AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   Dim 6 Jan - 16:34


Les cours c'est chiant... Et ceux d'eps encore plus ! Nan mais serieux quel besoin impérieux ont ces profs de sport de nous faire courir tout par tout ! Et qu'on ne me dise pas que ça pourrait me servir irl c'est que du mytho ça ! Premierement dans la vrai vie, même quand on est poursuivit par des abrutis ou des footeux, on cours pas en rond ! On fait des détours ou on prend des raccourci, ok mais on va globalement d'un point A à un point B. Secondo: un gentleman va marcher, mais jamais courir ! et c'est Sting qui le dit donc ça peut que être vrai ! Trisio: ranabatre je cours si je veux !


[font=Times New Roman]Telles était les ruminations du chétif morceau de skaï pendant qu'il rentrait chez lui, ou plutôt dans sa chambre à l'institut, après un harassant cours de sport porté sur l'endurance. Ce Croco échappé de son pull avait beau loger et bosser dans ce bâtiment depuis quelques temps déjà, il ne savait toujours pas s'y repérer. En même temps rien ne ressemble plus à un couloir qu'un autre couloir. Et à une porte qu'une autre porte... Même si la couleur, l'emplacement et la taille différent quelques peu il y a de quoi se tromper.

Toujours est il que notre ami de couleur arrivé à sa porte, ou presque, ne trouvait plus sa clef et bien sur la porte était verrouillé. Un double coup d'oeil à droite et à gauche (comme c'est pratique d'avoir des yeux désynchronisés !) lui appris que personne ne zonait dans le coin. Il sortit donc de sa poches un de ses crochets porte bonheur et ouvrit la porte comme si de rien n'était. En entrant il ne vit pas la différence de taille, d'emplacement et de couleur de la chambre, tout ceci n'étant que fioriture après tout... Non plutôt que remarquer l'évident il se mit à son pc et l'alluma, avide de jouer.

Une fois la machine allumé il remarqua tout de même que ses jeux étaient aux abonnés absent et que l’arrière plan n'était pas le sien. Par surprise et par habitude il voulut se repousser du bureau d'un coup de pied de façon à rouler à travers la pièce garce à son fauteuil à roulette.. Mais il n'était pas sur son fauteuil à roulette et se vautra donc de tout son long, ayant maintenant une magnifique vue du plafond, très beau au demeurant mais bien loin de l'apparence du sien. Une fois relevé le cambrio... hum !... lézard comprit le problème: la chambre s'était trompé de couloir ! Il remarqua au même instant que le bruit de douche présent depuis son entrée venait de se taire pour laisser place au léger grincement de la porte de la salle de bain

[size=22]- Damned !

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !


Dernière édition par Éléazard le Dim 19 Mai - 20:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   Mar 5 Mar - 1:35

Bien installeur sous le jet d’eau chaude, Laura était loin de se douter que quelqu’un s’était inséré dans sa chambre. Pourtant au moment même où elle ferma l’eau une odeur étrangère lui arriva aux narines. Sortant alors en vitesse de sa douche, Laura ne prit pas beaucoup de temps pour se sécher le corps et enfiler sa tenue. Elle ouvrit la porte doucement et s’aperçut que la lumière de la chambre n’était pas allumée. Mais cela ne dérangeais pas réellement les sens de la jeune X, qui prit qu’un instant pour repéré l’intrus. Ouvrant la lumière elle se retourna vers l’intrus, les sens ne pouvaient pas tromper la jeune femme qui avait sorti ses deux griffes de la main gauche, menaçant la gorge de l’intrus.

- Qui es-tu! Que fais-tu ici?

Laura était plutôt menaçante malgré tout. Elle venait de sortir de la douche, sa peau en était encore rosée par l’eau chaude, ses cheveux étaient trempés et dégoutaient sur le plancher. Mais ses vêtements noirs prouvaient au jeune lézard que les futures menaces de Laura pouvaient se retrouver à ne pas être une menace.

- Parle ou je te tue!

Laura était agressive, elle n’autorisait pas les gens a entré dans sa chambre, s’était privé et sacré pour elle. Personne n’était autorisé a pénétré son repaire, personne n’était invité et les seules qui pouvait s’y risquer… il n’y avait encore personne qui s’y était risqué en fait. Laura tenait ses griffes sous le coup du lézard et attendait qu’il parle.
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Qui proc' eau ?   Mar 12 Mar - 10:36

Ok... alors là il est mal barré le lézouille... La chambre dans laquelle il est entrée en plus de ne pas être la sienne, appartenait à quelqu'un d'autre ! Et quelqu'un était une quelqu’une... En face de lui se tenait la propriétaire, une demoiselle, charmante au demeurant, un peu dénudé mais ça s'expliquait vue qu'elle sortait de la douche, mais surtout griffuse. Et pas qu'un peux ! de longue griffes métalliques lui sortaient des mains. Ah ça ! contre elle le presque steak haché de lézard n'avait aucune chance contre à "qui à la plus longue" (griffe évidemment qu'allez vous chercher ?) et aussi aucune chance tout court.

Celle qui avait sortie se griffes lui lança alors la question la plus évidente à poser.. rahlala elle s'était pas foulé hein ! elle aurait pus tourner ça de façon jolie et tout et tout mais non... Elle l'a fais à la barbare ! bon en même temps dans cette situation qui ne l'aurait pas fait ? Notre ami reptile certes mais il est pas tout à fait normal lui non plus... Toujours est il que sa compagne de chambre, peut enjoué de sa visite lui demandais de décliner identité et raison de sa venue... Sous peine de mort.


- Je suis Éléazard, élève en ce lieu, mais je pourrais te retourner la même question ! Bon sang la menace de mort, c'est un peu too much pour moi ça... Mais tout de même ! s'introduire chez moi en mon absence, remplacer tout le mobilier par un autre et squatter ma douche ! Quel toupet ! Donc tu coup, quel est ton nom ? et la raison de cet intrusion je te prie ?

Evidemment que l’apprenti cambrioleur avait compris son erreur, mais il essayait d'embrouiller sa jolie partenaire afin d’éviter de se faire massacrer. Et pis franchement avouez que ce discours est plus fun que "heu... je suis Éléazard et... bah tu me crois si je te dis que je sais pas ?" ce qui en plus d'être ridicule le mènerais facilement à une dissection à la X-23 style...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !


Dernière édition par Éléazard le Sam 13 Avr - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   Dim 31 Mar - 23:01

Laura regardait l’homme lézard qui était présentement par terre. Ses yeux le menaçaient de le tué a la moindre petite menace de sa part. Il avait beau être un élève de l’institut, personne n’était autorisé à pénétrer dans sa chambre. Encore moins lorsqu’elle prenait une douche.
La jeune femme n’avait pas envie de rire, encore moins de plaisanté. Elle savait très bien qu’elle était dans sa chambre, puisque toutes SES affaires étaient ici. De plus cet étage était réservé aux X-men. Donc lui élèves n’était pas censé s’y trouver. Et s’il avait été sur l’ordinateur, elle allait s’assurer de mettre un mot de passe pour s’assurer que ce style de chose n’arrive plus. Alors qu’elle le regardait. Laura rangea ses griffes, mais resta menaçante.

-Sache petit lézard que tu n’es pas autorisé a être dans cette chambre. Que je n’ai pas envie de rire, aujourd’hui ou même demain. Que si tu ne me dis pas tout de suite pourquoi tu te trouves ici je t’égorge et repend ton sang partout dans la pièce et que si tu es chanceux peut-être tu survivras. Maintenant, parle.

Laura était une fille agressive, quand on pénétrait dans sa chambre, quand on se moquait d’elle, quand elle se sentait menacé, quand elle rencontrait des inconnues… la liste était longue, mais elle savait aussi être gentille, quand la personne avec qui elle discutait n’avait pas peur d’elle, le compatissait pas pour qui elle était ou autre, elle était généralement intimidante.

- Je suis Laura Kinney, ceci est ma chambre, et les chambres des élèves sont un niveau en dessus.

Bon, elle savait être gentille aussi quand il le fallait. Tué un élève n’était pas toléré a l’institut, ça et les menacés, mais les règlements était là pour être enfreint non? Alors elle menaçait et n’exécutait pas ses menaces. Laura alla ouvrir la lumière pour que le Lézard voie qu’elle avait raison et lui tort.
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Caroline tu es l'As de trèfle qui pique mon cœur... Wait what ?!   Sam 13 Avr - 19:07

A la lumière du plafonnier le l'homo reptilis n'eut plus aucun doute, si tant est qu'il y eut raison de douter... Et même s'il n'était plus menacer directement il avait vaguement compris que ça vie dépendait de ce qu'il répondrait à la charmante psychopate...

- À l'étage inférieur ? Aaaaah ! c'est pour ça que je reconnaissais pas le papier peint ! D'accord ! Maintenant je comprend mieux ! du coup, là c'est pas toi qui est chez moi, mais moi qui suis chez toi ! En passant j'aime bien ta déco, le look sombre et austère c'est p'tetre un peu too much mais ça correspond bien au décors... Cela dit je doute que repeindre les murs avec mon sang soit une très bonne idée, déjà ça ferait négligé et puis à terme ça puerait !

Certes ce n'était surement pas le moment de parler gout et couleur ou de s'improviser architecte d'interieur mais au moins un tel discours prolongeait son espérance de vie, si la demoiselle ne souhaitais pas la lui boucler tout du moins. Bon par contre là il savait plus trop quoi faire, nan par ce que s'éclipser sans rien dire à ce point de la conversation c'est pas des plus polie mais que pouvait il lui dire ?

- Sinon... ça te dirais une partie de carte ? J'ai pas grand chose à faire là donc... ? Et puis ça détendrais un peu l’atmosphère tu ne pense pas ?

Oui bah en ultime recours les cartes peuvent toujours sauver une vie... ou pas.

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !


Dernière édition par Éléazard le Ven 17 Mai - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   Lun 13 Mai - 20:04

Laura regardant l’élève devant elle. Non elle ne l’appréciait pas! Elle n’appréciait d’ailleurs pas grand monde. Elle préférait rester seule, surtout quand elle était dans SA chambre. C’était son petit chez elle. Personne n’avait le droit de pénétrer dans son petit coin. S’était la seule place ou elle n’avait pas a porté de masque ou même a faire a semblant qu’elle était normale.

La chambre de la jeune femme était sombre, 3 murs étaient peints en rouge et le 4e mur était blanc. Presque tout ce qui était décoration était noir, que ce soit les draps ou les rideaux, les coussins ou les meubles, tout était noir. Les moulures et même les portes. Fait bizarre la chambre n’était pas menaçante, juste foncé. Mais Laura aimait cela comme ça. C’était son petit chez elle, salle de bain à la droite de la chambre et fenêtre sur le mur du fond, le mur blanc. La jeune femme avait aussi un grand garde-robe, mais personne n’était autorisé à l’ouvrir, même elle ne le faisait pas très souvent, car il ne servait pas à mettre ses vêtements, mais plutôt à y renfermer son passé.

Alors que l’homme Lézard parlait, Laura rangea ses griffes, elle n’allait pas le tuer. Elle ne pouvait pas, après tout elle lutait pour ne plus être comme avant. Et cela voulait dire ne pas tuer les gens! Laura le regarda, avec son regard vert émeraude, mais ne désirait pas lui sourire. Elle voulait paraitre froide, c’était sa carapace qu’elle montrait à tout le monde.

- Effectivement tu es chez moi! Et non, je n’ai pas envie de jouer aux cartes. Tu vas réparer tes bêtises et partir d’ici.

Laura regarda autour de sa chambre et huma l’air ambiant pour savoir ou avait bien pu passer le lézard. Son odeur était forte près de l’ordinateur, la jeune femme regarda méchamment le petit et alla allumer son ordinateur. Il avait osé utiliser son poste informatique. La jeune femme regarda l’homme.

- Tu vas me payer cela! Et chère! Tu as voulu faire des conneries, alors tu vas nettoyer les pots cassés!
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Les antibiotiques c'est pas automatique !   Ven 17 Mai - 19:17

La réponse à sa proposition étant négative l'homme lézard déconfit ne dit mot et se lança dans une exploration plus approfondie de la cage chambre que l'on avait assigné à la Xwoman meurtrière. Sobre mais chic, et même si on a déjà tout décris plus haut on aurait vraiment dit la chambre d'une ado kikoo-émo-goth-chic mais sans le kikoo et avec moins de violet.

Cela dit la vue de la fenêtre était géniale, on pouvait voir tout le x-parc, le x-bac à sable et même le x-lac. Oui le x c'est pour Xavier hein ! pas parler des films douteux qu'un jeune garde dans un dossier cacher de son pc à l'abris de ses parents. En parlant de pc justement la Xavier-girl s'approcha du sien et sentant l'odeur du lézard au retour du sport s'écria:


- Tu vas me payer cela! Et cher ! Tu as voulu faire des conneries, alors tu vas nettoyer les pots cassés!

Alors là c'était pas possible ! L'être à la beauté relative se retourna direct pour plaider sa cause faute de pouvoir payer quoi que ce soit en sa qualité de voleur sans le sou.

- Mais j'ai rien fait ! balance un scan si tu veux tu verra qu'il a rien ton laptop ! et puis de toute façon pourquoi on nettoierait des pots si ils sont cassés ? Nan parce que encore si on les repare okay, mais après les avoir rescotchés et tout et tout amis pas avant...

Tout en déclamant ce tas d'ineptie il s'approchait de ladite bécane histoire d'essayer de de prouver ses dires. Au moment où il lança l'antivirus en appuyant sur une touche une voie douce et suave lui lança un classique UNE MENACE A ÉTÉ DÉTECTÉ ! Avec toute la douceur d'une tronçonneuse électrique face à un coussin en plume d'autruche.

Le gecko terrifié se retourna lentement pour voir l'expression "angélique" de la proprio qui ne risquait pas que de le tuer...Ah ça il savait comment plaire aux filles lui. Entrer par effraction chez elles, les surprendre sous la douches et enfin se rendre le bouc émissaire d'un virus informatique c'était le plan parfait ! À ce moment la vie du reptile arrivait au point précis ou elle redéfile devant ses yeux de manière accéléré pour lui gâcher ses derniers instants...

Il sera la victime presque innocente d'une infection qu'il a recouverte par erreur. Bon objectivement il avait une chance, on dit bien que ce sont les meilleurs qui partent les premiers nan ? Et bah c'est clairement pas son cas ! Il devrait logiquement s'en sortir la tête sur les épaules, le reste ce sera de la pure chance.


- Attend steuplé ! j'te jure que c'est pas moi ! C'est surement toi qui t'ai fait amorçé en allant sur des sites... heu nan me tue pas je suis trop meune pour jourir ! Je peut tout expliquer ! enfin nan mais je peux essayer je pense !

La cible n'ayant pas l'air des plus convaincu le futur martyr amorça un mouvement vers la porte en priant pour que la chasseresse opte pour la mort rapide...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   Lun 3 Juin - 20:25

Laura regardait l’homme lézard avec fureur, si elle avait pu faire sortir du feu de ses yeux elle l’aurait fait. Comment avait-il osé pénétré ici. Maintenant son ordinateur était contaminé, un virus s’y était infiltré… Et le pire dans tout cela s’est que le lézard lui disait que s’était elle la cause.

Laura était une jeune femme généralement « réservée » qui restait dans sa chambre silencieuse ou qui restait tout au moins à l’écart des autres. Jamais elle n’allait sur des sites internet pour faire du sociable ou autre, en fait elle avait Internet et l’utilisait pour faire des recherches sur des mots qu’elle ne comprenait pas.

La jeune femme regardait donc le jeune homme devant elle avait haine. Premièrement il allait devoir arranger cela, et ensuite seulement elle verrait s’il méritait de s’en tirer ou pas. Il était tout de même dommage qu’il ne se sache pas totalement a qui il avait affaire, car Laura Kinney n’était pas une femme douce, il il réussissait a faire un miracle peut-être sortirait-il de cette chambre sans une bleue.

- Écoute-moi petit homme vert, tu vas arranger mon ordinateur. Donc assit toi sur cette chaise et arrange-moi tout cela, ensuite je verrais si je te frapperais ou pas.

Laura s’assied sur son lit et regarda les moindres gestes que faisait l’homme. Elle n’était pas très amicale, elle ne l’avait jamais été. Mais bon lui ne l’était pas avec elle non plus. Et sans compter qu’il était entré par effraction chez elle, dans son repaire… il allait avoir beaucoup de chance de s’en sortir, s’il s’en sortait.

- Je t’avertis que j’ai tué des gens pour beaucoup moins. Alors, répare-moi mon ordinateur au plus vite….

Laura jouait la carte de la menace, et voyait très bien que cela fonctionnait. Le garçon avait peur, et cela faisait sourire Laura. Oui elle aimait faire peur au faible, leur faire savoir qu’ici elle était la « chacheresse » et non la proie. Mais il il s’avérait a fouiller dans ses affaires il allait être un homme mort.

Tous les documents de la jeune femme concernant l’humain, leur façon d’agir, de ressentir. Comment devenir humaine en autre. Laura n’était pas nécessairement bien dans sa peau, mais ne voulait pas le laisser paraitre.
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: It's time to defrag' !   Mar 25 Juin - 18:31

Décidément il faisait pas bon d'être lui aujourd'hui. Tout d'abords il a eut sport, ensuite il se trompait de chambre pour se retrouver chez une psychopathe qui était surement la p'tite sœur de Freddy et maintenant il se retrouvait à devoir réparer l'ordi auquel il n'avait rien fait !

Il s'était assis devant l'ordi et commença à chercher ce qui n'allait pas. Pas grand chose apparemment juste un Malware qui n'avait pas l'air trop destructeur mais bon on sait jamais ! De plus l'antivirus qui l'avait détecté était apparemment incapable de retrouver ce virus et donc de le détruire. Ce qui n'était pas vraiment rassurant mais ne devait pas vraiment poser de problème

- Bon bah ton anti-virus le trouve pas tout seul alors je vais le chercher manuellement. Mais ça va peut être prendre un peu de temps par contre... T'aurais téléchargé des choses récemment ? Par ce que ça vient p'tête de là. Ou peut être que que quelqu'un s'est servie de ton ordi à ton insu.. Ou alors ce truc est là depuis loooongtemps et l'antivirus ne l'avait juste pas vue 'fin y a plein de scénario possible en fait...

Le Geeko n'avait plus peur, là il entrait dans son domaine d'expertise. En même temps c'était surement juste un petit cheval de Troy qui utilisait un rootkit pour se cacher... pas de quoi fouetter un ours quoi ! Le Nerd à écaille, qui n'écoutait pas vraiment ce que la proprio de la bête qu'il manipulait avait répondu à sa précédente déclamation, s'attelait donc tout naturellement à la recherche du problème: en premier lieu les téléchargements récents. Et tout en ce faisant il commença à faire la conversation...

- Et sinon ça fait longtemps que tu l'as cette chambre ? Nan parce que je l'avais jamais remarqué dans ce couloir du coup je me posait la  question...

Evidemment il n'était pas sérieux dans ses propos mais bon il avait bien le droit de rire de sa propre bêtise...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Chambre comme une autres enfin... presque [X-23]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une fille comme les autres…ou presque !
» DES W.C PAS COMME LES AUTRES...
» un jour comme les autres apres tout...
» Une journée de travail comme les autres (ou presque) [Pv Natasha Romanoff]
» Il marche !!! (enfin presque !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: