AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inspection générale (pv Kurkaru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Inspection générale (pv Kurkaru)   Lun 4 Fév - 20:56

Bon allez c'est qu'un mauvais moment a passer. Alors on est d'accords, c'est jamais agréable de faire les choses a contre cœur, mais là, il n'avait pas vraiment le choix. En effet le professeur Xavier avait demander a tout les surveillants de faire une inspection des dortoirs des élèves de l'institut suite a certain petit débordements. Alors bien sûr rien de bien grave, mais le directeur de l'institut préfère prévenir que guérir. Mais même prévenir, Moprh n'aime pas ça. En effet, lui aussi est passé par le statut d’élève a l'institut il y a quelques années a peine, et il n'était jamais le dernier pour ne pas respecter les règles du dortoir. Après, il ne faisait jamais rien de méchants, ou de dangereux, mais comme respecter le couvre feu par exemple, il ne le faisait que rarement. Amener des animaux domestiques aussi d'ailleurs. Enfin il faisait tous ce qui pouvait déranger le bon fonctionnement de l'internat mais sans jamais apporter un quelconque danger pour ses occupants. Après tout, il faut bien que jeunesse se fasse. Et malheureusement pour lui, ce qu'il en pensait a l'époque, il le pense toujours aujourd'hui. Sauf que les rôles on changé maintenant. Il est censé faire partie des personnes dites sages avec la tête sur les épaules. Alors oui, quand on lui a proposé la place de surveillant, personne ne l'a obligé a l'accepter, mais il pensait en ayant pris ce poste, qu'il ne serait jamais obligé de faire le sale boulot. Mais là, les obligations étaient prioritaires par rapports a ses états d'âmes et les ordres indiscutables. Donc pas le choix, il fallait se mettre aux boulots. Cela dit, si il le fit, il ne le fit pas a fond. Mais vous le connaissez, il arriverait bien a trouver quelque chose pour contourner les ordres en jouant sur les mots.

Il arriva donc devant la porte du dortoir des garçons habillé comme a son habitude lorsqu'il était dans l'institut a savoir son traditionnel costume de super héros et s'arrêta a hauteur d'une groupe d'élève de l'institut qui était en train de discuter de leurs journée. Visiblement, il ne s'attendait pas a une visite des surveillants, ou alors pas aujourd'hui ou bien même pas maintenant . Ce qui devait sûrement être la bonne réponse puisque Morph était en avance sur ces collègues. Pour quelle raison vous demandez vous ? Vous l'aurez compris, déjà ce n'était pas de l’impatiente, ni de la motivation. Non la réponse était plus simple que ça vous allez voir.

- Dites les jeunes, on vous a pas prévenue qu'il y avait une inspection des dortoirs aujourd'hui ?


- Heu non ! C'est pas cool ça !

- Je sais que c'est pas cool, c'est pour ça que je suis en avance. Comme ça, vous avez quinze minutes pour prévenir vos camardes et je dit bien TOUT vos camarades. Et ainsi faire une rangements vite faits de vos chambre. Et n'oublier pas de bien cacher ce que vous avez d'illicite, parce que j'ai pas envie de confisquer quoi que ce soit, ni de devoir faire un rapport sur l'un de vous.

Aussitôt la phrase de Morph finit, que les élèves se précipitèrent dans le dortoirs pour mettre en applications les conseils qu'il leurs avait donnés. Lui en attendant l'heure, resta là et scruta du regard les environs en quêtes d'élèves qui trainait encore. Mais il n'en vit pas avant que les autres surveillant arrivent. Dans le lots, Morph en vit qui étaient motivé par leur mission, et d'autre tout comme lui qui n'avait pas l'air d'avoir envie de faire ce genre de chose. Ce qui le rassura tout de même un peu. Grâce à ça, il n'avait pas l'impression d'être le seul a ne pas être d'accords avec cette décisions et se trouvait finalement pas si anormal et qu'en fait ce qu'on leurs demandait n'était pas une chose si facile a faire. Mais puisqu'il était là le premier, il pris l'initiative de distribuer les taches.

- Salut les gars ! Prêt pour le grand ménage de printemps ? Bon alors puisque je suis arrivé le premier, je choisit mon étage ! Et je souhaite prendre le premier étage, toi et toi bah vous aurez le second, et enfin vous autres, le troisième et donc dernier étage. Quand a vous les filles, vous avez sûrement deviné que c'est a vous de vous occuper du dortoirs fille. Donc vous ferait comme bon vous semble pour l'organisation des tâches.

Ouais je sais, ça fait un peu autoritaire comme discours, mais il n'avait pas vraiment le choix si il ne voulait pas se coltiner un lèche botte dans les pattes. Ensuite vous allez me demander pourquoi il voulait absolument le premier étage ? Non, c'est pas parce qu'il y a les élèves les plus gentils. Ce n'est pas non plus parce que c'était l'étage le plus propre et qu'il y a le moins de boulot. Bien au contraire même. C'était justement le pire, et donc c'était à cet étage là où il allait pouvoir épargner le plus d'élève possible. Parce que aujourd'hui, c'était son but. Et si il respectait au plus possible les consigne du professeur Xavier, il savait aussi très bien qu'il ne reprochait jamais a ses X-men d'aller au bout de leurs convictions. Et c'est qu'il allait faire.

Donc il entama tranquillement les marches du dortoirs en sifflotant l'air de rien. Mais ce n'était pas du tout innocent, c'était juste un signal avertissant les élèves de son arrivé. Histoire de leurs dire qu'ils ne leurs restaient plus beaucoup de temps pour cacher leurs cadavres dans les placards. Et dieu sait qu'à leurs âges, il y en a toujours. Donc voilà, le début de l'inspection commença au moment où il franchit la porte du premier étage. Dans le couloir, il n'y avait pas âmes qui vive, ce qui était de bonne augure, puisque ça devait signifier qu'ils étaient en train de ranger ce qu'il reste. Et je peux d'avance vous dire que la tâche de Morph ne serait pas aussi facile pour autant que vous voudriez bien le croire. Parce que fermer les yeux sur le manque de respect des règles est un art. Vous doutez bien que son travail sera inspecté a son tour et que si rien n'a été fait après son passage, ça se verrait tout de suite, et là c'est lui qui serait rappeler a l'ordre. Alors oui, il voulait bien leurs sauver la mise, mais pas au prix de sa propre tête. Donc il allait devoir bosser un peu quand même. Enfin avant ça il allait devoir s'annoncer officiellement.

- INSPECTION GENERALE DES CHAMBRES !!! JE VOUS DEMANDERAIS DE RESTER DANS VOS CHAMBRES RESPECIVES PENDANT L'INSPECTION ! MERCI !

Bon ça c'était fait, il avait parlé assez fort pour qu'on l'entende jusqu'au bout du couloir. Par contre ça avait un petit côté injuste pour ce qui se trouvait a l'entrée du couloir qui aurait moins de temps que les autres pour ranger leur chambre. Mais ça il n'y pouvait pas grand chose. Quoi qu'il fasse, il y aurait un premier et un dernier. Il s'approcha de la porte, attendit quelques secondes et frappa.

- C'est bon, je peux rentrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurkaru
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 1035
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Sam 9 Fév - 17:42

Une nouvelle fois les Pictsies avaient décidé qu'il était temps de prendre d'assaut une chambre. En effet, ils avaient admiré, en catimini, la possibilité de jouer aux jeux vidéos. Et après quelques essais raté quand à la compréhension du fonctionnement du système, avaient identifié les éléments clés : une télévision fonctionnelle (ne pas mettre de coup de boule dedans), une console (un genre de truc plus ou moins rectangulaire, avec un logo bizarre, la aussi, ne pas mettre de coup de boule). Bref, après un certain nombre d'expériences, toutes ratés, ils avaient fini par comprendre le principe général de fonctionnement des machines. Celles ci semblaient fonctionner relativement bien s'ils ne s'approchaient pas trop de Kurkaru pendant un temps. Une équipe de joueur spécialement sélectionnée pour l'occasion avait donc été tenu à distance pendant une semaine, se préparant mentalement à l'épreuve. Puis, l'ensemble des Pictsies (une vingtaine d'individus) et Kurkaru se rendirent dans la pièce qui avaient été sélectionnée car elle correspondait à tous les critères : les 2 appareils et personne de présent dans la pièce. Un Pictsies qui était resté caché dans la pièce leur avait ouvert la porte et ils étaient entrés. Aussitôt les élus avaient commencés à tripoter les différents appareils, d'après ce qu'ils avaient compris du fonctionnement par l'observation des joueurs et par leurs précédents essais. Choses intéressante, Kurkaru ne s'en était pas mêlé (sinon la séance aurait été singulièrement écourtée) et s'était effondré sur un lit pour dormir. Ça lui arrivait régulièrement depuis quelques temps. Surement un contre coup de quelque chose, mais bon, ne gâchons pas la surprise (parfaitement, Kurkaru avait une danseuse faiblement vêtues dans son gâteau d'anniversaire). Bref, après un temps certains, les Pictsies réussirent par un coup de chance incroyable (rien à voir avec le fait que je sois le narrateur et que ça m'arrange, vous dis-je ! Un pur coup de chance narratif) à faire fonctionner les 2 systèmes électroniques. Aussitôt un jeu se lança.

Après de nouvelles difficultés, les Pictsies réussirent à lancer une partie. Il s'agissait d'une sorte de jeu de avec des voitures bizarres. Les Pictsies après de nouveaux essais purent gouter aux joies de la course et de la vitesse. Leur petite taille les obligeaient à être 2 par manettes, associations improbables de 8 compétiteurs. Les autres Pictsies criaient, huaient, s'amusaient, interférait dans la course en attaquant les compétiteurs, plusieurs bagarres éclatèrent, des courses furent abandonner pour tourner à l'affrontement sur le circuit, bref, tout le monde s'amusait. Jusqu'a ce qu'un cri vienne briser cette douce harmonie de combats et des hurlements. Inspection des chambres ? Que quoi donc que c'était donc ? Quelques instants plus tard, quelqu'un demanda s'il pouvait entrer dans la pièce. Les Pictsies s'entre regardèrent. Puis regardèrent Bob Monsieur, leur chef et l'un des joueurs. Il cessa d'essayer d’assommer Grand Johan à coup de manette et prit le temps de réfléchir. Puis, il eut un grand sourire et déclara, contrefaisant sa voix (mais pas son accent).


"Bwonjwour ! Cwest lwe rwepwondeur wautomwatique de la pworte ! Lwa pwerswonne qwue wous chwerchwez est pwoint dwans cwa cwambre. Rewindez plus tward !"


Il fit des grands gestes aux autres Pictsies, leur indiquant de se taire. Les autres avaient immédiatement agit, et on n'entendait plus rien... Sauf les bruits de la télévision et du jeu qui continuait de se dérouler sans eux. Les Pictsies étaient cependant assez sur de leur coup : ils avaient déjà pratiqué avec succès des techniques de ce genre, prétendant être un évier en pleine crise de conscience professionnelle ou un djembé avec des problèmes de boisson. Personne n'avait jamais insisté. Aucune chance pour que ça se passe différement cette fois la, non ?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Lun 11 Fév - 18:26

En écoutant la réponse a sa question, Morph eu soudain un doute. Avait il expliqué comme il faut à l'entrée du couloir ce qu'il était venue faire dans le dortoir ou es ce qu'il avait parlé un langage incompréhensible aux oreilles des élèves ? Parce que franchement, la réponse émise par l'occupant de la chambre n'était absolument pas celle qu'il attendait vraiment. Il s'attendait plus a une réponse lui demandant de patienter deux minutes le temps de finir le rangement ou peut être même que c'était bon, tout était en ordre et qu'il pouvait rentrer. Là non, il était tombé sur un plaisantin visiblement. La blague de la porte qui faisait aussi répondeur, on lui avait jamais fait celle la. Après on est tous d'accords, c'est par Morph qui allait s'en plaindre, il était mal placé pour ça. Il se dit même un moment que si ça partait sur la bonne humeur, l'inspection de la chambre serait rapide. Mais c'était sans compté les bruits bizarre qu'il avait entendu avant de frapper. Bruit qu'il mis sur le compte du rangement au départ. Il aurait bien le temps de se rendre compte de son erreur plus tard. Non le problème, c'est qu'il ne savait pas vraiment si il devait rentrer ou pas. Si on fait la liste de chose a faire comme il faut avant de rentrer dans la chambre d'un élève, on pouvait mettre en premier lieu de s'annoncer. Ça c'était fait. Ensuite, attendre une éventuel réponse de l'élève. Ça aussi c'était bon. Même si elle était ni négative, ni positive, c'était une réponse. Maintenant il lui restait plus qu'à prévenir qu'il rentrait dans la chambre.

- Je considère que c'est oui. Alors je vais entrer.

C'est donc tout naturellement qu'il ouvrit la porte et qu'il entra dans la chambre. Et quel ne fut pas sa surprise quand il vit tout le monde qu'il y avait dans cette chambre. Il devait y avoir une vingtaine de créature de la taille d'une main en plein milieu de la chambre. Enfin non, ils étaient une vingtaine en plein milieu du bordel. C'est la seconde choses qui lui sauta aux yeux en fait. En voyant ça, il se dit qu'il y avait pas cent explications a cette situation. Déjà, une certitude le propriétaire de la chambre est un crado qui ne sais pas ce qu'est le rangement. Mais soit personne ne pris la peine de le prévenir du passage de Morph ou alors c'est qu'il n'en avait rien ,mais alors vraiment rien a faire de l'inspection des chambres. Dans le premier cas, Morph était prêt a faire l'effort de fermer les yeux sur l'état de la chambre et lui laisser le temps de ranger pendant qu'il inspectait les autres chambres. Dans le second cas, il allait devoir hélas se montrer plus désagréable. Il était prêt a rendre service les yeux fermés, mais il ne fallait pas qu'on se foute de sa tronche non plus. Si il tend la main et qu'on la rejette, il se montre dans ce cas là intraitable. Mais c'est au moments ou il finit de faire l'état des lieux par un rapide coup d’œil qu'il vit un élève allongé sur le lit. Et a première vue, il dormait plutôt bien puisqu'il ne sourcillait même pas a l'écoute de la voix de Morph. Sans quitter autant que possible les créatures des yeux, il s'approcha dut lit pour réveiller l'élève. C'est une fois la tête au dessus du lit qu'il reconnut Kurkaru. Et là tout s'expliqua dans sa tête. Les créatures qui était dans la chambre était en fait les créatures de Kurkaru. C'est elles qui avaient du mettre un tel désordre dans la chambre. Et si il dormait, ça voulait dire que personne ne l'avait prévenue. Donc Morph allait devoir se montrer indulgent pour son plus grand soulagement. Il n'avait jamais était dur avec un élève, il avait pas envie de commencer aujourd'hui. Il le réveilla donc doucement pour éviter toute mauvaise réaction.

- Kurkaruuuu ? Debout, c'est l'heure de l'inspection des chambres. Et tu as du boulots !!!


N'attendant pas qu'il se réveille, il tourna la tête vers ce qu'il reconnut maintenant comme des pictsies. Créatures qui sortait du corps de Kurkaru ou une étrangeté dans le genre. Il a allait oser leurs parler voie même leurs demander de faire quelque chose. Il ne savait pas grand chose d'eux, et ne savait même pas si il parlait sa langue. Mais qui ne tente rien n'a rien.

- Et vous autres, j'espère que vous allez aidez Kurkaru a ranger parce que j'ai comme l'impression que vous n'y êtes pas pour rien dans l'état actuel de la chambre. Ça serait cool de votre part

Voilà, c'était lancé. Reste plus qu'a espérer qu'il comprendrait ce qu'il leurs avait demandé et surtout qu'il ne le prendrais pas mal. Il ne savait pas comment ça réagissait ces bêtes là. Surtout il ne savait pas si ils étaient gérable pendant que Kurkaru était inconscient. Mais bon il allait bien devoir faire quelque chose pour cette chambre. Il n'allait pas attendre là jusqu'à ce que Kurkaru veuille bien se réveiller tout de même. Surtout qu'en moyenne il s'était donné 5 minutes par chambre alors si il dépassait déjà le délai au bout de la première chambre, l'inspection s’annonçait longue, très longue même.
Revenir en haut Aller en bas
Kurkaru
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 1035
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Lun 18 Fév - 21:08

Dommage pour les Pictsies : leur stratégie, certes brillante, n'était pas lumineuse. Dommage, sinon ils auraient peut être pu s'en servir pour éblouir l'intrus et partir en courant. Mais face à l'adversité, un Pictsie ne fuit pas. Il met un des coups de boule, jusqu'à ce que l'adversaire décide que de s'enfuir, ou du moins de faire une pause prolongée histoire que le paquet d'aspirine qu'il venait de prendre face effet. Les Pictsies étaient méfiant envers les grands. D'abord parce que nombre d'entre eux n'étaient pas sympa avec Kurkaru. Ensuite parce qu'ils étaient grand. C'était pas normal de faire une telle taille. Le sang devait avoir du mal à monter aussi haut. Ca expliquait sûrement pourquoi les grands étaient aussi bête. Et aussi lent. Et puis pourquoi ils disaient autant de truc aussi manifestement faux. Pas plus tard que l'autre jour, les Pictsies avaient entendu parler d'une histoire comme quoi la terre était ronde et qu'elle tournait autour du soleil. N'importe quoi. La terre était plate, c'était évident. Il suffisait de regarder. Et puis la Terre, si elle bougeait, ça se sentirait, non ? C'était du bon sens. Et puis, les Pictsies avaient aussi entendu parler de religion. Ils avaient été assez intéressé par concept. Ils avaient longuement étudié certains textes, en posant des questions innocentes avec une voix déguisée pendant qu'un professeur d'université faisait son cours. Bon, ils avaient eu du mal à obtenir des réponse, le professeur étant d'abord certain d'être en but à un groupe d'étudiant plaisantin. Après plusieurs séance, il avait fini par répondre aux questions, toujours plus étranges et ingénues des Pictsies, non sans susciter de nombreuses bagarres. Ils avaient fini par en construire la base de leur forme religieuses : ils étaient au Paradis, vu que celui ci répondait à tous leurs besoins, notamment en amusement et en bagarre. Par conséquent, ils étaient morts. Et quand ils cessaient de bouger, comme c'était arrivé au regretté Johan Point Si petit que Pwetit Johan Mwai Pwoint Si gwrand qwe Grand Johan lors de leur première rencontre avec un grand. Et bien, il repartait tout simplement chez les vivants. Avec un peu de chance et beaucoup de mérite, il pourrait revenir dans ce monde ci. Peut être même avec suffisamment de chance sous la forme d'un Pictsie. Et s'il avait vraiment beaucoup de chance, il aurait peut être même un nom un petit peut plus cours, parce que bon, ein, ça va bien cinq minutes.

Les Pictsies avaient donc regarder l'intrus avec méfiance, sauf pour Lars qui avait profité de l'instant de déconcentration des autres Pictsies pour lancer le kart à pleine allure. Malheureusement, sans pilote, il ne pouvait pas faire grand chose, et il sortit rapidement du décors. Les Pictsies étaient prêtes à bondir sur l'intrus, si le besoin s'en faisait sentir. Mais il se contenta de réveiller Kurkaru. Pendant que celui ci était en train de sortir de sa torpeur, il demanda aux Pictsies de contribuer à ranger la chambre... Avant qu'ils n'aient pu donner leur avis sur la question, il fut soudain clair que Kurkaru était complètement réveillé :


"YOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHO ! "

Kurkaru se mit debout sur le lit, testa une fois, deux fois l'élasticité des lattes du lit puis fit un salto arrière, se récupérant avec une certaine souplesse (on peut pas parler de grâce, c'est de Kurkaru qu'il s'agit, tout de même, un peu de sérieux). Il pencha ensuite la tête, à gauche, puis à droite... Puis se gratta l'oreille. Il cherchait manifestement à se rappeler comment il était arrivé la (en marchant) et qui était la personne qui se trouvait devant lui. Ayant finalement conclu qu'il ne la connaissait pas, il fit comme Plasm Tout Court lui avait apprit : il se présenta :

"Salut, mière et bière ! Je suis KUR-KA-RU ! Et toi t'es qui, proquo , pain ? Tu veux jouer ? J'aime jouer, aux jeux, tu, ile, croco ! "

Attendant bien entendu une réponse argumentée à sa logorrhée verbale, Kurkaru fit un grand sourire et pencha à nouveau la tête, plein d'espoir. Avec un peu de chance, ils allaient pouvoir jouer à un jeu marrant. Sinon, il irait manger en faisant une razzia sur le frigo de l'institut, puis il irait continuer d'aller dormir, cette fois si dans la douceur duveteuse de son petit réduit sous le toit. La vie de Kurkaru était simple et douce, il n'avait jamais prit le temps de s'ennuyer avec des détails comme des horaires ou des tâches obligatoires à effectuer. Le concept lui était complètement étranger. A ce moment, les Pictsies choisirent d'exprimer leur avis sur ces même tâches à réaliser de façon contrainte :

"Won west lwe Ch'ti Hommes Libwres ! Ni Rwa ! Ni Rinne ! Ni dwieu ! Ni mwait ! Fini d'ce fwait awoir. Dwonc won wa pwoint bien pwourquoi won dewrait fwaire dwe trucs dwetranger.

Wouit ! Pwuis cwest pwoint nwou lwes reswponsable.

Pwarwaitement. Won a un walibi !

A bwon ? Jwe swavais pwoint. Jwe swavais pwour les chat et le chiens mwais pwoint pwour le walibi.

Cwest un wautre qui swet pointé alwors quwon était tranquille !

Wait ! Won étwait pwoint dwans le pways dwailleurs !"


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Jeu 21 Fév - 20:40

Qu'ai je fait pour mériter ça se demanda Morph. Alors oui, il n'était pas arrivé dans la chambre depuis longtemps, et il ne s'était encore rien passé de grave ou d'étrange, mais il savait déjà que ça tache ne serait pas simple. Il avait quand même a faire a Kurkaru et si il n'était pas réputé pour être méchant, il savait qu'avec lui rien ne se déroulait comme sur des roulettes. En fait c'est surtout les petites créatures qui l'accompagnait qu'il fallait craindre. Morph est plutôt bien placé en matière de bêtise en tout genre, mais eux, ils sont hors catégories. Morph sait quand ce n'est plus l'heure pour les bêtises ou presque mais eux, ils n'ont aucune notion de temps et de respect. Pour preuve, alors qu'il leurs demanda de mettre la main à la pâte pour ranger ce bordel (oui oui, dans un cas pareil, le mots n'est pas trop fort), l'un d'entre eux ne trouva pas mieux que de continuer a jouer a la console tout seul histoire de gruger les autres. Cela dit sa tentative fut veine. Dans ces cas là, mieux vaux se concentrer sur le chef du groupe a savoir Kurkaru, qui selon Morph avait un contrôle total sur ses créatures. D'ailleurs il fit bien de se réveiller, parce que Morph ne savait pas vraiment ce qu'il allait bien pouvoir faire.

Mais entre nous, Morph n'était pas sauvé pour autant. A peine réveillé, Kurkaru s'amusa a faire des galipettes sur lit le prenant pour un trampoline. Franchement Morph avait maintes et maintes fois fait des galipettes sur son lit étant plus jeune mais jamais devant un surveillant. Si ça ne tenait qu'à lui a ce moment là, il aurait quitté la chambre aussi sec, et tans pis pour lui. Mais il était là pour faire en sorte que les dortoirs reste dans un bon états selon les demandes du professeurs Xavier, et pour éviter tout ennuie aux élèves en cas de non respect des ces consignes selon son point de vue. Il pris donc sur lui et tenta de comprendre ce que voulait Kurkaru. Et vue son langage quelque peu étrange, ça allait être dur. Bon alors les présentations, ça allait encore même si on se demandait si son prénom n'était pas plutôt un cri qui faisait office de prénom faute de mieux. Ensuite l'envie de jouer, il avait compris aussi. Mais alors pour le reste, rien du tout. Cela dit il ne lui en fallait pas plus pour trouver une idée. Il voulait jouer c'est bien ça ? Pas de problème, il avait le jeu parfait. Mais encore fallait il convaincre les petits êtres agité du bien fondé de son jeu. Et vue leurs ferveur a dire qu'il n'était pour rien, il allait devoir ramer.

- Moi c'est Morph. Tu sais le plus cool des surveillants de cet institut ?

Pour commencer, il répondit poliment a ses présentations. Si il voulait le mettre dans sa poche, il fallait déjà le caresser dans le sens du poil. Après ça il pouvait passer a la suite de son plan. Et là, il y avait deux choix. Soit en faire par a toute l'assemblé, ce qui montrait au Pictmachin truc qu'ils les considéraient des personnes a part entière ce qui pouvait les flatter, ou ne parlait qu'à Kurkaru lui montrant que c'était lui le chef et qu'il devait prendre seul les décisions. Choix cornélien qui pouvait se montrer déterminant pour la suite de sa mission. Alors il ne devait pas se tromper. Toute fois, l'union fait la force, et si il mettait les petites bébêtes en colère, il y a de forte chance qu'elle prenne le dessus sur le choix final. Donc il leurs parla a tous.

- Je suis sûr que vous n'y êtes pour rien à l'état de votre chambre. Il parait qu'il y a un petit blagueur qui s'amuse a retourner les chambres des autres élèves. Mais le problème c'est que le professeur Xavier va faire un petit tour des chambres et ne va pas se contenter de savoir que vous n'y êtes pour rien. Alors j'ai un jeu pour vous. Pour tout vous dire, j'ai même un prix pour le vainqueur. Et ce prix est un mois de rab a la cantine. Pas mal non ?

Sérieusement, si son objectif est atteint avec ça, c'est que Kurkaru et ses acolytes son vraiment déconnecté de la réalité et son prêt a accepter n'importe quoi, ou alors c'est que finalement c'est une idée de génie. Mais j'ai quand même du mal a y croire. Il a une vision du monde bien a lui, mais je ne pense pas qu'il soit vrai de dire qu'il est bête. Enfin vue la situation, Morph n'avait que ça dans sa manche et du agir vite. Par contre vous remarquerez, qu'il n'a toujours pas dit quel était le jeu en question.

- Ce jeu est un jeu très répandu a New York. Tout le monde y joue quand le beau temps arrive. Mais là, on va faire abstraction de la météo. Pour une première fois, ça n'a pas d’importance. Donc le premier d'entre vous qui aura rangé le plus d'objet en 5 minutes dans la chambre avant les autres aura gagné la partit. Je serais l'arbitre, et je sanctionnerais ceux qui s'amuse a déranger ce que les autres auront rangé. Ça te va comme jeu Kurkaru ? Tu verra c'est super drôle.

Contrairement à ce qu'on pourrais croire, Morph parlait tout a fait sérieusement. Si il voulait leurs faire croire que c'était un vrai jeu, il ne devait pas rigoler. Là c'était le moment crucial, et il ne fallait pas tout gâcher bêtement. Si ça marchait, dans 5 minutes il était dehors, sinon, impossible a prédire quand il serait libre.
Revenir en haut Aller en bas
Kurkaru
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 1035
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Sam 2 Mar - 18:30

L'homme se présenta. Enfin, c'était sûrement ce qu'il pensait faire. Car pour Kurkaru, rien n'était jamais aussi simple. Peut être qu'il ne se présentait pas, mais qu'il cherchait à lui faire une blague ? Une sorte de blague où il fallait qu'on réfléchisse ? Aussitôt, Kurkaru se mit à réfléchir. C'est à dire qu'il pencha la tête d'un côté (probablement pour faciliter le contact de ses neurones, présents en trop faible nombre dans l'espace trop conséquent de sa boite cranienne). Puis il se gratta l'oreille. Après un instant il décida que si blague il y avait, elle était beaucoup trop bien caché pour lui. D'ailleurs, un surveillant, c'était quoi, très exactement ? Quelqu'un qui était absolument sur d'être bien veillant ? Ou alors quelqu'un qui était sur un veillant, quoi qu'un veillant puisse être ? Ou alors, un mélange des deux ? Quelqu'un qui était sur d'être sur un bienveillant ? Peut être. Mais dans ce cas, ne faudrait il pas parler de sursurveillant ? Histoire de montrer qu'il y avait une sorte échelonnement des niveaux ? Il allait poser la question, mais l'homme continua à parler, expliquant des trucs que Kurkaru n'avait pas vraiment bien compris. Il ne retint que 2 trucs : 1) l'homme croyait apparement que c'était sa chambre, ce qui était une erreur. Et Kurkaru savait que c'était le devoir des héros que de réparer les erreurs et les injustices, ainsi que de protéger la veuve et l'orphelin. Pourquoi pas les autres, il avait jamais été très sur. Peut être que les gens qui devaient protéger les autres avaient d'autres noms. Il faudrait qu'il pose la question à Plasm tout court, un jour. Ou alors à quelqu'un d'autre, puisqu'il ne voyait plus trop Plasm tout court ces derniers temps. Peut être qu'il s'était lancé dans une partie de cache cache géant ? Si c'était le cas, il faudrait que Kurkaru se mette à jouer aussi. L'autre information concernait la nourriture. Mais ce n'était pas clair. On aurait dit qu'il pouvait avoir plus de nourriture s'il faisait quelque chose. Hum, mais il avait déjà toute la nourriture qu'il voulait. Kurkaru pencha la tête de l'autre côté, histoire de voir si ça l'aidait à mieux comprendre, et ses oreilles descendirent un petit peu. Bien entendu, une fois que Kurkaru avait une idée en tête, il ignorait complètement le reste, aussi ne preta il aucune attention à la suite du discours du monsieur, se pressant pour poser sa question et apporter sa précision.

"C'est pas chambre, ambre, pierre paul et jacques, a dit ! Mais je peux te la montrer, ho, du bateau ou tard ! Pour manger, c'est quoi du rab, lation ? Un genre de plat, qui n'est pas rond ? Moi je peux manger autant que je veux, génie, djinn et magie ! C'est Plasm tout court qui l'a dit, au lit, mite ! "

Les Pictsies, eux, trouvaient la proposition plus intéressante. Cependant, comme toute proposition, elle nécessitait de la part des petits être bleus de longs débats. Notamment sur les dispositions contractuelle du sens du mot rangé, ainsi que plusieurs éléments concernant la longue tradition Pictsies à ne pas se plier à toute forme de rangement. Le rangement, c'était un truc pour les déranger, c'était évident. Pas besoin de ça.

-Mwa jwe dwis nwon.

-Mwa jwe swouis pwour.

-Mwa jwe dwis pwoint nwon, mwais pwoint wouit nwon plu.

-Jwais woune idwee.


-Wunne idwee, Lwars mwon fwere ?


-Pwarfaitement !


-Et ?

-Et bwein, won pwourrais wider la chwambre et twout pwrendre ! Cwomme cwa, won fait cwomme d'habitwude et twout west rangé !

-Bwonne idwee ! Myards ! Et awant les gwars !"


Aussitôt dit, aussitôt fait. Les Pictsies se mirent à prendre les objets qui trainaient et à les sortir de la chambre, les entassant sans discrimination. Leur objectif était de sortir tous les objets de la pièce dans les 5 minutes comme le geyants, pardon, le géant avait demandé. Après tout, il avait demandé à ce qu'on range la chambre, pas le couloir. Et puis, la conception de ranger, ce n'était pas très facile à définir, surtout pour des créatures qui ne sauraient pas reconnaître une pièce rangée même si elle essayait de leur mettre des coups de boule. Et pourtant les Pictsies avaient des compétences très développée en ce qui concernait les coups de boule.

Pendant ce temps, Kurkaru, qui trouvait que la réponse tardait à venir s'était remit à sauter sur le lit, prenant un peu d'élan. Puis, utilisant cet élan il sauta sur l'homme. En l'air il pivota à moitié sur lui même, posa ses bras sur les épaules de l'homme, puis se laissa tomber et finalement s'agrippa à son torse, verrouillant ses bras et ses jambes autour de celui ci. C'était la technique du : Kurkaru en sac à dos, enseigné dans toutes les bonnes écoles d'art martiaux. Si, si, si, promis. Si la votre ne la comprends pas, il y a un grave problème et vous devriez en changer. Une fois accroché, Kurkaru se mit a crier !


"EN AVANT ! YOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHOHO!"

Bien sur il ne faisait aucun doute pour Kurkaru que Morph avait compris et était intéressé par le fait de visiter sa chambre, ni qu'il ne manquait pas de savoir où elle se trouvait (quand bien même il avait quelques instants plus tôt suggéré que la pièce où ils se trouvaient soit sa chambre (oui, cette phrase est compliquée (et cette parenthèse inutile (celle la aussi)))). Le surveillant n'avait vraiment pas eu de chance en tombant sur Kurkaru...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   Dim 3 Mar - 22:33

Es ce que je vous ai dit que Morph n'avait pas choisit la bonne chambre pour une inspection ? Enfin non c'est pas la chambre qui n'est pas la bonne c'est l'élève qui se trouvait dedans. Parce que maintenant je peux vous le dire Morph aurait mieux fait de se casser la jambe au lieu de rentrer dans cette chambre. A cette heure-ci il serait guérit. Face a Kurkaru, Morph était incapable de savoir si il se moquait de lui ou si il était naturel. Et je dit bien naturel et non normal. Normal est un mot un peu trop lourd pour quelqu'un comme Kurkaru. Il se demandait finalement si jouer les surveillants gentil,ce n'était parfois pas une erreur de sa part. Au lieux d'attirer le respect des élèves, il recevait leurs mépris. A ce demander si a force il ne ferait pas mieux de ce montrer plus sévère avec eux. Enfin il décida que prendre une telle décision après avoir rencontrer Kurkaru n'était pas raisonable. Sa façon d'agir n'était pas volontaire mais du a sa mutation. Il fallait en tenir compte. De plus il lui semblait comprendre de mieux en mieux le langage du petit gnome vert alors il ne fallait pas abandonner aussi vite. Ça ne l'aidait pas a savoir si il était sérieux mais au moins, il comprenait un peu mieux ce qu'il disait.

Alors apparemment c'est pas sa chambre pour commencer. Difficile a croire étant donné qu'il était dedans au moment de l'inspection. Étrange qu'aucun n'élève n'ai revendiqué cette chambre et dans cd cas que faisait il la dedans si ce n'était pas la sienne ? Ensuite question ans rapport avec la première, comment faisait il pour manger a volonté dans cette institut ? La c'était plus la curiosité qui parlait. Lui aussi aimerait bien avoir cette possibilité. Il allait poser la question mais l'intervention des petites créatures ne lui en laissa pas l'occasion. Visiblement ils avaient tous un avis partager sur la question, et n'hésitèrent pas a le donner un a un. Finalement il décidèrent de jouer aux jeux de Morph. Mais pas avec ces règles a lui. En règle générale, c'était lui le blagueur mais là il était tombé sur plus fort que lui. Ce n'était pas possible, ces gars là ne venait pas de la planète terre. Ce n'était pas possible. En pleine inspection des chambres ils décidèrent de vider la chambre en entier et de tout mettre dans le couloir. Bien sûr Morph n'avait pas l'intention de les laisser faire, mais c'est qu'ils sont rapide, nombreux et qu'il y a Kurkaru avec eux.

- Non arrêtez ça ! C'est pas ce que je vous demandez !!!

A peine eut il le temps d'essayer de faire quelque chose que Kurkaru justement trouva drôle de faire du rodéo sur son dos. Et là on peux dire qu'il était bien tombé le petit gars. Si il voulait jouer a ça, il avait choisit la bonne personne. Morph allait se transformer en taureau miniature, et le petit Kurkaru n'allait pas rester longtemps sur son dos. Seulement voilà, il oubliait un sacré détails, Kurkaru annulait tout pouvoir mutant qui entrait dans sa zone. Donc Morph se retrouva a quatre patte sur le sol en train de faire comme-ci c'était un taureau. Alors autant d'habitude ses imitations était parfaite, autant là, c'était a mourir de rire. En fait il ne s'était pas rendu compte tout de suite que sa transformation n'avait pas fonctionné. Et quand il le remarqua c'est a dire au bout de 4 secondes, il se stoppa net, le visage stupéfait comme jamais. C'est la première fois de sa vie que ça lui arrivait, et il eu peur un instant que sa mutation dérape, voir qu'il ait perdu a jamais ses pouvoirs. Et quand je dit qu'il eut peur, je n'exagère pas. Morph faisait partit de ces quelques mutants qui ne changerait pour rien au monde ses pouvoir contre une vie normal d'humain. Il les trouvait trop cool ses pouvoirs et ne les avait jamais perçut comme un inconvénient. Vous comprendrez donc le stress qui sortit de sa voix.

- Qu'es ce que tu m'as fait Kurkaru ? J'ai perdu mes pouvoirs ! Lâche moi tout de suite et rend les moi immédiatement ! Je ne rigole pas là !!!

Bon d'accords, il y avait un peu de panique aussi dans sa voix. Mais comme je vous l'ai dit, c'est la première fois qu'il n'arrivait pas a se transformer et sous le coup de la panique, il ne se rappelait plus que c'était du au pouvoir de Kurkaru. Parce qu'il savait de quoi il était capable, il l'avait lut dans son dossier, mais la sous le choc, il avait complétement oublié cette partit de la fiche. Chose qui aurait tout changé si il avait pris le temps de réfléchir 2 secondes. Pour un X-men je peux vous dire que ça fait pas riche devant un élève.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inspection générale (pv Kurkaru)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inspection générale (pv Kurkaru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ministère des Affaires Etrangères - François Asselineau
» Europe Fédérale
» Fraude de €4,9 milliards à la Société Générale
» Adim-Suroit..assemblée générale
» Améliorer la charte de bonne conduite générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: