AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Mar 22 Jan - 10:10

Dimanche 16 septembre

Enfin un peu de détente. Il s'était installé dans une très belle chambre finalement. Bon d'accord elle n'était pas grande mais pour l'instant ça lui suffisait. Il aimait la vue sur le parc et le soleil y entrait à flot ... bien sur les jours ou il ne pleuvait pas. Il n'avait pas de colocataire et en avait profité pour s'étaler. Il s'était réveillé tôt et en avait profité pour mailer son amie Océane, un long, très long mail. Elle voulait tous les détails de ses nouvelles amies. Il lui avait raconté en long et large Cait, Amy et bien sur Enora. Il avait senti son sourire narquois à travers l'écran.
Les cours ne lui demandaient pas autant de travail qu'il l'avait redouté .. enfin les cours classiques car le reste .. mais il s'était rendu compte qu'il n'était pas le seul, d'autres "nouveaux" avaient intégré sa classe et n'en connaissaient pas beaucoup plus que lui. Ce matin, il avait décidé de se "vider" la tête et il s'était rendu au gymnase. Celui-ci était impressionnant et équipé d'une salle de sport avec tout le matériel nécessaire : vélo, tapis de course, appareils à soulever des poids ainsi que des sacs de frappe pour les plus "bourrins" … bref tout ce qui fallait.
Il avait enfilé un simple cycliste noir et un T shirt, pieds nus, cheveux attachés, MP3 sur les oreilles, il avait commencé par le tapis de course mais s'en était vite lassé … Si la vitesse était là, l'odeur et le bruit de l'extérieur lui manquaient.
Il était donc retourné dans le gymnase. Les poutres et barres fixes étaient bien plus sympa … Il avait trouvé la chaine et connecté son MP3. La musique envahit la salle, il régla le son. Pas la peine de mettre trop fort. Après quelques échauffements sur les poutres, il finit par les aligner avec au bout les barres asymétriques et à faire "l'idiot" dessus, sautant de l'une à l'autre, marchant à l'envers, puis les yeux fermés … C'était vraiment agréable.
Il ne pensait à rien, juste à son équilibre. Ses pieds ne formant qu'un avec les barres vraiment étroites. Il avait trouvé une des cordes normalement suspendues et l'avait attaché sur la plus haute barre de deux portants asymétriques. Il était à environ 2 mètres 50 du sol sur une corde ne faisant que quelques centimètres d’épaisseur et il s'éclatait. Sa queue se balançait garant de son équilibre. Son regard était "perdu" au loin, il ne pensait vraiment à rien sauf au bonheur d’être là.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Mar 22 Jan - 15:30

Ne penser à rien pour un hypermnésique surdoué, ce n’était pas une mince affaire. Mais Ernest y arrivait de temps en temps, grâce au sport notamment. Ho, il ne fallait pas espérer qu’il échappe ainsi au moindre souci, à la moindre réflexion. Après, tout revenait, implacable. Une ou deux heures de sursis, c’était tout ce qu’il pouvait espérer. A prendre ou à laisser. Bien souvent, il prenait. Ça faisait aussi partie de ses obligations. Aujourd’hui, c’était par distraction.

Il entra sans un mot dans le gymnase. Il avait troqué sa tenue classique de rat de bibliothèque pour une autre, plus adaptée à ce qu’il était présentement venu faire. Un blue-jean et un tee-shirt sans manche la composait. Forcément, il était pieds nus, comme presque toujours... quoi que pour être honnête, il lui arrivait de se chausser un peu plus souvent quand la situation s’y prêtait. La démarche assurée, il alla se trouver un tapis. Il n’avait besoin que de ça pour commencer, de ça et de sa montre. Quelqu’un d’autre était présent. Rarement le gymnase était vide. Il lui jeta un coup d’œil, juste pour savoir de qui il s’agissait. Un hybride félin as de l’acrobatie. Ça le laissa de marbre. Ce n’était pas l’une de ses connaissances, ni de près, ni de loin. Il ignorait jusqu’à son nom. Sans doute l’avait-il déjà entendu. Sans doute pouvait-il le retrouver dans un coin de sa mémoire hors norme. Il ne s’en donna pas la peine. S’il était là, ce n’était pas pour se creuser la tête.

Attirer l’attention d’Altérion était une chose. Susciter son intérêt, c’en était une autre. D’ailleurs, la musique aussi, il l’ignora. Il était jeune, mais il n’en donnait pas l’impression. Une fois à son tapis, il commença à faire des séries de trente pompes qu’il enchainait rapidement. La fourrure de ses bras laissait voir un début de musculature fort convenable. Malgré tout, il n’était pas très fort. Il était surtout très léger, d’où cette aisance à se soulever sans forcer. Sa façon de faire ultra réglée lui donnait presque un côté militaire.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Mar 22 Jan - 19:05

Du haut de son perchoir, Sanzo s'amusait lorsqu'un jeune mutant entra l'ignorant totalement. C'était évident que c'était un mutant. Il était petit mais c'était surtout sa tête qui était indicative de sa mutation. {tiens un hybride rat } pensa Sanzo avec un petit sourire. Il trouva la situation cocasse. Heureusement que son alimentation était humaine … Cette réflexion lui rappela une remarque faite par Enora à son arrivée
(Dooonc! Ici, c'est l'antre des petites et grosses faims. Les repas sont servis dans une tranche d'horaires en ce qui concerne les trois principaux repas et après, il y a toujours de quoi grignoter. Et puis, si le soir, tu sors, et tu rentres un peu après, tu peux te cuisiner un truc. On va pas te laisser mourir de faim. T'as un régime alimentaire particulier? Si tu pouvais juste éviter de manger Ernest, ça m'arrangerais, je compte lui faire la peau moi même... […]
et il lui avait donc demandé qui était Ernest : […] Quant à Ernest... C'est un hybride rat avec qui j'ai quelques petites choses à régler. Mais ça, c'est une autre histoire et on s'éloigne du sujet...")

il se demanda brièvement si c'était lui … probablement, ça serait une drôle de coïncidence s'il y avait plusieurs hybrides rats dans l'Institut.
Sanzo le fixa longuement, sans vraiment chercher à se cacher. Le garçon semblait plus jeune que lui et si .. flué et pourtant. Sanzo était un peu admiratif de le voir faire autant de pompe. L'hybride-rat avait un jean qui couvrait ses jambes mais ses pieds n'étaient pas chaussés et comme les siens étaient indubitablement animal. Sa fourrure était visible sur ses bras contrairement à Sanzo qui regarda ses propres jambes recouvertes aussi d'une douce fourrure grise. Le jeune garçon avait aussi une queue … fine et rosée bien sur et des petites oreilles qui semblaient capter tous les bruits malgré la musique.
L'hybridation du jeune garçon était bien plus prononcée que celle de Sanzo. Il se demanda avec curiosité comment ce dernier le vivait.

Après l'avoir détaillé, Sanzo descendit sur la poutre, restant quand meme à bonne distance du jeune garçon, ne voulant pas l'effrayer.

Amoureux des animaux, lorsqu'il était enfant il avait essayé d'avoir des petits rongeurs en cage mais dès qu'il s'approchait les pauvres paniquaient et finissaient le plus souvent par mourir de frayeur. Sanzo en avait conçu une grande tristesse jusqu'à ce que Pacha arrive et comble ce vide animalier.


"salut" c'était banal il en avait conscience mais fallait bien commencer par quelque chose "tu ne serais pas Ernest par hasard ?" il souriait amicalement au jeune garçon.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Mar 22 Jan - 20:17

Altérion sentit qu’on l’observait. Et puisqu’il n’y avait qu’une seule personne à proximité, il était facile de savoir d’où ça venait. Il ne réagit pas pour autant. Les regards des autres, ça lui faisait ni chaud, ni froid. Heureusement car on le regardait souvent, comme tous les mutants au physique altéré. Alors, il continua son exercice, concentré à ce qu’il faisait. Et ce qu’il faisait, ce n’était pas pour se sculpter un corps de rêve. La gonflette, peu pour lui. De toute façon, vu sa tête, il était disqualifié d’office en tant qu’ado charment. En plus de se vider, un temps, la tête, avoir une excellente condition sportive était indispensable pour suivre les cursus d’entrainement auxquels il était inscrit. Bref, il n’était pas là pour jouer.

Ce fut quand on lui adressa la parole qu’il soupira. Décidément, avoir la paix était un luxe. Avant de répondre, il attendit d’achever sa série de pompes. Ainsi, le programme n’était pas bousculé. Ceci fait, il pivota sur le dos, appuya sur la montre pour que débute le chronomètre et, enfin, il tourna la tête en direction de l’hybride félin. Il en connaissait déjà un, enfin une : Neko. C’était son ex-petite amie. Mais Neko était bien plus animale que ce type.


-C’est moi. Pourquoi ?

Voix nasillarde, haut perchée, ton neutre, peu engageant... la première réplique du rat était de nature à décourager l’interlocuteur, enfin Ernest l’espérait-il. Qu’on le connaisse, ça ne l’étonnait pas. Bien malgré lui, il était assez... célèbre, le genre de célébrité que personne n’envie.
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Jeu 24 Jan - 10:39

Le soupir ne passa pas inaperçu à Sanzo, ni meme le ton peu amical mais il s'en fichait. La voix du jeune mutant était assortie à son physique, aussi ingrate et un peu blessante pour les oreilles sensibles de Sanzo qui firent un brusque mouvement vers l'arrière, mais venant d'arriver il était curieux de tout et de tout le monde sans distinction … ça viendrait plus tard. Pour l'instant il voulait connaître le plus de monde et en apprendre le plus possible sur la mutation. Toujours accroupi sur sa poutre, il devait ressembler au chat de Cheshire d'Alice au pays des merveilles. Sa queue se balançait doucement signe de tranquillité.

Il sauta lestement et alla éteindre la chaine, plus pour s'occuper et se donner le temps de réfléchir aux questions qu'il voulait lui poser que par réel besoin. Il en avait des millions et principalement, il était curieux de savoir quel genre de pouvoir avait Ernest mais se rappelant la réaction de Cait, il y alla quand meme doucement. Autant commencer par des questions banales et classiques, il ne voulait pas que le jeune garçon s'enfuit à toutes jambes


"j'ai entendu parlé de toi et j'avais envi de faire ta connaissance." meme si la façon dont Enora avait parlé de lui n'était pas des plus amicales, Sanzo était sincère. Il était attiré par les hybrides comme lui.

"Ca fait longtemps que tu es là ?" il laissa passer un bref silence avant de reprendre " ha .. au fait je m'appelle Sanzo .. et je viens d'arriver à l'Institut et heu … rassure toi je ne mange pas les rats"

bon c'était vraiment pas terrible comme approche mais il ne voyait pas comment engager plus loin la conversation avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas encore. Il n'avait aucune idée de ce qu'aimait le jeune rat, et il ne pouvait quand meme pas non plus lui dire : "salut je suis un copain d'Enora et elle veut te faire la peau …" il était peut être un peu idiot pour certaine chose mais pas à ce point.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Jeu 24 Jan - 12:49

La première envie d’Altérion fut d’envoyer vertement balader ce dénommé Sanzo. Mâchoire qui se crispe, regard qui se plisse en fante mauvaise, le visage bestial du rat témoignait si bien de son hostilité. Mais rien ne sortit de cette gueule balafrée et mécontente. Ernest prit sur lui. Il ne le fit pas parce qu’il voulait être sympa, mais parce qu’on lui avait demandé d’être sympa. Bon, et puis, lui-aussi voulait s’améliorer, inutile de le nier et de caricaturer son comportement. Bref, il se fi violence pour adopter une attitude plus... sociable. Ça ne l’empêcha pas de soupirer à nouveau.

-C’est étrange. Généralement, quand on entend parler de moi, on n’a pas trop envie de faire ma connaissance. Sans doute ne sais-tu presque rien à mon sujet. Bah, tu combleras se manque bien assez tôt...

Le ton était plus poli, mais pas amical. Un peu à regret, le petit mutant arrêta le chrono. Il était à présent évident qu’il serait toujours en train de parler au terme des deux minutes de repos réglementaire entre chaque série.

-Oui, je suis là depuis pas mal de temps. En fait, je suis parti puis revenu. L’Institut, je connais. Tu va voir, on si fait bien.

La remarque sur le régime alimentaire, il ne la releva pas. Il se leva lestement et détailla son interlocuteur du moment afin de se faire une idée de sa mutation. C’était un sujet facile.

-Je dirais hybridation féline modérée... prédisposition à la vivacité, à l’agilité, sens accrus peut-être... ai-je raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 26 Jan - 8:22

Sanzo ne se laissa pas démonter par le ton d'Ernest, ni la manifestation physique de son mécontentement, ses propos étaient bien trop surprenant. Bon ok son hybridation était relativement flagrante entre les oreilles et la queue et il pouvait avoir déduit la vivacité et le reste vu qu'il avait ces caractéristiques félines, mais c'était le terme "modéré" qui l'intriguait. Comment avait il pu sentir qu'il ne pouvait se transformer par ex …

Il se rassit sur la poutre à moitié admiratif.
"C'est vrai que je ne sais pas grand chose sur toi mais ça n'aurait rien changé de toute façon. J'aurais quand meme eu envie de te parler. La seule façon de connaître quelqu'un c'est de discuter avec lui pas d'écouter ce que les autres en pense. Et puis j'aime me faire ma propre opinion. Tu n'as pas l'air particulièrement ravi de me parler, ça s'entend mais tu le fais quand meme … tu as surement tes raisons et ça m'est égal .. je te remercie de ta .. courtoisie" (le mot "gentillesse" aurait été un peu fort au vu de la situation)

-Je dirais hybridation féline modérée... prédisposition à la vivacité, à l’agilité, sens accrus peut-être... ai-je raison ?

" j'avoue être impressionné par ton intuition … mais comment tu le sais ??? je veux dire tu as employé le terme "modéré" .. tu peux deviner les pouvoirs des autres ??? "

Sanzo fixait toujours Ernest, les yeux emplis de curiosité. Une curiosité sincère, rien de malsain ou de méchant. Il n'éprouvait non plus aucune pitié envers le jeune mutant au museau balafré. Sa vie n'avait pas du être facile mais Sanzo s'adressait à lui comme à un vis à vis, comme il l'avait fait avec ses nouvelles copines

une chose l'intriguait cependant encore plus que sa possibilité de deviner les pouvoirs
"quel age as tu ?? tu sembles jeune mais …" la maturité dont semblait faire preuve Ernest et surtout sa façon d'agir plus proche d'un vieillard que d'un ado, faussaient l'age qu'on pouvait lui donner.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 26 Jan - 12:17

- Je dis modéré tout simplement par-ce que physiquement, c’est ce qui apparait. Il se trouve que j’ai visé juste, un coup de chance.

Non, pas de capacité à deviner les pouvoirs, juste de l’observation élémentaire et une supposition assez hasardeuse, il fallait l’avouer. Sanzo était plus humain qu’animal, ça sautait aux yeux. Mais il aurait pu être métamorphe aussi ou alors n’avoir qu’une ressemblance trompeuse avec les félins, ou alors... tant de possibilités au fond. De toute façon, qu’Ernest ait raison ou pas, il allait avoir la réponse en fin de compte. Jeu de parole, question déguisée, l’art du langage un tant soit peu maîtrisée.

- Et j’ai 14 ans.

Il oublia de mentionner qu’il était aussi surdoué, donc intellectuellement décalé par rapport à son âge biologique, et que toute son expérience passée n’avait que contribuée à accroitre ce décalage. Bref, Altérion était souvant trop vieux, parfois trop jeune, jamais normal. Rectifier le tire, si tard, n’était sans doute plus possible.

- C’est bien de ne pas porter trop de crédit à ce qui se dit. Ce qui est important, c’est ce qui est, pas ce qui semble. Bon, je suis là pour faire du sport, du sport en discutant à la limite, mais du sport quand même. J’ai des impératifs, tu comprends.

Le rat jeta un coup d’œil à son tapis, tenté de retourner à sa séance de musculation. Puis, une autre idée lui vint à l’esprit. Il se remit à détailler l’hybride.

- La musculation, je peux faire ça tout seul. C’est un peu dommage puisque tu es là. En tant que félin, tu dois savoir te battre... au moins un minimum, n’est-ce pas ? Voudrais-tu être mon partenaire le temps d’une petite séance... amicale ? ça va bien me défouler.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Jeu 31 Jan - 8:17

{intéressant} pensa Sanzo, le gamin était perspicace et surtout futé. Sanzo ne connaissait des rats que ce qu'il avait lu dans les livres, à savoir qu'ils étaient plutot intelligent mais … En tout cas malgré ses 14 ans, Ernest ne semblait pas bete du tout au contraire. Il employait un vocabulaire riche et adulte. Sanzo était intelligent, il avait quand meme fini l'école classique avec un an d'avance, meme s'il avait surtout bénéficié d'un professeur à domicile. Avoir un camarade avec qui discuter de tout et de rien allait être très enrichissant pour lui. Mais le jeune garçon stoppa la conversation en arguant le fait qu'il était venu pour faire du sport et qu'il n'avait finalement pas super envie de bavarder … Les termes étaient courtois mais les faits étaient là : Sanzo l’empêchait de s'entrainer.
Comprenant les besoins du jeune rat, Silver Cat allait lui proposer un "bavardage" ultérieur mais Ernest le devança en proposant une bagarre amicale.
Sanzo toisa le jeune garçon, si mince, si fluet … Sanzo n'était pas particulièrement costaud mais les 30kg tout mouillés d'Ernest lui semblaient bien faibles. Le jeune rat devait posséder une bonne vitesse qui pourrait donner lieu à une bonne bagarre. Sanzo sourit, un sourire de félin qui lui dévoilait ses canines. Bien sur il n'avait pas l'intention de faire du mal, il en était d'ailleurs incapable mais la compétition lui échauffa les sangs.


"ok ça me va .. je ferais attention à ne pas trop te faire de mal." ce n'était pas vraiment de la vantardise … quoique. Il pratiquait les arts martiaux depuis pas mal de temps mais avait encore une fois toujours combattu contre la meme personne, son ami Karl. Karl n'avait rien à voir avec le frêle Ernest bien au contraire. C'était un mutant "gorille", doté d'une force incroyable et surtout d'une très grande gentillesse. Sanzo savait que lors de leurs entrainements, il retenait ses coups. Meme si Sanzo appréciait le geste (avoir les os broyés n'était jamais très agréable) il regrettait de ne pas pouvoir "y aller à fond".

Il se rattacha un peu les cheveux et se mit en position. Ses oreilles se tendirent vers l'avant, ses yeux se rétrécirent, sa queue s'immobilisa, et tout son corps se vouta légèrement vers l'avant. Il était prêt. Il fixa Ernest n'ayant aucune idée de ce qu'il valait en combat.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Jeu 31 Jan - 11:11

« Bien... bien, parfait. »

Le chat avait accepté, le rat était satisfait. Au moins n’allait-il pas perdre son temps en paroles inutiles. Certes, faire des efforts relationnels n’était pas vraiment inutile, pas du tout en fait, mais il y avait un temps pour tout et là, c’était celui du sport.

Ernest observa Sanzo se mettre en position. Le comportement et la gestuelle de l’hybride félin laissaient supposer qu’il savait se battre et que ça ne lui déplaisait pas de le faire. Quant à son niveau, difficile de le deviner avant d’avoir au moins échangé les premiers coups. Altérion allait peut-être au devant d’une cuisante défaite, cuisante pour son égo. A la base, il ne faisait pas ça pour frimer, mais il ne pouvait que se prendre au jeu. De plus, inutile de le nier, il aimait gagner. Il aimait aussi le concept de défi, de risque. Aussi décida-t-il de ne pas se gâcher la surprise en posant des questions.


« Ho, mais que vois-je ? Un sourire ? De l’assurance ? Partagerais-tu le plaisir du jeu si cher aux félins ? »

A présent, le rat était malicieux. Il conservait une posture neutre.

« Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Moi aussi, j’aime le jeu. Et dans un jeu digne de ce nom, il y a une épreuve et un gain. L’épreuve est donc la suivante. On s’affronte dans le gymnase. Celui qui en sort, volontairement ou pas, a perdu. Pour gagner, il faut forcer l’autre à abandonner ou le maitriser pendant... disons... une minute. Tous les coups sont permis sauf ceux qui représentent un réel danger pour l’intégrité physique de l’autre. »

Le rat marqua une petite pause avant de reprendre sur le ton de la confidence.

« Pour le gain, je propose le gage. Le gagnant impose un gage au perdant. Les dits gages doivent être choisis dès à présent car ainsi, on a conscience de l’enjeu. La pression est une composante des affrontements. Tout est possible, sauf, encore une fois, ce qui représente un réel danger pour l’intégrité physique de l’autre. Si tu es d’accord, à toi de choisir le gage que tu veux m’imposer si tu gagnes. J’en choisirai un équivalent. A toi donc de savoir... à quelle hauteur tu mets la barre. Et si tu ne veux pas de gage, il n’y en aura pas. Mais ce serait... un peu dommage. »

Ernest était calculateur. Derrière sa proposition se cachait un test. Il voulait voir si Sanzo avait du cran ou pas. Aucun des deux ne pouvait prévoir l’issue de l’affrontement. C’était du pari à l’aveugle. Le concernant, Altérion pouvait aller très, très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 8:50

Ernest semblait apprécier, il avait un humour un peu particulier mais Sanzo ne détectait pas de duplicité dans les propos du rat. Il faut dire qu'il n'avait pas vraiment l'habitude et ce manque de contact l'avait d'une certaine façon "protégé" mais aussi donné un petit coté … naïf.

« Ho, mais que vois-je ? Un sourire ? De l’assurance ? Partagerais-tu le plaisir du jeu si cher aux félins ? » 

oui il aimait jouer … surtout avec un partenaire. Il se sentait en position de force … meme si d'instinct il se méfiait, il n'avait jamais vraiment oublié cette fameuse nuit et les 2 mutants agressifs …
Mais Ernest poursuivait en lui proposant un gain. Sanzo le regarda avec surprise … Il n'avait pas besoin d'enjeux pour donner le meilleur de lui meme, c'était inné chez lui, mais pas chez le rat à priori. Il trouva ça un peu bête. Cependant Ernest semblait y tenir mais plusieurs choses gênaient Sanzo. Tout d'abord tous les coups étaient permis … il savait qu'il n'avait pas vraiment de pouvoirs offensifs dû à sa mutation mais il ne connaissait pas ceux de son adversaire. Il savait grâce à ses 3 nouvelles amies, que des mutants pouvaient avoir des pouvoirs vraiment très puissants. Comment pourrait il ne serait-ce se défendre face à un mutant qui pouvait créer un orage ou pire …
il était hésitant et sa queue marquait son hésitation en se balançant de droite à gauche. Et puis surtout comment donner un gage à quelqu'un qu'il ne connaissait pas … En plus Ernest ne lui laissait pas vraiment le choix.
Malgré son intelligence, Sanzo était un ado de 17 ans et sa fierté en prendrait un coup s'il "s’aplatissait" devant un môme de 14 ans. Il réfléchit un instant et ses yeux se fendirent de nouveau tandis qu'un sourire étirait ses lèvres serrées. L'orgueil d'un ado était vraiment la chose la plus stupide au monde.


"ok je relève le défi. Mais j'y mets une condition si tu es d'accord. Interdiction aussi d'utiliser nos pouvoirs offensifs. Je veux dire pas de foudre, de feu ou autres, pas de téléportation, ni d'intrusion dans les pensées … "

il laissa un silence et reprit " quand au gage .. il y a une personne qui t'en veut beaucoup. Je ne sais pas ce que tu lui as fait et à vrai dire je m'en fiche mais si je gagne tu iras t'excuser auprès d'elle …"

C'était le seul gage qui lui était venu à l'esprit. Il ne savait pas ce qui s'était passé entre Enora et Ernest mais de la mettre en jeu allait le motiver et surtout son esprit chevaleresque allait tout faire pour gagner.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 9:36

« C’est bien d’être prudent. Il est vrai que l’affrontement aurait tourné court avec pareils pouvoirs. Ceci dit, ça ne change rien au présent défi. Ma mutation m’offre certes un moyen d’action... particulier. Mais puisque, selon mes propres termes, il met en danger l’intégrité physique, je ne peux y avoir recours. Bref, je cogne juste avec ce que tu vois. »

L’Altérium était une arme à la fois peu fiable et d’un potentiel démesuré. Une morsure et le chat avait droit à la loterie du mutagène. S’il avait de la chance, il s’en tirait avec des effets risibles, aussi négligeables qu’éphémères. A l’inverse, il pouvait y perdre la vie ou se retrouver définitivement handicapé avec un gène X altéré. Autant dire qu’Ernest avait la formelle interdiction de mordre qui que ce soit.

Sanzo savait se servir de sa tête, une bonne chose pour lui. Par contre, le gage qu’il proposa laissa Altérion perplexe.


« Des gens qui m’en veulent, ils sont légion. Certains, c’est pour trois fois rien, d’autres, pour du conséquent. Alors, il va me falloir savoir de qui il s’agit, sans quoi c’est beaucoup trop vague. »

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 10:54

Sanzo sourit. Ainsi le rat avait un "grand" pouvoir, cela ne rassura pas autant Sanzo mais puisqu'il n'avait pas le droit de s'en servir …
Il fut cependant surpris pas sa remarque suivante


Des gens qui m’en veulent, ils sont légion. Certains, c’est pour trois fois rien, d’autres, pour du conséquent. Alors, il va me falloir savoir de qui il s’agit, sans quoi c’est beaucoup trop vague. »

cela en disait long sur le caractère du rat … et des autres élèves. Il se demandait bien le pourquoi de tant de "haine". Pour sa part, Ernest c'était montré … plutot amicale. Bon Sanzo ne l'avait pas vraiment non plus agressé … à moins que son hybridation l’empêche de dire des remarques que pourrait faire un non-hybride.
Les gens n'aimaient pas les rats pour tout un tas de raisons, mauvaises et stupides le plus souvent, et beaucoup s’arrêtait sur ce détail. Il n'était pas au courant de l'arrestation du jeune mutant-rat. A l'époque il ne s’intéressait pas vraiment à tout ça. Et de toute façon l'aurait il su que ça n'aurait rien changer.
Il haussa les épaules et d'un air fataliste il reprit
"les gens sont parfois bien stupides tu sais … Enfin pour ma part je t’apprécie et je me fiche du reste. Pour en revenir à ton gage, il s'agit d'une jeune fille, Enora … une jolie blonde tu vois qui c'est ??? je sais pas ce que tu lui as fait mais elle t'en veut .. "
puis il rajouta "C'est aussi quelqu'un que j’apprécie … "

il se tut quelques secondes et de nouveau haussa les épaules "tu dois me trouver un peu idiot … Je sais bien que le monde n'est pas un conte de fée bien sur mais c'est plus fort que moi. Je pense qu'avec un minimum de bonne volonté les gens pourraient .. non pas s'aimer faut pas non plus trop leur en demander mais essayer de se comprendre …" (nouveau silence) .. enfin bref c'est pas le propos .. tu es d'acc alors ??? je veux dire pour le gage ???"

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 16:11

« Non. »

La réponse d’Ernest était tombé tel le tranchant d’une guillotine. Un mot abrupte, un mot absolu et un ton sans réplique. Voilà qui risquait de refroidir Sanzo ou, peut-être, de l’intimider. Le petit mutant avait de quoi mettre mal à l’aise en étant aussi incisif, de plus sans prévenir. Il laissa passer quelques secondes avant d’ajouter :

« Ce qui se passe entre Enora et moi, ça ne te regarde pas. »

N’avait-il pas dit que tout était permis ? Oui, mais... il y avait toujours un mais. L’hybride chat n’avait pas de chance en même temps. Il tombait pile sur l’une des cordes sensibles, potentiellement très conflictuelle, d’Altérion. Ce dernier se sentit tout de même forcé de redevenir plus aimable.

« Mais tu ne pouvais pas savoir. Passons. En fait, les gages, ce n’est pas une bonne idée. Faisons sans. »

Sanzo n’était pas allée dans la direction désirée par le rat. Tant pis, ça ne coûtait rien d’essayer, d’autant plus que ce fut instructif. Le petit mutant ne rebondit pas sur la réflexion de son interlocuteur, sa vision du monde optimiste, il préféra débuté ce petit combat « amical ». Il se mit donc en position, pas la vraie, non, il cachait son jeu. Il adopta une posture vaguement martiale, du genre de celle qu’un amateur pouvait prendre. Positionnement hasardeux des pieds et des mains, défauts explicites... l’intérêt c’était aussi de voir si Sanzo allait le remarquer. Mentir pour avoir la vérité.

« A toi l’honneur ! Que le meilleur gagne ! »



Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 17:15

« Non. »
Ce "non" était tombé tel un couperet. Sanzo le fixa un long moment avant qu'un rictus de profond mépris releva sa lèvre supérieure. Il ignora complétement la posture d'Ernest et croisa les bras. Il n'était pas en colère seulement profondément déçu. Son ton se fit tranchant, pas vraiment agressif mais surement pas amicale.
"malgré ton jeune age, je te prenais pour un garçon intelligent mais finalement je ne vois qu'un gamin … un gamin sans fierté. Tu décides de mettre des gages et comme il te plait pas tu ne cherches meme pas d'autres solutions tu l'annules purement et simplement. Je trouve ça petit. Comment veux tu que les autres te respectent si tu ne te respectes meme pas. Enfin … si c'est ton choix … Donne moi mon gage … et je vais te montrer ce qu'est être un homme d'honneur ... "

il se fichait du gage, il avait meme eu la vague intention de lui donner sa chance mais maintenant … il allait le démolir, en faire du paté pour chat. Aucune méchanceté, juste une bonne leçon.
Il le regarda se mettre en position … le mome ne savait pas se battre. Sa position était nulle, elle ne ressemblait à rien. Sanzo soupira … quel intérêt de se battre contre lui. Il avait pensé qu'Ernest avait un minimum de connaissance dans au moins un des arts martiaux mais meme pas … Dans quoi s'était il engagé ?
Battre un enfant … Avec un nouveau soupir, il se mit en position. Il maitrisait bien l’aïkido et allait s'en servir. Rien d'agressif dans cet art bien au contraire. Se servir de la force et de la vitesse de son adversaire. Incapable de duplicité, il n'imaginait meme pas qu'Ernest le pouvait et puisqu'il lui proposait de commencer … Il allait gentiment le mettre à terre.

Sanzo leva le bras et effectua un mouvement de coupe de sabre puis rapidement pivota pour se retrouver dans la même direction qu'Ernest cherchant simplement à le déséquilibrer et à le mettre à terre.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Ven 1 Fév - 19:03

Avec les jeunes, car Sanzo était jeune, Ernest éprouvait une sorte de petit plaisir à être détesté. Curieux besoin, vestige d’une démence dangereuse. Sociopathe en rémission, il conservait ce mépris un peu stupide, lui-même le concédait. Mais, il n’y avait pas que ça. Il y avait le jeu, l’envie de gagner, la stratégie pour y arriver. Et par le jeu, les gens se dévoilaient bien plus vite, bien plus profondément qu’au cours d’une banale discussion.

L’hybride chat passa à l’action. Altérion trouva l’introduction très, trop classique. Avec un petit ricanement, il esquiva à sa façon. Son corps bascula, espèce de chute qui devint roulade latérale. A présent, le voilà dans une posture courbée, animale. Pratiquement à quatre pattes mais pas tout à fait. Il avait une main au sol, l’autre à mi hauteur, entre sol et museau. C’était exécuté beaucoup trop proprement pour être le fruit d’un acte hasardeux. Vif et précis, le rat savait se battre, c’était évident.

Voilà Sanzo face à un double problème. Il n’était pas confronté à un art martial conventionnel et, pire, il y avait un décalage de taille assez perturbant. Pas facile de se battre contre deux fois plus petit que soi. Tous les repaires changeaient, la pluparts des gestes devenaient inutiles. Il fallait même repenser la garde. Ho, certes, il avait l’avantage de l’allonge mais encore fallait-il pouvoir, savoir en profiter.


« Fierté ? Respect ? Honneur ? Holala, j’ai droit à toute la panoplie ! Point de gage pour toi puisque j’ai refusé le mien. La satisfaction de la victoire sur un beau parleur, ça me suffira. »

Ernest ne contrattaqua pas. Il s’assura de disposer d’assez d’espace autour de lui et reprit.

« Maintenant, c’est du sérieux. Montre-moi ce que tu as dans le ventre. Et j’espère pour toi que tu sais vraiment te battre. Là, j’ai été très gentil. »

Le but premier, il ne fallait pas l’oublier, c’était de s’entrainer.

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 8:10

Surpris Sanzo se redressa et fixa Ernest. Un mélange d'émotion passa sur le visage du chat. Surprise, incrédulité, déception. Meme si son attaque n'avait pas été très puissante, en effet il l'avait exécuté avec une certaine lenteur, la riposte du rat avait été bien trop maitrisée pour n'etre qu'un hasard. Il savait se battre. Sanzo ne comprenait pas pourquoi il lui avait caché. Ce n'était qu'un combat amical, quel intérêt …
D'un naturel franc et ouvert, il n'avait à aucun moment pensé qu'Ernest pouvait être du genre sournois. Il comprenait mieux maintenant la réaction des autres face au garçon s'il agissait toujours ainsi. Comment apprécier et surtout aimer quelqu'un qui dissimule toujours.
Sanzo se mit à gronder, un peu perdu, il hésitait sur la conduite à tenir. L’intérêt du combat avait complètement disparu. Après tout il ne devait rien au gamin. Il tourna le dos à Ernest et fit un pas en direction de la porte. Un rire moqueur et une voix retentit dans sa tête (non il n'était pas fou)

{hé bien minou tu t'enfuies la queue entre les jambes parce que le mome s'est payé ta tête … tu parles d'honneur mais là … qu'as tu fait du tien ?? qu'est ce que tu croyais petit chat, que tout le monde était comme toi … Réveille toi les gens ne sont pas tous aussi sympa et francs … tu te souviens de cette horrible catastrophe....}

Sanzo grinça des dents, il détestait qu'Océane fasse irruption comme ça dans sa tête. Qu'est ce qu'elle était pénible. Mais elle avait raison. Il pivota pour de nouveau faire face à Ernest.

« Maintenant, c’est du sérieux. Montre-moi ce que tu as dans le ventre. Et j’espère pour toi que tu sais vraiment te battre. Là, j’ai été très gentil. »

il n'avait aucune chance. Non pas qu'il ne puisse pas le battre, niveau technique il maitrisait mais le rat avait un sacré avantage sur lui, il savait se battre … pas de la façon classique retrouvée dans les dojo mais celle de la rue, celle pour sauver sa peau.

{pauvre petit chat … alors que vas tu faire ???? }

"assez tu m'énerves" il s'était exclamé tout haut. Ernest allait le prendre pour un dingue mais là franchement il s'en fichait. {fait comme lui … }

"hein ????" mais la voix était partie … Evidement c'était bien les filles ça, toujours à intervenir quand on n'avaient pas besoin d'elles …

Sanzo rumina un moment cette info .. "faire comme lui" mais comment … Il put pratiquement entendre le soupir excédé d'Océane. Son amie n'avait aucune complaisance. Deux autres visages apparurent devant ses yeux … et voilà "elles" aussi s'y mettaient … les filles … Elles ne disaient rien bien sur, il ne les connaissait pas encore assez pour qu'elles interviennent dans sa tête mais leurs yeux parlaient meme s'il n'arrivait pas à décrypter le message. Il se mit à réfléchir, qu'aurait fait la rousse volcanique … foncer dans le tas surement mais … Sanzo sentait que ce n'était pas la bonne technique. Finalement il n'avait pas 36 solutions … il soupira, il détestait ça … perdre le contrôle était ce qu'il y avait de pire pour lui. Il se sentait rabaissé, tombé à l'état d'animal mais là … pas le choix. Il n'arriverait jamais à battre le rat en rationalisant. Il inspira profondément et se mit à bannir toutes pensées, il ne devait se fier qu'à son instinct, un instinct puissant de prédateur.
L'exercice n'était pas facile, il venait de passer plus de 6 ans à maitriser cette partie de lui et là d'un coup il devait non seulement lui faire confiance mais l'utiliser …
Comme dans tous les moments de doute, il réagit de la meme façon et se mit à ronronner. Sa queue se balançait furieusement et ses oreilles s'agitèrent dans tous les sens. Il ferma les yeux et au lieu de combattre cet état, il s'y investit totalement. Une lutte plus terrible s'engagea entre son "moi humain" et son "moi animal" mais il finit par y arriver. Il sentit son sang courir dans ses veines, son coeur se calma, ses oreilles se fixèrent en direction du rat, sa queue se mit à l'horizontale. Il se vouta et ses mains touchèrent le sol. Il ouvrit les yeux, fit un rapide tour de la pièce, mémorisant chaque parcelle, chaque objet et fixa Ernest.
Le prédateur était en chasse, plus un muscle ne bougeait, il n'allait pas attaquer, ce n'était pas le moment. Il fixait toujours le rat. Le gamin n'était plus Ernest mais le rat … il l'avait bien chercher ….

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 11:07

Mais que c’était dommage ! Sanzo avait été à deux doigts de renvoyer à Ernest la monnaie de sa pièce ! Le rat aurait eu l’air fin si le chat s’en était allé. Combattre le feu par le feu, le mépris par le mépris. Mais non, il avait cédé, il était entré dans le jeu. Une fois de plus, les calculs d’Altérion se vérifiaient. Un adolescent, c’était tellement prévisible.

« Ho... un vrai hybride... avec le côté animal et tout... ça va être la grande classe ! »

Impressionné ? Pas du tout. Un animal, c’était encore plus prévisible qu’un adolescent. Ernest avait dit à son amie, Rachel, que chaque situation pouvait être illustrée par une équation. La présente équation n’avait pratiquement plus aucune inconnue. Le petit mutant savait qu’il allait être moins rapide que son adversaire, tout du moins sans en appeler à l’hyperréactivité. Il savait ce qu’il ne fallait pas faire. Et il savait déjà comment ça allait se terminer. Très vite, sauf erreur de sa part bien sûr. Au moins, Sanzo allait profiter de l’annoncée défaite. C’est ce que se dit Ernest pour ne pas trop culpabiliser. Il se conduisait d’une façon exécrable. Ce n’était pas compatible avec son désir de devenir X-Men. Il se jura qu’après l’affrontement, il ferait des excuses. Mieux, s’il pouvait ensaigner quelque chose à l’ybride, il justifierait toute sa conduite.

« Minou, minou, minou, vient voir le vilain méchant gros rat ! »

Ernest se mit à se déplacer latéralement, en douceur. Le mouvement, c’était tellement obsédant pour un chat. Il accrocha le regard de Sanzo, vissa le sien dedans, et toujours le petit mouvement. Altérion faisait de lui-même un jouet à matou, pire que la pelote de laine. Pour un peu, il aurait presque été capable de se mettre tout nu pour évoquer encore plus un vrai rat. S’il ne le fit pas, ce fut par-ce qu’il aurait été vulnérable au moment où il se serai déshabiller. Peu à peu, il s’éloignait, très doucement. Puis, tout d’un coup, il se détourna, comme pour fuir. D’ailleurs, il allait fuir. Courir après une proie, c’était siiii excitant !
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 12:12

Comme l'avait prévu Ernest le premier mouvement de Sanzo fut de le poursuivre mais il se retint. Ce que le jeune rat ne savait pas c'est que Sanzo avait une longue expérience de la chasse. Combien de fois il avait vu son chat rentrer bredouille car il s'était précipité sur les oiseaux, et à moins d'avoir un adversaire affaiblit ou très jeune, le chasseur n'avait que peu de chance. C'est pour ça que les grands félins attaquaient soit en groupe soit des proies faciles. Et à part le guépard qui pouvait courir sur de longue distance, la plupart abandonnait la chasse si la proie n'était pas capturée rapidement.

De plus son hybridation n'était pas totale. Une partie de lui restait humaine aussi bien physiquement que mentalement, Ernest l'obligea au délicat exercice de jonglage entre les deux. C'était bien sur stimulant mais aussi fatiguant, très fatiguant. Il devait mettre un terme rapidement à cette joute sinon il ne gagnerait pas.
Au mouvement du rat, Sanzo était à peu près sur que s'il lui sautait dessus soit il allait esquiver ou plutot se retourner et attaquer, ce qui le mettrait en mauvaise posture.

Silver cat n'avait plus qu'une solution : la ruse. Les proportions de la pièce ne l'aidaient pas non plus.
Ils avaient commencé pratiquement au milieu et meme si Ernest s'était déplacé latéralement, il se trouvait loin de la porte. C'était lui qui jouait avec le chat et non l'inverse. Sanzo devait l'amener à attaquer mais comment … Il avait mémorisé la salle et surtout remarqué un panier de ballons en tout genre, le gymnase servait aussi de salle de sport de groupe. Bien sur, il se trouvait à son opposé mais Sanzo se demanda comment le rat réagirait face à une attaque indirecte et s'il était si leste que ça.
Il se déplaça alors rapidement en demi cercle vers la gauche d'Ernest pour avoir le coin des ballons dans son dos, cherchant à lui faire croire qu'il voulait lui couper la route. La porte se retrouva alors sur sa droite face au chat.

Puis il reprit sa position d'attente. De la patience, il en avait à revendre. Il tenta de deviner le prochain mouvement de son adversaire mais le rat avait montré bien trop de ruse pour que Sanzo puisse se fier à ce qu'il "pourrait" faire. Ce n'était pas un combat classique loin de là.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 13:23

« Ho... n’y aurait-il pas encore un peu d’humanité dans ce comportement ? Mais si... mais si... la bébête réfléchit... »

Voix faible, presque un murmure, un sifflement inquiétant. Et le petit ricanement méchant. Ernest devenait malsain. Contrairement à ce que laissaient croire les apparences, le petit mutant n’était pas un hybride, pas au sens strict du terme. Il n’avait dans son code génétique pas l’ombre d’une ressemblance avec le rat. Il ressemblait à un rat, là était la nuance. L’Altérium avait altéré ses traits, pas son esprit.

Pourtant Ernest était bien influencé par quelque chose. Point de côté animal donc, mais sa folie, son passé. Un mot, un nom, un rôle : Crapule. Il ne s’en rendit pas encore compte mais il glissait dans ce sordide comportement. Tout en lui commençait à tendre dans un unique but : gagner. La victoire méthodique, la victoire implacable. Trop souvent, cette victoire avait été la mise à mort. Et avant la mise à mort, il y avait la torture, la boucherie. Certes, Ernest n’en était pas là, il visait la neutralisation, rien de plus. Toutefois, la pente était glissante. Elle l’était d’autant plus qu’il se pensait relativement guérit, qu’il ne se méfiait pas.


« Tu ne veux pas venir ? ... Alors, c’est moi qui viens... »

Pas à pas, le voilà en train de se rapprocher. Il chantonnait, quelque chose dans sa démarche était effroyable, la sordide expérience du tueur. Ho oui, c’était un petit monstre, mais un monstre tout de même. Sanzo, s’il avait encore assez de raison, allait trouver le regard d’Ernest intenable. Il allait un peu se sentir sous la lunette d’un sniper, un regard qui le fixe non pas comme une personne, ni même comme un animal, mais comme un sac à viande.
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 16:29

Meme si ses oreilles bougeaient au rythme du son, Sanzo n'écoutait pas Ernest. Le gamin devenait de plus en plus étrange .. comme possédé. Sanzo se demanda si c'était son coté rat qui se révélait ou s'il était sous l'influence d'autre chose … de la drogue peut être. Après tout il ne savait pas si les mutants étaient "immunisés " contre. En tout cas, Sanzo se sentit mal à l'aise et il faillit s'enfuir. Mais le temps ou il n'était qu'un jeune mutant terrifié était fini. Techniquement, il était plus grand et plus fort qu'Ernest et il n'allait surement pas s’aplatir devant un mome déjanté. Il fixa toujours Ernest et son regard le mettait de plus en plus mal à l'aise. Il avait vu bon nombre de documentaire sur les serpents qui hypnotisaient leur proie et il avait l'impression que c'était lui le pauvre rat. Il secoua la tête pour chasser cette horrible impression. Fini de jouer, ça ne l'amusait plus du tout, mais alors vraiment plus. Il cessa tout comportement hostile.
Il s'accroupit pour se mettre à la hauteur du jeune garçon et prit sa voix la plus douce, tentant d'imiter Karl lorsque enfant il disjonctait.
"Ernest ça suffit, c'est plus amusant. Tu ne cherches plus à t'entrainer mais à faire mal … à ME faire mal. Alors arrête de suite. Tu es plus intelligent que ça"
sa voix était ferme malgré une certaine peur. Peur non seulement du mal que pouvait lui faire Ernest mais aussi du mal qu'il pouvait se faire à lui meme. La folie n'était jamais bonne. Il n'avait aucun moyen de maitriser son camarade. Il était à peu près sur que tout acte d'agression ne ferait qu'empirer les choses. Il ne comprenait ni pourquoi Ernest se mettait dans un tel état ni surtout comment il en était arrivé là.
"aller s'il te plait, calme toi …" il continua à lui parler d'une voix douce et il se mit à ronronner histoire de non seulement s’apaiser lui mais aussi le garçon.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Sam 2 Fév - 21:03

Dans l’esprit d’Ernest, le plan était en place, la marche à suivre étape par étape pour gagner le défi. Réduire la distance jusqu’à pousser Sanzo à attaquer ou jusqu’à être en position de le faire. Dans les deux cas de figure, le temps de réaction allait être, d’après Altérion, trop court pour que l’hybride chat ne puisse comprendre ce qui allait lui arriver. Décharge d’adrénaline, séquence d’actions éclair, l’hyperréactivité poussé à son paroxysme et, en moins d’une seconde, un félin KO. Certes, Sanzo était plus grand, plus lourd, mais face à une main connaisseuse de l’anatomie, une main foudroyante de précision,, il était sans défense. Telle était l’analyse que se faisait le rat.

Visiblement, il n’allait pas avoir la concrétisation de ce qu’il avait théorisé. Sanzo ne voulait plus jouer. Dommage, ou plutôt, tant mieux. Les choses étaient allées un peu loin. Il n’eut, pour autant, aucun mal à cesser à son tour son attitude offensive. L’ombre de Crapule, ténue, déjà s’était évanouit.


« Moi, vouloir te faire mal ? Non, Sanzo. Je t’ai juste fait peur. Je le lis dans tes yeux. »

Le petit mutant se releva et s’essuya les mains sur son blue-jean. Il avait reprit le ton de la conversation comme si de rien n’était.

« Corrige-moi si je me trompe mais j’ai l’impression que tu ne vois dans l’affrontement que la dimension physique. Or c’est aussi, et peut-être avant tout, une histoire de psychologie. Le sport pour le sport, ça n’a de sens que pour les sportifs. Je n’en suis pas un. Je n’ai que faire d’avoir une excellente technique bien au chaud dans un gymnase. Moi, je veux avoir une excellente technique en situation de danger, de stress. Ça n’a juste rien à voir. »

Il retourna à son tapis.

« Je dois te sembler très... sombre ou bizarre. C’est normal. Ma jeunesse, elle est partie en fumée. J’ai tendance à ne pas vous comprendre vous autres, les ados. On ne vit pas dans le même monde. Ne t’en fais pas, les autres élèves ne sont pas tous aussi déglingué que moi. Mes excuses pour la douche froide. »
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Lun 4 Fév - 8:53

Ernest rompit à son tour le combat avec une telle facilité que Sanzo se demanda si tout ceci n'était encore qu'une façade, un nouveau tour du rat. Non, c'était impossible de jouer à ce point la folie. Ernest en était tout près. Mais il se maitrisait.

« Moi, vouloir te faire mal ? Non, Sanzo. Je t’ai juste fait peur. Je le lis dans tes yeux. »

Peur, oui et non … c'est vrai que Sanzo avait eu peur mais pas totalement et pas complètement pour lui. S'il avait eu vraiment peur il se serait enfui et là il n'avait pas eu ce réflexe. Mais le sentiment qu'il avait ressenti était tellement confus qu'il ne savait comment le nommer.
Ernest retourna à son tapis alors que Sanzo le fixait toujours cherchant le moindre signe d'une nouvelle duplicité mais le rat avait vraiment abandonné. Sanzo ne savait s'il devait s'en réjouir ou pas ... avait il gagné … non pas vraiment … il avait rompu la joute le premier donc dans un sens il avait perdu … cependant il n'avait pas cette impression. Ernest à sa façon tordue lui avait appris des choses, des choses pas très jolies bien sur mais qui lui seraient utiles.


« Corrige-moi si je me trompe mais j’ai l’impression que tu ne vois dans l’affrontement que la dimension physique. Or c’est aussi, et peut-être avant tout, une histoire de psychologie. Le sport pour le sport, ça n’a de sens que pour les sportifs. Je n’en suis pas un. Je n’ai que faire d’avoir une excellente technique bien au chaud dans un gymnase. Moi, je veux avoir une excellente technique en situation de danger, de stress. Ça n’a juste rien à voir. »

Sanzo s'assit non loin du tapis, la tête posée sur ses mains jointes, les yeux dans le vague. Il n'était pas vraiment d'accord mais ...

"mmm mouai … tu as surement raison mais … " comment lui expliquer les choses. Sanzo se rendait compte qu'il avait eu une enfance protégée et à l'abri de beaucoup de chose, elle avait formé sa vision de justice et de droiture mais elle ne l'avait pas vraiment préparé à la dure réalité de la vie. Le monde n'était pas comme ça, il était sombre, violent, mesquin … et Ernest faisait parti de ce monde là alors que lui …
il avait l'impression d'un fossé les séparant. Et puis avait il le droit de lui imposer sa vision … Sanzo ne savait que dire. Alors il releva juste la tête et lui sourit, un sourire sincère et amicale. Peut importe la méchanceté et la violence, il ne se laissera pas emporter dedans. Les choses pouvaient s'arranger si chacun y mettait du sien. Il n'était cependant pas du genre à tendre l'autre joue mais il ne pouvait se résoudre au combat lorsqu'il n'était pas absolument nécessaire.

"je te remercie, tu m'as appris beaucoup en quelques minutes …."

Ernest continua à s'expliquer, à s'excuser mais Sanzo ne voulait pas d'excuses, il n'en voyait pas la nécessité, il n'y avait rien à excuser.

« Je dois te sembler très... sombre ou bizarre. C’est normal. Ma jeunesse, elle est partie en fumée. J’ai tendance à ne pas vous comprendre vous autres, les ados. On ne vit pas dans le même monde. Ne t’en fais pas, les autres élèves ne sont pas tous aussi déglingué que moi. Mes excuses pour la douche froide. »

"ne t'excuse pas, ce n'est pas nécessaire. Et effectivement tu me parais bizarre mais ne t'inquiète pas ce n'est pas très grave ce que je pense et je ne t'en veux pas mais … Dis moi ça ne t'ennuie pas … je veux dire tu n'as pas envie de faire des choses … d'ado .. des trucs débiles juste pour le plaisir … sans but sans enjeu ??? pourquoi toujours calculer, chercher à aller au fond des choses … tu ne te laisses jamais aller … Malgré tes paroles tu n'as que 14 ans … profites en … Agir en ado c'est sympa tu sais …"

comment lui montrer … lui montrer qu'il y avait autre chose, de belles choses …

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Lun 4 Fév - 12:46

Ernest fixa Sanzo, conservant le silence quelques longues secondes. Il eut l’air interdit. Puis il répondit avec sa neutralité qui bien souvent, trop souvent, le caractérisait.

« Tape mon nom sur Internet : "Ernest Lenoir" ou "Vermine" ou encore "Crapule". Tu comprendras mieux. »

Le petit mutant était tristement célèbre. Fils de milliardaire, il était prédisposé à la médiatisation. Et les journalistes eurent amplement de quoi se mettre sous la dents quand Ernest devint un terroriste. Les articles que l’hybride chat allait pouvoir trouver étaient très durs, très critiques envers le rat. On le qualifiait volontiers de monstre, de malade. On l’accusait d’ignominies. Son casier judiciaire n’avait rien, absolument rien à envier à celui d’un adulte et pour cause, il était un candidat à la perpétuité ou, s’il s’aventurait dans d’autres états, à la peine capitale. Lors de son arrestation par le BAM, Ernest était presque devenu un symbole, un élément sensible de plus dans le conflit social opposant les hommes aux mutants. Il s’était évadé dans des situations assez troubles. Renié par sa mère, Ashley, aimé par un père à présent suicidé, le rat était officiellement toujours en liberté, quelque part et se faisait peu à peu oublier. Il n’y avait que quelques rumeurs affirmant qu’il se trouvait à l’Institut, mais rien de plus.

Bref, il n’y avait plus trace d’un enfant dans cette sombre histoire et ce n’était là que ce qui était connu du grand public. Le reste, l’événement Phobos, Sanzo n’avait pas à le savoir. Déjà allait-il se rendre compte que son présent interlocuteur avait beaucoup de sang sur les mains.


« C’est bien de profiter de la vie, ne t’en prive surtout pas. C’est une chance. Maintenant, laisse-moi, j’ai du travail. »

Altérion reprit ses séances de pompes avec tout le sérieux requis. Pour lui, la conversation était terminée.

HRP : à moins que Sanzo insiste, c’est mon dernier post. Ce que je raconte au sujet de l’histoire de mon personnage vient majoritairement de topics RP aujourd’hui disparus puisqu’ils étaient sur l’ancienne version de X-Men RPG. Il s’agit donc d’événements in RP sans quoi je n’aurais pas pu affirmer de telles choses.

«

Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   Mar 5 Fév - 8:18

Abasourdi Sanzo regarda Ernest. Ce dernier l'avait proprement et poliment envoyer chier … il n'y avait pas d'autres mots. C'était la première fois et Sanzo ne savait pas vraiment comment réagir. Meme si la curiosité était là il y avait une grosse différence entre poser des questions et fouiner dans la vie privée. La méthode internet pour avoir ce genre d'info, Sanzo ne l'appréciait pas du tout mais bon .... Toujours assis, il regarda encore un long moment le rat se remettre au travail. Comment lui faire comprendre, comment lui montrer … impossible pour l'instant et Sanzo n'avait pas le mauvais goût d'insister. Contrairement à ce qu'Ernest lui avait fait croire au début, il trouvait que la rencontre c'était plutot bien passée. Ils auraient surement l'occasion de se parler à nouveau. Avec un soupir il se releva et alla ramasser ses affaires. Ernest l'ignorait totalement. D'un pas lent, un peu perdu dans ses réflexions il se dirigea vers la sortie. La matinée était bien entamé et il s’aperçut qu'il mourait de faim. Arrivé dans l'encadrement de la porte, il s’arrêta et se retourna un léger sourire aux lèvres.
"bonne journée à toi"

puis il quitta la pièce sans attendre de réponse, Ernest l'avait il entendu … il n'en savait rien mais ce n'était pas bien grave. Sanzo était satisfait finalement, il avait de nouveau crée un contact avec un mutant. Un mutant bien spéciale .. mais c'est ce qui faisait son attrait à ses yeux. Finalement sa curiosité prit le pas sur ses bonnes manières et il décida qu'il voulait en savoir vraiment plus


[fin du rp]


HRP:
 

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A bon Chat, bon Rat [PV : Ernest]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bébé chat à donner ...
» Ce n'est pas mon chat
» Chat avec Edwige Antier
» Allumer le chat - de Barbara Constantine
» Chat fuyant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: