AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade de nuit (PV Laura Kinney)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Dim 10 Fév - 21:03

Voici une des rares nuit où Morph ne trouva pas le sommeil tout de suite. Enfin il ne le trouva même pas du tout en faite. Pourtant il avait passé une journée normal, sans stress particulier, sans effort notable, sans prise de caféine a une heure tardive non plus. En tout cas, il ne vit rien qui pouvait provoquer une tel insomnie inhabituel chez lui. Pas même le temps qui était plutôt normal pour cette saison. En effet, si il avait fait une chaleur a crevé, ça aurait put expliquer cette situation, mais là, rien. Non, c'est inexplicable comme situation, hormis le fait qu'a force de tourner et virer pour trouver le sommeil il en était que plus éveillé. Vous savez comment c'est, plus vous chercher a dormir contre votre volonté, moins le sommeil vous gagne. Et dans ce cas là, la seul chose a faire, et de se lever et s'occuper. Par contre la deuxième étape n'était pas gagné d'avance. Qu'allait il bien pouvoir faire pour s'occuper ? Dans sa chambre, il n'avait pas grand chose pour ce type d'activité. Je dirais même qu'à part son lit, il n'y avait rien d'autre dans sa chambre. Et non même pas une buanderie. Pourquoi faire ? Quand il a besoin de vêtements, il a juste besoin de les métamorphoser. Pourquoi s'encombrer de chose dont il n'a pas besoin ? Une console de jeux vidéo ou même une télé peut être ? Bah non plus, étant donné qu'il y a tout ce qu'il faut dans la salle de détente. Et vue que tout le monde ou presque a ce qu'il faut dans sa propre chambre, tout est quasiment libre a chaque fois qu'il en a besoin. Donc encore une chose qui serait futile dans sa chambre. Puis il paraît de toute façon que l'usage d'appareil électrique type téléviseur ou ordinateur était mauvais pour trouver le sommeil, donc c'est une mauvaise idée dans le cas actuel. Non le meilleur moyens serait de l’exercice physique pour le fatiguer. Cela dit vue l'heure, il n'allait pas se mettre a faire un footing a cette heure-ci. Bien sûr, personne ne l'en empêchait, sauf peut être une logique propre. Non, une simple balade devrait suffire pour ce soir. Et finalement vue le temps il pouvait largement le faire dans le parc de l'institut. Vue la taille, il aurait de quoi se fatiguer.

Il se leva donc de son lit, changea son pyjama par son habituel costume de super héros en un clin d’œil grâce a sa métamorphose. Rappelez vous, il n'as pas de buanderie, donc pas d'affaire de rechange. Il entreprit de sortir de sa change le plus discrètement possible. Pas la peine d'éveiller le quartier non plus. C'est pas parce que lui ne dort pas que ça doit être le cas des autres. Et vue le silence de mort dans le quartier des X-men, il ne fait aucun doute que c'était le cas pour tout le monde. Vue l'heure en même temps, c'est un peu normal. Oui, à 3h00 du matin, la plus part des gens dorme profondément. Une fois dans les couloirs, il continua a se déplacer a pas de chat jusqu'à ce qu'il arrive à l'extérieur du bâtiments. Et jusque là, il n'avait pas rencontré âmes qui vivent. Ce qui ne l'étonna pas vraiment en fait vue l'heure. D'ailleurs, il n'avait pas l'intention de rencontrer qui que ce soit. Qu’aurait il a leur dire ? Il ne voulait embêter personne avec ses problèmes de sommeil et encore plus à une heure si incongrue.

Une fois sortit, il prit aussitôt la direction du parc. C'est là qu'il pensait que l’environnement serait le plus propice a ses maux. Par contre si le ciel était clair, la température n'était pas au rendez vous. En effet, il devait fait aux alentours des 6°C ce qui en sois n'était pas réellement un problème pour Morph qui ne craignait pas trop le froid, mais un problème pour trouver le sommeil en fait. Il est bien connu que le froid revigore et là ce n'était pas le but recherché. Enfin tant pis, il était là et il n'allait pas faire marche arrière maintenant. Quitte a raté sont projet autant l'essayer jusqu'au bout quand même. Qu'il ne dorme pas dans son lit ou qu'il ne dorme pas dehors, le résultat serait le même. Mais au moins il se serait changé les idées. Puis il remarqua a quel point il était agréable de se balader dans le parc la nuit. Tout était calme, la lumière de la lune donnait un charme fou et une atmosphère apaisante. Chose qui pouvait être utile dans l'état de Morph. Cela dit le calme fut vite troublé par une ombre un peu plus loin devant lui.

Vu a l'agilité et la vitesse a la quel l'ombre se déplaça, Morph fut curieux de savoir ce que ça pouvait bien être. Ou qui plutôt. Une intrusion, une fuite ou tout simplement une balade nocturne comme lui ? Quel que soit la réponse, il allait vite le savoir. Rappelez vous, c'est le roi de la filature et tout ce qui s'y rapproche. C'est donc instinctivement qu'il se transforma en hiboux pour pouvoir le suivre de plus près et discrètement. Il s'envola aussitôt et alla se percher sur une branche non loin de l'ombre. Il fit un peu de bruit, mais comme tout hiboux qui bat ds ailes et se pose sur une branche. Normalement, l'ombre ne devrait pas s'inquiéter plus que ça. Ah moins qu'il soit Ornithophobe et qu'il se mette a courir de peur. Mais peu de chance parce qu'à peine posé, il reconnut l'ombre en question. Il s'agissait de Laura Kinney, X-women donc collègues de notre morphy. Mais que pouvait elle bien faire là a cette heure-ci ? Bon d'accords, il est mal placé pour se poser ce genre de question, mais c'est que lui connait la réponse concernant son cas, mais pas pour elle. C'est donc logiquement qu'il décida de la suivre du regard dans un premier temps pour voir où elle allait. Une fois hors de porté de vue, il se changea cette fois en mulots, descendit de son arbre, et la suivit a la lisière du bois. Bah oui, il fallait bien changer de costumes de temps en temps lors d'une filature. Vous trouveriez pas ça louche vous qu'un hiboux vole de branche en branche, en même temps que vous vous déplacez, et dans la même direction que vous ? Morph lui ça le troublerait tout de même un peu. Il la suivit comme ça pendant quelque minutes, mais ne vit rien de particulier. Comme si elle marchait au hasard, cherchant a oublier quelque chose. En fait comme lui allait le faire ce soir avant de la voir. Il décida donc d'aller a sa rencontre. Peut être avait elle besoin de parler. Il attendit donc qu'elle prenne un peu d'avance avant de se changer de nouveau en lui. Normal non ? Il allait pas se changer devant elle sans prévenir. Plutôt dangereux comme action. En tant normal dangereux pour les autres car ils risquait d'avoir une crise cardiaque lié a la peur, mais là dangereux pour lui connaissant la nature de Laura. Elle lui aurait planté ses griffes dans le ventre avant même qu'il ai put se changer totalement. Donc a éviter quelque soit la situation. C'est donc une fois qu'elle fut a une dizaine de mètres de lui qu'il l'interpella.

- Salut Laura ! Toi aussi tu as du mal a trouver le sommeil ?


A peine sa phrase finit qu'il se dépêcha de la rejoindre. Maintenant qu'elle était prévenue de sa présence, il risquait beaucoup moins pour sa santé. Pas qu'il ai peur d'elle non, mais il savait qu'elle était plutôt réactive au danger même quand il y en avait pas. Et un Morph averti en vaux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Mar 12 Fév - 17:50

Laura détestait les nuits froides, elle détestait aussi les nuits trop calmes, trop chaudes et les nuits où il y avait trop de bruit. Malheureusement dans cette école il n’y avait jamais de bonne nuit, mais toujours des nuits agiter. Et comme à chaque fois, ou presque, Laura n’arrivait pas à trouver le sommeil correctement. Non, jamais depuis son arrivée n’a l’institue, elle avait pu avoir une vraie bonne nuit de sommeil.

Cette nuit si ne différait en rien avec les autres. La jeune femme regardait l’heure sur son cadrant, il affichait 2h AM. Elle détestait cela, et dut comprendre qu’elle ne finirait pas cette nuit en dormant. Elle devait se rendre a l’évidence le sommeil n’était pas une chose nécessaire pour sa survie. Et dormir seule n’était pas une chose qu’elle aimait beaucoup. Avant elle partageait une chambre d’élèves, s’était marrant et elle n’était jamais seule, JAMAIS!

Se levant de son lit d’un air peu motivé, la jeune femme devait se rendre à l’évidence qu’il était grand temps pour elle de sortir de cette pièce qui ressemblait parfois à une prison tant elle n’était pas décorée. Elle marcha tranquillement sur la pointe des pieds jusqu’à sa commode, là où elle retira le peu de vêtements qu’elle avait sur le dos, soit une camisole et une petite culotte, pour enfilé des nouveaux habits propres. Revêtant ses habituels vêtements noirs la jeune femme sort de sa chambre sans prendre le soin d’ouvrir ou de fermer une lumière. Direction le parc, rien de mieux pour se reposé en paix.

Sortant de l’institue, elle prit quelques minutes avant de savoir vers ou elle désirait se diriger, il y avait tant de possibilités rendues ici. Le parc était grand, il comptait plusieurs sections et détours. Mais Laura préférait le foret. S’était calme et naturel comme endroit, tout le contrarie d’elle. Marchant tranquillement, Laura ne remarquait pas le temps qui passait. En fait elle s’en moquait beaucoup. Elle finit même par s’installer par terre pour admirer les étoiles dans le ciel. Elle dut reste ainsi au moins 30 minutes, puis en ayant marre elle se releva et reprit la direction de la foret.

S’est quelque instant plus tard qu’elle fut interpeler, tout d’abord sur la défensive de ne pas avoir senti cette personne arrivée, Laura finie par reconnaitre la personne. Ce ne pouvait être que Kevin Sidney alias Morph, lui seul n’avait pas d’odeur et connaissait son nom. Elle lui sourit

- Je crois que depuis que je suis arrivée ici, je n’ai jamais réussi à bien dormir à vrai dire!

Lui dit-elle simplement en souriant. Il était vrai que la jeune femme adorait la compagnie des x-men, et de certains élèves aussi. Elle était du genre timide avec certains, mais c’était plus pour leur bien qu’autre chose. Mais aujourd’hui elle avait envie de parler. Plusieurs choses la tracassaient, comme a l’habitude, mais parfois Laura n’arrivait pas à tout géré seule.

- J’allais en forêt, tu veux venir?

L’invita-t-elle simplement en reprenant sa marche lente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Mar 12 Fév - 22:25

Laura avait toujours attiré l'attention de Morph depuis qu'elle était arrivé a l'institut. Ce qu'il aimait chez elle, c'est sa personnalité a visage multiple. Elle pouvait se montrer timide, distante, froide, gentille, ou meurtrière et j'en passe. Tout ça a la fois, mais pas avec tout le monde et pas en même temps. C'est limite si elle avait pas les capacités de Morph a changer de peau selon la situation. Cela dit, lui de son côté, il n'avait jamais eu a se plaindre d'elle. Elle s'était toujours montré aimable avec lui. Morph n'en était pas sûr, mais il a toujours pensé qu'elle pouvait deviner la nature caché des gens. Sûrement grâce a ses sens sur-développé, a l'instar des animaux, elle devait pouvoir sentir leurs intentions. Et les intentions de Morph étaient toujours bonne. Surtout envers les personnes troublé comme l'était Laura. C'est a eux que son humour est le plus utile pour leurs changer les idées. Et avec elle ça marchait plutôt bien en générale. Même si il avait toujours pris des pincettes quand mêmes. Ce n'était pas le genre de personne avec qui il fallait se tromper de blague. Comme pour tout a l'heure, il évitait toujours de réveiller son instinct de survie. Par ce que depuis qu'elle était a l'institut, elle était plutôt calme, mais parfois l'instinct prend le dessus sur la raison et vaux mieux ne pas être dans le coin quand ça arrive. Cela dit en tant normal, il n'avait absolument pas peur d'elle. Au contraire même, il appréciait plutôt sa compagnie. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'il accepta son invitation avec plaisir.

- Bien sûr que je veux venir. Les promenades c'est toujours mieux a deux. Même si c'est une heure plutôt inhabituel pour marcher dans le parc.

Morph rattrapa Laura a pas rapide le temps de finir sa phrase. Tous deux avançaient a allure commune maintenant, se dirigeant vers le fond du parc près de la bordure du bois. Jusqu'où iraient il comme ça et combien de temps, ça il ne le savait pas. Cela dit et dans le pire des cas, il se savait en bonne compagnie avec Laura alors il y avait pas de quoi se poser des questions sur ce genre de détails futile. Et donc autant continuer la conversation entamé par Laura. Puisque visiblement elle avait des choses a dire alors autant lui montrer qu'il était prêt a les entendre.

- Mais de toute façon, moi aussi j'ai du mal a dormir ce soir. Par contre moi de mon côté c'est plutôt rare, d'habitude je suis un gros dormeur. En plus, je sais pas pourquoi ce soir spécialement parce que j'ai passé une bonne journée dans l'ensemble. Enfin passons sur mon cas et parlons plutôt du tiens. Y a quelque chose qui te convient pas ici à l'institut ? Et es ce que tu as essayé d'en parler a quelqu'un de tes insomnies régulière ? Parce que sinon, moi tu peux y aller, je suis a l'écoute si il faut. J'ai pas grand chose d'autre a faire a l'heure actuel et ça me ferait plaisir si je pouvais t'aider.

Bon là c'est clair, la perche est tendu. Maintenant c'est a elle de la prendre ou pas et de s'en servir ou pas. Bien sûr, parler psychologie avec Morph sur le coup ça peut paraître étrange, mais après tout, parfois le simple fait de dire ce qu'on a sur le cœur suffit a guérir ce qui nous gênes. Donc dans ces cas là, une simple oreille amical peut aider. Puis si jamais ça marchait pas, ça passerait au moins le temps. Parce que là de toute façon, il n'avait que ça a tuer.

- Oui je sais, me connaissant, on dirait pas que je peux parfois être sérieux. Mais tu sais moi tant que je peux rendre service, au fond peut importe la méthode que j'utilise. Tu sais y a pas que mon physique que je peux changer, je suis capable aussi de changer d'état d'esprit selon les circonstances. Et je sais pas pourquoi, mais ce soir je crois que c'est pas de l'humour que tu as besoin. Je me trompe ou pas ?

Une question me viens a l'esprit quand même. Es ce qu'à un seul moment elle lui avait dit qu'elle voulait parler avec lui de ses problèmes ? Je croit pas, donc j'espère que c'est ce qu'elle voulait quand même par ce que ma foi là, c'était trop tard. La machine était lancer, et dans ces cas là, il valait mieux être consentant sous peine de passer un moment des plus ennuyeux. Mais malgré tout je reste persuadé qu'elle avait bien envie de parler elle aussi sinon, elle ne l'aurait pas inviter a marcher avec elle. Puis vous me croirez ou pas, mais j'ai comme l'impression que cette sortit nocturne n'a rien d'un hasard. Enfin je veux pas dire que c'est prémédité par l'un ou l'autre de nos X-men, mais plutôt par des forces obscures appelé destin. Ce qui si on suit ma logique pourrait amener a une situation des plus troublantes. Seulement, disons que les deux jeunes gens ne sont pas les personnes que l'on s'attend a voir se rapprocher l'un de l'autre naturellement. Mais bon ne dit on pas non plus que les opposés s'attire ? Pour le savoir, ne ratez pas le prochaine épisodes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Mer 20 Fév - 3:08

Laura marchait avec Morph dans la foret. Tranquillement, ils marchaient à la même vitesse. Elle l’écoutait parler, pas qu’il parlait trop, mais Laura désirait pensé a autre chose et cela l’aidait grandement de ne pas avoir a nécessairement toujours dire pourquoi et comment. Mais aujourd’hui elle avait elle aussi besoin de parler. Alors lorsqu’il eu fini, et rigoler à propos du fait qu’il déconnait souvent et qu’elle n’avait pas besoin de ça Laura acquiesça de la tête. Aujourd’hui elle avait besoin de personne sérieuse, prête à la secourir. Pas nécessairement physiquement ou émotionnellement, mais bien moralement

Laura était une de ses personne forte de corps, d’esprit, mais qui avait tellement eu mal, qui avait souffert si longtemps en silence, qu’elle avait maintenant besoin d’être écouter, être entendu et surtout d’être aidé. Dans la mesure où l’on pouvait encore l’aider…Elle n’était pas nécessairement prête a se confier a m’importe qui, mais Morph n’était pas tout le monde, il était un X-men qu’elle connaissait.

- Je hais l’hiver… je hais la neige et je hais encore plus Noël, le Nouvel An et toutes ses décorations.

Dit simplement la jeune femme avant de se retourner vers l’institue, même en ce mois de janvier il y avait encore plusieurs décorations de Noël accroché a la batiste et dans les fenêtres. Même de la foret l’on pouvait voir les différentes couleurs. Laura n’aimait pas se temps parce qu’il lui rappelait sa libération… s’était en hiver

- J’ai tué ma mère en hiver, il y avait beaucoup de neige… et elle a fini par être rouge… et je l’ai tué parce que je ne pouvais pas me contrôler… et elle ne voulait que me libérer.

Voilà, c’était dit, mais Laura ne se sentait pas mieux. Elle avait tout de même cette boulle dans la gorge qui l’empêchait de réellement savoir ce qu’elle avait, et pourquoi elle se sentait ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Ven 22 Fév - 21:27

Morph lui avait dit qu'il était prêt a l'écouter c'est vrai, mais je pense sincèrement qu'il n'était pas prêt a entendre ce qu'elle allait lui dire. Non pas qu'il ai l'âme délicate, mais c'est plutôt qu'il ne s'attendait pas a ce qu'elle lui sortent ça, comme ça d'un coup. Bien entendu, je ne parle pas de son aversion pour tout ce qui est lié a l'hiver, parce que beaucoup de gens n'aime pas le froid et la neige qui dérange la circulation des voitures. Par contre, il faut avoué qu'il ne comprenais pas comment elle pouvait ne pas aimer Noël et le jour de l'an. Deux moments de l'année festif et différent a la fois. Pour Noël, c'est le partage et la réunion de la famille, même si pour la plus part des mutants le terme de famille réunit n'est qu'un rêve inespéré. Quand au jour de l'an, c'est l'occasion pour les amis de se réunirent et passer un cap ensemble. L'avantage de l'institut Xavier, c'est qu'il réunit des amis qui forment a eux tous une grande famille. C'est comme ça en tout cas que Morph voyait la situation a l'institut. Et il était quelque peu embêté que Laura ne pense pas comme lui. Pas parce qu'elle pensait différemment et qu'il n'aimait pas ça, mais parce que ça le rendait triste de voir que les gens ne savait pas voir le bonheur là où il se trouvait. Souvent devant ses yeux a vrai dire. Mais visiblement son mal était plus profond que ça. Ce n'est pas tout le monde qui est marqué par une saison par ce qu'il a tué sa mère. Morph sait ce que c'est de perdre un parent ayant lui même perdu sa mère très jeune et pour ainsi dire son père dans la foulée. Mais il n'y était pour rien lui. Même si il reste persuadé que ce n'est pas volontaires de sa par a elle aussi. Donc il prit son courage a deux mains et montra qu'il était toujours prêt a l'écouter voir même a l'aider.

- Tu va me dire que ça n'a rien a voir et tu auras raison, mais moi aussi j'ai perdu ma mère étant petit. Alors je peux quand même comprendre une partit de ta tristesse. Quand a l'autre partit, je ne suis pas au courant de tout les détails, alors je vais m'abstenir de donner mon avis pour le moment. Cela dit, si tu souhaite m'en dire plus pour je comprenne un peu mieux ta souffrance, je suis a l'écoute. Que ça soit aujourd'hui ou un autre jour.


Un début en douceur, et une invitation a en dire plus sur cette partit de son passé. Il ne connaissait pas bien sa véritable histoire, faute de n'avoir jamais eu l'occasion de discuter sérieusement et intimement avec elle. Et vue que Morph n'est pas du genre a écouter ce qu'il se dit dans le dos des gens, il n'était pas assez armé pour l'instant pour l'aider au mieux. C'est donc pour ça qu'il lui montrait qu'il était prêt a l'écouter un peu plus. Mais avant qu'elle n'en dise plus, il enchaina sur sa situation personnel pour qu'elle voix comment il avait réagit lui de son coté. Tout ça histoire de lui montrer qu'il y a toujours un espoir de s'en sortir qu'en on le veux.

- Et tu sais ce que j'ai fait moi de mon coté pour passer outre la douleur de la mort de ma mère ? Le jours de l'enterrement, mon père m'a demandé solennellement de vivre ma vie la plus sérieusement possible pour la mémoire de ma mère. Et bah moi, j'ai décidé de faire tout le contraire. La vie se montre dur envers les gens ? Et bien moi, j'ai décidé de rire de la vie et de profiter d'elle jusqu'au bout. La mort rapide de ma mère m'a montré que tout peux vite s'arrêter, alors il faut pas en perdre une miette. J'ai décidé de vivre ma vie de façon heureuse pour ma mère qui elle ne le peut plus. C'est pour moi le plus belle hommage que je pouvait lui faire. Elle m'a donné la vie, alors je ne devait pas gâcher ce cadeau qu'elle m'a fait. Quand je vois ce que je suis devenue par la suite, c'est a dire un mutant, je me dit que j'ai raison de me moquer de la vie puisque elle se moque des gens sans regret. La vie est triste, trop triste alors pas la peine d'en rajouter une couche. Voilà comment j'ai combattu mon chagrin, en prenant le chemin inverse de ce que la vie nous réserve. Maintenant je suis pas tout a fait dans le même cas que toi, mais je pense que c'est une voix que tu peux suivre en partit. Même si tu ne pense pas être capable de passer au dessus de ça, tu peux au moins essayer de vivre en paix avec ce chagrin. Et je suis prêt a t'aider si tu le veux. Et même si ça s'annonce long et éprouvant, je me montrerais patient. Le bonheur des autres fait mon bonheur.

Ça c'est du discours ou je m'y connait pas. Après on pourra toujours dire, qu'il n'a parlé que de lui, mais c'est justement pour inciter Laura a en faire de même. En gros, il a ouvert la route, c'est à elle de la suivre, ou pas. Et il espérait vraiment qu'elle allait s'engouffrer dans la brèche. Elle avait déjà mis un pied, maintenant restait plus qu'à passer le reste du corps. En tout cas, si elle veux un peu soulager sa confiance, elle n'avait pas trop le choix. Puis comme on dit qui ne tente rien n'a rien. Et quand on a Morph en face de soit, il ne faut pas avoir peur d'être jugé, car de son côté, il n'a jamais été irréprochable non plus. Et comme le dit l'adage, que celui qui n'a jamais pêcher jette la première pierre. Pour sûr, c'est pas Morph qui la jettera en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Mar 5 Mar - 2:45

Laura regarda Morph, elle n’était pas prête à s’ouvrir plus. Sa vie était un enfer et elle en avait bien assez dit pour le moment. S’ouvrir à une personne était quelque chose de compliquer pour Laura, elle n’y était toujours pas arrivée complètement depuis son arrivée à l’institut. C’était peut-être une bonne chose, car peu de personnes étaient entièrement prêtes à l’entendre parler de sa vie. Mais Laura avait beaucoup de misère à parler. Elle savait très bien qu’elle avait un problème, voire même plusieurs. Mais aujourd’hui elle ne voulait pas en parler.
Laura regarda doucement Morph et baissa le regard avant de prendre la parole.

- Je n’ai pas envie d’en parler. Changeons de sujet d’accord?

Laura prit quelque seconde avant de relever la tête. Elle n’avait vraiment pas envie de parler de sa mère. S’était bien trop personnelle pour pouvoir en ouvertement. Mais elle devait trouvé un nouveau sujet et vite si elle ne voulait pas se retrouver oublier d’en parler.

- Et toi, pourquoi ne dors-tu pas?

Demanda-t-elle prête à l’écouter, plutôt de devoir parler. Parfois écouter les gens faisait plus de bien que de mal. Mais Laura était intéressée à apprendre davantage sur le mutant surnombre Morph. Celui-ci n’avait plusieurs visages, aucune odeur, mais il avait lui aussi une histoire. Laura n’était pas prête a parlé, mais elle savait écouter, et s’est-ce qu’elle ferait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Mer 6 Mar - 22:39

Morph ne compris plus rien a la situation. Laura avait commencé a se livrer et tout d'un coup, elle faisait marche arrière. Avait il trop parlé, ou alors avait il été a côté de la plaque et lui avait il fait peur avec son histoire ? Impossible de le savoir pour le moment, mais ce qui est étrange, c'est que c'est elle qui a commencé a ouvrir son cœur, et c'est elle qui décide qu'elle ne voulait pas en parler pour le moment. Non, Morph ne pouvait pas accepter ce retournement de situation sans raison valable. Et tant pis si il faisait son gros lourd, si elle avait commencé, c'est qu'au fond elle avait besoin de lâcher un peu de pression. Mais en même temps, c'est lui même qui lui a dit que si elle voulait parler, elle pouvait le faire là ou plus tard. Alors comment allez lui reprocher après ça ? En plus ouvrir son cœur sous la contrainte n'est pas aussi efficace que de le faire de sois même. Il décida donc de lui laisser l'occasion de remettre ça a plus tard.

- C'est comme tu le sens, mais n'oublie pas que si tu le souhaite, je serais toujours a l'écoute. Chez les X-men, on est une famille. Le problème d'un d'entre nous touche tout les membres de l'institut. Et ne pense pas que tu me dérange si tu décide de m'en parler.

Cela dit, difficile pour lui de lui montrer le bonne exemple. Parce que lui même n'était pas du genre a ce livrer a la première personne qu'il croisait. Faire dire aussi que la vie de Morph n'est pas des plus compliqué. Hormis le décès de sa mère et la non acceptation de celui-ci par son père, il eu une vie presque normal. Par presque, j’entends bien évidemment sa nature mutante. Parce que même la par rapport a ses congénères, il a eu plutôt une belle vie. Il n'a jamais été embêté par les humains grâce a son pouvoir. Chose que peux de mutant peuvent se vanter. Alors que lui répondre quand elle cherche a en savoir plus ?

- Alors bon, si tu veux en savoir plus sur moi, je vais te décevoir, mais ma vie n'est pas digne d'une série télévisée hein ! A part de que je viens de te dire deux minutes avant, ma vie a été plutôt cool. J'ai jamais été embêté par les humains a cause de ma nature. C'est d'ailleurs pour cette raison en fait que je n'ai aucune raison de leurs en vouloir. Après j'aime aidé les gens parce que c'est ce que je faisait avec ma mère avant qu'elle ne décède précipitamment. J'espère ainsi un peu continuer son œuvre a ma manière. Oui voilà mon but dans la vie, rendre la vie des gens qui m'entoure meilleurs. La vie peux être courte alors autant qu'elle soit la plus heureuse possible. Étant donné que ma vie est plutôt belle, autant en profiter pour aider les autres a ce qu'elle soit pareil.

Bon finalement pour quelqu'un qui n'avait rien a dire, il s'en est plutôt bien sortit. Vous savez ce qu'on dit, l'appétit vient en mangeant, et sur le même principe, la conversation vient en parlant. Aussi simple que ça, ni plus ni moins. Mais ne croyez pas qu'il en avait finit pour autant quand même. Après tout, rappelez vous que quand il s'y mettait, Morph pouvait se montrer pipelette. En plus, il n'avait pas encore vraiment répondu a sa question. Et il trouvait que ça manquait d'une pointe d'humour pour caractériser son état d'esprit générale.

- Et donc pour répondre a ta question, si je dors pas ce soir, c'est que mon petit doigt ma dit que je ferais une belle rencontre dans le parc cette nuit. Et ma curiosité l'a emporté sur mon bon sens. Franchement qui aurait cru qu'un petit doigt en savait autant ?

Voilà, sa blague était sortit. Restait plus qu'à espérer que Laura ait compris le sens de sa phrase et qu'elle la ferait rire. Valait mieux pour lui d'ailleurs sous peine de la voir s'éloigner de lui une bonne fois pour toute. Chose qu'il n'avait pas vraiment envie en faite. C'est une personne qu'il trouvait complexe mais intéressante et il avait vraiment envie d'en savoir plus a son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Sam 9 Mar - 19:41

Laura était heureuse de ne pas avoir à parler, car elle ne savait pas réellement comment dire les choses de la bonne façon. Souvent ce qu’elle disait, finissant par sortir d’une façon bizarre et cela causait une incompréhension entre elle et la personne avec qui elle discutait. Laura n’était pas la fille la plus sociable, même si elle avait tenté de l’être. Elle n’était pas celle qui s’ouvrait très facilement et complètement aux autres et elle était encore moins une fille facile à vivre.

La jeune X écoutait simplement la réponse que Morph avait a lui faire, cela lui facilitait énormément la vie que ce soit lui qui s’ouvre a elle plutôt que le contraire. Laura savait être à l’écoute des gens, elle ne le montrait pas très souvent, mais avec son ouïe il était très facile pour elle d’entendre tout le monde sans trop ce concentré. Puis en plus elle pouvait facilement distinguer des signes comme le stress, la fatigue, la tristesse. Le non verbale des gens l’aidait a comprendre comment ce sentait les autres. Mais elle n’était pas capable de leur répondre des choses sensées. Elle était une mauvaise amie généralement, prenant plus soin d’elle-même que des autres. Mais Laura ne savait que faire sa pour survivre. Vivre, tuer, se sauver. Voilà ce qu’était capable Laura. Et elle l’avait bien prouvé par le passé. Et sa maman l’avait payé bien trop cher à son gout.

Morph lui parlait du pourquoi il ne dormait pas, et même de sa propre expérience, mais cela n’allait pas donné le gout a Laura de s’ouvrir. Elle n’avait pas besoin de cela, elle n’en avait jamais eu besoin en fait. Elle était bien comme ça, elle faisait peur à plusieurs élèves, les autres la trouvaient soit terrifiante ou bizarre. Elle était une x-men efficaces, quoi que très solitaire. Mais c’était bien ainsi!

- Ton petit doigt dit des choses bien étranges alors.

Dit elle avant de sourire timidement a Morph, elle n’était tout de même pas pour faire peur a quelqu’un d’autre.. Surtout pas un coéquipier!

- Alors, que fais-tu de bon dernièrement? C’était le temps des fêtes il y a pas longtemps. Tu as fait quoi?

Laura changeait très rapidement de sujet, pour mieux mener la discussion vers là où je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Sam 9 Mar - 23:24

Bon visiblement Laura n'avait pas envie d'avoir une conversation sérieuse avec Morph. Ou du moins, elle n'avait pas envie qu'elle soit sérieuse en ce qui la concerne. Donc Morph allait lui donner ce qu'elle voulait. Ça tombe bien, c'est un peu sa spécialité les conversations légères. Et il y a quelque chose en elle qui l'attire de plus en plus alors autant se mettre en valeur tout de suite. C'est donc tout naturellement qu'il enchaina sur sa réflexion. Il grossit de manière exagéré son petit doigt de la main droite, et lui donna un visage. De cette manière, il allait pouvoir avoir une conversation avec lui. Il monta donc son doigt a hauteur de son visage et commença son petit spectacle de marionettte.

- Dis moi petit doigt ? Elle a raison Laura !


- Ah bon ? Et à quel sujet elle a raison dit moi ?

- Bah tu dit des choses bien étrange quand même parfois !

- Qu'es ce que j'ai dit d'étrange encore ?

- Bah tu m'as dit que j'allais faire une belle rencontre ce soir !

- Et c'est pas le cas peut être ? Me dis pas qu'elle te plait pas tout de même ? Parce que si c'est pas le cas, je sais pas ce qu'il te faut !

- Non c'est pas le cas !!! Tu m'as encore dit des bêtises ! J'ai pas fait une belle rencontre, j'en ai fait une magnifique !

Et sur cette chute, son doigt redevint normal et Morph sortit son plus beau sourire. Vous remarquerez tout de même, que le compliment ne s'adressait pas directement a Laura, mais plus a leurs rencontre. De même qu'il le fit sur le ton de l'humour. Petite subtilité qui ferait en sorte de ne pas trop se dévoiler trop vite. Sait on jamais des fois qu'elle le remballe, au moins il aurait une sortit de secours en prétextant qu'il blaguait.

Mais comme elle le fit depuis le début de leurs rencontre inattendu elle passa a autre chose sans transition. Et il faut avoué que le sujet amorcé était plus que troublant. Pas parce qu'il était tabou, mais parce qu'il intervenait dans la conversation subitement et sans aucun rapport avec le sujet actuel. Preuve que la petite comédie de Morph avait touché sa cible. En bien ou en mal, ça il n'aurait sut le dire. Ça serait trop lui en demander. La psychologie n'est pas son fort je vous rappel. Mais bon comme depuis le début, c'est sans réticence qu'il répondit. Après tout la question n'était pas mauvaise, ça permettait a Morph de lui en apprendre un peu plus sur lui.

- Bah en fait les récentes fêtes comme tu dis, et plus précisément le réveillon de Noël je l'ai passé avec mon père. Comme je te l'ai dit, il ne me reste plus que lui. Et même si depuis la mort de ma mère, il s'est enfermé dans son monde et que peu de chose ne l'atteint, j'essaye de toujours garder un contact avec lui. Je sais que même si ne le montre pas, ça lui fait du bien de ne pas rester seul. Et de toute manière, je lui doit bien ça. C'est mon père après tout. Quand au jour de noël par contre je l'ai passé avec le reste de ma famille, c'est a dire institut. Par contre il ne me semble pas t'y avoir vue. Je me trompe ou pas ?

Habile le Morph non ? Il a réussit a répondre a sa question en se dévoilant un peu, montrant qu'il avait grand cœur, mais en plus a la fin il arrive a emmener le sujet vers Laura. Et il savait très bien qu'elle n'allait pas pouvoir esquiver le sujet éternellement. Et vue la façon dont s'était fait, elle ne pouvait pas prendre ça pour du harcèlement puisqu'il n'a fait que lui retourner la question l'air de rien. Mais faut avouer quand même qu'il prendrait pour une victoire qu'elle se dévoile un peu plus a son tour. Et puis moins elle lui en disait, plus il avait envie d'en savoir davantage. Et plus il tombait sous le charme aussi. Mais ça il faut le répéter à personne. C'est un sentiment trop frais pour oser être dévoilé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Dim 10 Mar - 21:17

Il était habillé, Laura le trouvait habile. Si elle détournait les questions et les sujets de conversation plutôt maladroitement, Morph lui était douer pour répondre aux questions et le lui renvoyer. Elle ne pouvait pas faire dévier toutes les questions, sinon avoir une conversation avec elle allait être plutôt nul.
Si la réponse du jeune homme concernant son doigt était plutôt drôle, Laura ne fit qu’un petit sourire, elle ne savait pas réellement rire, elle ne le savait pas ne comprenait généralement pas ce qui était sensé la faire rire. Alors elle souriait à la place. Mais bon, Morph avait vite fait changer la conversation, et avait répondu à sa question concernant le temps des fêtes.
Il était vrai qu’elle n’avait pas été présente à la fête de l’institut, mais Laura ne se mêlait pas beaucoup aux gens. Elle avait bien essayé, mais cela avait été un désastre presque toutes les fois. Maintenant elle évitait les très grandes réceptions où se trouvaient beaucoup de personnes. Même si elle aimait bien se retrouvé avec des x-men, et même certain élèves, Laura n’était pas émotionnellement apte a être avec beaucoup de personnes pour fêté Noël. Surtout qu’elle n’avait jamais réellement fêté le temps des fêtes. Cette saison où la neige tombait lui rappelait beaucoup sa maman, et c’était un souvenir assez douloureux. Elle préférait donc généralement passer du temps seule. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle ne passait pas dire bonjour et qu’elle n’aidait pas pour les taches.

- Non, je n’y étais pas, mais je suis passée chercher une assiette pour le repas.

Se n’était pas faut, elle était venue chercher a mangé, quoi qu’elle n’avait pas mangé beaucoup elle s’était servi une assiette et était bien heureuse d’avoir put profité de ce bon petit repas.

- J’ai passé cette soirée a lire un livre, seule, dans ma chambre, tranquille et j’ai même été me promener en ville. C’était la aussi calme…

Laura aimait le calme, cela lui faisait beaucoup de bien tout comme elle aimait bien prendre une douche d’eau bien chaude ou un bain. Elle avait passé beaucoup de temps pour elle dans le temps des fêtes et cela lui avait fait beaucoup de bien. Quoi qu’elle n’eût toujours pas réussi à retrouver le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Lun 11 Mar - 18:24

Il est bizarre cette adage qui dit que les opposé s'attirent. Et pourtant une fois encore il se vérifiait. Morph avait la joie de vivre, mais Laura avait le cœur sombre. Il aimait rire dès qu'il le pouvait, mais elle ne savait pas quand il fallait rire. Il était plutôt pacifiste, mais elle était une guerrière aguerrie. Il avait le cœur toujours ouvert vers les autres, elle était plutôt renfermé sur elle même. Il y avait encore de nombreuse caractéristique qui les séparaient, mais on aura le temps de les détailler plus tard. Mais voilà toutes ces différences attirait indéniablement Morph vers Laura. Qu'es ce qui l'attirait chez elle, pourquoi il était attiré par elle et pourquoi ce soir précisément ? Des questions au quels il n'avait pas de réponse. Mais dans ce genre de situation pas la peine de chercher a comprendre, le pourquoi du comment. Il suffit juste de se laisser aller et voir où es ce que ça nous mène.

Donc voilà, objectif atteint ou presque. Laura recommença enfin a parler d'elle. Et là encore c'était plutôt triste. En tout cas pour Morph parce que pour elle, cela semblait normal de passer les fêtes de noël toutes seules dans sa chambre. Preuves encore une fois qu'elle et lui ne se ressemblait pas. Mais il ne désespérait pas, il arriverait un jour a lui faire voir la vie du bon côté. Le travail avait déjà commencer, et il continuerait jusqu'à atteindre son but. Mais avant ça, il voulait savoir qu'elle raison elle avait de ne pas passer noël avec les autres membres de l'institut. Et là encore il allait le faire avec humour. C'était un autre de ses objectifs, la faire rire avant qu'ils ne rejoignent chacun leur lit. Il changea donc son visage de façon a le rendre hideux. Il pris un teint violet clair avec le crâne dépourvu de cheveux, mais orné de deux grande antennes qui retombait sur les côtés de sa tête au niveau de ses oreilles. Oreilles qui elles étaient petites et toutes écrasé à la manière des choux fleurs. Quand a ses yeux, ils étaient grand rond et jaune pale avec une pupille noir. En descendant dans la description de son visage, on pouvait voir son nez qui était long, plat terminé par de large narine. Quand a sa bouche, elle était large au point que les bords atteignait presque ses oreilles. De sa bouche, dépassait deux grande canines mal lavé. Le tout enveloppé dans un visage rond et rempli de bourrelet. Même sa voix avait changé pour être celle d'un monstre.

- On est si moche et méchant que ça, pour que tu refuses de passer du bon temps parmi nous ? Ou alors tu avais peur qu'on te mange c'est ça ? Pourtant t'inquiètes pas, comme tu as dût le remarquer, le repas était très bon alors peu de chance qu'on ait envie de te manger. En plus il paraît que tu pique alors aucun risque qu'on tente notre chance avec toi.

Mais comme on le dit aussi les blagues les plus courtes sont souvent les meilleurs. Il reprit donc sa forme normal et repassa en mode conversation sérieuse. Il ne fallait tout de même pas qu'elle croit que tout ce qu'elle lui disait lui passait au dessus de la tête. Parce que ce n'était pas le cas. Il s'inquiétait beaucoup pour elle en fait. Et il voulait savoir si elle était vraiment toutes seules a l'institut ou si elle avait quand mêmes des proches.

- Tu me le dit si je suis indiscret, mais tu n'as pas passé les fêtes avec Logan ? C'est pourtant ton père non ? Ou alors es ce qu'entre vous c'est encore trop tôt pour avoir des rapport de ce genre.

Je dois vous avouer que là, la question n'était pas sûr d'avoir une réponse. Autant elle était obligé de répondre quand ses propres questions lui était retourné. Mais en même temps si il attendait après elle, ça pouvait durer longtemps. Parce que jusqu'à présent il avait été plus entreprenant qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Dim 17 Mar - 22:38

Laura regarda Morph devenir violet, un petit quelque chose en elle se demandait ce qu’il faisait un autre se disait que s’était peu important. Lorsqu’il prit la parole, Laura le regarda, prenant ses paroles aux sérieuses. Quoi qu’elle sache très bien que très peu de mutants de l’institue s’approcheraient d’elle, ne sait-on jamais, peut-être qu’un d’eux était cannibale?

Trouvaient plusieurs choses à redire, Laura garda pourtant le silence. Tout ce qu’elle avait à dire à ce moment précis n’était pas très pertinent et encore moins intelligent. Dans ces moments-là, il valait mieux garder le silence. Continuant a écouté Morph, laura baissa la tête lorsqu’il lui parla de Logan. Oui celui-ci était son père, non elle n’avait pas passées les fêtes avec lui. D’ailleurs elle ne savait pas trop où il était et ce qu’il faisait. Enfin, elle s’en moquait un peu. Du moins c’est ce qu’elle s’efforçait de penser et de dire. Le fait de ne pas avoir eu de réelle famille affectait beaucoup Laura. Elle avait tué des gens, privé d’autre de familles… elle avait tellement peux de faire encore plus de mal aux gens qu’elle « aimait » qu’elle préférait resté seule. Pourtant quelque chose en elle voulait que Wolverine soit là. Elle aurait bien aimé avoir un père, un vrai. Ou même d’avoir un ami qui la comprend… elle allait vivre des centaines d’années et personne ne serait à ses côtés tout ce temps-là.

S’est alors que Laura marqua une pause dans son déplacement elle regarda le jeune homme avec qui elle marchait depuis tout ce temps. Elle le regardait. Il ne savait pas dans quoi il venait de s’embarquer et cela paraissait. Laura n’était pas la fille qui parlait toujours. Mais puisque son interlocuteur se montrait curieux en sa gare, et puisqu’elle pouvait lui faire le moindrement confiance Laura accepta de parler un peu.

- Écoute Morph, Logan n’est pas réellement mon père. Son histoire et la mienne sont plutôt compliquées… il est plutôt mon géniteur ADN. Je suis son clone, pas sa fille... il est à la fois mon père et mon frère… Et non je n’ai pas passé les fêtes avec lui… j’ignore ou il est présentement et je m’en balance énormément! Je n’ai pas besoin de lui! Je suis capable de survivre seule!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Dim 24 Mar - 10:11

Morph avait été sur un chemin tortueux en parlant de Logan a Laura. Sur le coup, il ne pensait pas que leur relation était si complexe, et c'est pour ça qu'il s'était engouffré sur le sujet sans crainte. Il fallait maintenant espérer qu'il ne l'avait pas bloqué définitivement. Il avait eu du mal a la faire parler d'elle, alors si il l'avait bloqué au bout de la troisième questions, c'était du beau. Il allait donc devoir rectifier le tir et vite fait. Mais de quoi parler maintenant ? Il avait peur a présent de glisser encore une fois sur une pente dangereuse. Ce qui le crispa quelque peu. Cela dit une partie de sa réponse l'interpella quand même et décida d'y revenir mais doucement pour ne pas la bloquer encore un peu plus.

- Je me doute bien que pour ce qui est de survivre, tu es très doué. Après tout tu n'as pas les même gênes que Logan pour rien. Puis tu as largement prouvé par le passé que tu en étais capable.

Morph s'interrompit deux secondes le temps de chercher ses mots. Mais il reprit la parole tout de même assez vite pour ne pas lui laisser le temps de répondre. Non, il ne voulait encore qu'elle réponde, puisqu'il n'avait pas encore finit d'expliquer là où il venait en venir. Et à ce moment là seulement il la laisserait s'exprimer.

- Mais franchement pourquoi ne veux tu pas chercher a vivre tout simplement plutôt que de continuer a vouloir survivre ? Et peut être même que tu pourrais chercher à avoir encore plus que ça ? À l'institut, on essaye d'aller plus loin que la simple politesse. Tu peux avoir des rapports avec les gens bien plus intéressant que la violence, la distance ou la peur. Avec nous, tu pourrais rire, tu pourrais aimer, tu pourrais apprendre et partager. Tu verras ta vie n'en sera que plus belle. Par contre pour ça je t'assure que tu auras besoin des autres. C'est tout ces petit truc qui font de nous une famille. Et je te jure que la vie sans famille ne vaux pas la peine d'être vécue.

Bon ok, pas sûr que le sujet l'enchante vraiment. Ou du moins pas sûr que le sujet l'aide a s'ouvrir un peu plus. Mais pour lui, c'est un sujet qui lui tiens a cœur. Et si elle n'était pas prête ou elle n'avait pas envie de s’intégrer dans le concept de famille, il se demandait qu'elle était sa motivation dans l'institut. Il allait donc l'aider du mieux qu'il peux a comprendre ce concept. Et comment mieux le faire qu'en montrant le bon exemple.

- Et si tu veux pour te prouver mes belle paroles, je veux bien être le premier membre de ta famille de l'institut. Si tu as besoin de quelque chose, je serais là pour toi. Si tu as besoin de parler, je serais là aussi. Si tu te sens seul, tu peux venir me voir quand tu veux. Et tu sais, ici personne n'est là pour juger les autres. On a tous plus ou moins un passé trouble, donc personne n'est mieux placé qu'une autre pour dire qu'il vaux mieux que lui. Mais pour ça, il faut que toi aussi de ton coté tu y mettes du tiens.

Là encore pas sûr que toute ses paroles fasse mouche. En tout cas, pas sûr qu'elles aient l'impacte souhaité. Mais vous connaissez Morph, il dit les choses comme il le pense et croit tout le temps que les gens comprennent ce qu'il veux dire. Toutes ses paroles avait pour but de la réconforter non pas de la perturber encore plus. Mais ça il le serait bien assez tôt.

- Et pour commencer, il faudrait laisser la chance aux autres de mieux te connaître pour leurs laisser l'occasion de mieux t'apprécier. Et si je peux me permettre, je voudrais être le premier a avoir la chance d'en savoir plus.

Bon ce coup là, c'est sûr, il allait la perdre avec son flot de paroles sans queue ni tête. Il avait du mal a faire la différence en cohérence des mots et quantité. Comme si, plus il en disait, plus il était convainquant. Alors que parfois, un mots a plus de valeurs qu'un roman. Mais ça, il aurait bien le temps de l'apprendre pourvue que ça ne soit pas a ses dépends. Et pourvue qu'il ne perde pas cette fille qui l'intriguer de plus en plus, pour ne pas dire même qui l'attirait de plus en plus. Parce qu'en plus d'être belle, elle était mystérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Sam 30 Mar - 2:35

Laura ne parla pas et laissa Morph dire tout ce qu’il avait à dire. Elle n’avait pas grand-chose à ajouter, à dire ou même à faire. Elle l’écouta donc attentivement. Il était vraiment gentil, et semblait avoient de bonnes intentions. Laura l’écoutait parler, pour lui les mots semblait venir seule, mais pour elle, c’était si complexe à chaque fois de devoir trouver quoi dire et comment le dire.

Alors en l’écoutant parler Laura partit dans ses pensées. Oui elle savait pensé, avoir des émotions, des sentiments. Elle connaissait la peur et l’ennui. Mais plus que tout elle connaissait l’abandon. C’était peut-être ça qui l’empêchait de s’ouvrir aux autres, ça ou la peur du rejet. Elle n’était pas comme les autres filles de son âge. Elle avait connue des choses terribles, et malheureusement c’était les seules choses qu’elle avait connues. Le peu de bonne pensé qui émergeait de son esprit était dû à sa mère, qui s’était battue jusqu’à la mort pour la faire sortir de son enfer. Et tout juste elle avait réussite qu’elle était morte. Une partie de Laura était morte ce jour-là.

Elle avaient grandi sans ami, sans famille, et cela la comblait, du moins cela la satisfaisait quelque peu. Mais plus le temps avancé plus elle avait besoin de contact humain. Mais Laura n’arrivait pas réellement à établir un contact. Rares étaient les gens qui pouvaient s’approcher d’elle et perce sa carapace. Certain X-men y était arrivée… mais ils étaient encore très rares. Laura savait très bien qu’elle avait un problème…. Elle avait un problème et elle devait le régler.
Morph parlait encore et Laura l’écoutait toujours. Elle devait faire les premiers pas, mais pas aujourd’hui. Laura n’était pas prête a enlevé sa carapace.. Pas aujourd’hui.

- Merci Morph, c’est très gentil… mais je ne suis pas prête, pas encore! Mais quand je serais prête à m’ouvrir sur le monde, je te le dirais d’accord. J’aimerais bien passer du temps avec toi, mais je n’ai pas envie de parler.

Laura cherchait les bons mots, elle ne voulait pas être méchante ou quoi que ce soit. Elle n’était pas prête à s’ouvrir.

- Ce n’est vraiment pas contre toi, mais je n’ai pas le courage aujourd’hui…

Elle avait eu souvent mal à s’ouvrir aux gens. Plusieurs étaient parties ou l’avaient rejetée. Avec le temps, elle s’ouvrirait surement à Morph, sur la vraie Laura et non sur l’avatar qu’elle démonterait aux gens. Mais pour aujourd’hui, elle avait besoin de compagnie et de marcher. Alors elle se remit a marché et elle écoutait Morph lui parler, lui montrant qu’elle suivait la conversation en faisait des signes de tête, quelques petits bruits, et même quelque cimentaire ici et la. Mais rien de personnel sur elle-même. Elle en remercia d’ailleurs Morph de ne pas avoir continué sur le pante glissant qu’était parlé d’elle. Elle ria même à une des blagues de Morph.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Sam 30 Mar - 16:48

Les mots de Morph n'avaient pas effrayé Laura, mais ne l'avaient pas non plus aidé a se mettre plus a l'aise avec lui. Mais au moins elle promis qu'elle tenterait a l'avenir de passer du temps avec lui. Elle ne parlerait pas forcément, mais au moins elle écouterais. Et Morph savait très bien qu'à force d'écouter, elle serait amené a parler a son tour naturellement. Ce qui promis de nombreux moments en sa compagnie, et qui réjouit d'avance notre Morph. Malgré qu'elle ne parle pas trop, il y a quelque chose chez elle qui lui donne envie de rester des heures en sa compagnie. Puis si elle n'aime pas parler, c'est pas grave, puisque lui aime ça. Donc il pourrait parler pendant des heures sans que elle ça la gênes. Puis elle est canon aussi ce qui ne gâche rien aux yeux de Morph.

- Pas de problème Laura. Tu sais avec le temps, je sais bien que je peux me montrer bavard parfois, et j'ai arrêté d'en demander autant des autres. Je ne demande pas qu'il reste muet, mais quelque mots de temps en temps ça me va. Puis si mes long discours peuvent te faire oublier tes tracas quotidien, ça me va. Puis c'est bête ce que je vais dire, mais j'ai pas besoin de t'entendre parler pour me sentir bien a tes cotés. Tu as quelque chose de sécurisant qui fait pensé que quand on est avec toi, on est en sécurité partout.

Comme compliment, il y a mieux c'est clair. Mais déjà c'est pas quelque chose qu'il naturellement, en plus là, il avait comme une sorte de pression au fond de la poitrine. Comme si chaque mots qu'il sortait pouvait avoir de grave conséquence. Un sentiment qu'il n'avait jamais connue auparavant. Mais pour ce soir, cela suffisait. La fatigue allait lui faire dire de plus en plus de bêtises et risquait de gâcher tout ce qui avait été fait entre jusqu'à maintenant. Il fit semblant de regarder une montre qu'il n'avait pas et se prépara a quitté Laura. Quand a la montre, je vous rassure, elle voyait très bien qu'il n'en avait pas, puisqu'il lui montra son poignet pour qu'elle voit aussi l'heure qu'il était supposé être. C'était juste pour la faire rire une dernière fois avant de se quitter.

- Houlà ! T'as vue l'heure ? Il se fait tard et demain je me lève tôt. M'occuper des élèves, ça n'est pas tout les jours reposant. Mais je t'assure que je ne regrette pas d'être rester aussi tard avec toi. Et si tu veux qu'on se fasse une balade nocturnes de temps en temps, n’hésites pas, j'en serais ravi.


Morph rangea son poignet et s'arrêta là laissant ainsi Laura continuer sa petite balade. Ça lui coûtait sur le coup de la laisser, mais il avait des choses a faire le lendemain et on comptait sur lui. Laura de toute façon n'allait pas disparaître et il auraient souvent l'occasion de passer du temps avec elle. Ce qui lui donna une idée d'ailleurs.

- Un de ces quatre, il faudrait qu'on se fasse une promenade de ce genre mais en plein jour. Genre central parc pourquoi pas. Mais répond pas tout de suite, on aura l'occasion d'en reparler. Bonne nuit et tâche de trouver vite le sommeil. Les cernes c'est pas jolie sur aussi jolie fille que toi.

Ah bah mon vieux ! Si ça c'est pas une bombe qu'il venait de l^cher, je ne sais pas ce que c'est. En tout cas, il s'en rendit vite compte car il ne lui laissa pas le temps de répondre ni de se retourner pour voir sa réaction. En effet aussitôt ces mots dit, qu'il se transforma en hiboux et s’envola vers l'institut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   Sam 30 Mar - 19:17

Laura continua à marcher tranquillement une fois que Morph fut partie. Cela lui faisait un grand bien d’entre la seule et silencieuse. Elle aimait cette situation, ou il n’y avait qu’elle et le silence. Elle avait bien aimé rencontré Morph pendant sa balade. Cela faisait du bien de ne pas être toujours seule, mais d’un autre coté elle le connaissait déjà s’était pas une nouvelle rencontre. Elle avait déjà à le rencontré. Elle le connaissait donc quelque peu, mais c’était intéressant comme rencontre.

Quoi qu’il en soit, Laura pensa un moment encore avant de choisir de rentrer se coucher elle aussi. La nuit allait être encore longue, mais elle avait besoin de chaleur que l’intérieur de l’institut pouvait lui offrir. Laura repensait a ce que Morph avait dit, même ci cela ne paraissait pas elle écoutait toujours ce que les gens lui disaient. Et certaines l’avaient marqué. Il était vrai que ‘institue était une famille pour certain. Cela pouvait donc être vrai pour elle aussi.

C’est à ce moment-là que Laura prit une décision, surement la plus importante après celle d’arrêté de tué les gens. Elle allait chercher de l’aide pour son problème. Elle allait trouver de l’aide et devenir plus sociable. Elle allait devenir une jeune femme normale, comme toutes les autres. Elle allait devenir un membre à part entier de cette famille qu’était l’institut. Et peut-être même qu’elle aimerait sa aidée les autres…

Si en marchait dans les couloirs vers sa chambre Laura pensait à ce qu’elle pouvait faire a l’institut pour devenir quelqu’un, une seule chose lui vin à l’esprit… elle était douée pour se battre… Laura s’endormit sur cette idée

(Sujet terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade de nuit (PV Laura Kinney)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade de nuit (PV Laura Kinney)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laura Kinney (Terminé)
» Laura Kinney / X-23 [terminé]
» Aujourd'hui c'est les soldes ! [PV Laura Kinney]
» Balade au pays Basque
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: