AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Lun 17 Déc - 19:46

[ je tiens tout d'abord à préciser aux membres du staff que je reprend mon ancien personne du même nom don la fiche est ici http://xmenrpg.123.st/t6557-noctis-termine voilà donc j'en est profiter pour la remettre à jour ^^ ]

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM : Andrew

    PRENOM : Willson

    ALIAS ET SURNOM : Noctis ( son nom de mutant signifie nuit )

    AGE : 559 ans, 

    DATE DE NAISSANCE : Noctis naquit au début de la Renaissance Italien le 1 mai 1453

    METIER : Noctis travaille principalement dans le domaine de la finance , il lui arrive aussi en de rare occasion de posé pour des magasines de mode.

    NATIONALITE :  Italienne double nationalité américaine

    GENRE : Masculin

    CLAN : Neutre / Membre du Hellfire Club recruté par Séléné Gallio




Pouvoirs :


  • Description : Noctis possède le pouvoir d'une entité, un Drake, cependant plus sa transformation évolue plus sa masse corporelle tant à s’accroître de façon assez insignifiante.(Quelques centimètres tout les siècles). Il n'a pas non plus développé sa capacité pour voler, car ses ailes ne sont pas encore apparues pour des raisons inconnues. Sans doute n'a t-il pas atteint un stade de développement suffisant. Le fait qu'il puisse se muter en Drake, lui procure des pouvoirs particuliers. lorsqu'il mute en drake toutes ses capacités (force, vitesse ... ext) ainsi que ses sens (vue, odorat ... ect...) sont augmentés. 

    Important : Il peut parler quand il le souhaite avec le drake qu'il considère comme une personne à part entière. On peut résumer cela par " deux consciences dans un seul corps " au départ c'était assez gênant, car il n’arrivait pas à contrôler la soif de sang de son entité, mais avec le temps les choses se sont amélioré et désormais ils vivent en parfaite harmonie. En faisant preuve d’empathie vis-à-vis de son nouvel ami, il comprit que celui-ci avait de temps en temps besoin de se manifester pour se « défouler ». Au départ il trouvait cela barbare et cruel, mais finalement plus le temps passa et plus il se disait qu’il n’était pas différent des hommes qu’ils avaient côtoiaient au cour des siècles.

    Son premier pouvoir  ( pouvoir d'entité ) est la mutation en entité dragovienne Noctis prend alors la forme d'un dragon sans aile ( ou drake ) au corps recouvert d'écailles, bien que sa force physique soit plus importante qu'un humain (il est capable de soulever un homme à bout de bras) elle reste bien plus faible que certains mutants, cette mutation lui permet également d'accélérer le processus de régénération de son organisme. Il possède des crocs et des griffes qui bien que redoutable sans bien loin d'égaler les griffes en adamantium ou autre. 

    description physique de la transformation :

    description physique de la transformation ( noctis sous forme de drake )

    Pour ce qui est de son entité c'est un drake ( pseudo dragon ) , qui contrairement au dragon et bien moins puissant , car il n'a pas atteint sa forme parfaite. La caractéristique la plus flagrante chez l'entité c'est sa métamorphose, car elle peut soit adopter une posture plus "bestiale" (en longueur 2,50 mètres sans compter la taille de la queue ), soit une posture "humanoïdes" (en hauteur 2,70 mètres). Ses écailles son d'un bleu très sombre. Ces dernières sont légèrement renforcées au niveau du cœur. Sous cette forme il possède également une queue de 1,60 mètre assez fine. Pour ce qui est de son visage ses yeux son rougeoyant, comme des flammes, puis comme tout bon drake, il possède une gueule remplie de crocs, et une longue crinière qui s'arrête en bas du dos.

    Ses griffes ; sont affûtés et capable de trancher la chair tel quelle soit, elles peuvent également s'introduire dans des surfaces comme le bois, même si sont but 1er et le découpage de chair. Elles mesurent environ 30 cm et sont longues et fines. Elles sont néanmoins sensibles au changement brutal de climat.
    Les écailles ; sur tout son corps sont d'une résistance non négligeable. En hiver ou dans les zones froides et les étendues glaciales son corps peut résister à des températures de -30 °C. Dans les contrées plus chaude il n'a pas de mal à s'adapter au climat, car ses écailles peuvent supporter une température de + de 50°C. Ses écailles et sa masse musculaire lui permet de supporter une pression important lorsqu'il plonge sous l'eau. En drake il peut rester en apnée pendant environ 5 minutes , et peu plongée jusqu'à une profondeur de 1600-2000 mètres.


    Description physique de l'entité : 

    Dans la dimension d'ou elle est originaire l'entité à , à peut prêt la même forme que lorsque noctis l'utilise , mais et plus imposante dans sa dimension. Ses écailles sont simplement plus lisse et il en possède une paire supplémentaire en dessous du ventre , ces dernière ce déploie et lui permette de planer sur plusieurs mètres , car la gravité dans sa dimension et beaucoup plus faible que sur terre. Dans sa dimension elle possède des ailes assez fragile éroder par le temps. Evidemment étant une créature intelligente elle est doué de parle , mais sont langage et difficilement compréhensible par les humains, il a fallut plusieurs siècles à Nocits pour saisir le sens véritable, pour ce qui est de l'entité la langue humaine et pour elle d'une facilité déconcertante , il ne lui à fallut que quelques jours pour l'apprendre , elle converse le plus souvent avec Noctis dans sa langue.


    Description Mentale et Psychologique de l'entité :

    "L'entité" drake possède un caractère propre et vraiment très spécial ne répondant à aucune logique humain. Il s'agirait d'une conscience, mélange entre le monde animal et "humain" en effet le jeune homme laisse parfois pleinement le contrôle au drake qui prenant la forme d’un genre de dragon sans ailes et ce livre à une véritable partie de chasse en pleine air. Evidemment noctis ne lâche pas son "ami" comme ça dans la nature, il fait cela dans des contrée éloignées hostiles à l'homme où sa 2ème conscience pourra libérer sa pleine sauvagerie. Comme je vous l'ai dit son caractère ne répond à aucune logique humaine, même noctis à du mal à le comprendre parfois. Quand il lui parle il fait parfois preuve de beaucoup plus d'humanisme que lui, ce qui contraste avec ce que vient d'être évoquer plus haut. Néanmoins le drake ne se manifeste quand cas de réel besoin, noctis peut par exemple avoir une vie amoureuse tranquille sans que son "collègue" ne lui sorte de réplique du genre " hey hey pas mal ta nouvelle copine «, le drake et un être respectueux dans la vie privée de son " hôte " , mais il observe le monde qui l'entoure essayant de comprendre son nouvel environnement.

    Il n'en a pas était toujours ainsi au départ Noctis a regretté d'avoir accepté de prendre le pouvoir de cette entité. Celle-ci c'est manifesté à des moments critiques sans laisser à Noctis les capacités de le maîtriser. Il à ainsi massacrer toute en village durant la renaissance. Sa transformation était à cette époque lente et douloureuse , mais petit à petit les choses sont allé mieux , aujourd'hui il peut rapidement muter n'importe qu'elles membres de son corps rapidement sans douleur. Pour parvenir à s'entendre au sein d'un même corps les deux consciences ont du faire preuve de « diplomatie » pour arriver à faire des compromis. L'entité et un être disons rusé , et malicieux on pourrait le comparer à loki , même s'il n'arrive pas à sa cheville au niveau fourberie. Il observe en silence le monde des humains aux travers des yeux de Noctis il lui murmure de « sage » conseil. En effet il aime jouait ... si Noctis en est au point où il en est aujourd'hui c'est un peu grâce à son entité , si Noctis à un certain code honneur , l'entité lui n'en à rien à faire de faire du mal , de soudoyer les gens , ou bien de monter de grosse arnaque surtout dans le domaine financier. Au départ Noctis était un peu septique et retissant , mais au vu des « bon » résultats qu'on donner les conseils de son « ami » il est aujourd'hui plus à même de plus faire confiance , il le laisse même parfois prendre la parole pour s'exprimer avec plus de charisme et de conviction qu'il ne serait le faire lui-même , mais cela reste assez rare. C'est assez étrange , mais l'entité aime l'argent , je dis étrange vu que cela n'existe pas dans ça dimension , la raison et qu'il a vite compris qu'un homme fortuné peux tenir le monde dans sa main , cette sensation de puissant et comme une drogue pour lui , heureusement , Noctis et là pour tempérer un peu ses ardeurs. L'entité et parfois cruelle il considère les humains et les mutants comme inférieur à lui et ne verrais aucun inconvénient à ce qu'il meurt tous pour son profil.

    Il déteste être prit en dérision et supporte mal l'échec. Son entité n'est pas du genre peureuse , mais s'il voit qu'il ne pourra pas vainqure il prendre la fuite sans honte , ou du moins la faire t-il sugérer à Noctis , il a d'ailleurx peur de la mort , la simple évocation de cette chose l'effraye au plus au point , c'est d'ailleurs la chose d'on il à le plus peur … La simple évocation de ce nom le rend « plus calme ». 



    Son deuxième pouvoir  ( pouvoir de mutant ) et purement passif, (il ne dépend que de lui et n'a rien à voir avec son entité, même s’il est accru en forme de drake ) celui-ci lui permet de régénérer ses cellules mortes, et tous les autres types de cellules nerveuses, ect... il peut également soigner ses blessures, et autres dommages corporelles interne et externe. Les blessures superficielles se soignent assez rapidement, cependant plus les blessures sont importantes plus le temps de régénération et long. Si un organe et perdu ou endommagé celui-ci se régénère, à condition qu'il reste un morceau de tissu organique grâce à un mouvement brusque, il devra trouver un coin pour se reposer le temps que cet organe soit complètement reconstitué, plus l'organe et fragile plus la procédure de régénération et fragile et long. Pour les organes il devra prendre la forme de son entité et rester tel quel jusqu'à son rétablissement total. Néanmoins s'il vient à perdre un bras ou autre celui-ci ne pourra se régénérer. Sa capacité de régénération ne lui permet pas d'être totalement immunisé contre les maladies, ici ce n'est pas le facteur temps et gravité qui entre en compte, car peu importe sa maladie, Noctis devra rester se reposer le temps qu'elle se soigne. Pour les poisons le procédé et similaire plus le poison et virulent plus son organisme mettra du temps à s'en débarrasser. ( Noctis et sensible à certains spores dégagés par certains végétaux qui sont pour lui mortel ). Qu'il soit sous forme humain ou draconique il peut user de ses pouvoirs. Lorsqu'il mute en drake ses pouvoirs gagne en performances. 

  • Niveaux de maitrise : Il éveilla ses pouvoirs de mutant il y a plusieurs siècles il a donc eu le temps de se familiariser avec. Cela et aussi facile, car son pouvoir évolue petit à petit au fur et à mesure des siècles ce qui lui permet de le maîtriser au fur et à mesure de son évolution. Mais même si son pouvoir gagne petit à petit en force, il n'est par exemple pas obliger de muter en Drake pour bénéficier de ses pouvoirs. Il peut également choisir de muter une partie de son corps au lieu de muter son corps dans son ensemble. Il maîtrise entièrement sa mutation lorsqu'il est sujet à des émotions intenses, par exemple s'il vient à éprouver une peine ou une tristesse excessive en raison de la mort d'un proche il est capable d'empêcher son corps de muter, ses sentiments maîtrisés ne peuvent donc influer sur le déclenchement de sa mutation. Noctis ne le sait pas, mais l'entité qu'il a à des capacités d'évolution encore importantes. 

  • Lien entre les Pouvoirs: Il n’y en a pas vraiment  sa capacité à se régénérer lui et propre et ne dépend pas de son entité, néanmoins une fois en forme de drake sa capacité de régénération et plus importante.



Description Physique :


  • Apparence : Noctis mesure 1 m88 et pèse 79 kg. Ses yeux changent en fonction de la lumière qu'ils reçoivent. Ses cheveux sont d'une couleur assez particulière puisqu'ils sont d'un bleu très sombre. Tout le monde croit que c'est une teinte, ou une coloration alors qu'en réalité il s'agit de sa couleur naturel. (Apparue après sa mutation). Physiquement Noctis et un homme à la carrure robuste même si ses muscles ne sont pas aussi seyant que les messieurs muscle, il reste néanmoins très agréable à regarder. Le visage de Noctis et serein, froid et parfois sans vie, ne laissant apparaître aucune expression...ce qui ne veut pas dire qu'il n'éprouve aucun sentiment. Bien qu'il soit âgé de plusieurs siècles, il conserve l'apparence d'un jeune homme de 25 ans. 

  • Signes Particuliers : Noctis possède des cheveux d'une couleur bleu très sombre, ses yeux sont assez particuliers, car leur couleur varie en fonction de la lumière qu'ils reçoivent. Que se soit par sa composition, (lumière artificiel ou du soleil), sa couleur (néon...ext…) et son intensité. (Forte, faible ext...). Pendant la journée ses yeux restent généralement dans les teintes de bleu claire. Lorsqu'il mute en drake il prend l’apparence d'un dragon.



Caractère :

  • Mental : Au départ, lorsqu'il n'était pas encore un mutant Ezio était un adolescent, très calme, sociable, doux, sensible, profitant pleinement de la vie, puis plus il découvrit son pouvoir plus son caractère s'assombrit... avec tous ses changements il faillit même sombrer dans la folie, avant de revenir à la raison. Son pouvoir lui ouvrit les yeux sur le monde, réalisant la triste réalité de la condition de l'homme il en fut profondément affecté. Aujourd'hui il est peu sociable, et ne demande rien à personne. Froid, distant, il cherche désespérément un but à sa vie.

    L'entité de Noctis possède les mêmes sentiments et un caractère assez proche de Noctis. La seule différence c'est qu'il possède un tempérament plus bestial qui le pousse facilement à tuer sous le coup d'une émotion forte. Sombre et sinistre cette entité vieille de plusieurs siècles à depuis longtemps créé un lien d'amitié solide avec Noctis. Le but de cette entité étant de protéger son hôte, car si Noctis meurt son entité meurt avec lui. Dès qu'il est en danger il n'hésite pas à lui venir en aide en se manifestant de manière physique. Bien que d'un tempérament brutal et sanguinaire cette entité s'est laissée peu à peu maîtriser par Noctis qui contrôle maintenant la plupart de ses impulsions meurtrières. Néanmoins son réel objectif et la quête de puissance, elle cherche toujours à se développer de plus en plus ... gagnant en puissance au fur et à mesure que les années passent.

    Pour ce qui est de l'école des mutants fondés par Charles Xavier, il pense qu'elle est utilisée pour les jeunes mutants venant d'éveiller leur pouvoir à l'adolescence, afin qu'ils apprennent à les contrôler. Pour sa part, il a déjà dépasser ce stade, et s'en sort très bien tout seul, il ne voit pas l’intérêt de rejoindre une école qu'il ne lui apprendrait rien... de plus son caractère solitaire fait qu'il n'aime pas se mêler à la foule. 

    Pour ce qui est de la fondation "des mauvais mutants" crée pas Magneto, il n'a pas d’opinion, car contrairement à l'école de Charles Xavier, bien qu'il reconnaisse son existance il ne connait rien sur cette organisation terroriste. 


Histoire :

[*]Talents Particuliers : Noctis sait se faire discret, on oublierait parfois même sa présence. Comme son père il a des compétences en commerce et est également très cultivé. Ezio Servantini (ou Noctis) était connu à la renaissance pour son intellect et reçu de ses parents bourgeois la meilleure éducation possible. Il étudia auprès des grands esprits de son époque (léonard de Vinci) et des siècles a venir (Racine, Molière, la Fontaine, ext...) De puis lors il n'a jamais perdu cette éducation et c'est toujours mis a jour en fonction de son temps. Bien qui exceller dans des domaines diverses est varier il décida de consacré ses efforts dans le domaine de la génétique, afin de comprendre le phénomène des mutations. Noctis a eu les temps d'étudier la question pendant plusieurs siècles, mais sont niveau e connaissance et très loin d'égaler celui d'Apocalypse ou de Romulus qui plusieurs millénaire d'ancienneté, en revanche ses connaissance dans le domaine son supérieur au celle de Charles Xavier ou de Beast du moins dans certain cas, car contrairement au deux autres mutant il c'est consacré plus en détail a l'étude de la mutation des entités et au phénomène de régénération. Pour le reste notamment des sciences le savoir de Xavier et de Best et plus important que le sien, question de choix.

[*]Possessions : Noctis à eu le change de naître dans une famille bourgeoise et aristocrate , il a donc bénéficier de ressource financière particulièrement importante. Cette fortune prospéra avec le temps , car il ne saise de la faire fructifier depuis des siècles. Il possède de nombreuses appartement et villa un peu partout dans le monde ou il s'y rend pour le travail ( c'est le cas de son appartement à new york ) ou pour se détendre ( chalet en bois au canada en pleine forêt ). Il possède un château en Italie sur les terres de ses ancêtres , une ruine d'un autre âge qu'il visite de temps à autre loin des regardes indiscret , cela lui rappel le bon vieux temps. En plus de cela il dispose d'une multitude d’objet datant de la renaissance qu'il a bien voulu prêter ou donner à quelques musées prestigieux. Comme tout milliardaire il possède un jet privé ainsi qu'une belle collection de voiture de sport. ( faire la liste de tout ces bien sera bien trop long )


[*]Biographie :

Histoire du personnage

I ) La renaissance , là ou tout à commencer

« Naissance de Ezio Servantini... »


"La vie d'un homme et faites de joies et de peines, de rires et des pleures, de devoirs et d'obligations... Il m'arrive parfois de tomber dans la monotonie des jours heureux ou tout semble allez pour le mieux, les enfants grandissent, les affaires n'ont jamais été aussi fleurissante, votre santé sembla avoir retrouvé les jours de votre jeunesse et cela malgré les cheveux gris et les rides sur votre visage. Mais aucune, non aucune joie n'est plus grande que celle que peut ressentir un père devant la naissance de ses enfants. J'étais père de deux très douces filles et d'un fils honorable. Je croyais alors que j'avais déjà atteint l'apogée de la béatitude je me trompais lourdement..., car je venais de me rendre compte que chaque enfant, que chaque naissance, apporte avec lui sont lot de joie et de bonheur. Comme aucun enfant ne se ressemble, aucune naissance n'est pareille et pourtant... le bien-être et l'exaltation que cela procure et toujours aussi présente et aussi réjouissant. Cette émotion si grande et si intense je l'aie ressentit quand j'ai pris pour la première fois, mon petit Ezio dans les bras..."

« Estratto delle Cronaca di Giovanni Servantini di Firenze, secondo capitolo primo articolo, »


La nuit a petit a petite étendue son voilé ténébreux sur la Toscane endormit, ne laissant comme seule source de lumière que la blancheur de la pleine lune. A Florence toutes les lumières se sont éteintes signe que ses habitants plongeaient chacun à son tour, chacun à son rythme, chacun à sa façon... dans le pays des rêves... Néanmoins, dans la pénombre grandissante on distingue une faible lumière prêt du quartier des familles riches de la ville. En y regardant de plus prêt on distingue clairement la magnifique villa de la famille Servantini, l'une des nobles et influentes familles d'Italie. Comme beaucoup de nobles familles aristocrate du 15ème siècle, les Servantini ont toujours soutenue et défendue les pouvoirs en place et plus particulièrement l'autorité de la dynastie de Médicis. Dans la villa des ombres dansent éclairés par la lueur des lampes à huile, car ce soir un événement important se prépare... En parcourant les sombres couloirs de la villa silencieuse. On peut à présent distingue clairement le bruit de la pluie qui s'écoula sur les vitraux de la demeure des Servantini. Dehors le temps a changé et le ciel calme et endormit de cette nuit d'hiver laissa place à un ciel orageux et en colère. En empruntant les escaliers de marbre menant à l'étage supérieur on distingue au bout du couloir un très faible lueur qui se dégage de la chambre des parents... A travers la porte entrouverte on peut apercevoir une femme allonger sur son lit... elle transpire... et sa respiration et rapide... elle semble souffrir... cette souffrance semble lui venir de son ventre rond...Allonger prêt de sa femme Helena di Servantini, son époux Giovanni di Servantiti, se tient a genou prêt du lit et sert fortement la main ce son épouse contre son coeur en lui caressant le visage, comme pour apparaissait et compatir à sa douleur. Laquelle se fait de plus en plus violente... Bientôt les cris de douleurs d'Helena fond tressaillirent sa petite fille Maria qui se tient sagement assise sur le sol, contre le mur la tête caler entre ses genoux, les bras entourant ses derniers. La pauvre enfant n'avait jamais vu sa mère dans un état pareil... c'est alors qu'entra Clarisse l'ainé de la famille, avec douceur elle s'abaissa vers sa petite sœur.

- Maria, tu veux bien attendre dans le couloir s'il te plait dit-il d'une voix douce 

L'enfant se leva et quitta sans rien dire la chambre de sa mère laissa le soin à Clarisse et Julia sa cousine de s'occuper de la venue de son petit frère. Il arriva finalement après à peine moins de 2heures de longue attente. Clarisse l'attendait patiemment et recueillit le petit bébé dans ses bras et l'enveloppa dans un drap de soie blanc avant de le donner délicatement à sa mère. Les deux époux Helena et Giovanni se regardèrent d'un air complice et tendre. 

-Giovanni il est magnifique...fit-elle en versant quelques larmes comment allons nous l'appeler ? Demanda t-elle 

- Ezio, comme son grand-père fit-il regardant l'enfant avec amour 

- Oui...Ezio... ça lui va parfaitement finit-elle 

Clarisse laissa l'enfant dans les bras de sa mère, après quoi Héléna lui adressa un regard amical. Le jeune fille comprit qu'elle souhaitait se reposer de son accouchement, elle s'avança donc et prit l'enfant dans ses bras et le ramena dans sa chambre, puis passa le reste de la nuit a veiller sur son petit frère. Pendant ce temps Antonio restait assis dans l'obscurité, assis sur un banc dans le couloir sombre au côté de Maria pour la rassurer. Cette dernière se posait beaucoup de questions sur l'état de sa mère, mais elle fut réconforté par les paroles pleines d'amour et d'attention de son grand-frère. Antonio avait 20 ans c'est-à-dire à peine 1 an de moins que sa grande sœur qui n'hésitait pas à la taquiner la-dessus affirmant qu'il lui devait le respect. C'est donc en cette sombre soirée d'hivers du 1 Décembre 1453 que naquit Ezio di Servantini connut bien plus tard sous le nom de Noctis Lucis... 

« Le château dans la montagne, Naissance d'un mutant... » 

"Lorsque je vis mon fils s'éloigner au côté d'Antonio, je ne pu m'empêcher de ressentir un petit pincement au cœur... c'était la première fois que mon jeune fils s'éloigner de la villa... je compris alors que mon fils n'était plus un enfant et qu'il commençait petit a petit à devenir un homme... cette seule perspective me rassura et me consola. Je savais également qu'il serait plus en sécurité là-bas avec mon ami Giuseppe, car ici bien que rien ne laisse présager, les fleurs du mal qui avait été semer allait se mettre a germer et déverser leurs odeurs de mort et de corruption sur l'Italie... Je ne voulais pas que mon fils soit mêlé a cela et encore moi ma famille...Néanmoins je ne pouvais expédier ce qui me son chers aux quartes coin du pays, celle aurait été mal vu et aurait éveillé les soupçons... j'étais donc tiraillé en sachant que ma famille allait courir un grave danger... Mais je ne pouvais faire autrement... Un grand poids reposait sur mes épaules... Je ne devais pas faillir à ma tâche... non mon épée ne devait pas trembler... et mon cœur ne devait pas encore saigner... du moins pas encore..."

« Estratto delle Cronaca di Giovanni Servantini di Firenze, terzo capitolo sesto articolo, » 


Le jeune homme grandit élevé par ses parents qui s'occupèrent en grand parti de son éducation, mais arriver à l'âge de l'adolescence ses parents voulurent qu'il aie faire un petit séjour chez son oncle Giuseppe di Spada, pour qu'il lui enseigne l'art de l'escrime enfin qu'il devient un véritable homme. Cela pouvait paraître étrange, mais à cette époque le maniement des fines lames étaient très répondues parmi les nobles familles Florentine . Certaines adhéré à cette apprentissage par pure tradition, simplement pour se distinguer du peuple, néanmoins la famille Servantini se cacha derrière cet idéal, car étend très proche des Médicis il lui était déjà arrivé en de rare occasion de tirer l'épée et croisé le fer avec les rivales et les opposants de cette noble est ancienne dynastie. Si Giovanni voulait que son fils puise manier les armes, c'est qu'il avait ses raisons, car le jour de sa mort ce serait à son fils de prendre la relève... de cette relève il n'en parle pas, car elle cachait un terrible secret... 

Par une belle matinée de printemps le jeune Ezio quitta la villa de ses parents. Monté sur son magnifique destrier qu'il avait baptisé falcone delle oscurità en raison de sa couleur noire et de son extrême rapidité. Ce cheval était un cadeau fait par son père pour ses 16 ans. Pour Ezio comme pour tous ses enfants Giovanni ne lésiner pas sur les moyens et leur offraient toujours le meilleur. Cette sublime monture fit le voyage avec lui, au côté de principessa delle nevi une belle jument grise recouverte de petites tâches blanchâtres. Cette Jument était montée part Antonio le grand-frère d'Ezio qui avait décidé de l'accompagner. Tout deux étaient escortés par un groupe de guardie del nobile. Ses hommes aux armures argenté, était engagé par les grandes villes italiens pour veiller sur les hommes influant ainsi que sur les familles riches. Ils avaient l'habitude d'escorter les nobles dans tout l'italien. Ses hommes de mains étaient composés principalement de citoyen aguerrit aux combats qui lorsqu'il ne combattait pas pour le roi, se chargeait de protéger les nobles, cela moyennant finance, leur permettait de faire vivre leurs familles par temps de paix.

- Alors, petit frère tu es prêt ?  demanda Antonio 

- Et comment j'ai hâte de rencontrer oncle Giuseppe 

- Ah ta place je ne serais pas si impatient dit-il sombrement attirant l'attention de Ezio 

- Quel en est la raison ? Questionna t-il

- La raison ? s'étonna t-il,mon pauvre Ezio si tu savais, père ne ta surement pas dit qu'on le surnomme Giuseppe el sanguinario, il avait la fâcheuse habitude de décapiter ses victimes après les avoir crever les yeux et arracher les tripes ! Dit-il avec intonation 

- Vraiment... ? demanda Ezio légèrement écœuré 

- N'écoute pas les bobards de ton frère, Ezio Ton oncle et un homme juste, il a certain un certain sens de l'humour..., mais dans le fond il n'est pas méchant affirma Giovanni qui avait assisté à la conversation des deux frères. 

Le jeune Erzio ne savait pu qui croire et fut rassuré lorsque son frère s'avança avec son destrier et lui frotta fortement la tête de sa main gauche. 

- Allez petit frère arrêter de paniquer je plaisantais, dit-il amusait, bien sergente Anthoni ora andiamo dit-il avec force au plus gradé des gardes.


Ainsi donc Ezio et Antonio escortaient par un groupe de gardes des nobles avancèrent au galop dans les rues de Florence et bientôt ils quittèrent la ville en direction du nord. Après plusieurs heures de voyage ils arrivèrent dans les hautes campagnes de l'Italie. Au loin dans la montagne on pouvait distinguer un château de couleur sombre, il s'agissait de la demeure de son oncle. Cet endroit bien caché dans les montagnes étaient aussi connues sous le nom de i castelli della provincia montagnosa. En raison de son implantation. Cette citadelle était très ancienne est fut l'un des premiers châteaux fort du moyen-âge à être érigé dans cette région. Il avait été abandonné par ses occupant après la prise de cette région par les peuples de l'est. Ce n'était que depuis le début du 15 siècles que le baron Intoni del Scuderia décida de léguer cette place fort à son ami d'enfance Giuseppe di Spada. Celui-ci avait donc prit la liberté d'aménager les lieux à sa convenance et de faire de ce château fort, un château résidentiel. Néanmoins, Giuseppe qui appréciait le charisme dégager par ce vieux tas de pierre ne toucha pas à sa surface extérieur, mais n'aménagea que son intérieur, pour son confort personnel. Les cavaliers venus de Florence empruntèrent les étroits passages montagneux qui menait directement à la forteresse, le relief était très peu propice au déplacement des cavaliers et ils furent obligé d'avancer prudemment un derrière l'autre avant de descendre de leur monture tellement la pente et le chemin était abrupte. Cette route avait été volontairement laisse ainsi par Giuseppe pour éviter de recevoir des visites inopportunes. Seul lui connaissant d'autres chemins plus praticable. Arriver au sommet de la montagne Ezio jeta un regard en arrière... son regard se perdit alors dans le vide immense et de sa position il pouvait apercevoir de nombres villages et d'autres massif montagneux. Les cavaliers arrivèrent alors au château et furent accueillit par Giuseppe qui était en train de s'entraîner à l'épée avec ses serviteurs. Quand il fit ses neveux arriva il sauta de joie et bondit a leur rencontre.

- Antonio !!! mio amico cria t-il en serrant dans ses bras Antonio qui eut l'espace d'un instant le souffle coupé, mon cœur déborde de joie en te voyant, allons dit moi comment vont t'es parents demanda t-il rapidement 

- Fort bien, grâce a dieu ils se portent à merveille, mais toi comment te porte tu ? Questiona t-il a son tour

- Oh oh, ce n'est pas demain la veille que la faucheuse aura ma peau, croit moi, oh oh mais qui vois-je là dit-il en tournant son regard vers Ezio qu'il voyait pour la toute première fois  n'est-ce pas le jeune Ezio ?, finit-il en s'approcha du jeune homme Bienvenue dans la famille amico, 

- Je suis moi aussi heureux de faire te connaissant oncle Giuseppe dit-il en s'approchant de son oncle pour le saluer.

Giuseppe se tourna alors vers les autres cavaliers et versa au sergent sa solde, puis après lui avoir indiqué ou lui et ses hommes pouvaient se rassasié il retourna vers ses neveux. 

- Allez allez mes enfants ne faites pas les timides, vous êtes ici chez vous alors ne vous gênez pas ! Dit-il en les accompagnant vers la salle de réception.

Derrière eux les serviteurs du vieil homme s'occupèrent de conduire les montures à l'écurie. Peu de temps après les gardes des nobles reprirent le chemin de Florence pour recevoir le reste de leur solde. Durant plusieurs semaines Giuseppe enseigna à Ezio l'art de l'épée. Le jeune homme apprenait vite, comme ont pouvait si attendre d'un Servantini il était douté et attentif et très appliquer dans son travail. Pendant se temps Antonio restait tranquillement assis au bord de sa fenêtre et profiter de l'air frais de la montagne. Elle était pour lui une source d'inspiration, pour ses poèmes.

"La vie et faites de découverte, toute plus surprenante les une que les autres, j'ai appris, à lire, a écrire, à compter, a pensé par moi-même et à me battre tout cela à travers, la science, l'art, la culture, je pensais alors qu'il ne tenait qu'aux hommes de prendre le parti de chacun des arts de la vie. Mon frère a choisit la culture en qualité de poète, mes sœurs l'art en leur qualité de peinture mais, moi... qui pensais être comme eux... je me trompais... je me trompais aussi quand je pensais que les hommes sont tous égaux, cela malgré leurs races, leurs titres, leurs rangs dans la société, leur façon de pensée, leur religion... ma vie jusque la n'était qu'un rêve paisible, une illusion... une fable dont j'étais un acteur... une histoire d'on j'aurais volontiers écrit la suite... mais voilà la vie me choisit moi Ezio Servantini pour être différent des autres... une malédiction...voilà ce que je reçus... à qui la faute ? Je n'en avais pas la moindre idée... tout ce que je demandais c'était de vivre heureux avec ce que j'aime... jusqu'à ce que la mort vienne me prendre... c'est étrange et ironique comme en une nuit tout peut basculer dans l'ombre... en cette sombre nuit d'hiver je découvris qu'il existe deux catégories de personne. Les Hommes... et les autres... en cette soirée cruelle moi Ezio Servantini je basculais dans les ténèbres ... ma vie ne serait dès lors plus jamais la même... "

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze »


Dans le calme d'une nuit d'hiver le jeune Ezio s'aventura dans la montagne seul afin d'y trouver un peu de tranquillité. Mais voilà, il se rendit compte trop tard qu'il s'était aventurée trop loin du château. Comme si tout n'allais pas assez mal pour lui, le grondement d'un orage se fit soudainement entendre. Il fuit suivi d'une violente averse et d'éclair qui foudroyait la terre sans s'arrêter. Ezio courut alors et trouva refuge sous un trou creusé dans la montagne. Assis là il regratta amèrement d'être sorti sans son grand-frère Antonio. Dehors la pluie redoubla de violence et ne sembla pas s'arrêter rendant nerveux le jeune homme qui commençait à avoir de plus en plus froid. Ne pouvant plus attendre il sortit sous le déluge de pluie et de tonnerre et tenta de retrouver son chemin, mais voilà en haute altitude la foudre était dangereuse... un éclaire s'abattit alors a quelques mètres de Ezio et le stoppa net dans sa course, l'éclair fracassa le sol et des projectiles explosèrent dans touts les sens. Ezio fut projeté contre un rocher et les grava de pierre incandescente chargé de particules électriques le frappèrent de plein fouet et pénétrèrent dans sa peau. Les cris de douleur du jeune homme se perdirent dans le fracasse du tonnerre, masquant ainsi sa douleur. Le jeune adolescent tomba alors a terre les vêtements complètement brûler et déchirer par le souffle de l'explosion. Mais héla il y avait plus grave sa peau était brûlée sur presque toute sa surface, rendant sa douleur encore plus insupportable. Le jeune Ezio avait l'impression d'être immolé sur un bûché, ou le feu le dévorer comme un parasite. Il tomba succombant à ses blessures enfin c'es ce qu'il crut. Car le lendemain il se réveilla au sein d'une caverne et ce qu'il vit alors le marqua à vie, une forte lumière d'une intensité telle qu'il n'en avait jamais vue et telle qu'il n'en existait nulle part sur la terre l'aveugla en quelques secondes, avant que ... pour des raisons inconnues il arriva à rester les yeux ouverts. Son corps tremblait à la vue de cette chose, il s'approcha pas à pas et entendait le bruit du vent, puis petit à petit le bruit se changea en un écho et l'écho en un murmure à peine audible. L’entité ici présente était en train de sonder son esprit parcourant ses souvenirs ainsi que le monde dans lequel il vivait. Il lui fallut quelques minutes pour apprendre cette langue étrangère tellement basique comparée à la sienne. Quand il se fut approché suffisamment il ressenti cette entité mourante.

- Je suis moi , prend mon pouvoir … dit-il simplement

Un long silence s'installa le jeune homme resta abasourdit , il ne comprenait rien tout cela le dépassait ... il remit alors toute sa vie , et tout ce qu'on lui avait appris en question. Cela provoqua un flot de questions qui le perturba au plus au point.

- Je t’offre un pouvoir comme tu n’en a jamais vu … de plus tu semble dans un état fort déplorable je peux te soigner … si tu me laisse faire … dit-il d’une voix faible,

Le jeune homme n’avait pas le choix et accepta, un puissant vent de couleur diverses, mêlant le violet, le d’orée et le rouge frappèrent le jeune homme qui semblait les absorbaient. Le choc fut violet et il tomba dans un profond sommeil.

Au petit matin, ses yeux s'ouvrirent péniblement et il reprit connaissance peu à peu, il se redressa tordu de douleurs et constata avec surprise que tout avait disparu, il ne restait rien de cette « chose ». Il se demanda d'ailleur s'il n'avait pas fait un horrible cauchemar. Il repensa à la foudre et sans le savoir le courant électrique qui était passé dans son corps avait pleinement réveillé son gêne mutant. Après quoi ses cellules mortes s'étaient automatiquement régénérées. Tout semblait alors pour le mieux pourtant... Il rentra chez son oncle et quelques mois plus tard les deux frères rentrèrent à Florence après avoir dit au revoir à leur oncle

« Meurtre à la Chapelle Saint Marie di Verno. »

"Cette époque, l'aube d'une air nouvelle sous l'influence de grands esprits l'art, la culture, la science rayonne, mais dans l'ombre loin des richesses et des lumières ce cache une autre réalité corruption, trahison, meurtre, secret... des secret si dangereux que je suis contrains de les cachés même à ma propre famille... famille, justice, honneur, loyauté, tel sont les valeurs qui guide mon épée, cette histoire et écrite en lettre de sang et c'est dans les ténèbres que je frappe..."

«Estratto delle Cronaca di Giovanni Servantini di Firenze,segreto capitolo unico articolo, »


Pendant ce temps à Florence, Giovanni fut appelé par Lorenzo de Médicis dans son palais pour une affaire des plus urgentes. Le puissant monarque de la dynastie de Médicis avait eu vent d'un complot qui se tramait contre lui. Il chargea alors le père d'Ezio d'enquêter sur cette affaire. Faisait marché son réseau de contact et grâce à plusieurs semaines d'espionnage, l'assassin appris qu'un noble dont les intentions vit à vit du pouvoir en place n'était pas très net devait quitter Florence dans la soirée pour se rendre a Milan. Hors d'ici quelques jours le duc Marco di Sforza allait être bénit dans la chapelle de Saint Marie di Verno. Sentant venir le coup de poignard dans le dos il se hâte et dans la soirée parcourue les nombres toits de la cité et se rendit directement à la sortit de la ville. Là tapis dans l'ombre il attendit... après minuit un groupe d'individus armées arriva... l'assassin se laissa tombé face a des individus. Ils étaient quartes... et sans perdre de temps attaquèrent Giovanni qui leur barré le passage. Voyant qu'il n'avait pas affaire à un simple bandit l'un d'eux prit la fuite. Giovanni ne put le suivre et du en finir rapidement ses adversaires avant de partir à sa poursuite... mais voilà il était déjà trop tard... il revint vers ses adversaires et les acheva tous sauf un qu'il prit comme otage et l'amena devant Lorenzo de Médicis.

Celui-ci le fit torture et réussi à obtenir de lui des informations précieuses... comme le pensais Giovanni le duc de milan était en danger, Lorenzo l'envoya donc immédiatement sur place pour surveiller cette affaire. Le lendemain le duc Marco di Sforza arriva dans l'église avec ses gardes du corps et s'agenouilla devant à son tour et baisse la main du duc... puis ne la relâcha pas... il sortit doucement de sa veste une dague... Voyant celà Giovanni quitta la foule et se précipita vers le duc, mais c'était trop tard l'homme enfonça sa dague dans le ventre de duc qui s'écoula a terre en ce vidant de son sang. A ce moment la foule paniqua et d'autres hommes en armures apparurent attaquant les gardes du corps du duc en agonit. Giovanni tira alors son épée et se lança dans un combat sanglant. Les mécréants furent tous vaincu et rendirent l'âme sauf un qui se releva et malheureusement pour l'assassin il fut aussitôt renvoyé au royaume des morts, par Lucius l'un des gardes du duc qui prit de colère l'acheva.

- Non !!! il ne fallait pas le tuer... il aurait pu parler... dit-il exaspérer par le peu d'intelligence que possédait cet homme

Dans la journée il rentra a Florence et apporta la nouvelle a Lorenzo de Médicis qui s'indigna et fut profondément toucher par cette mort, car les deux hommes était très proche l'un de l'autre. En rentrant chez lui Giovanni eut la belle surprise de revoir ses deux enfants qui était revenu de chez leur oncle. Ezio avait changé est était devenu un homme il avait a présente 20 ans (1473). Il faut dire que ses 4 ans passaient chez son oncle s'était bien passait... si on exclut cette accident... depuis lors Ezio savait que sa vie ne serait plus la même.

« Complot, Emprisonnement, Nouveau visage.... »

"Mon père, le bon père de famille, simple, chaleureux, doux et compatissant... un assassins... au départ cette révélation, m'avais choqué et je m'étais presque mis à détester mon père... ma mère pleurait... mes frères et sœurs étaient en deuil... pour cela je lui en voulais terriblement... mais quand je découvris sa cachette, et que je me suis mis à lire ses écrits et ses mémoires je tombe des nues. Et je me maudis d'avoir pensé tant de mal d'un homme aussi courageux et loyal que mon père, un homme non corrompt par ce monde. Je crois que jamais non jamais je n'ai porté autant d'estime pour l'homme que je découvris ce soir-là... comme j'étais heureux... je me promis alors de sauver mon père... j'endossais alors à mon tour le rôle de l'assassin, je pris son costume bien décider a vengé l'outrage faite à ma famille... mes ennemis vont trembler... soyez en sûr... avant la prochaine lune toute cette histoire appartiendra au passé..." 

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze » 


Les retrouvailles des jeunes Servantini avec leur famille furent chaleureuses et donnèrent lieu et un grand banquet. Mais bientôt Giovanni fut obligé de repartit pour mener ses transactions commercial comme il les appeler. Mais en réalité sa présence avait été requise au prêt de son employeur Lorenzo de Médicis. Le souverain de la puissante dynastie des Médicis décida de se séparer de ses collaborateurs les plus douteux auquel il ne faisait pas confiance et qui par le passé c'était montré assez ...peu loyal. Giovanni assassinat alors un à un tous ses opposants dans la discrétion la plus total. Cette série de mort soudain avait éveillé le doute et les craintes d'un nommé Servano di lago un proche de Lorenzo qui figurait également sur la liste noire de l'assassin. Présentant le danger il fit courir le bruit qu'il partirait de Florence le soir même. Comme il s'y attendait l'assassin fut au rendez-vous. Un duel s'engagea entre quelques gardes du corps de Servano qui fut bientôt plus d'un 20ène est entourèrent Giovanni de leurs longue Hallebarde. Ecoeuré par la lâcheté du complot il fut obligé de déposer les armes et fut emprisonné dans la prison de la cité. Il le savait Lorenzo ne pourrais pas le faire libérée, car cela serait très mauvais pour sa réputation et risquerais de compromettre son pouvoir. Mais étonnant celui-ci joue de son influence pour faire retarder la condamnation de l'assassin grâce à des pots de vin dispensé par l'un de ses espions, ainsi personne ne se douterai de rien. Évidemment la famille Servantini fut mis au courant de l'affaire et en fut profondément choqué et blessé, ils pensèrent que cela n'avait été qu'une erreur et que cela se règlerais bientôt. Ezio néanmoins se rendit à la prison où était retenue captif son père et dans l'obscurité de la nuit, approcha des barrons de sa cellule.

- Père, père vous êtes là ?  Demanda t-il d'une petite voix 

- Ezio mon fils c'est bien toi ? Demanda t-il en sortant de sa torpeur, en se rendant compte après s'être approché des barreaux qu'il s'agissait bien de son petit garçon. Si tu savais comme je suis heureux de te voir, mais dit-moi comme... comme vont t-il ? Demanda t-il tristement en faisait référence à sa famille 

- Je ne vous cache pas qu'à la maison c'est le chaos... personne n'y comprend plus rien...

- Je vois c'était prévisible... tout est de ma faute...si je n'avais pas été aussi imprudent rien de tout cela ne serait arrivé... dit-il en assis contre le mur, au-dessus du quel se trouvait les barres de sa cellule.

- Comment vous voulez dire que vous avez vraiment tenté de tuer cet homme ?! S'étonna t-il 

- Ezio mon fils, sache que j'ai toujours voulu votre bonheur, mais la vie n'est pas toute rose, bien au contraire, la réalité et sombre et très dur...complot, mensonge...trahison... c'est pour vous protéger de cela que j'ai pris sur mes épaules le poids de cette réalité... 

- Je vois... dit-il d'un air pensif 

- Ezio, va dans la salle de réception, prêt de la chemin se trouve un mécanisme qui donne accès à une pièce secrète... il te suffit de maintenir enfoncer les deux fleurs de lotus pour accéder au passage, là tu comprendras de quoi je parle... 

Ezio quitta alors son père en attendant les sentinelles arrivaient et se rendit chez lui pour découvrir cette pièce secrète. Derrière la chemin un passage s'ouvrit donnant accès à une armurerie où était entreposée le costume de mon père, ainsi que ses écrits. Quand il les lue... il resta sans voix et fut remplit d'admiration pour son père. Il prit alors le rôle de l'assassin et se rendit chez Lorenzo de Médicis.


( image )

- Bonsoir Sir... dit-il caché dans les ténèbres 

- Qui est là !Demanda Lorenzo apeurait 

- N'ayant crainte Sir, ce n'est que votre serviteur, dit-il en sortant de l'ombre avant de s'incliner devant le monarque 

- Giovanni !!! dit-il surpris

- Non, mon nom est Ezio Servantini, je suis le fils de Giovanni Servantini votre serviteur... 

- Eh bien en voilà une surprise... dit-il en ne sachant trop quoi pensé 

- Je suis là pour venger mon père et comme lui je mets mon épée a votre service, j'aimerais que vous me parliez des affaires de mon père, puis une fois que vous me les aurez révélé je profiterais de l'effet de surprise pour châtié les traîtres dit-il avec beaucoup de conviction. 

Ravit par de telles paroles Lorenzo raconta tout depuis le début, et expliqua dans le moindre détails tout ce qu'il savait du complot qui se tramait contre lui. 

- Je vois vous pensait donc que parce que vous n'avez pas accordé aux Pazzi, les charges qui auraient dû leur revenir, et que vous avez empêché Francesco Salviati de devenir archevêque de Florence que ses deux familles cherche a vous assassiné.

- En effet, mais ses familles n'ont pas le bras assez long pour venir jusqu'à moi. Le pape cardinal Raffaele Sansoni Riario va donner un messe d'ici six mois, ou moi et mon frère Julien devront être présent... en sachant qu'il est le petit neuve de Sixte IV je m'attends au pire... 

- Sixte IV ? Demanda t-il 

- Oui, il ne m'a jamais porté dans son cœur, même s'il ne m'a jamais opposé ouvertement à moi. Mais tu sais quand il s'agit d'éliminer un ennemi commun les pires scélérat, s'unisse sous la même bannière, un temps seulement... 

- Je vois...vous voulait donc que j'assure votre protection... 

- Oui, et si possible démasquer les malfrats avant qu'ils ne frappent. Dit-il sombrement.

Ezio prit alors congé et conseilla à Lorenzo de ne divulguer son identité, et de ne rien dire a personnes sur leur entretien privé. Lorenzo le rassura en lui affirmant que c'était bien son intention, car avec ce qui se passait en se moment il ne pouvait faire confiance a personne. Durant tout ce temps le jeune homme tenta de résoudre cette affaire, mais sans résultat Il n'avait pas les talents de son père et la date butoir arriva rapidement.

« Les traîtres démasqués... »

"Après que mon père ait rejoint la prison, je me suis rendu au domicile de Lorenzo de Médicis pour le porter mon soutien lui montrant ainsi que ma famille le soutenait toujours. Les mois qui ont suivi je me suis efforcé de mettre à jour ce complot, mais sans résultat... je me demandais bien ce que mon père aurait fait à ma place... Le jour tant redouté étant proche il ne restait plus qu'une chose à faire... m'assurer que mon seigneur Lorenzo puise rentrée de l'église en vie..." 

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze »
 

Le jour tant redouté arriva Le dimanche 26 avril 1478, le jeune cardinal Raffaele Sansoni Riario présida la messe à Santa Maria del Fiore en présence du Lorenzo et de Julien de Médicis. Ezio qui avait demandé à Lorenzo de lui laissait dirigé une partie de sa garde personnel avait bien étudié les lieux depuis plus d'un mois. Avant le début de la messe il posta des hommes a toutes les entrées et demanda a cinq d'entre de bien vouloir le suivre. Il leur commanda de se cachait dans sacristie. Ezio escalada alors les murs de l'église pour avoir une vue d'ensemble sur la salle. Il se tenait caché dans l'ombre juste derrière une statue de pierre. Bientôt de nombreux citoyens assistèrent à la messe et Lorenzo et Julien de Medici arrivèrent et s'inclinèrent devant Raffaele Sansoni qui débuta la messe. Ezio était situé juste derrière le cardinal et épier d'un regard sombre l'assistance. Pendant toute la messe aucun suspect ne se fit repérer. Soudainement à la fin de l'office Ezio distingua trois armes s'avancèrent rapidement vers les deux Médicis a genou, il bondit alors de sa cachette et toujours masquer derrière la statue de pierre tendit sa main vers les hommes, mais l'homme d'eux prit pour cible Julien et lui planta son couteau dans la naque. Conscients qu'il n'avait plus rien à faire Ezio décocha une flèche qui jaillit d'un mécanisme situé sous sont avant-bras. En plein dans le mille l'homme qui s'apprêtait a frappé Lorenzo reçu le carneau en plein dans la gorge. Ezio cria alors

- Sire par ici vite !!!  Cria t-il sans retenue

Lorenzo accourant sans plus tarder vers Ezio qui se trouvait devant l'entrée de la sacristie. Alors, voyant que leur plan tournait mal une 10ème d'autres conjurés se levèrent et allèrent portait main forte a leur acolyte qui s'était acharné sur le corps de Julien pour s'assurer qu'il était bien mort.

- Par ici Siredit-il en montra du doigt le passage dans la sacristie Garde ! Garde ! Mon seigneur est attaqué ! Cria t-il aux gardes caché dans la cheminée qui se ruèrent vers Ezio pour venir lui prêter main forte. 

ils mirent en déroutent les mécréants, alors Ezio grimpa sur le toit et accourue rapidement les toits des villas de la ville pour rejoindre Lorenzo qui avait détalé à toute vitesse. Derrière lui les traîtres avait été arrêté par les forces de l'ordre qui était placé a toutes les sortis de l'église. Bientôt Ezio retrouva la trace de Lorenzo et descendis des toits pour venir l'escortait jusqu'à son palais. De retour au Palazzo Vecchio Lorenzo accablait par la mort de son frère prit immédiatement les dispositions nécessaires il informa ses proches et envoya tout un détachement d'homme armée se saisir de Francesco Pazzi qui avait tué son frère et Francesco Salviati ainsi que tous ses partisans. Jacopo Pazzi, le chef de la famille Pazzi tenta de rallier à sa cause le peuple de Florence, mais en vain, car les citoyens de la cité étaient fidèles aux Médicis. Cette révélation faite au peuple de Florence les firent se révolter, ainsi donc les derniers conspirateur tous sans exception fut interrogé torturer avant d'être pendu aux fenêtres du Palazzo Vecchio.

« Descente dans les ténèbres... »

"Depuis cet accident si je puis le qualifier ainsi, je n'étais plus le même... pour le bien de ma famille j'essayais de conservais mon calme naturel et les autres qualités qui faisaient de moi ce que je suis enfin ce que j'étais... je ne sais plus ou j'en suis... naïf et crédule je pensais que cette chose qui n'habitait n'allait jamais refaire surface... je me mentais à moi, mais pire encore je dus pour la première fois mentir à ma famille. J'étais mal très mal dans ma peau et j'essayais de ne plus y pensais, de balayais toute cette histoire pour reprendre une vie normal ...mais quand le destin s'acharne sur vous, même avec la meilleure volonté du monde vous êtes contraint de subir la fatalité sans rien dire ... j'étais loin d'imaginer que ce monstre exploiteraient mes faiblesses, ma haine et ma colère pour refaire surface encore et encore ..." 

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze » 


Lorenzo remercia Ezio et sa famille, maintenant qu'il avait les preuves nécessaires il pouvait faire libérer Giovanni. Mais les scélérats qui avait tenté de tué Lorenzo agir plus vite que lui après avoir appris l'échec cuisant de leur plan. Les principaux instigateurs avait été arrêté et tué, mais ils en restaient encore qui dans l'ombre continuer à ourdir des plans machiavéliques, dans le but de déstabiliser une Italie unifier, et de prendre le pouvoir par la force. Ils se rendirent dans la cellule de Giovanni et le tuèrent sans retenue. Quand les soldats du Lorenzo arrivèrent ils portèrent la tragique nouvelle au monarque. Giovani n'était plus de ce monde. Attristait i se rendit en personne auprès de la famille des Servantini. Le coeur lourd il frappa à la porte. Ezio fut le premier sur place et ouvrit la porte.

Sire !!! S’étonna t-il  mais que faites vous ici ?, Oh non ne me dite pas que... dit-il en voyant les yeux aux bord des larmes du souverain de Florence qui ne lui cache pas plus longtemps la vérité.

- Ton père a... été... tué... ils ont été prévoyant....je suis...désoler Ezio je n'aie rien pu faire. Dit t-il en s'excusant 

Les yeux plein de larme et de colère Ezio fonça vers la cave, en chemin il croisa sa mère qui ne comprenant pas sa réaction. Lorenzo après avoir été invité pas Helena à s'installer expliqua toute l'histoire à la famille... Des cries, des pleures, et la tristesse envahit alors la demeure de la famille Servantini. Il était déjà tard et le jeune Ezio ne perdit pas une seconde et fonça directement à la prison ou il trouva son père, auprès de lui des médecins étaient entrain de rendre son départ moins douloureux. Quand Ezio entra il partir pour le laisser seul avec son père. 

- Mon fils...d..it moi... qu..e... Lorenzo... est en vie.. dit-il a l'agonit en caressant le visage de son fils

- Oui, père... dit-il en pleurant...

- Bien, mon fils...j'ai toujours...su que tu ferais honneur a notre... famille... sache que je suis fier de toi... dit-il en crachant subitement du sang.

- Père ! Arrêtez ne vous forcer pas ! Commanda t-il

- C'est trop tard mon, fils... je vais...rejoindre...l'autre...monde..., adieu mon petit Ezio... finit-il

Son bras lâcha le visage de son fils, et il rendit l'âme...ainsi c'est en cette fin d'année 1478 que mourut Giovanni Servantini un homme remarquablement sage, don les actions et le sacrifice ne seront jamais oubliés...Ezio sentit son corps entier se tordre de douleur... son gêne mutant s'activa et le transforma en se montre redoutable... la rage au ventre il fonça dans la prison, sur son passage ses griffes déchirèrent les barreaux des cellules vides. Comme une bête il se mouvait alors sur quartes pattes faisons claquer sa queue sur le bloc de pierre de la ville endormit. Sans perdre de temps il se rendit dans la villa des Pazzi. A l'entrée des gardes avaient été placés pour que cette famille ne puise pas fuirent la cité, car l'autorité local était en train de mener l'enquête sur le meurtre de Julien di Médicis. Sans pitié le jeune Ezio força le passage ne laissant derrière lui que cadavre et désolation. Il déchira la porte et entra et mascara tous les habitants de cette maison, femme, enfant... Il arriva finalement dans la partie la plus haute de la maison dans la plus grande salle. Sans le savoir, c'est dans cette salle que les derniers traîtres avaient trouvé refuge se sentant pleinement à l'abri du danger. Le monstre entra tous succombèrent sous les coups du mutant. Sa gueule et ses croc déchirèrent la chaire aussi facilement que ses griffes acéré pénétraient les os, le massacre fut tellement horrible que la pièce fut inondée d'un bain de sang... le sol en était remplit et le sang des traître coula le long des fenêtres... Ezio après avoir retrouvé un état stable rentra alors chez lui et se morfondit dans son lit en pleurant.

« Vengeance... »

[color=cyan]"La vie et une sorte d'échiquier ou les


Dernière édition par Noctis le Jeu 24 Jan - 20:39, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Lun 17 Déc - 20:15

Dans la soirée qui précéda Guiseppe se rendit au domicile des Servantini... Il entra calmement dans la chambre de son neveu qui était encore en état de choc. Il le consola et l'invita à le rejoindre prêt de la cheminée. 

- Tu sais Ezio, la vie et faites... de joie... de triste... et il y a des moments comme ça dans la vie d'un homme il faut savoir prendre sur soi. Il arrive aussi parfois que la vie se montre aussi cruellement injuste... que le destin... ce montre ironique...

- Tu sais Ezio j'ai passé toute ma vie et travail dur pour arriver là où gens suit... et tout ça pourquoi ?pour rien, non c'est ironique vois-tu, j'ai servi et aimé des gens qui en réalité, rendait ma vie entre plus difficile qu'elle ne l'ait... et le pire vois-tu c'est que ces gens son les membres de ma propre famille... dit-il sombrement 

- Que veux-tu dire.... parle là ... ?  Demanda t-il 

- Désoler Ezio croit bien que j'aurais voulu éviter dans arriver là... Soudainement le vieil homme sortit son épée et planta dans le vente du jeune homme. 
Du sang sortit de la bouche de Ezio qui tomba a terre... son regard se troubla peu à peu... 

- Guiseppe...pourquoi... demanda t-il en sombrant dans les ténèbres

- Pourquoi ?! Ah elle est bien bonne cela, parce que vous n'avez cessé de me pourrir la vie voilà pourquoi toi et ton père vous avez assassiné mes meilleurs contacts, des gens qui me devaient de l'argent, des gens qui m'ont permis de m'enrichir de construire ma vie, sans eux aujourd'hui je ne suis plus rien !!! Tu comprends !!! Cria t-il Non...tu...ne peux pas comprendre... finit t-il avant de sortit de la chambre de Ezio

Ezio se releva péniblement une fois que sa blessure se fut cicatrise, grâce à son pouvoir de mutant. Comme il sent rendit compte plus tard sa vie s'était arrêté a c'est 25 ans et son corps ne vieillissait plus... il était devenu une sorte d'être immortel... Quand il descendit dans la salle a mangé un spectacle digne de ses pires cauchemar se dessina sous ses yeux... sa famille avait été tuée... son frère s'était défendu comme il le pouvait, mais en vain... cette fois Ezio était mort... il n'avait plus aucun force, même pas la force de pleurer sa famille... il s'écroula alors sur le sol et pris ses mains entre ses genoux et sanglota. Lorenzo qui apprit la nouvelle rassembla l'armée de Florence et fit le siège du château du vieil homme qui n'en croyait pas ses yeux. Comment et pourquoi le seigneur de Florence décidait t-il de l'attaquait ?.

Le siège durant six mois et finalement les forces de Florence entèrent dans la forteresse. Ezio entre temps avait rejoint les forces de Lorenzo et grippa rapidement dans le donjon ou devait se trouvait son oncle. Mais malheureusement l'homme n'y était pas... le lâche avait fuit la château par un passage secret... Après le siège Lorenzo di Médicis fit une messe importante et organisa personnellement les obsèques de la famille Servantini. Ils furent tous entré dans le cimetière des Médicis. Ezio remercia son ami pour cette disposition... Pendant la cérémonie sa soeur Maria ne cessa de pleurer... et resta accrocher à la veste de son frère. Ezio quant à lui ne versa qu'une larme... son visage froid sans expression prit le pas sur son ancienne personnalité. Après l'enterrement de sa famille il confia la garde de sa soeur et Lorenzo qui la prit sous son aile.


"Si certaines personnes peuvent échapper aux hommes, personne ne peut échapper à la mort...personne ne peut m'échapper, pas même toi Guiseppe di Spada, je vais te traquer comme un porc... Et jamais tu ne trouveras de répit... n'y dans la vie n'y dans la mort... ou que tu ailles je serais là...pour toi il n'y a plus d'échappatoire possible..."

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze »


Ezio partit alors à la poursuite de son Oncle qu'il pourchassa sans reprit pendant 20 longues années, il fit le tour de l'Europe et du monde, impressionnait par les contacts que pouvais avoir le vieil homme, il mascara alors sans pitié tous ceux qui s'opposait a lui pour protéger Guiseppe qui réussissait toujours a prendre la fuite. Mais bientôt tous ses bons amis finirent à la trappe et il se réfugia dans son ancienne demeure son château. Il ignorait qu'elle homme pouvait le poursuivre avec autant d'acharnement et surtout il ne voyait pas qu'il il avait blessé à ce point pour le traquer pendant 20 ans. Finalement arriva le moment décisif. Ezio entra dans le donjon de son oncle et le trouva assis contre le mur... 

- Toi ! Mais comment ...??? Tu es mort ... je t'ai vu de mes propres yeux ...!!! Cria t-il 

- Désoler, mais le seigneur a jugé bon de me faire revenir du royaume des morts... je suis Ezio Servantini... et je suis venu te châtier... Dit-il sombrement sans s'énerver. 

Le jeune homme avait accumulé tellement de colère de haine de tristesse, qu'il avait maintenant l'habitude... c'est à ce moment de sa vie qu'il changea véritablement de caractère, finit de jouer les gentils... Il se transforma en Drake, et s'avança vers son oncle qui n'avait pas d'échappatoire. Prit de panique sortit son épée et tata par une passa habille de transpercer la cuirasse d'écaille d'Ezio , mais en vain, son épée se brisa et le Drake lui donna un violent coup de griffe qui expédia le vieil homme a plusieurs mètres sur le sol.

- Allez va y tue moi ! Je le mérite va y !!!  Cria t-il prit par la folie

- Désoler... même si tu es le pire des traître et des chacals de la terre je ne me souillerais pas avec le sang de ma propre famille...de plus une mort rapide serait inapproprié aux gens de ton espèce...

Ezio tendis ses bras et plaça ses paumes vers son oncle, et d'un coup une sorte de feu incandescent d'une couleur bleue jaillit hors de sa main et frappèrent le vieil homme. Cette flamme bleuté s'éteignirent rapidement, mais quelques choses se produisit. Guiseppe se gratta et se tordit de douleur, quelques choses semblaient le rongé de l'extérieur. C'était comme si des centaines de rats venaient lui ronger la peau. On aurait pu aussi dire qu'une lèpre violenta l'avait frappé est c'était soudainement accéléré. En réalité les cellules de son organisme se désintégraient et se détruisant entre eux. Ezio laissa l'homme là l'agonit qui fut bientôt entièrement dévoré. Il ne restait plus rien de lui pas même ses vêtements. Ezio rentra chez lui et s'occupa de sa sœur jusqu'à ce qu'elle vienne a mourir, et ainsi rejoindre sa famille au cimetière de Médicis. Depuis ce jour Ezio changea de nom et se fit connaître divers noms et notamment de nos jours sous le nom de Noctis. Il quitta l'Italie et voyagea dans le monde cherchant une raison de vivre, un but à atteindre... pendant toutes ses années de vagabondages il ne cessa de se familiariser avec sa mutation et diverses arts.

« Mort, et renaissance, un cycle continue »

"Ma vie prit fin lorsque la vie quitta ma famille ... Ezio était mort avec eux... un nouvel individu vit alors le jour, Noctis... c'est le nom que je me choisis... Car maintenant que ma vie n'avait plus aucun sens j'allais son est le travers le monde. Ma malédiction je l'avais envisagé l'espace d'un instant comme un don, un pouvoir qui m'a permis de me venger, de venger ma famille ! Ma la vengeance n'engendre jamais rien de bon..., car maintenant je suis contrains de vivre a jamais dans ce monde cruelle... j'aurais tout donné pour finir mes jours aux côtés des personnes que j'aime le plus au monde... ma solide devint ma seul ami, et le temps passa... encore et encore... je laisse mon entité prend fort et après avoir rejoind la montagne je trouve un lieux sûr pour hiberner pendant 1 siècle après quoi je me réveilla je décidai de refaire ma vie..." 

« Estratto delle Cronaca di Ezio Servantini di Firenze »


II ) Le Grand siècle, vive la culture !

"Je connut bien des époques, après la mort de ma famille et après avoir voyageait en Europe je m'installa en France ou les rois se succédèrent les uns après les autres. J'apportais mon soutien a Marie de Médicis comme ma famille l'aurait fait s'il elle était encore de se monde. Après quoi je soutenue du mieux que je pouvais les rois de France et les pouvoirs en place. Je fus néanmoins obliger de changé d'identité et de nom pour ne pas qu'on retrouve a plusieurs reprise mon nom dans les archives, car j'étais devenue très proche des monarques. Pourquoi ? Je le devinai par la suite, très peu de leur proche était loyal et fidèle, il appréciait ma compagnie de part ma culture et surtout parce qu'il pouvait tout me confier... A cette période appeler plus tard le grand siècle, j'ai le privilège de côtoyait de très grand nom, Racine, La Fontaine, Molière et j'en passe. Je commençais alors a retrouver un peu de mon humanité et de mon ancienne vie, ou j'étais Ezio un nom qui me tenait a cœur et que je garda longtemps. La chose qui me parut le plus étrange était les habitudes et les comportements et gouts vestimentaires de mes contemporains. Des perruques gênantes, des collants et des chaussures d'un ridicule absolue, mais je n'avais pas le choix je devais m'adapter. Je refis ma vie en pensait que tout allait allez pour le mieux, mais la encore les complots et les trahisons refirent surface... bientôt dès que le siècle des lumières fut passé la révolution française eut lieux et moi j'assista a cette scène de désolation... ce n'était pas mon époque n'y mon combat je n'avais pas en m'en mêle... Même si je combattis dans les armées des rois de France je restai cette fois neutre...", comme précédamment je pris prêt d'un siècle de repos avant de revenir dans le monde réel. 

« Extrait des Chroniques personnelle du Marquis de Versailles livre I» 

"Après la révolution je servis sous les ordres de Napoléon Bonaparte et lui apporte mon soutien dans ses campagnes militaires, après temps de guerre et de combat je décidais de me retirer, car au final qu'est- ce que j'avais gagné ? Rien, même en donnant mon soutien à ses monarques je me sentais toujours différent des humains, j'assistai et de nombreux massacres et dégouter par temps de haine je pris ma retraire et trouva la mort sur le champ de bataille, je me réveillai plus tard et quitta tout ce que je possédais, et partit vivre dans un coin tranquille à la campagne. Hors mit les grandes périodes d'hibernation, j'avais prit le soin de me mettre en état de stase lorsque j'en éprouvais le besoin durant plusieurs 10éne d'anné."

« Extrait des Chroniques personnelle du Marquis de Versailles livre II» 


III ) 20ème Siècle, répit de courte durée...

« Renoué avec le bonheur,la lumière...Jade, et soif d'amour...»

"Durant la fin du 19ème siècle début du 20ème, je m'installais dans un petit village français du nom de Clerminion situé prêt de la frontière allemand. Je fis alors la connaissance de la famille Androy qui peu a peu me considéra comme un fils, je fus même invité à reste loger chez eux. Il était tellement gentil et attentionnée que j'en oubliais tout ce que j'avais vécu auparavant. Ezio était de retour en la personne de Jack Livani. (Oui je conservai toujours un petit coté italien) Je vécus de nombreuses années avec cette famille fort sympathique et très chaleureuse comme tout le reste du village. Je commençais a croire que plus les gens étaient pauvres plus il était humain et cultivé un savoir vivre hors du commun. Moi un étranger venu de nulle part j'avais été accueillit et traité comme n'importe quel villageois. Ses années me firent un bien fou et j'en oubliais presque que j'étais un mutant. Devenu simple bucheron, pêcheur, paysan, je n'aurais jamais imaginé ressentir un tel bien être en m'accommodant de ses basses besogne. J'ai même trouvé l'amour, oui enfin ça n'est pas comme si c'était quelques choses de nouveau, car j'ai eu mot lot de femme a mes pieds, que se soit les filles des riches familles Italien, que les courtisanes de la cour du roi, mais cette fois c'était différent... Jade... il n'avait rien, pas robe de balle, par de vêtement couteux, par de carrosse, pas de serviteurs, et pourtant elle avait tout... tout ce don elle avait besoin pour être heureuse, une famille attentionné, des amis fidèles et proche et moi... Je me rendis alors compte de la futilité des biens matériels et de la richesse d'un homme, car au final la vrai beauté c'est celle qui vient du cœur... Oui Jade portait des aillons de paysans, mais son sourire et sa beauté naturelle, sa douceur valait bien plus que tous les richesses du monde. Moi qui avait cru tout voir, tout savoir en faîtes... je ne savais rien... avec cette nouvelle vie qui s'offrait à moi je découvris la vie sous un autre jour..." 

« Extrait des Chroniques de Jack Livani »


Ce matin dans le petit village de Clerminion Jack se leva après le champ du coq et descendit péniblement les escaliers. La famille Androy était réuni au complet et commençais à déjeuner le père Jackson alimenter la cheminée pendant que Anne sa femme servait le petit-déjeuner à Charles le petit frère de Jade qui quand elle était en train de pendre le linge à l'extérieur de la maison. Jack était très amoureux de cette dernière qui ne manquait pas de lui rendre cet amour. Elle avait tout pour plaire, de beau cheveux brun, une silhouette qui ne laissait personne indifférent, et un visage d'ange. En fin de matinée les deux amoureux passèrent un long moment assis dans l'herbe au bord d'une rivière. 

Mais cependant comme les allé est venue des flots guidés par la lune, la marré sanglante était de retour... La 1ère mondial avait commencé...évidemment vivant dans un petit village reculer de tout et installé a coté de la frontière allemande, les habitants de Clerminion n'avez pas été informé des récents évènements... et ils furent les premières a souffrir. Quand ils apprirent la situation actuelle il était déjà trop tard, un camion militaire blindé de soldat allemand débarqua sur la place principale du village ou les Androy et d'autres familles vaquer à leur occupation. Le camion s'arrêta et un officier allemand descendit du convoie et commença à prononcer un discours qu'il avait apprit par cœur.

- Mrsieur mé Dame, mé demoiselle dit-il en français avec un accent allemand très prononcé a partir d'aujourd'hui votre village est sous la juridiction du Reich ! Finit-il d'un air autoritaire 

- Et en quel honneur ? Demanda Jack d'un air amuser 

- C'est la guerre Mr il a été décidé que votre village servirait de poste avancer pour les armées allemandes, 

- Bien sûr, et vous pensez que nous allons héberger les ennemis de notre nation ? Vous êtes un comique Mr ?

- Heinrich Klaus, Sergent du 1er bataillon de la 52ème d'infanterie allemande, et il n'y a rien de drôle la-dessus Mr ? 

- Jack, Jack Livani 

-Voyais vous Mr Livani, il serait dommage qu'il arrive malheur ce petit village, si vous ne coopérez pas je me verrais dans l'obligation de sévir... 

- Allez voir ailleurs si j'y suis, ici ont et libre, hors de question de servir de chair a canon ! 

- Ah Mr Livani... vous me décevez beaucoup vous savez...mais je vais me montrer extrêmement généreux je vais vous laisser une chance, soit vous coopérer et votre village sera épargné soit vous refusez de coopérer et votre village sera...exterminer... Je vous laisse en discuté avec vos amis, Mr Livani... j'espère qu'ils seront plus raisonnables que vous Finit t-il en remontant dans son camion. Je serais de retour à l'aube alors ne trainer pas finit-il en lâchant un sourire narquois

«Renoué avec la mort..., Les ténèbres...Humain, et soif de pouvoir.... »

"Le bonheur n'est pas éternel, la vie n'est qu'une succession de joie, et de tristesse, de bonheur de déception. L'homme n'a jamais cessé de faire la guerre, il ne retire aucune leçon des erreurs passés. L'homme et un animal... qui cherche à accaparer le plus de pouvoir possible au détriment d'autrui. Pour ça ils sont prêts a volé, et comploté, a triché, a mentir... est même a tué... chacun ne se souci que de lui-même... Je pensais avoir atteint le paradis... mais en réalité je venais de mettre un pied en enfer..." 

« Extrait des Chroniques de Jack Livani » 


Les familles du village tenure alors une réunion et chacun s'exprima. 

- C'est triste a dire, mais le plus sage serait de ne pas s'attirer d'ennui avec les Allemands commença le premier 

- Oui je suis parfaitement d'accord, et puis avec un peu de chance ils ne resteront pas longtemps, conclut un autre

- Il est inutile de mettre nos vies en danger, nous devons faire comme l' ordonné l'officier allemand fit un autre

Tout était d'accord pour aller dans le sens se l'officier Allemand, mais derrière ses paroles on pouvait sentir la peur, et le doute. Personne ne faisait ça de bon coeur. Voyant que sa famille ne prenait pas la parole Jack révolté prit la parole. 

- Vous avez perdu l'esprit non n'allons pas nous soumettre au premier venu !, ou est passé votre sens du devoir ? Vous allez héberger comme ça sans rien dire un ennemi du pays ?! Cria t-il offusquer 

- Jack ne t'énerve personne ici ne fait ça de guetter de coeur, nous faisons ça dans l'intérêt commun, non n'avons pas envie d'être massacré pour la patrie. Fit l'un des anciens du village 

- Si vous n'avez aucun honneur ça vous regard, mais moi je ne me soumettrais pas !!! cria-t-il avant de courir vers la maison de sa famille.

Écurer Jack se rendit dans sa chambre, des larmes coulèrent alors le long de ses joues. Quelques instants plus tard Jade le rejoignit et s'installa calmement prêt de lui, et lui caressa pour le consoler. 

- Toi aussi tu es de leur avis ? Demanda t-il sèchement 

- Jack, là n'est pas le problème, tu ne peu pas leur reprocher de veuillez à la sécurité du village dit-elle calmement 

- Mais ils vont vous réduire en esclavage !!! Ou est passé votre dignité ? Demanda t-il avant de quitter la chambre en furie 

« -Désoler Jack, nous ne sommes pas tous aussi fort que toi » pensa t-elle avait regret admiratif devant la détermination de son amoureux 

Offusquer il sortit de la chambre et alla se morfondre sous un arbre a l'abri des regards. Les Allemands revirent le matin suivant et s'installèrent comme s'ils étaient chez eux. Comme des brutes ils traitèrent les villageois comme des chiens. Les obligeants à répondre au moindre de leur caprice. Alors que Marco le vieux pêcheur passa dans sur la place principale les bras charger par une caisse pleine de poissons. Il s'avança dans se rendre compte devant un groupe de soldats allemand, l'un deux avança légèrement son pied et fit trébuché le vieil homme.

- Hey papy fait attention ou tu mets les pieds ! Dit-il en se moquant. 

Lui et ses camarades rirent, Jack devant ce spectacle inacceptable s'avança vers le groupe d'allemand pour les corriger, mais à peine avait t-il prit le pas vers le soldat allemand qu'il fut arrêté par Jade qui le pria de ne rien faire. Voyant cela l'un soldat allemand s'adressa à Jack 

- Hey le bouseux un problème ? Demanda t-il d'un air désinvolte 

Suivant les conseils de Jack il se détourna violemment d'elle et alla calmer ses nerf sur un tronc d'arbre qu'il avait déjà commençer à tailler. D'autres situations similaires se produire tous les jours. Jusqu'à ce que ce qui devait arriver arriva. Une personne âge du village fut maltraité a coup de pied de l'estomac sa petite fille âge de 8 ans accrue vers son grand-père pour l'aider a se relever. 

- Dégage de la fillette ! Cria un soldat allemand en lui donna un violent coup de crosse 

La petite fille se mit a pleurer pendant que le grand-père essayer de se relever dans la boue. Le frère de cette fille âgé de 14 ans se rua sur l'un des soldats allemands et le traita de tout le nom, avant de le frapper au visage. L'un d'eux sortit son arme et pour calmer le jeune garçon fit feu. Les habitants du village ayant assisté à la scène portèrent secours au jeune homme, mais il était déjà trop tard. Une foule innombrable se rua alors sur les soldats allemands qui furent débordé. Ils tirèrent dans le tas pour calmer et les villageois, après plusieurs morts les villageois en panique se dispersèrent et rentrèrent chez eux, laissant derrière une 10ène de mort, et quelques soldats allemand sévèrement blesser. L'un était même mort, écraser par la foule. Par chance Jack n'était pas dans le coin et lorsqu'il rentra le soir dans la petite maison de sa famille il constata qu'il manquait quelqu'un. Charle n'était pas la ce soir... la famille réunit autour de la table éclairée par la seule lueur des bougies pleurait en silence le pauvre enfant décider... 

- Que c'est il passait ? demanda t-il en essayant de ce caché ce qu'il savait déjà 

Personne ne répondit et Jack comprit ce qu'il s'était passé, sa première réaction fut de couvrit vers la chambre de Jade ou celle-ci était entrain de pleurer son petit frère. Il passa la nuit à ses cotés pour la consoler et au petit matin il fut le premier a ce lever, après qu'il fut sortit dans le brouillard épais il aperçut le convoi des Allemands qui venait d'arriver. Il avança les nerf a vif un couteau à la main. Dans ses yeux la douleur et la haine se voyait clairement, par une force peu commun il réussi a contrôler sa mutation et cette entité qui ne demander qu'à sortir pour massacré ses soldats. Il avait déjà un plan en tête et c'est ce qui freina ses ardeurs. L'un des soldats allemand qui l'avait repérer lui commanda de ne plus avancer en le menaçant avec son arme. 

Il posa son bras qui muta à l'intérieur lui conférant une force surhumain, il prit le soldat à la gorge et l'exposa contre le sol. Plus loin l'officier allemand s'entretenait avec ses soldats et demandé des explications sur ce qui était survenu la veuille. Jack s'avança pour parler à l'officier allemand , mais avant qu'il ne puise l'atteindre ses soldats l'arrêtèrent. Il se tourna alors et s'adressa au mutant. 

- Mr Livani que me vaut l'honneur de votre visite  dit-il d'un air naturel 

- Sale pourriture ! Vous avez tué un enfant ! Cria t-il 

- Allons du calme Mr Livani c'était une regrettable erreur dit-il d'un ton tout aussi naturel 

- Regrettable ! ? Fumier ! cira t-il avant de pose sa main sur le fusil que tenait le soldat allemand qui le tenait en joue 

Il le prit et du coup net est précis lui enfonça dans les coté avant de lui donner un violent coup de coude dans la nuque. Mais à peine avait t-il fait sa qu'un 10ène de soldat allemand entourèrent Jack et tenait leur baïonnette a quelque centimètre de son corps. Au tour de lui les villageois étaient sortis et regardaient par la porte ce qui se passait sur la place du village. Ne voulant pas passé pour un monstre l'officier qu'il voulait faire exécuter Jack retenue ses hommes. Il proposa donc à Jack.

- Mr Livani vous êtes un homme d'honneur... je vous propose donc la chose suivante, que dirai vous d'un duel d'homme a homme, entre vous aie moi ? Si vous gagnez nous quitterons le village si nous gagnerons vous quitterai le village et n'y reviendrais jamais. Dit-il d'un air sournois 

- Jack non !!! C'est un piège !!! cria jade qui était sorti avec sa famille pour voir ce qui se passait 

Jack s'avança vers l'officier surveiller de prêt par les soldats de l'armée du Reich. Il s'arrêta la main de Mr Heinrich Klaus. 

- Avec plaisir Mr Klaus  dit-il en souriant 

- Très bien je vous attends cet après-midi a 16h00 tapante en dehors de la ville, j'aimerais éviter que vos amis vous vois vous couvrir de ridicule dit-il sournoisement 

Mr Klaus et Jack avait tous les deux quelques choses en tête, ils étaient persuadés de tromper l'autre. Malgré les recommandations de Jade et de sa famille Jack se rendit au lieu de rendez-vous pour savoir qui de lui ou de Heinrich sortirait vainqueur du duel. Comme il pouvait s'y attendre l'homme était au rendez-vous, après qu'il lui est adresser un sourire sadique des coups de fusils retentirent sortis de nulle part, et le corps de Jack fut bientôt cribler de balles de fusils. Il tomba à terre, vaincu. Naïvement l'officier allemand s'avança prêt du corps. Celui-ci se releva doucement et lui sourit. 

Ou sa pique dit-il amusait en faisant craquer sa nuque. 

- Tuez le qu'es ce que vous attendez tué le tué le !!! dit-il en courant vers la forêt apeurée. 

Jack amusait libéra la bête qui était en lui et massacra tous les soldats avant de rattraper l'officier allemand. Celui-ci prit de panique trébucha sur une branche d'arbre patina dans la boue tellement sa panique était grande. Le Drake, s'approcha de lui et planta ses griffes dans sa chair et s'amusa avec lui en le torturant avant de le laisser pourrir dans la forêt à moitié mort. Il était toujours vivant mais, ne pouvais plus bouger, ses jambes et ses bras étaient inexistantes. Peu à peu il se vida de son sang avant d'être plus tard dévorer les mites et les insectes qui ne se privèrent pas de grimper le long de son corps. A la fin ce fut les loups qui vinrent finir le repas. Le pire c'est qu'à ce moment-là il était toujours vivant. Une mort sinistre, douloureuse et cruelle pour une personne tout aussi machiavélique. Revenu à la maison taché de sang le jeune Jack rentra en héro dans les mois qui virent fut appelé aux services militaires. Il accepta et alors qu'il arriva dans le camp d'entraînement des français, en route pour contrée l'offensive allemande, une lettre lui parvint de son petit village de Clerminion, elle était écrites par John qui avait échappé aux représailles allemande. Après que Jack soit parti l'état major Allemand avait demandé de nouvelle de leur avant- poste situé a Clerminion. N'ayant pas reçu de réponse ils envoyèrent un détachement de soldat pour enquêter. Quand ils trouvèrent les corps de leur homme, ils prirent le village d'assaut et tué tous ses occupants. Jack qui déjà engager sur le front ne pouvais pas faire demi-tour et dans une rage sanglante prit par au combat et décapiter ses adversaires sans pitié n'y remord. Grâce à cette fougue les français gagnèrent de nombreuses batailles, mais Jack ne pouvait pas être partout en même temps. Et dès qu'il en nu l'occasion il retourna dans son village pour constaté de lui-même l'horrible vérité. Les petites maisons de bois étaient calcinées brûler par un feu qui avait ravagé le village. Jack entèrent sa famille et ses amis, puis il resta dans sa maison laissant le temps passé et les allemands gagné la 1ère guerre mondiale. Son chagrin fut énorme aucun mot ne pouvais exprimer ce qu'il ressentait alors. Comme part le passé il avait fait la triste expérience de la réalité, sur le genre humain. 

IV ) Époque Contemporains ...

« Nouveau départ nouvelle illusion ?»

Après le massacre des hommes et des femmes que je considérais comme ma famille j'arrêtaisde me bercer d'illusions durant tous ses siècles j'avais bon espoir que les humains deviennent plus sage, et qu'ils puissent tirer avantage de leurs erreurs passé. Mais rien à faire... comme à l'époque de le Renaissance je me sentis trahit... jamais non jamais je ne me pris d'affection n'y d'amour pour quelqu'un. Moi qui avait été éduqué par des nobles j'étais équerré du monde dans lequel je vivais ou les nations cherchaient à dominer les autres. Je pris par à la 2ene guerre mondial pour calmer mes nerfs et assouvira et étancher ma soif de sang. Je ne soutenue plus aucun gouvernement n'y aucune nation, personne, je ne me soucier plus que de moi rien que de moi. Je restais de nouveau seul durant des années assis la dans l'ombre des ruines du château de mon traître d'oncle. Dans mon antre je criais et tentait d'oublier et de me calmer. Vers l'an 2000 je me risqua a rejoindre la civilisation, mais cette fois plus question d'être gentil de me trouver une famille pour passer du bon temps et passé ma vie dans une illusion. Je pris au final le nom civil de Andrew Willson pour me fondre dans le ce nouveau continent qui devint le mieux. L'Amérique. Comme beaucoup de ce de mon espèce je décida de m'octroyer un pseudonyme un nom tiré du latin qui exprimer parfaitement mon caractère... Noctis... 

« Chronique de Noctis »


Avatar : Noctis
Personnage Marvel ? : [ Non ]
Double/Triple C[/color]ompte?[color=deepskyblue] : [ Non ]
Si oui, Qui ? :
Pseudo : Noctis
Votre Age : 23 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : Sur google ^^

Spoiler:
 


Dernière édition par Noctis le Mer 19 Déc - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Mer 19 Déc - 5:41

Bonjour et bienvenue. Il manque un détail pour lancer la modération, merci de le rajouter.
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Sam 22 Déc - 4:27

Bien, tout d'abord, je te souhaite la rebienvenue sur le forum, Noctis. Ensuite, à fiche maouss, modération maouss, puissè-je faire honneur à notre maître à tous, Sébastian Von Orchent, et son esprit perçant et son guide de la modération en Europe de l'est.

Da, ça va saigner !

Donc, je vais y aller par morceaux et commencer par les pouvoirs. Puisque tu m'as dis que tu as modifié ta fiche, alors cela vaudra une remodération, même s'il sera tenu compte du fait que c'était ton personnage sur l'ancien forum.

CARTE
D'IDENTITE




    NOM : OK

    PRENOM : OK

    ALIAS ET SURNOM : Une petite explication sur l'origine du surnom ? et sur pourquoi il l'a choisi ?

    AGE : Attention, s'il est né le 1er mai 1453, alors il a 559 ans et pas 556. Change la date ou l'âge, mais reste cohérent du coup.

    DATE DE NAISSANCE : idem que précédemment.

    METIER : OK

    NATIONALITE : OK

    GENRE : OK

    CLAN : Quel position occupe-t-il ? Membre du cercle intérieur ? Attention, s'il me semble que tu étais tour noire, si je ne dis pas de bêtises, c'est SVO qui a repris ce poste. Donc tu peux voir avec lui pour vous arranger sur comment cela s'est fait ou choisir un autre poste et considérer que tu as toujours été cet autre poste pour plus de simplicité. A toi de voir. EDIT - Ah non en fait c'était Roi Noire, au temps pour moi. Bon, je te ferai un petit topo de ce qui a changé au HC pendant ton absence alors ^^.




Pouvoirs :


  • Description :

    Alors, attention, pas mal de choes ont changées depuis l'ancienne version du forum, et même avec les anciennes règles, il y a quand même pas mal de points à redire. Je t'invite d'ailleurs grandement à aller lire le topic du guide des entités : http://xmenrpg.superforum.fr/t245-guide-les-entites afin de mieux saisir ce qu'on entend par entité et les possibilité offertes.

    Je fais un petit résumé sur les entités. Une entité, d'une manière générale, et indépendamment des anciennes règles ou pas, c'est une force non mutante (ou du moins qui ne l'est plus) de type "force" (force cosmique, principe de l'univers, incarnation de machin, "dieu", conscience supérieure, être extrêmement puissant, etc...). Dans tous les cas, peu importe sa nature, il faut garder en tête que c'est une force supérieure qui va être liée à un individu, parce qu'elle l'aura choisi (Phénix par exemple) qu'il a une particularité qui le relie a cette entité (SVO et sa mutation qui donne sur la dimension du Léviathan), parce qu'il possède un héritage ancestral, une essence étrange, blablabla, bref, il y a plein de possibilité. Mais dans tous les cas, il faut bien garder que c'est une conscience qui va pouvoir agir sur le monde d'une manière plus ou moins directe et active à travers l'hôte qu'elle se sera choisi (en l'occurrence ici, toi). Mais que dans tous les cas, elle possède sa conscience propre, sa volonté propres, ses objectif à elle, etc... Ses buts pouvant entrer relativement souvent en conflit avec son hôte, celui-ci n'ayant pas forcément non plus accepté la présence de l'entité.

    1. Tu dis, premièrement, que l'entité de ton personnage est "un Drake". Ce qui me gène ici, c'est le mot "un". Est-ce que ça sous entend qu'il en existe plusieurs ? Que c'est une race existante ? Attention, les extra terrestres, Marvel ou non, n'existent pas sur le forum, et les entités étant normalement des êtres uniques, j'aimerais que tu m'éclaires sur ce point s'il te plaît. Si c'est précisé plus loin, alors au temps pour moi, mais je modère à mesure que je lis.

    2. La masse corporelles qui s'accroît de manière légère mais continue, c'est celle de qui ? Du Drake ou de Noctis ?

    3. Tu dis que sa transformation en Drake augmente ses capacités (force, vitesse... D'autres ?) et ses sens. J'aimerais tout d'abord que tu me dises exactement quelles sont les capacités augmentées (pas de et caetera) et dans quelle mesure celles-ci le sont s'il te plaît.

    4. Hm bon, je viens de lire que tu mettais, après ton spoiler >important< que ton pouvoir était une entité sans en être une, est-ce que tu peux me résumer cette histoire de matriarche en quelques lignes s'il te plaît, le temps que j'atteigne la bio ? Et là on en arrive à un point particulièrement problématique selon moi. Même sans savoir qui est exactement la Matriarche, ok, admettons pour le moment qu'elle ait transmis a Noctis tout le savoir et la mémoire de son peuple sans poser plus de questions pour l'instant. Quelque chose me gêne :

    Citation :
    Elle lui à également fait don d'une partie de sa connaissance , c'est cette dernière qui lui permet de se changer en "drake" . Evidemment pour éviter que son pouvoir ne le détruise ainsi que le monde dans lequel il vit elle lui à fait don du "shirono" une sorte de deuxième conscience qui l'aide à contrôler son pouvoir. Il peut parler quand il le souhaite avec le "shirono" qu'il considère comme une personne à part entière. On peut résumer cela part " deux conscience dans un seul corps " au départ c'était assez gênant pour lui mais avec le temps il a su s'y faire. Cette conscience rend extrêmement dangereux et laborieux le travail des télépathes ou autres mutants ou individus dotés de ce genre de pouvoir ( contrôle mental , contrôle des esprits , ext ... ) en effet dès qu'il sent une quelconque intrusions il s'y oppose et plonge son essayant dans un interminable labyrinthe mental. Le "shirono" venant comme la matriarche d'un univers qui n'a rien de comparable avec le notre rien de ce que vous verrez n'aura de sens , et donc si on a aucun repaire c'est particulièrement perturbant.

    Il y a plusieurs points qui vont être délicats.

    5. Le passage "Elle lui à également fait don d'une partie de sa connaissance , c'est cette dernière qui lui permet de se changer en "drake" ." Ceci me pose problème dans le sens où :
    • 5.1 Cela sous-entend qu'avant cet évènement, Noctis n'avait donc pas de pouvoir ? Ce qui me fait poser la question sur un sujet qui n'est pour le moment pas encore défini : ton personnage est-il humain avec entité ou mutant avec entité ? (Sous réserve que l'on parle bien d'entité tel que je l'ai décrit plus haut).
    • 5.2Dans un cas comme dans l'autre, j'aimerais que tu m'explicites plus précisément ce que tu entends par la phrase en italique que j'ai citée. Explique moi comment une connaissance peut-elle conduire à l'apparition d'un pouvoir que Noctis ne possédait à priori pas avant ? Je veux dire, soit il est mutant, auquel cas ce pouvoir existait déjà en lui, et connaissance ou pas, le pouvoir ne peut pas se transmettre de cette manière. Soit il est humain, auquel cas si il doit se retrouver avec des pouvoirs, la seule possibilité dans ce cas c'est de devenir le porteur d'une entité. Auquel cas, une chose me gène, c'est le fait que ce soit la matriarche qui "donne" l'entité. Une entité n'est pas quelque chose qui se donne simplement, c'est un être conscient, une force, peu importe quoi, qui va choisir d'élire la personne qui sera son avatar. Alors, parfois, ces forces n'ont pas trop le choix. Je pense notamment à SVO dont la mutation a ouvert un portail vers la dimension-prison du Léviathan, mais même là, le Léviathan, s'il a été "forcé" de collaborer avec SVO, c'est lui qui a choisit de le faire. Pareil pour Phénix ou Cytorak, ces entités ont choisi leurs porteurs, et pas l'inverse.
    • 5.3 Si ce n'est aucun de ces deux cas, alors c'est malheureusement ce que j'appelle de la magie, et ça n'existe pas sur le forum.
    • 5.4 Ici aussi, tu dis "lui permet de se changer en Drake." Attention, si Le Drake est le nom de ton entité, alors ok, mais si c'est le nom d'un être provenant de la race des Drake, alors cela sous entend à mon sens qu'il existe le peuple des Drake, et auquel cas, ce peuple entre dans la catégorie des aliens.
    • 5.5 Quand tu dis "pour éviter que son pouvoir ne le détruise ainsi que le monde dans lequel il vit", tu fais bien référence au monde du forum ? (car j'ai vu que le shirono venait d'ailleurs) Et, de même, en quoi le Drake pourrait-il être capable de détruire le monde ? C'est une entité qui possède une force suffisante pour ? Quelle force (ici, force au sens puissance, pas force phyique, bien entendu).
    • 5.6 Le Shirono va poser problème. Notamment parce que c'est une conscience étrangère à ton corps, qui fait que le Shirono lui-même se rapproche, en ce sens et au sens défini par le guide des entités, lui-même comme une entité. Explique moi comment cette conscience réussit a vivre ailleurs que dans son corps ? Qui ou quoi est le Shirono ? Quelle est sa puissance, quelles sont ses capacités ? Et surtout, pourquoi fait-il ça ? Comment est-il contrôlable ? Etc...
    • 5.7 Le Shirono semble avoir des pouvoirs de télépathie, peux-tu les expliciter clairement et me donner un indice de sa puissance s'il te plaît ?
    • 5.8 Et là, c'est le drame. Je viens de voir que le Shirono, tout comme la matriarche, viennent d'un univers différent du nôtre. Cela risque de poser beaucoup de problème et de nécessiter énormément plus d'explications. Qui ou quoi est la matriarche, quelles sont ses capacités, est-ce que c'est, du coup, une alien, car a priori elle n'est pas humaine puisqu'elle faisait parti d'un monde qui n'a totalement rien a voir avec le notre. Ce monde, d'ailleurs, comment sont ils passés de là bas à chez nous ? C'est refaisable ? Comment est le monde de l'autre côté ?


    6. "Comme tous les drake", idem, il y a la notion d'alien ici.

    7. Attention, si ton pouvoir est juste la métamorphose en Drake, je me pose la question du pourquoi ? Je veux dire, c'est l'entité de Noctis qui lui permet de se transformer en Drake ? (Auquel cas l'entité ne fait pour le moment rien d'autre que lui accorder un pouvoir). Ou bien c'est l'entité qui se sert de lui comme d'avatar pour se manifester et agir à travers lui ? (Auquel cas, sous cette forme, C'EST l'entité).

    8. Bon, pour le moment, je passerai sur la description et les capacités du Drake, ce n'est pas le plus prioritaire.

    9. Bon, arrivé à ce stade, je ne veux pas te décourager, mais je pense qu'il y a un soucis d'incompatibilité majeure pour le moment. Je m'explique : Noctis tire ses pouvoirs d'une "connaissance" transmises par la Matriarche, qui lui permet de se transformer en entité : un drake, mais, pour éviter qu'il ne détruise le monde, elle lui transmet aussi une conscience : le Shirono, qui est un mélange entre le monde animal et humain (d'ailleurs, cette nature duale reste dans l'ensemble extrêmement vague). Ce qui m'embête, c'est le trio Noctis/Shirono/Drake. Pour le moment moi je comprends la présence de deux entités. Donc, je n'ai pas encore lu la bio, certes, mais c'est ici aussi délicat.

    10. Bon, pour le moment je vais m'arrêter là, mais je souligne encore une chose :

    Citation :
    Lien entre les Pouvoirs: Ses deux pouvoirs sont liés à son entité, la capacité de régénération étant caractéristique du drake.

    Alors que tu notes juste précédemment :

    Citation :
    Son deuxième pouvoir et purement passif, ( il ne dépend que de lui et n'a rien à voir avec son entité )

    Incohérence, donc.



    Bon je m'arrête là pour le moment, mais je pense que jusqu'ici, à moins d'une explication extrêmement performante dans la bio pour justifier tout ça (que je n'ai pas encore lue mais auquel cas je t'invite à me quoter les passages qui expliquent tout ça pour le moment ou à me la résumer très succintement si cela te permet de justifier tout ca) à moins d'une explication du feu de dieu, donc, il y a beaucoup de choses qu'il va falloir clarifier et mettre à plat pour s'assurer de la compatiilité entre tes attentes et ce que tu peux faire sur le forum. Je t'invite d'ailleurs grandement à aller relire les parties du règlements concernant le synopsis du forum, l'aide à la rédaction de la fiche pour la partie pouvoir ainsi que le guide des entités, voir même un exemple d'entité déjà réalisé par un joueur (Cain Marko ou Rachel Summers, le Léviathan ne suivant pas exactement les mêmes règles que le guide).

    Voilà, si tu as des questions ou besoin de clarifications, n'hésite pas à me demander, je suis là, même si je ne pourrais pas répondre avant dimanche après midi.


_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 27 Déc - 7:47

1 ) Non il est unique , il n'en existe pas d'autre

2 ) La masse corporelle de noctis à été décuplé suite à sa rencontre avec cette entité , mais depuis elle reste la même , c’est uniquement l’entité drake qui voit sa masse corporelle augmentés de manière légère avec le temps.

3 ) La force : sous la forme du drake noctis peut renverser un char blindé d(un simple revers de la main
Endurance / Résistance : « son corps est d'une résistance non négligeable. En hiver ou dans les zones froides et les étendues glaciales son corps peut résister à des températures de -30 °C. Dans les contrées plus chaude il n'a pas de mal à s'adapter au climat, car ses écailles peuvent supporter une température de + de 50°C. Ses écailles et sa masse musculaire lui permet de supporter une pression important (2G) lorsqu'il plonge sous l'eau. » . Les armes conventionnelles n’ont aucun effet sur lui , j’entend par la qu’une rafale balle , ou un obus ne lui fera rien. Son organisme possède une certaine intelligence je m'explique : s'il reçoit une rayon laser de type X la fois prochaine celui-ci aurait moins d'effet sur lui que la fois précédente , car son corps aura analyser et conçut une meilleur défense. C'est le même principe que pour les anti-corps.

Vitesse : sous la forme du drake , une fois lancer à pleine allure il peut atteindre une vitesse d’environ 110 km / h
3 sens plus développé :
Odora : il est capable de sentir la présence d’individu, sur plusieurs kilomètres , mutant ou non
Vue : Sa vision et bien meilleur que celle d’un humain classique, il peut se baladait en pleine nuit sans difficulté. De même en pleine journée sont regard peu voir en détail des formes moins importante que lui sur une vaste étendue.
Ouille : Il est capable d’entendre les craquements d’une branche sur plus d’un kilomètre à la ronde.


Ps : Pour le reste j'ai supprimé l'histoire avec la matriarche , et le shiroko ext ...
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 27 Déc - 21:08

Re ^^

Bon, pour la suppression du Shirono et de la Matriarche, ok, mais vérifie bien que tu aies bien supprimé toutes les références à ces éléments, il en reste.

Ensuite, je pense qu'on va changer d'angle d'attaque pour la modération : 1. l'entité 2. les pouvoirs. Ça sera plus simple. On va y aller morceau par morceau et progressivement. Ça peut paraître plus long ou plus énorme mais si ça peut te rassurer, la partie pouvoir est la plus sujette à discussion en général (qui plus est une entité).

Premièrement, ton personnage a beaucoup trop de pouvoirs. Il a une super force, des super sens, une super résistance, un blindage aux armes conventionnelles, une immunité télépathique, une immortalité (oui car pour 600 ans d'existence presque, je le considère comme pas seulement un dérivé de la régénération, mais comme un pouvoir à part entière. Regarde Logan, il a une des régénérations les plus poussées de Marvel et pourtant son corps parait 35/40 ans pour deux siècles de réel), une vitesse améliorée, etc, etc...

Donc, on va commencer par le commencement. Premièrement, j'aimerais s'il te paît que tu me rédiges une vrai psychologie pour ton entité, pas juste "c'est un mélange entre le monde animal et le monde humain" et on ne sait rien d'autre car il est totalement hors des concepts humains. C'est un peu léger je dois l'avouer. je veux que tu me dises ce qu'il est, comment il voit les humains, ce que tu entends par "mélange entre humain et animal", quelles sont ses traits de caractères principaux, sa manière d'agir, d'être, etc etc... Aussi, s'il s'intéresse aux affaires humaines, est ce qu'il s'intéresse aux conflits terrestres et donc aux oppositions humain / mutants, etc... Son rapport avec Noctis, pourquoi il l'a choisi lui, leur relation, etc... Les éléments que j'ai donné dans ce paragraphe ne sont pas exhaustifs.

Ensuite, après le paragraphe psychologie, j'aimerais qu'on retravaille un peu la description de l'entité. Alors, petite précision : la description de l'entité peut différer de la description de Noctis métamorphosé en Drake, ce n'est pas un soucis. Seulement les deux doivent se ressembler un minimum évidemment. S'il n'y a aucune différence entre Noctis sous forme de Drake et le Drake, précise le, autrement, précise bien les différences. Par exemple là je vois que le Drake fais 1m60 de queue, pour une longueur totale de 2m50, ce qui ne laisse que 90cm pour le corps + cou + tete. Est-ce que tu faisais référence à sa queue de drake ou a la taille de noctis métamorphosé ? C'est un peu confus, voilà pourquoi ^^. Attention, j'insiste, mais c'est important de bien séparer le physique de l'entité et celle de noctis transformé. Ensuite, Il faudrait que tu décrives la transformation s'il te plait : comment la métamorphose s'effectue ? C'est douloureux ? C'est long ? C'est violent ?

Je te conseille, à chaque fois, de continuer comme tu as fait : un paragraphe pour chaque sujet avec au début ce que ça raconte (genre : description physique de l'entité, mental, etc...) c'est très utile.

De plus, je t'invite à changer d'image pour le Drake si possible, car cette image est celle du Predator X, déjà utilisée par l'animation. Je pense que ça te serait profitable autant à toi qu'aux animateurs. Je sais que ce n'est pas super cool si tu t'es attaché à cette image, mais tu ne devrais pas avoir de mal à en trouver une de dragon ^^.

S'il te plaît, fais très attention aux fautes d'orthographe, de conjugaison et autres. Je sais que tout le monde n'est pas un cador de la langue française, mais même ainsi la lecture de tes corrections écorchent pas mal les yeux. N'hésite pas à copier coller ton texte sur bon patron ou word pour bénéficier du correcteur automatique.

Enfin, pour régler ce soucis de pouvoirs multiples, je t'invite une fois de plus à lire le guide des entités, et notamment la partie "Entité Bestiale" pour voir ce qu'on attend exactement. Et j'aimerais aussi que tu me précises en début de tes pouvoirs si Noctis est un humain ou un mutant, combien de ses pouvoirs sont mutants, combien sont entitéique et leur type (offensif, défensif, etc...) comem stipulé dans le guide. Merci Wink. Ici : http://xmenrpg.superforum.fr/t245-guide-les-entites

Enfin dernière chose, essaie de mettre les corrections que tu fais dans ta fiche dans une couleur différente du reste de la fiche pour m'aider moi à les repérer plus vite s'il te plaît. Même si tu me les copie colle dans un nouveau poste. Ne t'en fais pas tu pourras retirer la couleur à la fin de la modération Wink;

Voilà, n'hésite pas si tu as des questions.

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Lun 31 Déc - 10:45


Comme dit par mp j'ai fait les modifs pour la partie entité ( modif en violet ) par contre je sais pas si c'est très lisible en violet , si non dit le moi je changerais vite de couleur , pour le reste dit moi si c'est correct , et si cela te convient
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Mar 1 Jan - 19:54

Re ^^ !

Bon, oui le violet était illisible, alors je me suis permis de changer la couleur pour du rouge.


Sinon, pour commencer, essaie de bien prendre en compte toutes mes remarques quand j'en fais. Si au précédent poste je t'ai dis que tu devais faire attention à bien enlever toute référence à la Matriarche, c'est pas par hasard, c'est parce qu'il en restait.

Citation :
Cette conscience rend extrêmement dangereux et laborieux le travail des télépathes ou autres mutants ou individus dotés de ce genre de pouvoir (contrôle mental, contrôle des esprits, ext ...) en effet dès qu'il sent une quelconque intrusion il s'y oppose et plonge son essayant dans un interminable labyrinthe mental. Le drake venant comme la matriarche d'un univers qui n'a rien de comparable avec le notre rien de ce que vous verrez n'aura de sens, et donc si on n’a aucun repaire c'est particulièrement perturbant.

(outre le fait que dans le passage précité, il y ait encore le pouvoir de résistance mentale, mais j'y reviendrai plus tard. Pour le moment, il y a aussi un point qui me gêne, c'est le fait que le Drake soit mentalement totalement différent de ce que les Hommes connaissent. Comment Noctis peut-il seulement parler avec lui ou le comprendre si le Drake n'a absolument rien à voir avec tout ce qu'il connait ? De même, comment celui-ci peut-il s'intéresser aux autres personnes ou aux affaires terrestres du coup ?)

Pour le premier pouvoir, précise plutôt "pouvoir d'entité" plutôt que "pouvoir non mutant, ça sera plus clair ^^.

Pour la description physique de Noctis sous forme de Drake, intitule plutôt le paragraphe "description physique de la transformation" plutot que "description physique de l'entité" puisque non seulement ce n'est pas l'entité, mais l'entité qui se manifeste a travers noctis, mais aussi parce que tu as un second paragraphe qui s'appelle "description physique de l'entité", ce qui peut porter à confusion. Autrement, quand on parle de pression sous l'eau, on ne parle pas de G (c'est pour l'accélération ça), précise plutot la profondeur maximale à laquelle il pourrait aller.

Pour la description physique de l'entité réelle, il manque 3 lignes pleine pour moi (puisque c'est une entité, elle compte comme devant remplir sa propre description, c'est pour ça ^^). Précise si elle fait la même taille que noctis transformé, l'envergure de ses ailes, si elle possède des trucs en plus par rapport à Noctis, etc... Elle est douée de parole ? De quel niveau d'intelligence ? Aussi, que personnifie l'entité ? C'est un genre de dieu ? Elle est née d'où ou vient d'où ? Pareil, l'image du Predator X, je te confirme que vu que c'est un personnage Marvel et qui a déjà été utilisé par l'animation, tu ne peux pas t'en servir Wink .

Pourla psychologie de ton entité, j'avoue que je suis un peu dubitatif sur un point là.

Citation :
ou bien de monter de grosse arnaque surtout dans le domaine financier.

Qu'est-ce qu'une entité détachée des Hommes et n'ayant absolument pas le même schéma de pensée viendrait s'emmerder à monter une arnaque financière ? Ça sous entend qu'il faudrait qu'elle comprenne tout les mécanismes de la finance pour pouvoir y évoluer. Hors si elle est totalement étrangère à la compréhension humaine, pourquoi elle comprendrait les hommes ? Et explique moi, quel intérêt trouve-t-elle a soudoyer ou a monter une arnaque financière ? Quel rapport avec ses buts propres ? Pareil, si elle prend la parole pour s'exprimer avec charisme, ça veut dire qu'elle comprend un minimum les relations humaines, donc ici aussi ça ne colle pas vraiment.

D'une manière générale, ça ne m'explique pas pourquoi l'entité est là ? Pourquoi elle a choisit Noctis ? Pourquoi elle ne prend pas le contrôle définitif de son corps ? Quelsbuts propres à elle poursuit-elle ? Elle avait bien des buts avant de trouver noctis non ?

Citation :
Donc, on va commencer par le commencement. Premièrement, j'aimerais s'il te paît que tu me rédiges une vrai psychologie pour ton entité, pas juste "c'est un mélange entre le monde animal et le monde humain" et on ne sait rien d'autre car il est totalement hors des concepts humains. C'est un peu léger je dois l'avouer. je veux que tu me dises ce qu'il est, comment il voit les humains, ce que tu entends par "mélange entre humain et animal", quelles sont ses traits de caractères principaux, sa manière d'agir, d'être, etc etc... Aussi, s'il s'intéresse aux affaires humaines, est ce qu'il s'intéresse aux conflits terrestres et donc aux oppositions humain / mutants, etc... Son rapport avec Noctis, pourquoi il l'a choisi lui, leur relation, etc... Les éléments que j'ai donné dans ce paragraphe ne sont pas exhaustifs.

J'aimerais que tu développes plus ce qui est souligné s'il te plait. Car bon, tuer sans vergogne, ok, mais c'est un peu moyen. Si elle cherche richesse et pouvoir, c'est un peu pour s'attirer l'envie des autres non ? Donc elle a besoin de ce regard a travers les autres non ? Donc est ce qu'elle se moque vraiment totalement des gens ? Et, bon, je ne sais pas si le Drake personnifie quelque chose, s'il est intelligent ou non, mais juste la mentalité "tuer c'est cool", c'est un peu trop facile ou simpliste. S'il voit les humains et mutants inférieurs à lui, pourquoi s'abaisse-t-il a négocier avec Noctis au lieu de le tuer ou de prendre son corps ?

Pour ton deuxième pouvoir, encore une fois, merci de bien prendre en compte toutes les remarques que je fais lors des modérations. C'est peut-être un oubli, mais pour éviter de remodérer cinquante fois la même chose, assure toi bien de répondre à tout. Cf ce qui est souligné ici :

Citation :
Premièrement, ton personnage a beaucoup trop de pouvoirs. Il a une super force, des super sens, une super résistance, un blindage aux armes conventionnelles, une immunité télépathique, une immortalité (oui car pour 600 ans d'existence presque, je le considère comme pas seulement un dérivé de la régénération, mais comme un pouvoir à part entière. Regarde Logan, il a une des régénérations les plus poussées de Marvel et pourtant son corps parait 35/40 ans pour deux siècles de réel), une vitesse améliorée, etc, etc...

Ah et une remarque au passage, si Andrew Wilson n'est pas sa véritable identité, tu dois le préciser aussi, dans son état civil.

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Mer 9 Jan - 18:41


Fiche toujours d'actualité je travail dessus ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Mer 9 Jan - 23:12

Ok, préviens moi quand tu auras finis Wink

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Ven 18 Jan - 16:56



James ? ^^ du nouveau ? ^^ Razz , vu que tu rep pas en mp ^^ je poste ici
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 24 Jan - 16:43

Oui, excuse moi de ne pas t'avoir répondu plus tôt, mais j'ai été très peu présent ces derniers temps car j'ai eu la semaine la plus importante du semestre pour mes études. Sur ce, je reprends sur le champ.

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 24 Jan - 17:51

Bon, reprenons, donc, avec une vision globale de la chose après toutes les modifications déjà apportées.

Alors, la date de naissance, le 1er mai 1453, je t'ai déjà fait remarquer plusieurs fois que si la régénération pouvait apporter un certain ralentissement de l'âge, avoir 600 ans est considéré comme un pouvoir d'immortalité. Donc tu ne peux pas avoir entité + régénération + 600 ans. A toi de choisir ce que tu veux, mais c'est deux pouvoirs, pas trois. Si tu veux plus de détails, réfères toi aux remarques précédentes que j'ai déjà faite précédemment sur ce point. Donc ici, c'est encore un NON.

D'ailleurs, pareil pour le métier. La finance, c'est quelque chose de très prenant et il faut toujours être sur la brèche. Ce n'est pas un domaine ou tu puisses faire une "pause". Tu as beau t'arrêter, le marché lui continue, et le fait qu'il soit à côté mannequin + acteur, comment dire, ça fait vraiment beaucoup pour pouvoir maintenir à flot les trois activités d'une manière régulière. A vouloir tout faire partout, on finit par ne plus rien faire nulle part, donc réfléchit bien à ce que tu veux ici, mais honnêtement ça ne me paraît pas crédible. Donc ici, c'est NON aussi.

La partie "importante" du pouvoir : De deux choses l'une. Premièrement, NON, le Drake ne peut pas être considéré comme absolument étranger et hermétique à tout esprit humain sinon on ne peut pas considérer avec crédibilité que tu aies pu l'apprivoiser et le comprendre. Deuxièmement, NON la résistance mentale que tu décris est beaucoup trop proche d'un pouvoir psychique. C'est aux télépathes avec lesquels tu joueras de juger, selon leurs propres compétences et vécu, comment ils auront à gérer cette nouveauté. Mais le coup du labyrinthe mental, c'est NON car le drake n'est pas psy lui-même et même en considérant une psyché différente, à moins d'avoir des facultés mentales psioniques, hors de question qu'il soit capable de faire ça.

Pour la transformation en drake, donc, confirme moi que sa force maximale est : porter un homme à bout de bras comme tu l'as précisé. Et pour sa capacité régénérative, elle est augmentée de combien quand il se transforme ? De plus, j'attire ton attention sur l'aberration suivante : apnée de 5 minutes maximale pour une profondeur de 1600-2000 mètres, ce n'est pas possible. En 5 minutes, tu ne peux pas atteindre cette profondeur sans prendre garde à la variation de pression sans mourir. Et c'est beaucoup trop profond pour 5 minutes, tu n'aurais non seulement pas le temps d'y parvenir, mais en plus de remonter non plus. Donc NON pour ça.

Ensuite, encore un point que j'ai déjà soulevé plusieurs fois. L'image du predator X, tu ne peux pas l'utiliser pour le drake. Change là car c'est NON ici aussi.

Ensuite, autre gros soucis que j'ai déjà pointé plusieurs fois auparavant : les fautes d’orthographe, de conjugaison, grammaire, accords, etc... Alors, je comprends que tout le monde ne soit pas un dictionnaire vivant, mais là le seuil de tolérance est largement trop dépassé. Ta fiche recèle un nombre incalculable de fautes, et je t'avouerais honnêtement que ce serait une erreur que de permettre de valider ça dans cet état, et qu'actuellement ce n'est pas possible. Il faut que tu te relises, corrige et surtout réfléchisse quand tu écris, parce que là, je t'assure que c'est extrêmement désagréable malgré tout. Je te montre un paragraphe avec les fautes en rouges non corrigées pour te montrer la densité de la chose :

Citation :
Important : Il peut parler quand il le souhaite avec le drake qu'il considère comme une personne à part entière. On peut résumer cela part " deux conscience dans un seul corps " au départ c'était assez gênant, car il n’arrivait pas contrôle la soif de sang de son entité, mais avec le temps les choses ce sont améliorer et désormais ils vivent en parfaite ammonie. En faisant preuve d’empathie vis-à-vis de son nouvel ami, il comprit que celui-ci avait de temps en temps besoin de ce manifesté pour ce « défoulé ». Au départ il trouvait cela barbare et cruel, mais finalement plus le temps passa et plus il se disait qu’il n’était pas différent des hommes qu’ils avaient côtoyaient au court de siècle. Cette conscience rend extrêmement dangereux et laborieux le travail des télépathes ou autres mutants ou individus dotés de ce genre de pouvoir (contrôle mental, contrôle des esprits, ext ...) en effet dès qu'il sent une quelconque intrusion il s'y oppose et plonge son essayant dans un interminable labyrinthe mental. Le drake venant d'une autre dimension qui n'a rien de comparable avec le notre rien de ce que vous verrez n'aura de sens, et donc si on n’a aucun repaire c'est particulièrement perturbant.

Je compte 8 lignes et demies pour 18 fautes. Alors pour le moment, je dis NON car même si c'est un problème de forme, c'est quelque chose qui va te suivre tout du long du rp et de ta présence sur rpg, et qui pourra te porter préjudice si tu n'y prends pas garde.



Bon, maintenant, j'arrête là car je dois t'avouer que j'en ai marre. je viens de relire le mental de l'entité, et on retrouve encore ces histoire d'arnaque financières totalement pas cohérentes avec le reste, comme on en avait discuté précédemment. Et, d'une manière générale, pratiquement tout ce que je viens de dire dans ce message ne sont que des redites de mes messages précédents. Alors je vais être clair. C'est déjà le quatrième pas sage que je fais sur ta fiche, uniquement pour les pouvoirs, et je ne compte pas la trentaine de MP que l'on s'est envoyé pour parler de ta fiche. Mais le soucis est là : tu ne tiens absolument pas compte de mes remarques et même si tu es patient, je n'ai pas l'impression que tu te rendes compte que tu ne fais pas les efforts nécessaires. Quand je te dis que quelque chose n'est pas possible, avec le pourquoi du comment derrière, et que je te fais une liste de points qui ne vont pas, ce n'est pas pour que tu en corriges un seul et qu'ensuite tu viennes dire que tu as terminé. NON. Alors je ne vais pas me répéter cent sept ans non plus, et je te le dis d'une manière aussi directe que courtoise : c'est le dernier passage que je fais sur ta fiche de cette manière. Je considère que je t'ai fourni suffisamment d'explication sur ce qui n'allait pas, pourquoi, et comment arranger les choses pour que tu t'en sortes. Je ne vais pas continuer à aller droit dan le mur face à te refus de vouloir prendre en compte mes remarques. Et, si tu ne le fais "pas exprès" c'est la même chose, je ne peux pas laisser un joueur qui part autant dans tous les sens. je sais que ça peut paraître méchant, mais s'il faut batailler pour avoir une fiche qui soit à la limite du correct pendant deux mois, cela ne fait pas montre d'une capacité suffisante pour rp. Il est aussi de mon rôle de modérateur de garantir aux joueurs de pouvoir jouer avec d'autres sans que le moindre rp ne devienne problématique face à ce genre de comportement ou du point de vue d'une orthographe catastrophique.

Donc, je le dis en un mot comme en cent. Je te laisse encore une possibilité de répondre à la modération en prenant en compte TOUT ce que j'ai dis, et pas uniquement dans ce message, mais depuis toute la modération et si les choses n'ont pas changées, je serai contraint de refuser la fiche malheureusement. Il faut bien que tu comprennes, ce n'est pas juste quelques modifications qu'il faut faire là, mais un travail de fond complet un peu partout. Je t'assure que certaines choses ne sont ni faites ni à faire, sans vouloir être méchant, mais il faut bien le dire. Et chaque nouveau paragraphe que tu ajoutes et qui n'est pas tiré de ton ancienne fiche (qui a eu aussi droit à 3 pages de modération) est un vrai charcutage de la langue française. Mais, clairement, si la prochaine modération n'est pas très bonne avec de gros efforts, ça ne changera pas grand chose.

Je te laisse réfléchir à ça. Si tu as des remarques ou question, pose les ici sur la fiche s'il te plaît.

Merci.




_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 31 Jan - 23:03

Des nouvelles sur cette fiche ? Cela fait une semaine que nous n'en avons pas eu.

Sans nouvelles de ta part d'ici un délai de sept jours, je serai malheureusement contraint de la refuser.

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Sam 2 Fév - 7:56


Je t'es envoyer un mp tu ma toujours pas répondu ^^ et tkt elle et toujours en cours ^^ j'ai juste pas mal de soucis irl en ce moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Ven 8 Fév - 17:59

Des nouvelles sur cette fiche ?
Si il n'y en a pas d'ici sept jours, elle sera refusée.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Sam 9 Fév - 7:40


Vraiment , vraiment désoler j'ai pas mal de soucis irl avec ma famille et dans ma vie privé et donc j'ai beaucoup de chose à gérer donc j'ai moins le temps et pu vraiment le coeur à rp , si vous pouviez mettre cette fiche en attente le temps que sa se calme un peu , ... mais ne vous inquiétez pas je n'abandonne pas la fiche , encore désoler ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Sam 9 Fév - 8:53

Fiche mise en attente à la demande du joueur
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Mer 17 Avr - 21:37

Pas de nouvelles depuis plus d'un mois.
Fiche refusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Jeu 18 Avr - 6:11

Je suis toujours là , mais j'ai vraiment pas le temps en ce moment désoler Razz
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   Dim 23 Juin - 2:41

Pas de nouvelles depuis plus de deux mois :
Fiche refusée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrew Willson alias Noctis [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonothon Starsmore alias Chamber [Terminé].
» Louise Saavedra alias Ampère [Terminée]
» Victor Delacroix, alias Spiritreaper [terminée]
» James Howlett alias Wolverine [Terminé]
» Jonathan Silvercloud alias Forge (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: