AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 North Orsso (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orsso
Neutre Delta
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: North Orsso (Terminée)   Jeu 5 Avr - 20:37

CARTE

D'IDENTITE







© avatar



    NOM : North

    PRENOM : Orsso

    ALIAS ET SURNOM : NO, mes initiales, en l'honneur de mon habitude a dire non.

    AGE : 19 années

    DATE DE NAISSANCE : 22 Décembre 1992

    METIER : Aucun, source de revenu basée sur des paris en tant que combattant.

    NATIONALITE : Canadienne

    GENRE : Masculin

    CLAN : NEUTRE




Pouvoirs :



  • Description : Je possède deux pouvoirs :

    Le premier, "sang brûlant".
    Ce pouvoir réchauffe mon organisme par le biais de mon sang jusqu'à des températures extrêmes, pour une température maximale de 1300 C° (en externe, la température interne est d'environs 100 C° supérieur), cette température ne me fait jamais entrée en ébullition. En cas de contact avec une cible, l'eau qui constitue le corps de celle ci se réchauffe jusqu'à ce que ses veines, artères, son coeur et la plupart de ses organes vitaux éclatent, la mort est quasi immédiate due a la forte chaleur (j'évite toujours la mort d'autrui, la chaleur de mon corps a quelques mètres suffit la plupart du temps a éloigner tout ennemis potentiel). Efficace mais pas toujours pratique, mes vêtements ne résistent pas a cette chaleur et il m'arrive souvent de finir nu comme un vers, de plus, mon record de temps avec ce pouvoir actif est d'un peu plus d'une demi heure d'affilée, mon corps exige une pause d'au moins une heure entre deux "utilisations" sous peine d'être affaibli, d'avoir une température plus basse que la normal.
    La chaleur de mon sang est très importante, les duels sont avec des pyrokinésistes (ou autres possédants un pouvoir lié au feu et a la chaleur) reste des duels très tendu, tout dépend ensuite de la chaleur du corps de l'adversaire ( chaleur supérieur a la mienne ou non). Mon pouvoir est par contre, très délicat a employer si un autre mutant peut créer un corps artificiel comme en pierre, il me faudra beaucoup plus de temps pour pouvoir en percer la "carapace". Un être ayant la capacité de régénération comme Wolverine est difficile a tuer avec un pouvoir comme le miens, le métal dont est constitué son corps est impossible a faire fondre, même avec la chaleur que je génére, si son pouvoir de régénération le fait résisté aux brûlures et a la déshydratation très rapide, il peut facilement me terrasser.
    La température que je peux générer est énorme (capable de faire fondre certains métaux, de faire fondre la glace, évaporer l'Eau ...), mais cela me détruit sans que je m'en rende vraiment compte et me laisse une longévité assez courte. Ce pouvoir fait fonctionner mes vaisseaux sanguins de façon trop gourmande. Ainsi parti je n'atteindrais, grand maximum, la cinquantaine.
    Je peux focaliser ce pouvoir sur une partie de mon corps, mais cela me demande beaucoup de concentration du a mon manque d'entraînement. Je reste malgré tout sensible a une chaleur plus élevée que la mienne.
    Les symptômes de ma présence lorsque ce pouvoir est actif sont des nausées et des déshydratation assez rapide, sur une personne normalement constituée.
    En cas de perte de connaissance (ou de grande déconcentration), mon pouvoir s'estompe, la chaleur retombe donc assez rapidement, mes pupilles redeviennent sous leur état normal et mes veines s'éclaircissent.

    Le second, la résistance :
    Le "sang brûlant" m'offre une résistance partielle face au froid, je peux supporter des températures très basses pendant quelques instants (l'espace d'une vingtaine de minutes a une température minimale de - 30 C°), au delà de cette limite, je peux subir un violent choc thermique qui me tuerai, sans aucun doute, sur le coup (si je survis néanmoins, je resterai affaibli pendant plusieurs mois, peut être même plusieurs années), il faut me voir comme un chauffage, même dans le froid je continu a être chaud, mais tout chauffage a une limite, pour qu'un pouvoir lié a la glace ou au froid puisse m'atteindre et créer ce fameux choc, il faudrait que ce froid soit maintenu contre moi assez longtemps pour refroidir ma température corporelle qui est très haute (voir ci dessus, pouvoir de sang brulant pour le C° exact), comme dit plus haut, il faut au moins une 20 aines de minutes avant que cela ne se fasse, pour que le froid m'atteigne et que le choc thermique me tue ou au moins me blesse de manière très significative (c'est le même effet que si tu soufflé sur un fer très chaud, il te faudrait du temps avant de le faire refroidir et de le "geler"). Mon corps est plutôt bien adapté a lutter contre le froid, mais encaisse moins bien et moins longtemps la chaleur d'autrui. Si le froid dépasse par contre ma limite, cela se déroulera en moins de temps et la suite se passera comme sur un corps "normal", mes membres se refroidiront en premier avant que mon buste contenant le cœur (l'endroit le plus chaud) cède au froid.
    Le "sang brûlant" me rends également résistant face aux chocs et aux coups, il me permet de gérer la texture de mon sang, je peux former une carapace de sang coagulé extrêmement lourde et garder derrière ce "bouclier" une couche de sang liquide permettant d'amortir les coups encaissés ou les chutes. La carapace de sang coagulé peut résister aux balles de la plupart des pistolet et revolver, les balles de magnum ou de fusils m'atteignent beaucoup plus par contre, cette protection est semblable a celle d'une vitre par balle, bien que résistante elle peut finir par céder sous un trop d'impact. Ma force est élevée, bien plus que celle d'un humain (poids maximal que je peux soulever ou pousser est d'un peu plus d'une tonne), mais mon endurance laisse a désirée et peut m'handicaper en cas de combat trop long.
    Je peux survivre a des chutes de hauteurs phénomènales, l'important n'étant pas de combien de mètre je tombe mais plutôt sur quoi. Le sang liquide que je préserve derrière ma carapace sert "d'amortisseur". Je peux aussi survivre a une force de pression assez forte, atteignant a peu prés une tonne.
    En cas de blessure ouverte, une coagulation très rapide (en un peu moins d'une minute) peut se former. Si je subis une grosse perte de sang durant un combat et si mon pouvoir est inactif (ne pouvant donc pas coaguler aussi rapidement que lorsqu'il est actif), mon corps serait affaiblit, mon sang rejette tout sang etrangé a mon corps, donc je risquerais de mourir et mes pouvoirs seraient très handicapés (moins efficace) si la perte de sang est vraiment trop importante.
    Mon corps tout entier est différent de celui d'un humain, a l'intérieur du moins, jusqu'a la plus petite cellule, c'est aussi ce qui me permet de résister a ma propre chaleur.

  • Niveaux de maitrise : Niveau de maîtrise moyen, malgré sept années de débrouille pour essayer de contrôler mes pouvoirs, n'étant ni zen, ni patient et étant seul, l'apprentissage s'est révélé très compliqué surtout au début, malgré tout cela, ces sept années m'ont aidées a me contrôler et a garder la maîtrise de moi même. La colère, l'envie de vengeance peut augmenter la puissance de mes pouvoirs, ce sont des moment ou j'ai vraiment beaucoup de mal a me contrôler.
    Lors de certains cauchemars, il m'est déjà arrivé de libérer d'intenses chaleurs sans que ce soit alarmant (les draps ont "séchés").
    L'épuisement n'atteint pas directement mon pouvoir, seul ma concentration pourrait me faire commettre des erreurs au niveau du maniement de mes pouvoirs, si je génère trop de chaleur, j'en sortirai affaibli davantage.
    La peur et le stress ne m'affecte pas souvent et même si c'était le cas, elles ne déclencheraient pas mon pouvoir sans ma "permission".

  • Lien entre les Pouvoirs: Le "sang brûlant" me permet de gérer la chaleur, ainsi que la texture de mon sang, ce qui m'offre la résistance.



Description Physique :



  • Apparence : Environs 1 m 85, 90 kg, ossature très lourde pour une silhouette bien équilibrée, épaules légèrement plus large que les hanches. Yeux noirs, sourcils épais, longs cils très sombres, cheveux mi longs et noirs, lèvres charnues et parfaitement dessinées. Visage large et allongé, ressemblant au style russe "carré". Barbe naissance, pattes plus marquées que le reste avec petit bouc. Habillé avec les moyens du bord : qui sont plusieurs jeans noirs, pull a longues manches avec capuche et t shirt noirs également. Basket en faux cuir, noir MAIS pas brillant.
    Il n'est pas dans mes habitudes de stresser, d'ailleurs cela s'en ressent dans ma démarche, un pas sur de lui, ce genre de pas qui fais penser que je ne crains personne. Mes yeux ne démantissent pas cela, lorsque l'on croise mon regard sombre et plutôt effrayant, le seul sentiment que l'on ressente est de le quitter le plus rapidement possible.
    Ma voix est rauque, bien qu'assez limpide, souvent accompagnée d'un ton qui fait monté la tension.

  • Signes Particuliers : Aucune cicatrice, ni aucun tatouage, piercing ou bijoux de quelque sorte ... Juste une peau blanche et ne bronze que très peu, lors de l'utilisation du pouvoir "sang brûlant", mes pupille ... S'enflamment.



Caractère :

  • Mental : Plutôt égoïste, je sers mon simple intérêt la plupart du temps, la solitude m'apaise, la foule, la solidarité, très peu pour moi, puis comme je dis toujours : "Qui est plus d'accord que moi avec moi même?" Je vous donne encore quelques petites choses, je suis assez direct dans ce que je dis, je me moque de ce que l'on peut pensé ou dire de moi tant que cela ne me porte pas préjudice, sinon, méfiez a vous. Pour le reste, je vous laisse faire vôtre propre opinion lorsque vous me croiserez ... Un de ses jours.
    En tout cas, vive la BASTON!!

    J'accepte très bien ma mutation néanmoins et n'ai aucun problème avec celle ci, j'imagine bien qu'il y a bon nombre de mutants qui possèdent des pouvoirs bien moins pratique que les miens. C'est peut être pourquoi, je préfère l'idéologie de Magneto que celle de Charles Xavier, peut être parce que j'arrive parfaitement a m'accepter et je n'ai aucun mal a penser que l'humanité n'est plus d'actualité et que leur gouvernement n'arrange rien. Je pense ne pas avoir besoins d'une longue vie pour jouer mon rôle en ce monde, une mort est mieux accueillit lorsqu'elle interagit lors d'un combat, mourir en combattant les membres du BAM ou des humains ou mutants protégeant mes ennemis, pourquoi pas.

    Le seule chose qui peut me déranger du coté mutant sont ceux qui essayent de s'intégrer a la masse ... Faire comme si ils étaient des humains a part entière. Bien sur, l'inverse de ceux ci me dérangent tout autant, lorsqu'un mutant abuse de ces pouvoirs, il agit comme son plus proche cousin, l'humain.
    J'évite souvent de tuer mes adversaires, même si cela ne me pose pas de problème si je n'ai pas d'autre choix, mais j'aime offrir la souffrance, pas gratuitement, mais je suis souvent plus sadique que tout ces 'méchants' que l'on peut voir a la télévision.
    Ma passion n'est pourtant pas de donner la souffrance, même si cela fait parti de mes passe temps favori, mais c'est plutôt d'imaginer, ma passion est d'imaginer des choses qui ne seront pour le moment, hélas, pas possible, mes envies irréalisables de toutes sortes.
    Mon passe temps est aussi d'apprendre un maximum de chose sur l'histoire de l'humanité, des invasions barbares a l'empire romain.
    La peur ne me vient que des humains et des mutants.



Histoire :



  • Talents Particuliers : Connaissances en mécanique, capable de réparer toute sorte de problème sur un moteur et mes connaissances en informatique ne sont pas très importantes mais je suis capable de supprimer tout type de donnée, grâce a une carte SD créée par mes soins. Talent certains pour ce qui est d'échapper a toute sorte de mauvaises situations, grâce a un art largement développé pour ce qui est de la flatterie et des pirouettes orales. Je magne parfaitement les armes anciennes comme le bâton de combat et l'épée.

  • Possessions : Une moto volée ainsi qu'un sac rempli de fringues. Une arme, un taurus (magnum 44). J'économise sans cesse de l'argent, cet argent gagné sur le ring, pour tout d'abord, modifier ma moto et ensuite réaliser d'autre fantasme, comme m'acheter un casque un peu spécial et des vêtements qui me colleraient a la peau (qui résisteraient a la chaleur).

  • Biographie :

    L'enfance oublié :

    Orsso vivait avec sa mère et son père, dans un petit village du Canada, au nord du pays, fils unique, il passait sa vie avec son père, bûcheron de profession, sa mère était au foyer. L'enfant avait une vie de noble même dans une maison si modeste que celle de la famille Norh, il était doté d'une mémoire a toute épreuve et avait des facilités énormes pour ce qui est de son début de scolarité, ce qui attirait l‘attention de certains. Un jour, a la fin d'une longue journée de cours, un homme, habillé en noir de la tête aux pieds attendait a l'extérieur de l'école le jeune Orsso, ils étaient mal vu ici, ce genre d'homme. Il s'était avancé en sa direction et avait engagé la discussion :
    - Bonjour fiston.
    - Bonjour, êtes vous le père fouettard? Avait demandé le jeune garçon, d'une innocence sans égal.
    Son père avait stoppé l'élan de l'homme en noir qui allait enchaîner une réponse.
    - Viens mon fils.
    Le garçon avait couru vers son père pour le serrer dans ses bras, avant de rejoindre sa mère, rester dans la voiture, plus loin sur la rue, a moitié enneigée.
    - N'approchez pas de mon fils. Avait lâché le père en s'avançant d'un pas.
    Qu'un unique sourire avait été émis en réponse au bûcheron, qui, après quelques secondes, figé, avait rejoint sa famille qui l'attendait a bord du véhicule.
    Les jours défilèrent, jusqu'au 8ième anniversaire du "fiston".
    Durant la nuit qui avait suivie ce joyeux événement, une ligne de torche avaient encerclé la maison en bois du bûcheron, le feu parti rapidement sous le lancer des torches allumés, des hommes en noirs, partout, Orsso ne dormait pas encore et en entendant des choses tomber sur le toit, s'était levé pour jeter un coup d'oeil a l'extérieur, voir si il grêlait. Rien de tout cela, la neige avait en plus cessée de tomber, des hommes en noirs, comme celui qu'il avait vu devant l'école, il s'était précipité en direction de la porte, mais avant d'avoir pu l'atteindre, le toit de la maison, sur un étage, s'est écroulé sur lui, l'assommant pour plusieurs heures, même les cris de ses deux parents, brûlant vifs, piégés par les décombres de la maison en ruine, dans leur chambre. Le feu dévorait tout, avant que les derniers pans de murs s'effondrent, l'un des hommes en noirs s'était approché, le plus grand, il portait un chapeau, un tricorne, il avait ramassé l'enfant, puis le cercle sombre autour du quel les hommes s'étaient installés, s'était totalement étoffé, sous leurs yeux, sans qu'aucun des personnages sombres ne bougent. Ils se dispersèrent, sauf un, celui a qui l'homme au chapeau avait confié l'enfant, il le portait dans ses bras. Il regardait la maison, une larme avait perlée le long de sa joue, avant qu'il ne se retourne en direction de ses collègues, portant le gamin dans ses bras.
    L'homme au chapeau avait posé sa main sur l'épaule de ce second.
    - Ses méthodes sont les nôtres depuis toujours, mon ami, il nous faut former les meilleurs. Lui. Avait commencé l'homme au chapeau en montrant le jeune garçon. Sera vôtre disciple.
    La main de l'homme au chapeau, qui semble être le chef s'était desserrée et laisse entrer Done et le gamin a bord de la voiture.

    Ce que je sais :

    Ma vie peut être disséquée en quatre grandes parties, plus ou moins longues et surtout plus ou moins plaisantes a vivrent. La première est de ses parties se déroulent avec ma famille, du moins mes parents, je ne me souviens que de quelques courts et vagues souvenirs, quelques images tout au plus, je me souviens surtout d'un grand évènement, funeste qui s'est déroulé au début de ma 8ième années, des images tournent encore dans ma tête, des flammes, partout, avant ce grand évènement, je ne me souviens que d'une vie humaine dés plus normales.

    Après ça, un véritable trou noir, plus aucun souvenir jusqu'à mon réveil, au coeur d'une petite pièce carré, des murs de pierres. A partir de ce moment, j'entre dans la seconde partie de ma vie, sans réellement me souvenir de ma vie avec mes parents, je réussis sans mal a remarquer que cette seconde partie est plus sombre que cette première.
    Ma présence dans ce 'monastère' n'était pas un hasard (monastère ou l'on m'appel par mon second prénom, Oropher), après une année en ces lieux, basée sur l'observation et la méditation a temps complet, l'un des moines est devenu mon responsable, il n'était pas comme les autres, plus calme et réfléchit, il semblait également beaucoup plus honnête, il m'a apprit a me battre, a mains nues et avec les armes d'une époques révolue depuis bien longtemps, il m'a aussi apprit a réfléchir avant d'agir. Après plusieurs mois en sa compagnie, je connaissais son nom, Moine "Done", il était a mon écoute et a mon service, il n'avait jamais eu de famille, ce qui est plutôt normal pour un moine, mais je suppose qu'il trouvait en moi le fils qu'il n'avait et n'aurait jamais. J'étais souvent "contraint" de rester dans ma chambre lorsque mon apprentissage se mettait en pause, après trois ans, il m'a également apprit la mécanique, parfois, il se hasardait a m'avouer et me dévoiler certaines informations sur l'endroit ou j'étais et comment j'avais terminé ici. Cet endroit n'était pas une zone chrétienne, mais plutôt une secte, secte qui récupère les hommes, femmes ou enfants, après le passage de grande catastrophe, les gens rejetés de la société, jusqu'aux clochards, mais cette organisation n'avait rien de caritatif, tout cela ressemblait plus a une bande de vautours qui attendaient des catastrophes pour récupérer les victimes de celle ci, c'est ce qu'ils ont du faire pour moi, c'est sans doute un incendie qui m'a séparé de mes parents ... Cette secte se sert de ces personnes pour colportée ses idées, cette secte était une sorte de centre ou les membres repêchés comme moi étaient formés, formés a pouvoir se débrouiller, s'infiltrer, être partout, tout entendre, tout écouter et voir, un vrai apprentissage de commandos.
    Les "élèves" étaient formés d'une manière très incisive, seul, toujours seul, ne connaître que son référant, ne voir aucun autre élève, ne connaître que les murs de sa chambre et les bouquins qui y sont stockés. A ma treizième années, les moteurs de tout type n'avaient plus de secret pour moi, l'informatique me résistait encore, mais j'avais créé une carte qui me permettait de supprimé n'importe quelle donnée d'un ordinateur et de détecter et délivrer tout mot de passe inconnu, cette carte, je ne l'ais créé qu'en partie, puisque "Done" me traînait comme il le pouvait dans ce genre de cours. Mes treize ans ont était très mouvementé, rempli de révélations et de bouleversement, qui vont me menés vers la troisième partie de ma vie.
    La plupart des élèves de l'organisation sont amnésiques, cela permettaient de les maintenir uniquement sur le chemin de l'apprentissage et non celui de leur passé, ils pouvaient nous raconté ce qu'ils voulaient sur notre passé, on ne pouvait pas contester de toute façon, a quoi cela servirai?
    J'ai donc, durant une soirée devant un échiquier, comme ce n'était pas si rare, avoué une chose a Done, une chose est pas des moindres, une chose qui m'avais tout d'abord étonné, épaté, puis dans un second temps, complètement fasciné. Dés lors que je lui avais dévoilé la présence de mes pouvoirs, que j'avais découvert a peine quelques semaines avant, en quelques secondes, sa façon de me regarder, de me parler avait changé, il était parti juste après m'avoir battu aux échecs, j'étais surpris de voir ce changement chez lui, depuis tout ce temps que l'on se connaissait, une "petite" chose comme celle ci venait de changé sa vision envers moi.
    Le lendemain, il n'était venu me donner aucun cours et n'était passé que le soir, ou il était venu m'avoué sa décision a propos de ma révélation de la veille au soir. Il en avait informé les maîtres de la secte, je n'avais avant rien entendu sur eux, a part qu'ils étaient 7, "Ils passeront demain, dans la mâtiné" m'avait il dit, de sa manière la plus calme. Done était ensuite sorti et parti aussi rapidement qu'il était venu, je ne l'avais jamais vu ainsi.
    ... Après quelques heures que j'avais passé a me tourner et a me retourner dans mon lit sans pouvoir trouver le sommeil, Done était passé vers deux heures, j'étais rester figé en le voyant entré, il m'avait fais un petit signe de main pour me dire de venir.
    "Que faisons nous?"
    "Tu dois partir d'ici et ne jamais revenir, je n'aurais jamais du prévenir l'ordre, excuse moi, mais avec tout ce que j'ai pu voir sur vous a la TV ... J'ai réagis dans la précipitation." S'expliquait il.
    Nous étions en train de longer un long couloir de pierre, la nuit noir, il devait être deux heures du matin, seules quelques ampoules éclairaient nôtre passage, nous restions tout les deux silencieux.
    Un bruit de porte nous avais coupé dans nôtre élan, trois hommes avaient passé la porte et se tenaient maintenant devant nous, il nous barrait la route, tout trois étaient habillé de longs manteaux et d'un capuchon qui couvrait leur visage.
    Le canon d'un revolver était doucement sorti de l'ombre en nôtre direction, apparaissant peu a peu, le canon visait d'abord Done, puis il s'était baissé a une allure certaine et pesante pour moi. La balle partie, le résonnement du coup de feu nous avait percé les tympans, j'avais juste eu le temps de fermer les yeux, alors que je les ouvrés de nouveau, Done était a genoux devant moi, sa tête partie en arrière et était tombé sur mon épaule. Ses yeux s'était fermés avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, je l'avais accompagné au sol, le canon, me fixait toujours, l'homme le tenant hésitait a tirer de nouveau, étourdi et se sentant mal d'avoir abattu l'un de ses confrère. J'étais encore choqué de ce qu'il venait de se passer, je respirais doucement, j'avais senti la colère doucement s'emparer de moi, un second coup de feu venait d'être tiré, je pose un genoux sur le sol après l'impact, je voix l'homme s'approcher et sortir de l'ombre, j'avais aperçu son visage et doucement, je me relevai, ma cible était verrouillé a présent, une fois redressé, la balle était ressorti de mon torse et retombait sur le sol.
    Une nuit de colère atroce, nuit de combat, de meurtre et de fuite, j'avais du tuer courir dans la nuit la plus sombre, étant la nouvelle Lune, rien ne m'indiquait un quelconque chemin, avant de pouvoir entrer dans cette course, j'avais abattu les deux hommes qui s'étaient dressés devant nous, moi et Done. Le jour se levait, je me sentais de plus en plus mal après cette nuit et il me manquait quelque chose ... Après quelques pas supplémentaires, je m'étais effondré sur le sol.

    La troisième partie de ma vie venait de commencer, sans même que je m'en rende compte, un réveil feutré dans un lit, bercé par les nid de poule de la route, une caravane ...
    Une femme âgée était au volant, s'était un camping car plutôt, enfin, peu importe, elle m'avait préparé de quoi manger et me laver.
    "Bonjour petit. Ça va mieux?" M'avait elle demandé, en me voyant debout.
    "Oui ... Ou allons nous?"
    " ... En direction de New York, nous nous arrêterons aux portes de la ville, comme j'ai l'habitude de faire un peu partout ou je vais, peut être que la bas la chance et la vraie vie nous sourirons, mais si tu veux vraiment voir la ville, tu as intérêt a bien mangé"
    En quelques minutes, le temps du déjeuné, j'avais pris le temps d'inventer une petite histoire, pour lui faire comprendre ma vie. Elle était une femme hors de la société et hors de la réalité, bien loin de tout cela.
    " Vous ne me reconduirez pas au foyer, n'est ce pas?" Avais je demandai, entamant mon long mensonge.
    Elle m'avait juste répondu d'un sourire.
    Pendant trois ans, elle m'avait loti, nourri et aidé, avec elle, c'était une vraie vie de Robinson Crusoé, même si nous nous trouvions aux portes de l'une des villes les plus connues du monde. C'était une femme exceptionnelle, Jeanne, en trois ans, j'avais découvert avec elle plus de la vraie vie qu'en treize ans passés, j'avais appris qu'elle n'avait jamais eu d'enfant et qu'elle parcourrait les routes uniquement a la recherche de rencontre et d'une vie plus active, c'est sans doute pour cela qu'elle m'a ramassé d'ailleurs. Malgré tout, il fallait vraiment que je quitte cette vie, oui encore, ce n'était pas que je étais pas bien, mais il fallait a tout prix que je lui évite les mêmes problèmes qu'à Done, il y quelques années plutôt, mieux vaut il si je n'ai pas a lui avouer ma vraie nature et il fallait vraiment que je m'entraîne a utiliser ces "talents cachés". Je m'entraînais déjà mais, toujours être méfiant et rester attentif aux autres, a ne pas être surpris, rester n'était pas la meilleure des façon pour ce qui était de m'améliorer.
    Une fois ce seizième anniversaire passé, j'avais enfin mis les voiles, ne laissant qu'un mot écrit a cette femme qui m'avait tout offert ces dernières années, "Merci et a bientôt peut être."
    Après des kilomètres de marche, a travers d'immenses champs et un sous bois, j'avais croisé la route d'un bar, un bar routier, le long d'une petite route, je n'étais pas encore très loin de la ville de New York, mais avec une moto comme celle qui était garée sur le parking du bar, je pourrais allé très loin. En quelques coups d'oeil sous le guidon et modification d'un ordre électronique sur les files qui passent sur la fourche de la moto, je peux enfin prendre la route ...

    Depuis ce moment la, j'ai regagné les terres Canadiennes ou je peux voguer en toute légalité, au contraire des états unis, ou lorsque j'en franchis le seuil, je suis un simple clandestin. Maintenant, je me consacre uniquement a l'utilisation de mes pouvoirs, a mon propre entraînement, mon travail est simple, combattre sur un ring et remporter les mises dans les bar les plus mal fréquentés, je migre assez régulièrement ce qui me permet de ne jamais être reconnu. Ce présent représente la quatrième partie de ma vie et s'en ai que le début.
    Ces derniers jours, a la fin d'un combat, un "homme en noir" a recroisé mon chemin, cela faisait longtemps, j'espéré en moi même qu'ils auraient pu m'oublier, preuve que non ... Je suppose aisément que ce problème va devoir être réglé. Le peu dont je me souviens de mon passé, ne me poussera pas a allé a sa recherche, je ne suis pas du genre nostalgique.


    ... Je me rappellerai toujours de ce jour ou, pour la première fois, mon pouvoir s'était montré, j'étais en train de feuilleter un tas vieux livres dans ma chambre du 'monastère', je pensais avoir trop mangé, j'avais une douleur vivace au coeur, a la tête aussi, cette douleur suivait également tout le long de mes artères. Je sentait ma chaleur croître, la page que j'allais tournée était de plus en plus sèche, elle s'était craquelée sous mes doigts avant de partir en miette, c'était de plus en plus plaisant, se sentir si fort, propre et si libre.




Avatar : Prince of persia

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]

Si oui, Qui ? :

Pseudo : Orsso

Comment avez vous connu le Forum ? : "L'ancienne méthode : En cherchant!" Sur google.

Le mot magique : Vu par NKA



Dernière édition par Orsso le Lun 9 Avr - 14:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Jeu 5 Avr - 21:34

Bonsoir,

Avant tout, je te demanderais de bien vouloir placer un avatar sur ton profil et de bien lire le règlement.
Préviens-nous quand ce sera fait, un modérateur passera pour te passer à la casserole.

À plus !
Revenir en haut Aller en bas
Orsso
Neutre Delta
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Ven 6 Avr - 22:55

Règlement lu.
Avatar placé.
Pour ce qui est de la fiche, je l'ai postée a l'identique, donc normalement ça devrait allé.
A plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Sam 7 Avr - 2:16

Tout d'abord rebienvenu parmi nous Wink

Je me permets de poster pour vous informer que j'ai mis l'avatar à la bonne taille. Je passais par là et en un click c'était fait Wink

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Sam 7 Avr - 14:58

Lecture faite, aucun changement constaté. Tu as donc ton avis pour une validation à condition que tu modifies cela :

IDENTITE Petit problème avec l'age et la date de naissance. Indique ses autorisations de séjours au États-Unis s'il en a.

Il faut aussi que le titre de ta fiche commence par ton nom, pour pouvoir l'archiver. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Orsso
Neutre Delta
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Dim 8 Avr - 22:03

Il n'a pas d'autorisation de séjour aux états unis, je n'ai donc rien ajouté, si il y vient c'est en "clandestin".

Les modifs ont été apportées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Dim 8 Avr - 22:47

il aura 19 ans en décembre... Là il en a 18. À modifier.
Revenir en haut Aller en bas
Orsso
Neutre Delta
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Lun 9 Avr - 14:24

C'est fais. PQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Lun 9 Avr - 14:26

Viche bonne à Falider Heu... Fiche bonne à valider, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   Mer 11 Avr - 9:42

Félicitations, nouveau neutre Delta, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: North Orsso (Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
North Orsso (Terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelqu'un connait la North Star Jogger ?
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» NORTH AMERICAN T-6 / SNJ : ce qu'il faut avoir lu ou vu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: