confiance et les approcher…ils peuvent se montrer dangereux, plus par peur que par méchanceté. Si tu as des talents de conciliateur, de traqueur pour les trouver lorsqu’ils se sauvent à notre approche et que tu sais trouver les mots pour les calmer…Tu pourrais venir avec nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mar 12 Mar - 9:30

Sanzo la fixait .. ou plutôt la détaillait. Cait aimait cet endroit c'était visible. De nouveau elle le rassura. Il se sentit un peu gêné, elle ne lui en voulait pas.

« Feu Follet… » C’est marrant comme surnom…Oh ne fais pas l’surprit, tout se sait ici et si ca peut t’rassurer, c’est pas l’pire qu’on me refile.

Il eut un léger sursaut comment savait elle … mais une fois encore elle le rassura et lui expliqua l'origine de son nom de code … "confus" .. il ne voyait rien de confus en elle bien au contraire. Elle donnait l'impression d'avoir trouvé son chemin et de le suivre coute que coute. Si quelqu'un était confus en cet instant c'était bien lui. Même si ses pensées commençaient à s'organiser.

Les yeux mi-clos, Sanzo s'était mis à ronronner, doucement, tranquillement. Il était bien finalement à discuter avec Cait. Le soleil passait par la fenêtre, les réchauffant et … elle sentait bon. Il fut surprit par l'intensité de ce que ses sens lui transmettaient.


"..Nous sommes l’avenir Sanzo, il ne tient qu’à nous de récolter ce que nous allons semer…mais pour ça, trouvons les graines."

"trouver des graines" mais … il ne comprit pas bien de suite surtout qu'elle le regarda avec un sourire énigmatique. De nouveau il se sentit un peu bête de ne pas comprendre ce qu'elle voulait lui dire … surtout que cela semblait évident, vraiment évident.

Mais elle poursuivit le surprenant derechef par ses paroles …


- Je n’ai pas besoin de combattants…Tu te trompes de X Man, vas voir ma fiancée pour ça. Par contre…J’aimerai former une équipe dont le but est de récupérer à l’extérieur de ces murs des jeunes mutants isolés et qui n’ont nulle part où trouver refuge. Je veux leur offrir l’opportunité de venir ici et de découvrir l’Institut. Encore faut-il pouvoir gagner leur confiance et les approcher…ils peuvent se montrer dangereux, plus par peur que par méchanceté. Si tu as des talents de conciliateur, de traqueur pour les trouver lorsqu’ils se sauvent à notre approche et que tu sais trouver les mots pour les calmer…Tu pourrais venir avec nous. 

Il sentit son ton changer lorsqu'elle parla d'Amy. Elle ne s'en était peut être pas rendu compte et lui non plus s'il n'avait été aussi attentif. Sa voix s'était faite plus douce, plus tendre. Elle l'aimait vraiment. Mais les mots suivants …
"pas besoin de combattants" … " conciliateur" … "traqueur" … "..venir avec nous" … Il ouvrit la bouche plusieurs fois tel un poisson rouge hors de son bocal. Il devait vraiment avoir l'air d'un crétin.


"… tu … heu … moi … avec toi … t'es sur …. je veux dire … oui bien sur …. "

Excité par cette demande, il s'avança un peu plus vers elle les bras tendus comme pour l'enlacer avant de se souvenir qu'elle n'aimait pas ça … Il n'avait pas envie d’être piqué par le hérisson. Il se calma et lui envoya un "baiser" avec un sourire reconnaissant. Puis il se mit à réfléchir à la proposition … Conciliateur …
oui après tout, il en avait les capacités … meme si jusqu'ici il ne s'en était pas rendu compte. Le coté "traqueur" lui plaisait un peu moins … il y avait une connotation négative meme si le but était noble et puis il n'était pas un chien de chasse. Cependant il se remémora son premier contact avec les mutants … hostiles. Il avait "entendu" les cris … et si c'était maintenant il ne s'enfuirait pas au contraire …
Rachel, Kuragi, Richard, le vieil Owen, Colleen et meme Ernest … Il les avait approché, sans idées reçues et ils avaient discuté, vécu un moment ensemble. Il avait douté bien sur mais il avait réussi à s'en faire des amis plus ou moins proche. Il y avait donc bien une autre solution que le combat. Mais au delà de tout ça, il y avait une place, SA place. Il allait bosser, dur très dur pour montrer qu'il en était capable. Cait lui faisait confiance, elle lui avait meme "ouvert" un chemin, il ferait tout pour qu'elle soit fier de lui.
Sanzo faisait rarement les choses pour lui meme. Sauf lorsque sa curiosité était piquée au vif …

Une petite lumière s'alluma dans son esprit …

"j'en suis une n'est ce pas … une petite graine que tu as semée. " ce n'était pas une question mais une affirmation. Il reporta son regard à travers les carreaux et poursuivit pensif mais résolu "d'accord. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour t'aider. Nous trouverons d'autres graines et nous les ferons pousser. Ca ne sera pas facile je m'en rends compte mais il faut essayer. Et meme si elles ne poussent pas nous aurons au moins tenté. "

une lueur à l'horizon, un début de solution peut être … et il allait en être un des acteurs. Il se remit à ronronner de bien être .. un vrai bien être.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mar 12 Mar - 16:43

"… tu … heu … moi … avec toi … t'es sur …. je veux dire … oui bien sur …. "

Elle baissa le visage sans le regarder, yeux mi-clos mais sourire s’élargissant sur son visage. San doutes ne voulait-elle pas l’embarrasser plus qu’il ne le faisait déjà par lui-même. Elle n’avait en rien calculé cette proposition mais il est vrai que le jeune Sanzo semblait savoir y faire avec les personnes ayant du mal à s’intégrer. Après tout, n’avait-il pas noué des liens avec sa Rachel ? Cette même Rachel que les préjugés et un comportement sauvage laissaient cloitrée dans un retrait permanent. Cette victoire n’était pas à prendre à la légère et sans doute Sanzo était une personne au potentiel bien plus prometteur qu’il ne le laissait à supposer de primes abords.

"j'en suis une n'est ce pas … une petite graine que tu as semée. "

Avec une sorte d’amusement malicieux elle lui ébouriffa les cheveux en riant brièvement avant te pointer vers son cœur un index démonstratif.

- Graine, oui mais je n’ai rien semé moi…tu t’souviens ? Ta vie : tes choix…C’est ton cœur qui t’a fait venir ici et choisir d’y prendre racines, moi j’fais juste parti du décor : ni plus, ni moins…en parfaite petite rousse imbécile que je puisse être. Tu y trouveras la place que tu es venu y choisir et je serai toujours fière de tes choix, comme d’autres personnes ont su être fières des miens. Écoute toujours ton cœur Sanzo, c’est le meilleur guide du monde.

Elle se décolla de la fenêtre en soupirant, puis réajusta sa veste prête à quitter les lieux.

- En tout cas, n’hésites pas à solliciter Amy pour quelques coups de pieds aux fesses gratuits, tu verras elle fait ça comme personne. C’est sûr qu’en ce qui concerne l’activité physique, elle ne te ménagera pas, moi en tout cas, elle me ménage…rarement. Aheum. Sur ce, j’ai encore à faire avant de pouvoir m’éclater devant la télé et espérer, peut être un massage. Je te laisse réfléchir à ma proposition, rien ne presse lorsque tu te sentiras prêt, fais le moi savoir, d’accord ?


Elle lui décrocha un sourire carnassier avant d’ouvrir la porte.

- Bonne soirée Minou, Feu Follet quitte la place…

Et puisque dans le couloir quelques jeunes passaient à ce moment-là, elle ajouta avec une certaine malice et à voix haute afin d’être entendue.

- Et que j’te prenne plus à passer ton temps sur des sites pornographiques !! Tu m’étonnes que tu couines dans les oreilles des infirmières pour avoir de la pommade anti brulure pour les mains ! La Prochaine fois, j’t’envoie chez Frost, tu lui expliqueras pourquoi elle est en fond d’écran sur ton ordi, Petit pervers !

Elle émit un gloussement amusé en lui tirant la langue et ferma la porte





RP Terminé pour Miss Elioth.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   Mer 13 Mar - 8:34

Sanzo la regarda partir en souriant. Il était rassuré. La plupart de ses questions avaient trouvé réponses et ses doutes étaient partis. Il avait meme un avenir, un chemin à suivre.
Il fit une légère grimace lorsque Cait se traita "d'imbécile". Il n'aimait pas qu'elle se dévalorise ainsi. Elle n'avait rien de bête bien au contraire. Elle était la personne la plus intelligente qu'il avait croisé. Bien sur elle ne savait peut être pas résoudre une équation complexe, écrire une thèse ou autre bêtise scolaire mais elle avait l'intelligence du coeur. Ce coeur qu'elle ne cessait de mettre en avant et qu'il allait suivre maintenant.

Il la regarda mettre sa veste toujours silencieux. Il n'avait pas envie qu'elle parte mais n'avait plus à la retenir. Il savait qu'il lui demanderait encore conseil. Il avait hâte de se mettre au travail, de suivre les cours d'Amy, de devenir plus fort, de faire parti de son équipe et de mettre son talent au service des autres.

Sa sortie fut remarquée et remarquable. Une petite perfidie. Il se mit à rougir violemment. Il courut à sa suite mais le temps d'ouvrir la porte, elle passait déjà le coin du couloir. Des gloussements, des rires mal dissimulés. Il se tourna, ses camarades. Certain le fixait envieux et interrogatif et surtout très, très moqueur. Quelques gestes aussi.
Sanzo les regarda, la soirée allait être longue … très longue … et drôle ….
mais l'avenir était devant lui … il ETAIT l'avenir.



Fin pour le chat

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Nous sommes l'avenir ..." [pv Cait]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommes nous manipulés ?
» Débat : Sommes-nous égaux devant le bonheur? Croire rend-il heureux?
» Accident du travail : nous ne sommes pas couverts pour les soins
» Sur notre fiche de rétribution
» Les citations de Khalil Gibran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: