AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle Kenneth
Neutre Delta
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Sam 5 Jan - 18:56

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM : KENNETH

    PRENOM : KYLE

    ALIAS ET SURNOM : Grudge ( On peut le définir comme la rancune, la rancœur c'est effectivement quelqu'un qui n'oublie rien et surtout ne pardonne rien : son cynisme est légendaire ainsi que son sens de la vengeance), Le Prêcheur ( connu sous ce nom dans les bas quartiers et à Mutant Town : fanatique extrémiste qui prêche avec éloquence pour la cause confreriste en un discours haineux mais terriblement convainquant)

    AGE : 37 ans

    DATE DE NAISSANCE : 10 Mars 1975

    METIER : Officiellement mécanicien, officieusement : trafics en tout genre et vols divers puis terroriste depuis son intégration à la Confrérie cellule de San Francisco.

    NATIONALITE : Américain ( San Francisco)

    GENRE : Male.

    CLAN : Confrériste.




Pouvoirs :


  • Description :
    Kyle est capable de matérialiser sur le bras gauche ou droit à l’extrémité de la main une entité fantomatique ressemblant à un révolver avec laquelle il peut tirer des « balles » qu’il guide de manière psychique jusqu’à une cible déterminée.
    Il lui faut moins d’une seconde pour matérialiser et tirer faisant de lui l’un des tireurs à arme à feu les plus rapide qui soit. La matérialisation fait appel à la partie reptilienne de son cerveau et s’appui donc sur un mécanisme psychologique ayant trait au réflexe ce qui explique sa vélocité extrême.

    Il n’y a pas de limites au nombre de projectiles que Kyle peut générer seul l’épuisement ne lui permet plus de matérialiser.
    Un Télékinésiste peut en effet troubler les projectiles en leurs faisant « perdre » le guidage, si c’est le cas, les balles ne sont pas stoppées pour autant, elles se conduisent alors comme des balles classiques en suivant une trajectoire définit par des paramètres extérieurs classiques.


    La balle tirée n’a pas véritablement de composition réelle, il s’agit d’un amas d’atomes chargé d’énergie psychique (amas d’atome déstructuré et restructuré par le pouvoir de Kyle). Ce projectile ainsi formé à une vitesse et une puissance de pénétration bien au-dessus de la normal. La masse crée oscille entre 10 et 15 g (plus lourde qu’une balle de 357 Magnum) et peut atteindre la vitesse de 600 m/s. La force de pénétration est assez spectaculaire car elle perce les blindages les plus classiques jusqu’au plus complexes (de l’acier au Kevlar)

    La portée du projectile dépend avant tout d’un grand nombre de paramètres. La portée pratique d'une arme à feu et d'une munition données exprime la distance maximale d'emploi réaliste. Il ne s'agit pas de la portée théorique du projectile mais de la capacité du tireur à atteindre une cible visée en tenant compte de la précision de l'arme, des organes de visée, de la trajectoire, de son temps de vol, des conditions climatiques...Autant dire que si on inclus la nature « particulière » des projectiles de Kyle, du avant tout à son pouvoir, on obtient une portée théorique atypique dont la distance dépend du guidage en non plus de la nature. Par guidage, la distance reste conditionnée par la vue (avec un maximum de 500 mètres avec déperdition de précision) Hors guidage, on arrive a un maximum théorique de 100 mètres ( ce qui correspond au double de la capacité d’une arme de poing classique de type revolver)


    Arrêtons-nous un instant sur le Profondeur de pénétration ou pouvoir d’arrêt. Afin de mieux comprendre le pouvoir de perforation des balles sur l’Acier, on prendra l’exemple d’un tir sur une carcasse de voiture, par l’arrière du véhicule. Le véhicule sur lequel ont été effectués ces tests est une Opel Kadett de 1968, un véhicule à 4 places assises de conception robuste et dont la tôle de carrosserie est assez épaisse. La résistance aux impacts de balles d'un tel véhicule peut être comparée à celle d'une Mercedes ou d'une BMW actuelle de haut de gamme.
    Tirs effectués dans le coffre arrière du véhicule à une distance de 10 mètres. Résultats extraits d'une moyenne de 10 cartouches par calibre ou type de projectile utilisés. On en arrive aux résultats suivant avec les munitions de Kyle :
    Dégâts analogues à un Revolver Smith & Wesson modèle 29 calibre 44 magnum. Cartouches Fiocchi à balles semi blindées tronconiques tête creuse. Tous les projectiles ont traversé la tôle du coffre arrière, puis la tôle de séparation coffre arrière/habitacle, puis la banquette arrière, puis le siège conducteur, puis la tôle de tableau de bord, puis la tôle de séparation habitacle/compartiment moteur. La plupart des projectiles ont été stoppés par des éléments du compartiment moteur tels que le carter/moteur ou le radiateur après les avoir fortement marqués. Deux projectiles sont ressortis par l'avant du véhicule après avoir traversé une tôle.
    En moyenne un projectile pourra perforer jusqu'à 10 cm d'acier.


    Le fonctionnement du pouvoir est assez simple, le corps de Kyle produit une énergie qui peut être puisée par l’intermédiaire d’un catalyseur chimérique qu’est la forme spectrale du révolver et réexpédié sous une forme condensée et propulsé vers une cible. Kyle a une cadence de tir très élevée, 3 a 4 tirs à la seconde. Lorsqu’il est épuisé, impossible d’utiliser son pouvoir qui consomme beaucoup d’énergie, de même la fatigue ralentit la cadence de tir.
    De même si un mutant est capable de le « bloquer » psychiquement, il lui sera impossible de matérialiser quoique ce soit. Ce pouvoir repose sur un équilibre précis : énergie physique (joules), impulsion psychique, contrôle mental.

    Kyle est capable de guider « visuellement » sa balle, lui donnant des trajectoires impossibles à réaliser avec des munitions classiques. Ralentissement, immobilisme, demi-tour, virage. Cependant il ne peut guider qu’une balle ou guider qu’un mouvement général de balles. Impossible par exemple de suivre deux groupes ou deux balles dans une trajectoire opposée. Il a besoin de garder un contact visuel pour imposer des changements sur ses munitions. S’il perd de vue la munition, elle suivra une trajectoire classique. Ces faits font qu’il a peu de chance de rater sa cible vu qu’il guide la trajectoire de son projectile à distance. Sans son guidage visuel, la balle se comporte comme une balle classique, ni plus, ni moins.


  • Niveaux de maitrise :

    Le lien psychique implique des conséquences sur l’utilisation. Plus il est stressé ou soumit à une émotion violente, plus il perd son acuité à guider. Si il est épuisé ou drogué il peut même perdre carrément l’utilisation de son don jusqu’à ce qu’il retrouve des forces ou le contrôle de son esprit.
    Si la perte de son pouvoir suite à de fortes émotions peut arriver, une apparition involontaire n'est pas possible.

    Le pouvoir de kyle se manifeste très tardivement et sous l’impulsion d’un stimulus puissant (qui a fait l’objet d’un RP explicatif jadis : attenta à l'explosif l'ayant laissé pour mort , puis vive émotion sous forme d'une colère inextinguible ). Kyle n’aura certes pas de mal à matérialiser, le guidage demandera de l’entrainement. Il découvrit ses capacités sur le terrain mais lorsqu’il saura maitriser totalement son don (ce qui est loin d’être le cas), il pourra par exemple guider des « groupes » de projectiles comme une pluie de plombs mortelle. Pour l’heure, sa cadence est faible et son guidage commence à s'opérer sur cinq ou six projectiles au bout de 2 ans d'expérimentation.


  • Lien entre les Pouvoirs:

    Mutation génétique convertissant l'énergie du corps en projectile explosif, mutation qui permet par une modification atomique de la matière autour d'un leger périmètre situé autour du bras de "phantasmer" un révolver d'apparence organique mais non tangible afin de projeter des projectile. C'est cette même mutation du néo cortex qui permet un TK dite de "guidage" sur le projectile.



Description Physique :


  • Apparence :

    Kyle est assez grand (1m85), particulièrement mince et d'une musculature assez bien développée sur un corps à la silhouette assez élancée, il doit surtout cette bonne forme physique à une hygiène de vie très stricte. Il mange peu et fait beaucoup d'exercices (surtout des entrainements de combat de rue et du footing), tout ceci ne l'empêche pas de fumer énormément depuis l’âge de 13 ans. (c'est d'ailleurs de là qu'il tient son surnom de Smoke), de ce fait même s'il est très endurant, il lui arrive d'avoir le souffle court dû à un tabagisme excessif. De plus il a un méchant penchant pour l'alcool qu'il tient relativement bien même si les vapeurs le rendent particulièrement agressif. Ajoutez à cela un passé de toxicomanie sévère et vous obtiendrez un homme au physique irréprochable au dehors mais à bout de souffle du coté physiologique.

    Le nez, que dire à part qu’il se voit au milieu du visage où il trouve sa place de manière parfaite mais non symétrique. Légèrement décalée vers la droite sans doute fut-il brisé lors de sa folle jeunesse mais en vérité nous n’en savons pas plus sur cette supposition tant l’individu est coutumier des bagarre en tout genre ? Légèrement retroussé, il n’est pas sans donner un léger charme à l’ensemble de ses traits de visage somme toute au demeurant assez délicat et harmonieux. Nous ne saurions donner avec précision la longueur de cet appendice nasal car il n’est jamais venu à l’esprit de sujet de le mesurer. Nous pouvons donc avancer sans nous perdre en fortitudes qu’il n’est ni trop grand, ni trop petit. Absolument dans la normalité de ces nez qu’on voit tous les jours et qu’on a tôt vite fait d’oublier. Cyrano n’aurait pas déclamé une tirade de mille lieux face à un tel cas de figure. Il arrive à ce nez de se teinté d’un léger rouge lorsqu’il est victime d’un mauvais rhume, ce qui est plutôt rare vu le climat Californien. Il lui arrive aussi de se colorer en rouge vif lorsqu’il se fait ouvertement exploser la tête lors de certaines bagarres de rue dans lesquelles il aime se perdre pour se défouler. Un mouchoir seul arrive alors a le dissimuler ce qui prouve une fois de plus que ce nez n’est pas d’une envergure hors norme. Sa teinte suit avec le reste de son visage et aucuns poils disgracieux ne dépassent de ses deux narines pour venir ternir les traits d’un visage que l’on peut qualifier d’angélique lorsqu’il l’égaye d’un sourire discret mais charmeur. Soyons lucides, ce n’est cependant pas le nez qui attire l’attention du quidam lorsqu’il croise Kyle, plutôt l’intensité froide de son regard.


    Son visage est assez rond et ces cheveux parfois bruns aux nuances grisées par l'age ou parfois décolorée en blond sont fins et rares, marquant un début de calvitie précoce. Il les coiffe rarement adoptant un aspect brute de décoffrage très "masculin". Ses lèvres fines lui dessinent un charmant sourire qu'il utilise rarement.

    Kyle est souvent mal rasé, son visage marque les heures d'absence de sommeil et d'excès. Ses yeux verts tirant vers le jaune sont réellement un atout. Son regard est froid et pénétrant mais d'une dureté forçant au respect. Ils reflètent un de ses traits de caractère prédominant : la détermination.
    Kyle a un style vestimentaire résolument Rock n' roll. Un perfecto en cuir qui ne le quitte jamais, des dock marteens usées. Une large préférence pour les couleurs sombres et les vêtements près du corps. Il déteste les excentricités vestimentaires (notamment celle de sa sœur, Caitlyn). Pour lui masculinité rime avec sobriété et classicisme : sans doute une vision des choses hérités d'un rejet de la société libertaires qu'il côtoyait lors de sa jeunesse californienne. Il a opté définitivement pour un look "Rebel classique"
    Depuis son exil californien, il s’est laissé pousser les cheveux mi long et porte une sorte de barbe italienne.
    Il se dégage un certain charisme de sa démarche et de son aspect en général lorsqu'on le rencontre la première foi, il donne souvent cette impression de " mâle baroudeur" cynique et sur de lui, c'est surtout son assurance et son calme qui inspire le respect et donne un sentiment de "dangerosité" au pire, d’austérité au mieux.


  • Signes Particuliers :

    Son corps est constellé de cicatrices, notamment une large estafilade dans le dos suite à une défenestration lors d'une bagarre d'ivrognes. Il possède deux tatouages. Un long tribal monochrome qui lui mange l'épaule droite jusqu'à l'avant bras. Un autre représentant une faucheuse tenant sa faux d'une main et un sablier de l'autre situé sur le torse au niveau du cœur.



Caractère :

  • Mental :

    La personnalité de Kyle est assez complète car elle nécessite plusieurs lectures, ce qui fait de lui sans doute une personne radicalement différente de l’impression qu’il peut dégager au premier abord.
    Ce qui marque d’abord c’est un comportement rude et froid. Il se montre blasé et le cynisme est sans doute l’arme qu’il utilise le plus souvent. Ses gestes sont calculés et son phrasé caractéristique de l’accent trainant de la côte ouest lui donne souvent le sobriquet étrange et ironique de « nervous boy ». Sauf que Kyle est véritablement nerveux. Violent, agressif, colérique. Son comportement est en total contradiction avec sa fureur qu’il canalise intérieurement. Il ne semble n’être motivé que par son propre plaisir et se fiche royalement des convenances. Il renie l’establishment et les bien séances au point d’en devenir iconoclaste. Il se montre rebelle dans l’âme, fustigeant toute forme d’autorité et de contraintes. Ses relations avec autrui se construisent sous le même principe. Il se moque de ce que peuvent penser les autres et ira au clash si cela peut lui servir. Avec les femmes, il adopte un style macho et cassant teinté d’une vision très noir des sentiments « je suis là uniquement car j’y trouve mon compte ». Il ne s’attache jamais, ni aux lieux, ni aux gens (à part sa sœur Caitlyn qui reste pour lui « son » point d’encrage) et seul l’égoïsme et un hédonisme plein de lascivité semble guider ses pas. Cette douce arrogance finit par le desservir et donne de lui l’image même de ce qu’il n’est pas : un sale con.

    Ce comportement cache cependant bien des choses. Il constitue son système de défense. Kyle est un sentimental incorrigible mais il sait par expérience que de céder à cette nature ne lui amène que des déconvenues. C’est pourquoi il joue son rôle et fini par s’y perdre. Il souffre du « Hedgehogg dilemna » le complexe du hérisson. Il cherche l’affection et l’acceptation des autres tout en se refermant sur lui-même en se protégeant par l’attaque, hors cette attitude offensive de peur d’être blessé l’isole définitivement et le condamne à « souffrir » de sa solitude sans jamais l’exposer. Il garde cela pour lui et n’en parle pas, prisonnier des rôles qu’il finit par jouer : le frère admirable de charisme pour sa sœur, l’ami fidèle pour Mewen, le mentor pour certains jeunes mutants, le coup d’un soir égoïste pour ces dames, le pote viril de bistrot pour les mecs. En définitif personne ne le connait.

    Les blessures du passé ont fait de lui ce qu’il est à présent. Il fuit ses propres démons. La violence d’un père qui le battait lui et Caitlyn, une jalousie secrète de ne jamais avoir été « exceptionnel » en ce monde contrairement à d’autre comme sa sœur que son gêne prédispose à être « unique », la peur d’échouer et de souffrir sans doute. C’est pourquoi Kyle est un enfant de la route. Il est plus sage que bien des hommes à son âge et en connait sans doute plus car il est loin d’être idiot mais finalement, vivre dans la peau d’un autre est rassurant car il ne déçoit jamais, vu qu’il n’est jamais lui-même avec personne. Il ne peut rester en place bien longtemps, il pense souvent de manière cynique que si il s’installe et pose ses bagages, la terre du cimetière l’appellera rapidement à lui.

    Aussi étrange que ca puisse être, l’une des activités favorites de Kyle reste de trainer dans les bas-fonds et de se fondre dans la populace pour mieux l’observer. On dit souvent qu’on ne peut être quelqu’un que parmi les autres et c’est exactement ce qui l’anime. Il reste des heures au bar à observer, boire, parfois jouer une partie de cartes (le poker a sa préférence) ou jouer au billard. L’arnaque reste sa distraction favorite car elle mèle la tactique, la stratégie et l’art du bluffe. Il adore aussi conduire et les voiture massive comme les Ford T ou les coupés des années 70. Enfin, une bonne connaissance dans la musique des années 60 a 70, pour lui, il n’existe plus de musique par la suite ce qui inévitablement génère des engueulades avec Caitlyn.

    Il déteste l’autorité imbécile : celle de l’interdit et des lois. Ce qui lui vaut fatalement des problèmes par son comportement en rébellion contre l’ordre établit. Il déteste la routine et les vies « casées » de ces gens qui ne vivent plus qu’à travers leurs habitudes comme les parfaits rouages d’une machine dont ils sont esclave. Il aime avant tout sa liberté d’action et c’est pourquoi il déteste rester enfermé ou simplement vivre dans un même lieu durant longtemps. Il déteste le luxe, l’argent, les possessions autres que du fonctionnel. Vous ne le verrez jamais faire du shopping ou perdre son temps dans quelque chose qui n’a pas de significations profondes à ses yeux. Il déteste enfin parler sentiment parce que dans lle fond, c’est un romantique écorché vif qui préfère paraitre rustre plutôt que de s’avouer fragile.



    De ce fait il regarde d’un œil distant mais analytique les déchirements qui secouent le monde. Caitlyn étant mutante, il connait la douleur et les difficultés que peuvent éprouver ces derniers à se faire accepter, il n’a aucun problème avec eux. S’étonnant même de sa propre mutation découverte sur le tard et qu’il considère comme une arme à mettre au service d’une cause. Mutant ou humain, ca ne change rien pour lui, il lutte contre ceux qui veulent sa mort et voue une haine tenace envers les Purificateurs. Concernant les idéaux des X men, il faut bien avouer que cela le dépasse, son pessimisme le pousse à secouer la tête et à les prendre pour des doux rêveurs dont la lutte est stérile et vouée à un échec certain.

    La confrérie. Évidemment, comment ne pas détester cette fraction d’humains responsable, il l’a longtemps cru, de la mort de sa sœur ? Comment ne pas avoir basculé dans l’idéologie de Magneto après de longues discussions avec lui, ramené au siège par Mewen, comment ne pas avoir considéré cette idéologie comme la seule qui puisse prévaloir après avoir trainé avec les acolytes, noué une relation avec Ampère et supervisé le recrutement des troupes dans les bas-fonds de New York, puis diriger la section de San Francisco de la Confrérie de la Cote Ouest. Kyle est un soldat, quasi un fanatique. Il meurt pour un idéal, c’est juste qu’il y met le temps.

    Autant dire que les relation avec le BAM sont houleuses, surtout depuis la traque et la rencontre explosive avec Daniel Hopes ( Fan Fiction Strange Days) et a libération de Mewen Hatan avant sa désertion de la confrérie. Il détestait déjà l’autorité auparavant, son statut de terroriste n’a pas arrangé les choses.

    Paradoxalement, il respecte les X Men parce qu’il les juge comme étant des mutants de conviction qui suivent un idéal et s’y adonnent corps et âme. Il épouse parfaitement le point de vue de Magneto. X Men et confrériste sont du même acabit et sont respectables (encore qu’il juge certains confreristes bon à enfermer ou à liquider), Xavier est un idéaliste, un grand défenseur de la cause mutante mais son discours pacifiste ne survit pas au contexte de guerre qui se prépare et c’est en tant que « guerrier » qu’il défend sa race de l’extinction. Les X Men s’accrochent à des concepts poussiéreux et obsolètes qui auraient pu être valables à ses yeux si les choses n’avaient pas été si loin à l’image de Mutant Town. Il les voit comme « déconnectés » et repliés sur eux même dans une sorte d’enclos qu’est l’Institut, un enclos qui finalement prélude les camps où il craint qu’on finisse par les parquer au final. Xavier se trompe, c’est une évidence, mais il a le mérite de s’entourer d’une poignée de « gens de bien », ces fameux X Men qu’il respecte autant qu’il déteste les agents du BAM, foutus fonctionnaires collaborateurs d’un régime criminel. Il ne leur fera cependant aucun quartier parce qu’il se considère comme eux : idéaliste et inflexible. Il caresse l’espoir qu’un jour, quand tout ira mal, les X Men finissent par rejoindre la cause de Magneto, la seule qui signifiera encore quelque chose, la seule qui se dressera face à l’anéantissement de toute une espèce.

    Voici un extrait e Rp résumant sa pensée Confrériste.

    "Moi ? je ne veux pas sauver un pays, je m'en fiche que celui là tombe pour être remplacé par un autre, c'est dans la nature des choses que ca se passe ainsi. J'ai passé des années à fuir alors que j'ignorais qui j'étais vraiment. J'étais pas si différent de toi..ou que ce gros con derrière toi..hum..si quand même, faut pas délirer. J'ai toujours eu une sympathie pariculière pour les mutants car ma soeur est était...hum..en est une. Un jour, la vérité s'est dévoilée à moi. Je suis un mutant et je suis venu en ce monde pour défendre ceux qui sont opprimés contre ceux qui nous oppriment.
    Je ne sauve pas un pays, ma belle, je cherche a sauver un peuple.
    Je ne veux pas me réveiller un matin alors que la police gouvernementale frappe à ma porte pour m'emmener dans un camp et me prendre la main dans la tête en me demandant ce que j'ai fais, moi, pour éviter tout ca. Je sauve mes fesses et ceux de mes frères.
    Mais ca passe par des sacrifices, tu vois, les sacrifices..la fuite, le danger la mort et être définitivement hors la lois. Parce que la lois est faite pour les humains comme toi, et non pour les gens comme moi.
    La vérité est que nous ne sommes pas fais pour vivre avec vous pour l'instant, pas tant que vous n'aurez pas compris que nous ne sommes que votre avenir..et rien d'autre. Nous ne souhaitons pas vous détruire, non, nous voulons juste que vous nous foutiez la paix le temps que les choses se fassent en douceur..
    Le problème c'est que vous ne voulez pas nous écouter, du moins ceux qui sont aux commandes. Un peuple menacé d'être détruit à un droit fondamental..le Droit de survivre en prenant les armes.
    Alors moi, j'ai quitté ma chaise et j'ai pris les armes pour faire entendre ce droit.
    Je ne me laisserais pas enfermé dans un institut pour mutants à vivre cachés comme des lépreux tout en courbant l'échine...a se voir de plus en plus parqués et isolés, jusqu'à ce qu'un matin, l'ordre d'élimination vienne d'en haut.
    Je veux juste ce que tu as. Le droit de vivre sans qu'on t'emmerde.
    J'ai décidé cependant de l'exiger plutôt que de le mendier.
    Je ne m'attends pas à ce que des gens comme vous, nous comprennent.
    Mais certaines choses doivent être dites.
    C'est vous qui avez fait de moi ce que je suis devenu, c'est votre intolérance et votre peur qui nous poussent à être ainsi.
    Mais...
    Nous ne vous pardonnerons pas parce que vous savez très bien ce que vous faites
    Xavier veut mourir sur la croix, moi les armes à la main.
    Chacun son combat.
    Bonsoir, messieurs dames...
    "


Histoire :

  • Talents Particuliers :

    Il sait se battre, le combat de rue est son domaine. Il frappe vite et bien, il vise à chaque fois l’efficience (économiser les mouvements et aller à l’essentiel), cela constitue incontestablement l’un de ses talents les plus remarquables.

    Mais restons logique, Kyle n’est pas Chuck Norris ni Jean Claude Van Damne. Il a une bonne résistance physique et au mieux de sa forme et avec une bonne allonge pourra calmer facilement trois, voire quatre adversaires non armés un tantinet énervés en usant de son sens tactique et de sa stratégie. Mais mettez lui une meute de Punks bien retords et adepte de la gonflette, il se défendra avec les honneurs avant de se faire gaiement exploser la tronche. Evidemment si les gus jouent du couteau, ça sera beaucoup plus problématique et ont peut réduire le nombre a deux, voire trois si il a BEAUCOUP de chance ( ce qui ne lui arrive jamais).
    Peu à l’aise sur une moto, il préfère la conduite « sportive » de véhicule mi-lourd comme des voitures de grosses cylindrées datées des années 60 / 80 dont il adore briquer les moteurs. Pas d’autres véhicules à son actif. De même, si c’est un tireur assez moyen à l’arme à feu, l préfère les armes de poings, il n’en a plus besoin à présent. Il se bat gauchement à l’arme blanche et n’a aucune autre arme de prédilection.


    C’est un joueur de poker hors pair avec une grande capacité de bluffer. Enfin, 2 ans d’étude en médecine à la FAC, lui permettent de soigner les blessures légères de façon efficace. Il a un don inné pour l’éloquence et sait se montrer très persuasif avec des mots crus mais bien choisit.

  • Possessions :
    Kyle n’a pas grand-chose, une vieille Ford Mustang qu’il customise à longueur de temps et où il dort lorsqu’il ne sait pas où dormir. Un colt de gros calibre en cas de coup dur. Son talent pour la mécanique lui permet souvent d’effectuer pas mal de boulots au noir lui permettant de survivre avec le minimum : de quoi se payer de l’essence, de la bouffe et ses clopes. Il participe aussi à beaucoup à des parties clandestines de poker ou il gagne régulièrement pas mal de fric. Il sait disparaitre lorsque son talent commence à faire du bruit dans un spot de jeu.

    Côté finances : situation assez précaire, il prend ce dont il a besoin, le minimum vital. Il vit sur les subsides de la Confrérie et se désintéresse complètement de la notion d’accumuler l’argent. Lorsqu’il est en manque, il vole ou arnaque.


    Il n’a plus de contact avec sa famille de San Francisco, il est orphelin à présent depuis le décès de John et Jessie, il est censé être mort en tant que Kyle Kenneth et ne répond plus qu’au nom de Grudge ou le Prêcheur

  • Biographie :

    Première Partie : Before.


    Tracer.

    Ne pas regarder derrière parce qu’il n’y a rien de vraiment intéressant derrière à part une tonne de regrets, d’actes manqués et de promesses que j’arriverai jamais à tenir. Il n’y a que le passé et le passé, c’est chiant à en mourir et surtout ça n’intéresse pas grand monde. Il y a une maison mal foutue dans un quartier connu de San Francisco : Mission, le quartier historique, le cœur le plus ancien de la belle prostituée. Un ramassis de pavillons pour classe moyenne ou populace latino. Ca pue le rêve brisé, le sans avenir et la petite vie bien rangée. Ca a la promesse de l’Amérique, le gout du mensonge et la douleur de la tronche fracassée sur le bitume. C’est une beau résumé, ca vous fait déjà rêvé, ouais…pas moi.

    Il y a bien le sourire discret de sa mère, Jessie. Avant qu’elle gonfle comme une baudruche à force de s’empiffrer devant la télé et de ressembler à l’image même de la décadence de ce pays pourtant elle était belle, la grande blonde, elle voulait vivre d’amour et de chansons, elle a vécu de pains dans la tronche et de Mcdo . C’était le rêve américain, bordel ! Oncle Sam aurait versé sa petite larme, Papa John, l’ouvrier automobile classique et maman Jessie la jolie petite hippie rencontrée lors d’un concert de Folk. Beaucoup de « nous ca sera différent » pour en arriver à une vie de platitudes confondantes. L’aventure qu’ils disaient. L’aventure ca se prend comme un laxatif, juste pour vider la merde de sa vie. Moi j’y crois en l’aventure, c’est ce que je fais de mieux. Ca ressemble plus à une fuite, j’avoue.



    Vous parler de mon enfance ? Quelle connerie ! L’enfance est la période bénie des rêves et de l’insouciance sauf que chez moi elle s’exprimait avec une ambition complètement banale. A classe moyenne, vie moyenne et ambition moyenne, merde ça n’a jamais été aussi vrai que pour moi ! Moyen en résultats scolaires, j’ai été moyennement malade, j’ai eu un paquet de héros moyens et sages, j’ai découvert du haut de mes centimètres sous ma couette que j’avais moyennement le potentiel pour une future vie sexuelle. Rien d’exubérant, rien d’alarmant, de « non sage ». J’étais inodore, incolore, indolore : un gaz parfait. Le rêve de la classe moyenne fondu dans un foutu model qui fait peur, un putain de concept de la médiocrité à moi tout seul ! Certains défrayaient la chronique en se tapant des bonhommes de neige, moi je faisais des concours de plongeons avec des petits américains insipides et je collectionnais les timbres.

    Navrant de banalité. Je faisais la fierté tiède de la cellule familiale, je n’étais pas trop sportif, dommage car j’aurais fait un parfait remplaçant sur le banc de touche. En fait il ne s’est tellement rien passé durant cette période de ma vie qu’avec le recul, je finis par me demander si je la confonds pas avec celle d’une petit Kevin d’une série télè qu’on regarde sans vraiment s’y intéresser le samedi après-midi à la télé. Vous savez, celle où on vous présente un truc hyper plat jusqu’à ce que « Tout à coup ! » ..Ouais ben, moi, il n’est jamais arrivé ce moment-là. J’ai grandis et tout ce que ça m’évoque, c’est que j’ai dû changer de taille de sous-vêtements.


    Ça n’allait déjà plus entre mes parents alors que je commençais à sortir le soir…je devais avoir 15 ans. John et Jessie se tapaient déjà joyeusement sur les nerfs avant que John ne décide de cogner tout seul, comme un brave qu’il était. M’en fous, je l’ai jamais aimé ce looser.

    Par contre, ca va vous faire doucement rigoler mais j’aimais les cours et je m’en sortais pas trop mal, mais le soucis c’est que très vite, je ne me voyais pas finir ma vie comme ça, comme un con sans savoir pourquoi on m’avait balancé dans ce monde. C’était compliqué, n’ayons pas peur de le dire…a 18 ans , la vie m’emmerdait déjà. Et Caitlyn est arrivée. Elle avait déjà presque 6 ans quand elle leur fut confiée. Lorsque je vis sa frimousse et sa tignasse de rouquine, j’ai su que je l’aimerais toujours et que je serais toujours là pour la protéger. C’est ce que j’aurai aimé faire mais je suis un connard, c’est ce qui caractérise les gens comme moi. Je promets mais jamais je ne vais au bout de mes promesses. Pour faire le Super Grand Frere, j’ai décidé de suivre des études de médecine que j’ai sabordée au bout de la deuxième année. Mais bon, j’ai appris la mécanique sur le tas, il parait que j’étais doué, toujours facile de réparer des machines plutôt que de s’intéresser aux humains.
    .J’ai surveillé John et son penchant pour la violence le plus longtemps que j’ai pu et cherché à protéger Cait’. Ca n’empêchait pas la Petite Rousse de s’en manger une ou deux pendant mon absence, je faisais semblant de pas le voir. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas quelqu’un de bien, j’ai jamais prétendu à l’être. Alors je venais m’assoir en silence sur son lit dans sa chambre et la laisser pleurer contre moi. Les mots étaient déjà inutiles entre nous. Mais ça, ca doit être mort aussi, comme tout le reste.

    J’avais mes problèmes mais je n’en parlais pas. Je crois que je compensais au dehors toute cette rage que je n’arrivais pas à extérioriser, je me battais plus que de raison, buvais et expérimentais autant qu’un homme pouvait le faire. C’était la seule façon que je connaissais pour pouvoir rester « solide » juste pour elle, pour être là : devenir plus fort pour enfin foutre sur la gueule de ce crevard. Ma mère n’était plus qu’un fantôme silencieux et amorphe. Un soir les choses allèrent trop loin, trop long a expliquer en détails. J’l’ai plant é le john et bien proprement : au poumon avec une fourchette. Il m’a foutu dehors.
    Je n’avais plus qu’une idée en tête, trouver assez de fric pour pouvoir sortir Caitlyn de là et s’en aller avec elle. Seule sous les coups du tyran, elle eut sa part à son tour et je ne suis toujours pas intervenu. Je me déteste, si vous saviez.

    Après, ce fut la logique du quartier, la logique des choses. Vous savez, l’article de la gazette qu’on lit aux chiottes : il sombra dans le trafic de drogue et se retrouva incarcéré pour 4 ans. Mais, c’est en taule qu’il apprit ce qu’elle avait fait et la première manifestation de son pouvoir, le fameux « fait divers ». Ca m’a scotché, alors je me suis mis à lire pas mal d’ouvrages sur le thème de la mutation. je voulais l’aider, recoller ce qui pouvait être recoller. Lorsque je suis sorti, elle avait déjà 19 ans et était à la dérive, j’en ai mal à crever, j’aurai voulu mourir de culpabilité. C’est avec surprise que j’ai constaté qu’elle avait fait son chemin, pas celui que j’aurais voulu pour elle, et n’avait finalement plus besoin de moi.

    Le fait d’avoir perdu mon « but » me plongea dans un vide terrible. Je suis resté dans le coin quelques temps, puis peu à peu j’ai commencé à disparaitre volontairement, j’étais inutile et encombrant. Lorsqu’elle vola de ses propres ailes, je me suis complètement barré, entamant ma longue fuite en avant, plus de contraintes, plus de mission sacrée, plus que l’insupportable vide qui caractérisait toute mon existence.
    La route m’appelait, j’allais tracer le chemin qui ne menait finalement nulle part. Comme les vôtres, j’ai envie de dire…

    Et toujours, je fuyais mes propres démons.

    Seconde Partie : After.



    After.
    Tous ces évènements ont été développés en RP sur le forum précédent, il s’agit donc de faits à prendre en compte dans le Background du personnage.

    Alors que sa sœur a intégré le groupe des maraudeurs et vit une idylle avec un certain gars tout chelou avec le prenom du mec de Docteur Queen, Kyle ressurgit dans la ville de New York, toujours humain jusqu’ici, il finit par la suite des évènements à s’installer quelques temps chez sa sœur avant de reprendre son escapade à travers les USA. Il rencontre , jeune confreriste, durant son séjour (rencontre mythique si il en est à base de nudité et de menottage à un lit de chambre d’hôtel) et se lie d’une amitié (plus si affinités) avec elle. Tout bascule suite à l’incendie de l’appartement de sa sœur durant lequel Byron et Caitlyn (du moins le croit-il) trouvent la mort. Dans une rage folle, il poursuit sa propre vendetta et extermine le commando de purificateur alors que son gène mutant toujours en dormance depuis son adolescence s’est éveillé brutalement. Il ne doit son salut qu’à une super confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand". qui le retrouve et le conduit à la confrérie.

    Il y séjourne quelques temps et finit par épouser les idéaux de Magneto. Durant cette période, il se rapproche de L'hispanique folle de sexe qui lançait des éclairs avec qui il entame une liaison tumultueuse (à la grande déception de la super confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand"). Magneto à des projets pour lui et l’envois superviser sous la houppe de la métamorphe a couleur de sctrroumpf , une cellule naissante de la Confrérie sur la Côte Ouest. Il y devient recruteur et formateur sous le nom de Grudge ou du Prêcheur. Il attire sur lui par un recoupement d’informations lors d’une enquête sur les Maraudeurs , les feux du BAM en la personne de Daniel Espoirs au pluriel mais en anglais qui le traque à San Francisco lors d’un affrontement mémorable et destructeur. Il est obligé de revenir à New York mais à acquit la certitude que Cait est vivante.

    A New York, il s’occupe du recrutement des mutants et de la traque de Vilain Fauve diabolique qui fait des expériences comme les nazis de sinistre mémoire, concernant le Plan M, traque couronnée de succès mais bien mouvementée une fois de plus. Sa liaison avec la belleL'hispanique folle de sexe qui lançait des éclairsest un fiasco, la super confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand" le pousse dans ses derniers retranchements, il perd au combat sa jeune pupille et pense la super confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand" tuée. Une fois de plus, tout lui échappe. Il parvient à reprendre le contact avec Cait en Irlande pour une dernière rencontre avant de disparaitre à nouveau à San Francisco. Il est rappelé d’urgence lorsqu’on lui informe que lasuper confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand" est vivante et va être transférée dans une prison d’état. Il participe à son évasion et décide après explications de la laisser retourner à la vie normale sans la ramener de force à la confrérie.

    Depuis, il dirige la fameuse cellule de San Francisco et revient de temps à autre à la confrérie, sans grande conviction puisqu’il a perdu quasiment tout ce qui le tenait rattaché au monde :" L'hispanique folle de sexe qui lançait des éclairs" , la super confreriste brune du nom d'un mois de l'année ( le 5eme) couplé au début du mot anglais pour dire "quand", "une autre confreriste qu'il avait prit sous son aile mais on s'en fout, elle est morte" et sa sœur.




Avatar : John Simm
Personnage Marvel ? : Oui [] Non X
Double/Triple Compte? : Oui X Non []
Si oui, Qui ? : Daniel Hopes/Caitlyn Elioth
Pseudo : Oo
Votre Age : non, j'le dirais pas
Comment avez vous connu le Forum ? : je suis omniscient, comme Mr Norris, c'est le Forum qui m'a connu, moi.

le message secret est : oui j'ai lu le règlement OO , vu par zuzu



_________________


Ma loyauté va à Magneto parce qu’il a compris plus vite que les X men que ce monde nous est hostile et que les armes menant à notre destruction sont déjà rougies sous le marteau des forges, il s’érige en dernier rempart d’une espèce. Il défend les siens par la seule option qu’on puisse choisir face à l’oppression : la violence et la légitimité de son usage. Mais si un jour il en vient, une fois la tempête passée à s’imposer comme une sorte de Dieu régnant sur les vainqueurs et les vaincus au nom d’une dictature « nécessaire », alors il m’aura comme ennemi, implacable et infatigable. Mon idéal va à une cause, surement pas un homme. Mon idéal, c'est la liberté. Ma cause, c'est notre survie.
K.K


Dernière édition par Kyle Kenneth le Sam 2 Fév - 6:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Kenneth
Neutre Delta
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Dim 6 Jan - 10:15

Ayé Fiche réactualisée

J'ai rien changé en pouvoir, beaucoup modifié en biographie, un peu en mental (surtout sur l'idéologie).

J'ai ajouté des éléments ça et là en possession, talents divers...chacun des éléments étant surtout du à de l'acquis en Rp sur l'ancienne monture du forum.

Ah ! et pour information, je ne suis plus responsable du compte Magneto. Il ne s'agit donc pas d'un QC (OO) mais bien d'un TC.

bonne lecture

PS : 85 Rps sur la monture précédente, j'ai recompté.

_________________


Ma loyauté va à Magneto parce qu’il a compris plus vite que les X men que ce monde nous est hostile et que les armes menant à notre destruction sont déjà rougies sous le marteau des forges, il s’érige en dernier rempart d’une espèce. Il défend les siens par la seule option qu’on puisse choisir face à l’oppression : la violence et la légitimité de son usage. Mais si un jour il en vient, une fois la tempête passée à s’imposer comme une sorte de Dieu régnant sur les vainqueurs et les vaincus au nom d’une dictature « nécessaire », alors il m’aura comme ennemi, implacable et infatigable. Mon idéal va à une cause, surement pas un homme. Mon idéal, c'est la liberté. Ma cause, c'est notre survie.
K.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Dim 6 Jan - 11:39

Bon retour parmi nous mister Keneth!

Enfin de la testostérone à la confrérie OO

/Sors/
Revenir en haut Aller en bas
Surion
Confrériste Delta
avatar

Messages : 269
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Dim 6 Jan - 11:54

Bon retour confrère !! cheers

_________________
Couleur des paroles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Lun 7 Jan - 18:27

Kyle est de retour chouette alors.
Revenir en haut Aller en bas
Maeva N. Hunter
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 297
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Mar 15 Jan - 18:35

Eh bien, il est mignon comme tout le p'tit Kyle Cute

Question; intéressé par une soirée accessoire ? J'suis sûre qu'on pourrait bien s'amuser avec une paire de menotte et un martinet ... ça pourrait être ... enfin bref ^^''

Digression (gression !) finie, bonne chance pour la modo

_________________

#A770A9

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Mer 16 Jan - 14:45

Maeva N. Hunter a écrit:
Eh bien, il est mignon comme tout le p'tit Kyle Cute

Question; intéressé par une soirée accessoire ? J'suis sûre qu'on pourrait bien s'amuser avec une paire de menotte et un martinet ... ça pourrait être ... enfin bref ^^''

Digression (gression !) finie, bonne chance pour la modo

Pas touche à mon Kyle sinon je te grille.
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Sam 19 Jan - 21:03

Coucou, tu ne rêve pas je suis bien là oo
Tu espérais m’échapper, mais tu ne peux pas, car un jour une chétive a donné un commandement, et que je le suis toujours (suivre le commandement, je suis pas chétive).
Donc, puisque j’arrive enfin pour te modérer, beau-frère, prépare toi : en gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Nom : Ok – il y a une faute sur la signature Rolling Eyes
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Donne l’origine des surnoms
Age & Date de Naissance : Ok
Métier(s) : Ok - infréquentable Shocked
Nationalité(s): Ok
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Projectiles Psychiques :
      • Quelle est la portée des projectiles ?
      • Combien de cm d’acier peuvent-ils percer ?
      • Y a-t-il un nombre de projectiles limites ?
      • Un Télékinésiste pourrait-il bloquer/contrôler les projectiles ?

    • Guidage de projectiles :
        Ok
  • Niveau de Maîtrise :
    • L’influence d’émotions peut-elle déclencher des apparitions/tirs involontaires ?
  • Lien entre les Pouvoirs : Ok

Description Physique :
  • Apparence :
    • Décris son nez
    • Donne la première impression qu’il laisse généralement.
  • Signes Particuliers :
      Ok

Caractère :
  • Mental :
    • Donne ses hobbies et ce qu’il déteste faire
    • Que pense-t-il des X-Men en tant que groupe et de l’Institut en tant qu’école ?

Histoire :
  • Talents Particuliers :
    • Combien de personnes entrainées/non-entrainées et/ou armées/désarmées peut-il vaincre en combat ? (sous conditions théoriques optimales)
    • Pas de conduite de véhicules ?
    • Pas d’utilisation d’armes ?
  • Possessions :
    • Chiffre sa situation monétaire
  • Biographie :
    • Insère des repères chronologiques (date de naissance, d’apparition des pouvoirs et autres événements importants dans la vie de ton personnage) pour aider à suivre le développement du personnage.
    • Parle plus de l’enfance.
    • Evite de citer explicitement des personnes-joueurs et des Marvel autres que la famille et Magnéto, même si cela a été joué irp.


Avatar : Ok
Personnage Marvel : Ok
Double/Triple Compte : Ok
Si oui, Qui ?: Ok
Pseudo : oO
Votre Age : on le connait tous Razz
Comment avez-vous connu le Forum ? c’est beau l’humilité oo

Bon, voilà, pas grand-chose à redire, donc à bientôt pour la suite de la modo

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Kenneth
Neutre Delta
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Sam 26 Jan - 10:17

Fiche éditée, foutue plante verte. Cool
T'as gagné, enjoy ! cheers

_________________


Ma loyauté va à Magneto parce qu’il a compris plus vite que les X men que ce monde nous est hostile et que les armes menant à notre destruction sont déjà rougies sous le marteau des forges, il s’érige en dernier rempart d’une espèce. Il défend les siens par la seule option qu’on puisse choisir face à l’oppression : la violence et la légitimité de son usage. Mais si un jour il en vient, une fois la tempête passée à s’imposer comme une sorte de Dieu régnant sur les vainqueurs et les vaincus au nom d’une dictature « nécessaire », alors il m’aura comme ennemi, implacable et infatigable. Mon idéal va à une cause, surement pas un homme. Mon idéal, c'est la liberté. Ma cause, c'est notre survie.
K.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Ven 1 Fév - 21:25

Oui, tu n’y croyais plus, mais me voilà ; désolé, j’étais pas mal occupé avec ta sœur ces derniers temps Razz
On y retourne : Second round !

Alias & Surnom(s) : Ok – Comment quelqu’un de rancunier peut-il si bien s’entendre avec Caitlyn ? oo

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Projectiles Psychiques :
      • Citation :
        Arrêtons-nous un instant sur le Profondeur de pénétration ou pouvoir d’arrêt. Afin de mieux comprendre le pouvoir de perforation des balles sur l’Acier, on prendra l’exemple d’un tir sur une carcasse de voiture, par l’arrière du véhicule. Le véhicule sur lequel ont été effectués ces tests est une Opel Kadett de 1968, un véhicule à 4 places assises de conception robuste et dont la tôle de carrosserie est assez épaisse. La résistance aux impacts de balles d'un tel véhicule peut être comparée à celle d'une Mercedes ou d'une BMW actuelle de haut de gamme.
        Tirs effectués dans le coffre arrière du véhicule à une distance de 10 mètres. Résultats extraits d'une moyenne de 10 cartouches par calibre ou type de projectile utilisés. On en arrive aux résultats suivant avec les munitions de Kyle :
        Dégâts analogues à un Revolver Smith & Wesson modèle 29 calibre 44 magnum. Cartouches Fiocchi à balles semi blindées tronconiques tête creuse. Tous les projectiles ont traversé la tôle du coffre arrière, puis la tôle de séparation coffre arrière/habitacle, puis la banquette arrière, puis le siège conducteur, puis la tôle de tableau de bord, puis la tôle de séparation habitacle/compartiment moteur. La plupart des projectiles ont été stoppés par des éléments du compartiment moteur tels que le carter/moteur ou le radiateur après les avoir fortement marqués. Deux projectiles sont ressortis par l'avant du véhicule après avoir traversé une tôle.
      • Un joueur lisant ta fiche n’ira pas faire toutes ses recherches, donc mets simplement combien de cm d’acier tes balles peuvent percer.

    • Guidage de projectiles :
        Ok
  • Niveau de Maîtrise :
      Ok

Description Physique :
  • Apparence :
      Ok – quel joli nez, à en faire regretter que tu ne détailles pas plus son physique.

Caractère :
  • Mental :
      Ok

Histoire :
  • Talents Particuliers :
      Ok
  • Possessions :
    • Citation :
      Peu à l’aise sur une moto, il préfère la conduite « sportive » de véhicule mi-lourd comme des voitures de grosses cylindrées datées des années 60 / 80 dont il adore briquer les moteurs. Pas d’autres véhicules à son actif. De même, si c’est un tireur assez moyen à l’arme à feu, l préfère les armes de poings, il n’en a plus besoin à présent. Il se bat gauchement à l’arme blanche et n’a aucune autre arme de prédilection.
      Cela va dans les Talents Particuliers
    • Chiffre sa situation monétaire ; elle est précaire mais de combien ? Quel sont les « subsides de la Confrérie » ?
  • Biographie :
      Ok


J’ai gagné une bataille, pas la guerre, KK oo
La balle est dans ton camp Basketball

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Kenneth
Neutre Delta
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Sam 2 Fév - 7:04

Un joueur lisant ta fiche n’ira pas faire toutes ses recherches, donc mets simplement combien de cm d’acier tes balles peuvent percer.

N'ayant pas développée moi même une mutation de ce genre et n'ayant pas de doctora en physique spécialité balistique ni d'arme et de champ annexe me permettant de faire des essai de tir sir tôle d'acier, je pars donc au hasard sur 10 cm, si cela ne convient pas, mets le chiffre que tu désires.


Chiffre sa situation monétaire ; elle est précaire mais de combien ? Quel sont les « subsides de la Confrérie » ?


Ah Navré, ayant eu la même discussion lors de la modération de Magneto, l'équipe de modération est tombée d'accord pour dire que ce n'était certainement pas au joueur de "définir" dans sa fiche les ramifications, subsides, possession, structure, contacts et indemnisations d'un groupe d'importance tel que l'Institut ou la Confrérie. Auquel cas un Xavier devra faire une fiche de 40 posts où il présentera en détails tout l'institut. De ce fait, je ne puis "chiffrer" cette indemnisation et je réitère ma réponse : situation précaire : lui permettant de vivre et de subvenir aux besoins vitaux du personnage sans être SDF non plus. De toute façon, il me parait évident a la lecture de cette fiche que Kyle n'a pas la tronche a avoir des comptes aux iles Caïmans, ni de simple compte en banque. Il est administrativement mort.

sinon le reste des modifications a été effectué

_________________


Ma loyauté va à Magneto parce qu’il a compris plus vite que les X men que ce monde nous est hostile et que les armes menant à notre destruction sont déjà rougies sous le marteau des forges, il s’érige en dernier rempart d’une espèce. Il défend les siens par la seule option qu’on puisse choisir face à l’oppression : la violence et la légitimité de son usage. Mais si un jour il en vient, une fois la tempête passée à s’imposer comme une sorte de Dieu régnant sur les vainqueurs et les vaincus au nom d’une dictature « nécessaire », alors il m’aura comme ennemi, implacable et infatigable. Mon idéal va à une cause, surement pas un homme. Mon idéal, c'est la liberté. Ma cause, c'est notre survie.
K.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Sam 2 Fév - 14:19

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Projectiles Psychiques :
        Kyle Kenneth a écrit:
        N'ayant pas développée moi même une mutation de ce genre et n'ayant pas de doctora en physique spécialité balistique ni d'arme et de champ annexe me permettant de faire des essai de tir sir tôle d'acier, je pars donc au hasard sur 10 cm, si cela ne convient pas, mets le chiffre que tu désires.
        J’ai pas à mettre de chiffre, juste à recadrer si c’est trop puissant, et je te demandais pas les calculs nécessaire à la pénétration ; juste la capacité pénétrante. Oui, c’était donner une donnée arbitraire qui était attendu. 10cm donc ; Ok.


Histoire :
  • Talents Particuliers :
      Ok
  • Possessions :
      Ok


Bon, bah plus rien à dire pour moi : Premier avis positif ; un autre modo passera sous peu pour le second tour.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Mar 5 Fév - 17:38

Blagounette à part



Second Avis positif mon gros Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   Mar 5 Fév - 17:44

Félicitations, nouvel Apprenti de la Confrérie Delta, parce que le Delta plane, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyle Kenneth AKA Grudge [Ancienne Fiche en lifting] terminé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» Amélioration de la saisie (fiche individu)
» fiche des renseignement
» fiche d`assiduité versus bordereau de rétribution.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: