AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jessica StJames ( Fiche Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 15 Nov - 16:51

CARTE

D'IDENTITE









    NOM : StJames

    PRENOM : Jessica

    ALIAS ET SURNOM : Black Mantis (surnom que la presse lui a attribué lors de son procès qu'elle a repris par la suite à la confrérie, la Diva (surnom qu'on lui a collé à la peau durant sa carrière, JsaintJ (nom de scènevers la moitié de sa carrière)

    AGE : 29 ans

    DATE DE NAISSANCE : 4 Octobre 1983

    METIER : Ancienne mannequin, chanteuse et actrice de reconnaissance internationale

    NATIONALITE : Américaine

    GENRE : Féminin

    CLAN : Confrérie




Pouvoirs :



  • Description :
    SuperForce:
    Qui eût cru que cette jeune femme, bien que loin d’être chétive, pouvait être capable de littéralement broyer la main qui oserait vouloir lui faire du mal ? Jessica a en effet une force hors du commun. Elle peut soulever jusqu’à 160 fois son poids (près de 10 tonnes). Entre ses mains, elle peut également exercer une pression impressionnante, égale à 300kgs au cm² et capable de briser et broyer des os sans effort.

    La durée pendant laquelle Jessica peut exercer sa force est inversement proportionnelle à la difficulté de la tâche. Par exemple, tenir au dessus d’elle une voiture à bout de bras est assez simple au début, mais plus les secondes passent et plus le poids se fait sentir. Concrètement, elle pourrait rester dans cette position pendant au maximum une trentaine de secondes. De même une action intense répétée est très fatigante. Si elle peut détruire un mur à coup de poings, à la fin de celui ci, elle est cependant fatiguée, et il serait très difficile pour elle de remettre ça une deuxième fois tout de suite après….

    Cette force est, par ailleurs, soumise au même phénomène qui peut être observé sur les humains lambda lorsque l’adrénaline libérée dans une situation où la survie est en jeu permet de déployer une force insoupçonnée. Cela implique que dans ce type de circonstance, Jessica serait capable de voir sa force décuplée.


    SuperRésistance:
    Bien évidemment, une telle force serait bien inutile si en y ayant recours, le corps ne suivait pas, les dommages sur le corps pouvant en effet lui être mortels… Cependant Jessica est dotée également d’une résistance hors du commun. Son ossature et ses systèmes musculaire et articulaire sont en effet adaptés à de telles sollicitations. Son épiderme offre également une couche supplémentaire protectrice par-dessus le système musculaire, lui permettant à la fois d’amortir les chocs, mais aussi d’atténuer la douleur. Son pouvoir n'a aucune incidence sur le système nerveux, elle ressent donc la douleur comme tout le monde, il s'agit donc simplement d'équivalence. Ainsi sa carapace naturelle lui permet, en fonction du choc reçu, de ressentir la douleur d'un meuble lancé sur elle comme s'il s'agissait d'une plaque de contreplaqué léger.

    Une telle résistance n’est pas sans faille, car si son corps peut résister sans trop de problèmes à la plupart des chocs de type contondant (coups, objets lancés sur elle…), ce n’est pas aussi simple pour ce qui est des objets tranchants ou perçants. Jessica est donc très sensibles aux armes à feu, dont certain calibres peuvent la transpercer sans autre forme de procès, et elle n’est pas exemptée des coupures potentiellement mortelles.


  • Niveaux de maitrise :
    Paradoxalement, Jessica a une maîtrise très avancée de ses pouvoirs… Bien qu’elle les ait niés et reniés pendant un très long moment, ils étaient présents et elle a dû faire preuve d’un contrôle exceptionnel afin de les maintenir insoupçonnables. Pour autant ces mêmes pouvoirs ont évolués au fil des années, lui procurant ce potentiel défensif et destructeur dont elle fait preuve.
    En effet, Jessica est parvenu à instinctivement contrôler sa force pour ne pas détruire tout ce qu’elle touche. Cela est le fruit de 12 années à mettre ses pouvoirs en position «off» (voir bio). Ses pouvoirs étant naturellement passifs, cela veut dire qu’elle a un contrôle quasiment continue et automatique, soit, très poussé. Pour autant, Jessica n’est pas à l’abri de pertes de contrôle passagères. Lorsqu’elle est sujette à un stress intense, à une émotion de colère ou de surprise, elle peut perdre ce contrôle et ainsi occasionner des dégâts.

    Sa résistance, quant à elle, n’a jamais eu besoin d’être contrôlée, d’autant qu’elle parait s’être développée petit à petit, justement suite aux sollicitations extérieures de violence (voir bio). Elle peut cependant sur demande demander à son corps de cibler sa résistance sur un point précis afin de mieux encaisser un choc ciblé. Cependant, concentrer sa résistance en un point rendrait moins résistant le reste du corps. Si elle venait à devoir concentrer toute sa résistance mutante en un seul point, le reste de son corps se trouverait avec sa résistance naturelle, c'est-à-dire celle qu’elle aurait sans ses pouvoirs, c'est-à-dire excessivement humaine (brrr). Pour ce faire, elle necessite d'un minimum de temps de préparation. Elle peut si elle e na l'utilité ne concentrer sa résistance que sur un point très infime comme un doigt ou deux centimètres carrés de peau sur son corps. Elle aurait alors besoin d'une bonne dizaine de secondes pour ce faire. Mais à dire vrai, cibler à ce point ne lui ai pas d'une grande utilité, et elle préfère largement travailler à échelle d'un membre ce qui lui demande un peu moins de temps (7 à 8 secondes tout de même). Cela lui permet donc de pouvoir porter sa résistance localement jusqu'à 20T. Cela impliquerait toutes les conséquences collatérales des parties non protégées: adhérence au sol et projection, blessures potentiellement importantes voire mortelles etc…

    En résumé, les valeurs de ses pouvoirs seraient de l'ordre de 10T, la rendant capable de soulever, porter ainsi qu'encaisser des chocs et des pressions de l'ordre de 10 tonnes. En outre, sa force décuplée lui permet de réaliser quelques performances hors du comun. Sa vitesse de course est en effet décuplée, la rendant capable d'atteindre les 40km/h sur pret de 400 mètres, soit l'équivalent des plus grands sprinters avec un moindre effort, plus longtemps et sans entrainement particulier. Elle peut également atteindre les 20-25 km/h en nage, et faire des sauts avec élan de près de 25 mètres de longueur et deplsu de 10 mètres de hauteur.


  • Lien entre les Pouvoirs: Sa force et sa résistance sont complémentaires, elle résiste à sa propre force. Son corps s’est ainsi adapté à de gigantesques efforts musculaires.



Description Physique :

[center]


  • Apparence :
    Jessica est une belle jeune femme coquette et très soucieuse de son apparence. Ses origines afro-américaines lui ont procuré une peau mate lui donnant toujours bonne mine. Sa carrure est athlétique, elle est assez grande, mesure 1m75 (sans talons) pour un poids de 63kgs. Elle est loin d’être filiforme, et est très fière de ses quelques rondeurs bien placées qui la rendent d’autant plus sensuelle. Ses mensurations sont le reflet de ses origines africaines (86-65-105) avec de large hanches et des fesses rebondies qu’elle n’échangerait pour rien au monde.
    Elle accorde beaucoup d’entretien à sa longue chevelure, changeant ses coiffures au gré de ses envies. La malédiction afro planant sur sa tête, elle a opté pour la facilité, en les lissant, et la très grande majorité du temps, elle les teint dans des tons blonds plus ou moins prononcés.
    Ses yeux en amande sont foncés, mais il lui arrive parfois de pousser le vice avec des lentilles colorées. Son nez est typé mais fin, ses lèvres sont pulpeuses et souvent mises en valeur par du rouge à lèvre ou du gloss. Tout ce petit monde est en effet paré et re-paré à outrances d’accessoires et produits de beauté.

    La plupart du temps de bonne humeur communicative, dynamique toujours partante pour faire la fête, elle tend à recréer une ambiance pseudo jet-set autour d’elle. A la moindre contrariété, son visage peut être très menaçant, mais elle arbore généralement un sourire franc, qui se veut parfois seulement de façade comme elle savait le faire du temps où elle était une star adulée.
    De ses années de star, elle garde toujours l’habitude de s’acheter des vêtements et chaussures à ne plus savoir qu’en faire (sauf que sur le moment elle sait précisément quoi en faire…), bien que les boutiques et magasins aient laissé place aux commandes sur le net notamment… Le côté shopping lui manque assez, mais pour le coup, le résultat compte. Son budget escarpins est d’ailleurs assez impressionnant, en ayant détruit un certain nombre en tapant du pied lors de colères.

  • Signes Particuliers :
    Ancienne star ultra médiatisée, elle peut encore être reconnue dans la rue. En outre, elle s’habille toujours mode, «bling-bling» et à la limite de l’excentrisme, donc, rarement de manière à passer inaperçu…




Caractère :

  • Mental :
    Avant d’être une mutante, Jessica est une femme, et c’est bien là son premier et son plus hargneux combat. Féministe exacerbée et consciente de ses capacités, de son ascendance sur les gens et de son corps, elle entend imposer à l’humanité et toutes ses filiales, sa vision d’un monde parfait gouverné par les femmes. Elle aime torturer les hormones des mâles et prend plaisir à jouer les femmes fatales pour obtenir ce qui serait trop simple à obtenir grâce à sa force. Si cela n’est pas suffisant, elle utilise effectivement la force sans ménagement…

    Elle est assez narcissique jusqu’à un certain point, elle aime se regarder et qu’on la regarde avec admiration. Ce narcissisme la pousse également a avoir un comportement qui tend vers le leadership, peu importe qu’elle ai les compétences, ou qu’elle ai raison, elle aime avoir le dernier mot et être en figure de proue.

    Son enfance difficile et son rapport aux hommes depuis sa naissance de par ses modèles masculins finalement peu recommandables, ont fait d’elle une femme forte, intérieurement aussi, obstinée, avec une rage de vaincre et un instinct de survie très développé. Elle ne se laisse pas démonter, et fait en sorte de ne laisser aucun homme avoir le dernier mot sur elle. Seul Magnéto, l’homme qui lui a tendu la main et l’a fait se sentir indispensable à nouveau, garde un certain prestige d’avoir sa reconnaissance et son respect.

    Si elle cultive une certaine rancœur face aux hommes, elle est généralement très protectrice envers les femmes. Pour autant, qu’une essaie de lui voler la vedette, et la protectrice pourrait bien se transformer en exécutrice.

    Jessica a également, de par son expérience professionnelle et sa personnalité, un très grand sens du spectacle. Elle met toujours un point d’honneur à soigner son personnage, ses entrées, sa présentation. Malgré son côté sombre marqué de mélancolie et de nostalgie, elle est la plupart du temps de bonne humeur communicative, dynamique toujours partante pour faire la fête, elle tend à recréer une ambiance pseudo jet-set autour d’elle. A la moindre contrariété, son visage peut être très menaçant, mais elle arbore généralement un sourire franc, qui se veut parfois seulement de façade comme elle savait le faire du temps où elle était une star adulée.

    Marquée par sa descente aux enfers, son passé de star internationale, sans être un sujet tabou, est relativement pénible à évoquer pour elle. En effet, cela est pour elle synonyme d’échec social. Sa vie entière a été vouée à se faire une identité médiatique respectable, et elle est désormais condamnée à vivre un demi anonymat, ne jouant du micro que pour des chants de guerre.

    Elle est très méfiante vis-à-vis de la Justice sociétale. De part ce qu’elle a vécu comme une humiliation et une parodie de procès (voir histoire), elle est tout à fait persuadée que la VRAIE justice ne peut être rendue que par ceux qui ont souffert. La vengeance étant donc sa forme la plus pure.

    Concernant son statut de Mutante, elle en garde désormais une certaine fierté au point que cela soit son deuxième combat le plus important. Elle est désormais fière de ne plus faire semblant d’être une des créatures méprisables qui, l’ayant idolâtrée, l’aurait ensuite lapidée sans ménagement. Elle leur a tout donné et n’avait besoin que de leur amour en retour. Et dès qu’elle eût besoin de soutien, on lui a tourné le dos et on l’a montrée du doigt comme une pestiférée. Dès que quelque chose fait peur aux humains, ils préfèrent le rejeter plutôt que d’essayer de le comprendre. Sans pour autant être une sauvage au contact d’humains, elle ne laisse passer aucun affront.

    L’affront, justement, de l’existence même des Purificateurs, en fait des ennemis prioritaires. En plus d’être humains et au paroxysme de ce qu’elle hait chez eux, les Purificateurs sont pour Jessica de profonds idiots sans jugement propre. Américaine de souche, et élevée dans un contexte patriotique et chrétien, Jessica a cependant revu depuis la souche les préceptes qu’on lui avait inculqués. Elle n’aurait déjà pas compris avant l’acharnement des Purificateurs envers les mutants, aujourd’hui elle comprend qu’ils sont indubitablement dans l’erreur et la folie. Depuis l’incident de Mutant Town, qu’elle a vécu de l’intérieur de la Confrérie, elle n’aurait aucun scrupule à éliminer quiconque prônerait un holocauste Mutant.

    En contrepartie, les événements d’Hyggdrasil sont vus par Jessica comme une vengeance juste et à point nommé. Cependant, tout cela a été un peu trop fouillis et chaotique à son goût. Bien qu’elle se force à voir les choses de manière symbolique, elle ne peut que remarquer le décalage entre sa façon de voir très carrée et esthétique, et certaines actions de la confrérie. Pour autant, elle comprend et adhere à la marche. Reste à savoir si elle-même serait capable un jour de jouer les martyrs pour la cause…

    Pour ces raisons, les X-MEn sont pour elle une pâle copie des bisounours. Vivre main dans la main avec les humains est tout bonnement inconcevable tant qu’ils seront ce qu’ils sont, c'est-à-dire faibles, craintifs et en tout temps persuadés d’être persécutés par tout ce qui les dépasse.

    Le BAM ? Pfff… Un nid à insectes de plus! Encore une bande d’ingrats frustrés, qui se servent du mot justice pour régler leurs comptes avec ce qui les gênent… En bref, une pâle tentative d’illusion avec une vitrine politiquement correcte sur l’égalité de tous face à la justice.




Histoire :



  • Talents Particuliers :
    Jessica chante assez bien pour en avoir fait son métier et avoir plusieurs millions de fans à ses pieds… Elle a également une grande maîtrise de la danse, qu’elle pratique toujours assez intensivement pour le plaisir et entretenir son capital physique. Elle pratique également la boxe en salle de sport afin de se défouler et de garder la forme.


  • Possessions :

    Jessica s’est reconstitués quelques comptes en banque basés dans des pays peu regardants, mais la majorité de sa fortune sauvée reste en cash et bijoux. Le Chalice Assault récolte également le fruit de quelques rapines justifiées par les frais d’entretien du club. Elle possède également une garde robe immense et sa Porsche rouge clinquante aux vitres teintées, qu’elle a du faire repeindre en noir pour passer plus inaperçu (ce qui est relativement paradoxal avec une telle voiture…). Elle possède une propriété en plein coeur de Manhattan qu’elle a acheté après sa chute, en cash et sous le couvert d’un pseudo. Il s’agit d’une villa moins somptueuse que ce qu’elle a pu avoir, mais tout de même bien aisée. Sans vis-à-vis, système de sécurité performant avec caméras et portail électrique. Elle n’en sort jamais à découvert et, apriori, personne ne sait qu’elle est ici.


  • Biographie :

    La naissance de Jessica est loin d’être le début d’un conte de fées, puisqu’elle commence dans les toilettes d’un appartement modeste dans un quartier populaire de Chicago. En effet, Rubby StJames, femme de ménage d’origine Haitienne et battue par son mari, fut plus que surprise en voyant ce petit corps humanoïde gigoter dans la cuvette des WC. Une foule de questions s’abattit sur la jeune femme en une fraction de secondes : "Un bébé? Le mien? Comment est ce possible ? Je croyais être malade! Que va en penser Charles? Mais… Il se noie!!!" Ni une, ni deux, l’instinct maternel prit le dessus et Rubby récupéra le bébé. *Une petite fille…* Se dit elle. Celle-ci se mit aussitôt à hurler, tellement heureuse d’être enfin reconnue.

    Deuxième épisode: maternité de Chicago. Dans les couloirs, un homme blanc, grand, bien bâti a l’air perdu… Sa femme venait d’accoucher, et il ne la savait pas enceinte… Ouvrant la porte de sa chambre, il voit Rubby, assise dans le lit, une petite créature dans les bras. Un climat tendu s’installa alors. Rubby regarda son mari, l’air effrayée. Lui, fixait le bébé, sans savoir que dire. Rubby rompit enfin le silence, balbutiant : "Charles… C’est… C’est ta fille!". L’homme glissa ses yeux de l’enfant jusqu’à sa femme, aucune émotion ne semblait le traverser. "Jessica!" Dit il au bout de quelques secondes, d’une voix ferme. “Jessica…” Confirma Rubby alors que tous deux fixaient à nouveau la nouvelle née.

    La petite fille fut ramenée à l’appartement duquel elle connaissait déjà la cuvette. Les premiers mois de sa vie étaient assez difficiles. Charles StJames était un homme constamment ivre. Sans emploi, son quotidien se résumait à de longs échanges sur la vie et la mort au pub du coin, le soir, fin bourré, il ne prenait jamais le temps de s’occuper de sa fille et préférait s’occuper de sa femme, qu’il violentait et violait parfois. Toutefois encore épargnée, Jessica n’était pas en age de comprendre le climat qui régnait chez elle. Avant d’être en âge d’aller à l’école, pendant que sa mère travaillait d’arrache pieds, Jessica était gardée par la voisine Da-Xia Pei Long, une dame veuve assez âgée d’origine asiatique, très douce et qui, connaissant son père surtout par les hurlements qu’elle entendait à travers les murs le soir…



    En grandissant, Jessica passait toujours énormément de temps chez «Dada» à qui elle se confiait beaucoup. Son père ne lui accordait que toujours peu d’intérêt. Cela dit, le climat familial s’était légèrement détendu, comme Charles avait retrouvé du travail sur des chantiers, il passait moins de temps à boire. Rubby avait pu ralentir un peu son rythme de travail, Charles de-la-vieille-ecole estimant que sa place était plus au foyer, et la sienne au travail. Ainsi, Rubby put elle connaître un peu mieux celle qui gardait son bébé depuis plusieurs années déjà.

    Vers l’âge de 5 ans, Jessica se prit de passion pour les chaînes musicales, chantant à tue tête et imitant les danses qu’elle voyait. Quelques mois plus tard, alors qu’une scène de joie particulièrement rare réunissait Jessica, Rubby et Dada dans le salon des StJames, Jessica faisait une démonstration de ses talents devant la télévision, les deux femmes riant et s’émerveillant de voir la petite fille si douée et à l’aise. La scène aurait put durer ainsi tout le reste de la journée, si Charles n’avait pas déboulé dans le salon entre rage et stupéfaction…

    "C’est à ça que t’occupes tes journée?" Aboya t’il à sa femme. "J’ai faim, va me préparer un truc." Ajouta t’il sèchement. Rubby s’exécuta, pendant que Charles renvoyait Dada chez elle de sa manière la plus courtoise. Il fixa Jessica, tétanisée. Il s’installa dans SON fauteuil et enroula un magasine qu’il garda dans sa main.

    "Recommence!" Ordonna t’il. Devant l’incompréhension de sa fille, il développa, agacé. "Ce que tu faisais, là! Recommence !!"

    La petite fille, loin du plaisir qu’elle éprouvait quelques minutes auparavant, se remit à chanter et danser, imitant ce qui passait à la télévision à cet instant. Au bout de quelques secondes. Charles se leva d’un coup, et asséna un coup avec son magasine sur l’arrière train de sa fille.

    "Tu l’as vue faire comme ça la danseuse? Moi j’ai pas vu ça! Il faut être plus précise dans tes mouvements!" Cria t’il. Puis se rasseyant doucement: "Recommence…"

    La fin de journée fut emplie de coups et de pleurs. Ce fut assurément un jour marquant pour le reste de la vie de Jessica.

    Les années passaient, Jessica changeait. La petite fille douce et innocente devenait hargneuse, mesquine et méchante. Elle était désormais inscrite à plusieurs cours de danse et chant qui prenait la quasi-totalité des économies de la famille. Charles pensait faire un investissement à long terme de sa fille. Il avait au moins réussi à lui inculquer ce qu’elle avait bien intégrer: l’échec fait mal. Elle abhorrait l’échec et la malfaçon et ne manquait pas de remarquer et faire remarquer ceux des autres.

    "Quand on aime quelque chose, il faut le faire bien, sinon ça n’a pas de sens!" Disait elle souvent avec dédain à ses camarades. C’était clairement une réplique qu’elle disait mécaniquement, comme pour réciter une leçon bien ancrée.

    A 9 ans, Charles considérait déjà que l’école pouvait être secondaire, face aux ambitions qu’il avait pour sa fille. Rubby n’était pas particulièrement contre, d’autant que son mari avait le dernier mot. Même s’ils étaient à la base de fervents croyants du parcours classique de la réussite (Beaucoup d’école+ Beaucoup de travail= Gros salaire), tout le monde était conscient du potentiel qu’avait Jessica à percer dans le ShowBiz, Jessica en première… Pour ces raisons, la jeune fille était chouchoutée, tant qu’elle restait sur la voie de la réussite.

    "Dada, tu veux bien m’adopter?"

    Une personne échappait aux petites crises de colères de la star en herbe. Dada n’avait jamais eu autant d’estime de la part de Jessica. La vieille femme était également sa première fan sans arrière pensée, mais elle était de jour en jour de plus en plus fatiguée.

    Les choses s’accéléraient pour Jessica : Ses parents l’inscrivaient à tous les concours et représentations qu’ils trouvaient. concours de beauté, mini miss, télécrochets, mannequinât. C’est d’ailleurs vers ses 11 ans qu’elle décrocha ses premiers contrats de mannequinât, rééquilibrant un peu les comptes du foyer. Jessica prenait conscience de sa beauté et de son corps. Elle voyait sa féminité s’éveiller, avant l’heure assurément. Cela la rendit très vite très matérielle et très vite très peste et bornée.

    Et puis, voila Jessica à 14 ans dans une de ses colères. Elle se trouvait en backstage, juste avant la finale du concours de Miss ChicagoTeen et était particulièrement stressée. La maquilleuse venait de marcher sur sa robe, déchirant un morceau. Le sang de Jessica ne fit qu’un tour, hurlant au désespoir, elle fit valdinguer la commode devant elle, qui traversa deux murs avant de finir sa course dans le public. La fin du concours fut annulée pour enquête sur les infrastructures et le titre tant convoité de Miss ChicagoTeen 1996 lui passa sous le nez. Etrangement, les coups qu’elle continuait de recevoir par son père en cas de défaites l’affectaient de moins en moins, jusqu’à ce que, ce soir là, elle ne sente plus rien. Jessica mit cela sur le compte de l’habitude, et du fait que l’échec faisait encore bien plus mal… Elle ne s’expliqua pas ce qu’il s’était passé au concours, et elle ne fit pas le lien entre elle et la destruction partielle du concours. Après tout, une jeune fille comme elle, aussi douce et belle, ne pouvait pas faire preuve d’autant de sauvagerie…

    Bien évidemment, ce genre d’incidents arriva plusieurs fois encore, mais jamais elle ne l’accepta. Il y avait toujours une excuse, ou un larbin pour en être responsable à sa place. Elle prit sur elle de faire disparaître ces capacités de sa vie, en les ignorant simplement. Au fil des années, les pertes de contrôle disparurent totalement, elle faisait inconsciemment preuve d’un contrôle immense.

    Deux jours après que Jessica eut fêté ses 15 ans, Dada mourut… Ce fut un grand choc pour la jeune fille. Fidèle à lui-même, Charles réussi à transformer ça en une leçon de vie.

    "Tu vois, si on n’est personne dans la vie, on finit comme ça… Seul et oublié…"

    Il lui sortit cela pendant la cérémonie, alors qu’ils n’étaient que 5 rassemblés pour la mise en terre. Dada n’avait plus de famille, et très peu d’amis. Jessica fut très marqué par cet épisode qui la rendit d’autant plus déterminée. Suite à cela, la famille déménage pour New York, afin d’augmenter les chances pour Jessica.

    Et puis, à force d’écrémer les concours, ce fut le début d’une grande histoire. A 17 ans, Jessica remporta un télécrochet de chant et danse, ce qui lui permit de se faire repérer par un producteur de la maison de disques Starship. Ses parents étaient si fiers ! Enfin leurs efforts étaient récompensés par cette première étape. Car désormais, la plus grande partie du travail restait à se faire.

    Le premier album de Jessica: "In my Head" sortit un an plus tard et fit un carton. Propulsée en couvertures des magasines, Jessica jubilait. Elle enchaînait les parutions télés, les séances de photo les interview et bien sur les tournées : le "In my Head Tour". Celui-ci confirma le succès de la jeune femme qui put tranquillement continuer son ascension.

    En quelques années et après 3 albums ("Fragrance" et "JstJ" avaient fait un tabac également), Jessica était au top de sa carrière. Sa notoriété ne cessait de monter, Jessica était aux anges. Elle était parvenue à gagner le respect et l’admiration qu’elle avait toujours désirés. Elle côtoyait les plus grands et était la première répondre présent lors des soirées mondaines. Elle remporte plusieurs trophées aux awards musicaux.

    A 23 ans, elle devient l’Egerie d’une grande marque de parfumerie française, mais aussi, celle du plus controversé "Septième Ciel". Cette secte prêchait l’élévation par la notoriété, et la marque que l’on apposait sur le monde. Elle débute également une carrière d’actrice en parallèle, jouant les guest star dans des comédies. La critique reste positive, mais la préfère sur sa carrière principale.

    Côté cœur, Jessica était sujette au jeu des couples people, enchaînant aux moments stratégiques les relations avec les plus grandes stars masculines du moment.

    Oui à 23 ans, Jessica avait tout, argent, gloire, renommée, hommes… Seulement, lorsque l’on est au sommet, on ne peut que redescendre…

    La maison de disque de Jessica décide alors de changer un peu son image, trop immaculée à leur goût. C’est ainsi que sortit "In my Butt" le nouvel album de JstJ… Le succès de cet album reste relatif. La critique reste mitigée, son public également. Cependant, cela ne l’empeche pas de remporter un Grammy Award. A l’annonce de son nom, la jeune femme fond en larmes en se dirigeant vers la scène, acclamée.

    "Merci! Merci!" Dit elle reprenant son souffle. Elle attendit u ninstant que la foule arrête de l'aclamer, même si c'était excessivement plaisant. Une fois la clameur adoucie, elle reprit son souffle, les joues encore humides de ses larmes de joies, avant de commencer so ndiscours."C'est tellement inattendu, vraiment! Je tiens à remercier tous ceux grâce à qui j’ai pu arriver où j’en suis aujourd’hui! En particulier mon père ! Oui mon merveilleux père, qui, s’il n’avait pas passé 15 ans de ma vie à me ruiner à coups de ceintures et de poings, ne m’aurait pas donné l’envie de lui prouvé qu’il était un gros enfoiré, débile, bourru et qu’il avait seulement eu de la chance que ma mère ait un jour posé les yeux sur lui pour y voir autre chose…" Silence dans l’assemblée "Merci à tous!" Ajouta t’elle en gardant son large sourire et en quittant la scène sous les chuchotements.

    Suite à cet épisode, Jessica coupa plus ou moins les ponts avec sa famille. Son père présent à la cérémonie était couvert de honte. Mais c’est sur le débordement de la jeune femme pendant la cérémonie que la presse se lâcha. Quelques semaines plus tard, Jessica fit un des mariages les plus controversés de l’époque, avec un rappeur du nom de Cee Jay, connu pour ses frasques avec la justice, la drogue, et son caractère violent.Un certain schéma se reforma dans son foyer. Battue, rabaissée, Jessica perdait peu à peu confiance en elle et le contrôle de son image.

    Abattue mais pas idiote, Jessica débuta à cette époque à protéger quelque peu son patrimoine. Consciente de tout ce qu’elle avait fait pour obtenir son train de vie actuel, elle voyait d’un mauvais œil, son mari dilapider son argent. Amoureuse malgré tout, elle ne pouvait se résoudre à l’en empêcher, mais trouva un moyen de se constituer une réserve. C’est ainsi qu’elle décida de piocher elle-même dans ses comptes pour multiplier les achats matériels, notamment de bijoux qu’elle affichait à toutes occasions, avant de les stocker petit à petit dans une cachette secrète, accompagnés de quelques billets dans le plafond de son appartement. La presse qualifiait le couple de «destructeur» et «riches ostentatoires». C’était le cas d’une certaine manière, mais Jessica y voyait quelque chose de plus utile.

    Entre luxe et violence, le couple battait de l’aile, mais Jessica tenait le rythme… Le fait qu’elle ne ressente pas les coups ne la choqua pas plus que ça, cependant le fait que son corps ne les marque pas renforçait la hargne de son époux.



    Et puis un jour, c’est le drame. Prenant conscience que sa vie lui échappait, Jessica se rebella. Peu habitué à ce qu’on lui résiste, Cee Jay la frappa à nouveau… une fois de trop… Concentra toute sa colère, Jessica le frappa en retour. L’homme fut éjecté à travers la baie vitrée de leur appartement du 35ème étage. Son corps est retrouvé broyé 4 rues plus loin…

    L’enquête qui suivit en fit la suspecte numéro 1, d’autant qu’elle avoua sans résister. Elle fut mise en garde a vue jusqu’à son procès quelques jours plus tard. La descente aux enfer des stars était une passion que partageait tout le petit peuple, aussi l’affaire fut elle ultra médiatisé. Pour sa défense, Jessica n’avait aucune marque de coups à présenter… Après examens médicaux, il fut prouvé qu’elle avait même une santé plus que parfaite. C’est à cette occasion que son gêne mutant est officialisé. Jessica n’en revenait pas, après avoir été battue quasiment toute sa vie, c’était elle qui se retrouvait accusée de violence… bon et d’homicide accessoirement…

    Les médias aidant, sa côte descendit en flèche, un sobriquet devenant de plus en plus courant pour la qualifier: "the Black Mantis" (la mante religieuse noire), dont la femelle tuait le mâle après la reproduction. Plus personne ne voulait être associé au monstre qui avait assassiné l’étoile montante du rap américain. Son public lui tourna le dos pour une star plus jeune et plus innocente, sa famille disparut, ses amis se révélèrent ne pas en être… Jessica tomba dans une forte dépression tout le long de ce procès à rallonge dont les étapes étaient volontairement multipliées pour entretenir le suspense. Les témoins se succèdent: la maquilleuse de Miss ChicagoTeen 1996 témoigne de son caractère particulièrement violent et de sa dangerosité. Ses producteurs, qui l’accusait de menaces. Et enfin, la cerise sur le gâteau: Charles StJames l’accusa à son tour d’avoir jouer les tyrans toute son enfance et d’avoir récemment tuée sa mère lors d’une crise de colère. Apprenant par la même occasion la mort de sa mère, la coupe était plus que pleine. Tout son monde s’écroulait, et dans sa tête, un nouveau était en train de se bâtir.

    Finalement le jour du verdict arrive. C’est une Jessica totalement transformée qui arrive au tribunal. Elle qui, depuis quelques semaines se laissait aller, était juste resplendissante. Maquillée avec goût, habillée en Prada, le sourire jusqu’aux oreilles, prêtant bien volontiers son visage aux caméras et aux photographes. Le silence s’installa à la Cour, le verdict est rendu : Jessica est jugée, et condamnée à la prison à perpétuité pour le meurtre de son mari.

    Sans faiblir, Jessica demanda à s’exprimer une dernière fois avant qu’on ne l’embarque. Méfiants, mais satisfait de sa docilité, on lui accorda. Telle une maîtresse de conférence, Jessica sortit son plus beau sourire.

    "Je… remercie tous ceux qui m’ont soutenu depuis le début de ma carrière, et je vois avec plaisir à quel point on peut passer rapidement à moins que rien si l’on est pas aussi faible qu’on l’attend de nous. Vous auriez préféré voir mon visage tuméfié ou que je sois morte dans un caniveau. Pas de chance, je suis en pleine forme, et je ne le regrette pas."

    Sentant que l’atmosphère se tendait fortement, autour d’elle, les gardes et policiers se rapprochaient prêts à agir en cas de besoin. Sans montrer l’indignation qu’elle ressentait, Jessica poursuivit.

    "Je ne pleurerais pas. Si mon père a pu m’apprendre quelque chose entre deux coups, c’est bien cela: dans ce monde, il faut écraser, ou… s’écraser. Pour cette leçon de vie, je lui en serait éternellement reconnaissante."

    Son visage devint froid et haineux. Le président de la Cour fit signe aux autorités qu’on l’embarque.

    "Vous pensiez me connaître? Je vais vous montrer que vous n’en aviez pas la moindre idée…"

    A ces mots, un policier mit sa main sur son épaule. Grossière erreur, Jessica, attrapa son bras et envoya valser l’homme vers ses collègues. Profitant d’un mouvement de panique qu’elle venait de créer, Jessica prit la porte qu’elle aurait du franchir entourée des policiers, et commença à courir à travers le couloir, renversant tous ceux qui avaient le malheur de se trouver sur son chemin.

    Une fois qu’elle fut parvenue dehors, d’autres obstacles se trouvaient devant elle. Et une caméra la filmait.

    "Vous voulez de la violence? Du spectacle? Je vais vous en donner!"

    Elle attrapa le premier larbin qu’elle put et l’envoya violemment s’écraser contre le pare brise d’un camion qui passait à cet instant. Ce sentiment de puissance et de liberté était pour elle totalement jubilatoire. Pour une fois, la presse raconterait la vérité su elle : Elle était une dangereuse mutante psychopathe, et elle aimait l’idée. Elle s’enfuit à nouveau dans les rues. Poursuivie comme l’ennemie publique numéro 1, Jessica se retrouva acculée dans une impasse. Elle était sur le point de foncer à travers le mur face à elle lorsqu’un nuage de poussière verdâtre explosa à proximité. En mode alerte, et prête à se défendre jusqu’à la mort, Jessica aperçut finalement une forme humanoïde au milieu de celui qui, qui se dissipait. Une femme se trouvait là lui tendant une main, elle lui parla enfin d’une voix empressée.

    "Si tu ne veux pas finir disséquée par des ignares en blouse blanche, attrape ma main!"

    Jessica resta interdite, fixant la femme qui lui tendait cette main si inattendue…

    "Qui êtes vous?" Demanda t’elle, méfiante.

    Déjà, on entendait des pas empressés se rapprocher au coin de la rue, et une dizaine d’hommes armés pénétrèrent dans l’impasse. Les sirènes résonnaient dans tout le quartier, et des hélicoptères étaient même de la partie.

    "C’est maintenant ou jamais, ai confiance, je suis là pour toi…" Ajouta l’inconnue.

    Jessica n’avait plus rien à perdre… Elle s’imaginait croupir dans une prison infâme, traitée comme le pire des crapules par les pires des crapules. C’était impossible non… Sous les sommations de la police, Jessica tendit sa main vers l’inconnue qui la saisie avant que toute deux ne disparaissent dans un nouveau nuage de poussière verte.



    Cette mystérieuse inconnue se faisait appeler Ubiquity, une mutante téléporteur de la confrérie. Elle lui avoua suivre son cas depuis le début de l’affaire et qu’elle ne l’aurait pas laisser tomber. Elle ne s’attendait cependant pas à ce coup d’éclat au tribunal, ce qui la conforta dans son intention de la présenter à la confrérie. Jessica accepta assez facilement, mais resta méfiante malgré tout. C’est ainsi que Jessica rencontra Magneto, homme charismatique et mystérieux, qui grâce à ses paroles et sa proposition put redonner du courage à la jeune femme.

    Ubiquity l’aida beaucoup à reprendre grande confiance en elle, ce qui ne tarda pas à se faire. Elle put se reconstruire avec un nouveau but, gardant en tête les affronts qu’elle a subis, et la ferme intention de se faire connaître d’une autre manière. En parallèle, au sein de la confrérie et ailleurs, Jessica s’est inventé une sorte de « club » dont elle est bien entendu le leader: Chalice Assault. Un club qui n’a rien de vraiment officiel, mais dans lequel elle réussit à s’entourer de femmes au caractère fort et qui la suivent dans son délire de conquête du monde. Ubiquity en fut bien évidemment le premier membre guest-star.

    Une fois le moral reconstitué, Jessica se trouva nostalgique du luxe. Aussi pensa t’elle immédiatement à son capital qu’elle avait de côté. Ses comptes en banque étaient saisis, mais elle avait plus d’un tour dans son sac. Avec l’aide d’Ubiquity une fois de plus, elle pensa à aller récupérer ses bijoux dans son ancien appartement, saisi et surveillé également. Mais le temps sur place ne dura pas, téléportés à l’intérieur, Jessica put récupérer ses biens et repartir sans mal. Elle distribua une partie de sa richesse à ses compagnes et toutes en vendirent une partie pour elle de manières plus ou moins légales. De son immense fortune jadis, elle ne récupérait que des miettes, cependant, les miettes d’une fortune, ce n’était pas négligeable...

    Aujourd’hui, après 4 ans, Jessica essaie tant bien que mal de vivre dans l’anonymat, mais agit pour le compte de la confrérie lors des missions lorsqu’on le lui demande. Elle garde un très bon train de vie avec ce qu’elle a pu sauver de sa colossale fortune.

Avatar : Beyoncé Knowles

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []

Si oui, Qui ? : Elie Ashfield

Pseudo :

Votre Age : 25 ans

Comment avez vous connu le Forum ? : Ben Ashfield

Mot magique:[Vu par Lénore] Lénore


Dernière édition par Jessica StJames le Ven 28 Déc - 22:26, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 15 Nov - 18:47

Fiche terminée (deuxième compte, donc pas pressé)

je pense qu'il y aura un certain nombre de choses à revoir au niveau du pouvoir. Pour une raison qui m'est inconnue, j'ai du mal à fixer les limites. on m'aexpliqué u ncertain nombre de choses, notamment les classes de pouvoirs e nsuperforce, mais j'aimerais donc voir ce point avec le modérateur qui s'occupera de moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 15 Nov - 22:12

Héhéhé, il manque une petite chose essentielle à ta fiche avant qu'on puisse la modérer Wink

Oui oui, pour un deuxième compte aussi OO

Cérès

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 15 Nov - 22:19

Oups, j'étais sur que j'allais l'oublier en plus... Le mal est réparé ma jolie plante ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Ven 14 Déc - 6:36

Bonjour et bienvenue. En premier lieu désolé de l'attente. Je suis le sadique dragueur bad-modo qui s’occupe de ton premier tour, et je fonctionne sans guère d'originalité: en gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Ok
Age & Date de Naissance : Ok
Métier(s) : ok
Nationalité(s): ok
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
Description :

En ce qu'il me concerne c'est plutôt bien expliqué et relativement limité sans être trop faible, ça me va, rien à redire.

Niveau de Maîtrise :

En cas de ciblage de résistance, quelle est la limite du reste de ton corps ?

Lien entre les Pouvoirs : ok

Description Physique :
ok

Signes Particuliers : Ok

Caractère :
Mental :
Que pense-t-elle des purificateurs ? Que pense t'elle de ce qu'il s'est passé à Mutant Town ? Et Hyggdrasil ? De quelle manière s'exprime t'elle ?

Histoire :
Talents Particuliers : ok
Possessions : C'est là où y a un couac. Criminelle en fuite, le FBI met un point d'honneur à fermer et assimiler l'intégralité des comptes du dit criminel. Donc à moins que tu ne me trouve une explication rationnelle je ne t'autoriserai pas a être encore riche ^^

Biographie : Idem pour la fin du BG


Voilà, pas grand-chose à redire au prochain passage tu devrais avoir l’AP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Dim 16 Déc - 12:07

Quel honneur d'être modéré par THE Josh, le vrai, le mythique, le pur et dur! Wink

Modifications effectuées en cyan

Concernant le pouvoir, justement je pensais qu'avec les histoires de chiffres j'allais m'embrouiller: elle aurait donc d'après ce que j'ai décrit, une force et uen résistance égales à 9 ou 10 c'est ca?

Je me disais également qu'il devait y avoir une equivalence au niveau de sa vitesse de course dont je serais incapable de chiffrer l'équivalence :S
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Lun 17 Déc - 1:21

Effectivement c'est du 9T contondant comme je te l'ai dit ayant chiffré ta force à 9T ça restait cohérent de faire l'équité sur la résistance. , ça ma semblerait plus logique. Pour la vitesse en course et même pour la hauteur en saut c'est à toi de chiffrer mais tu peux regarder la fiche de Seamus et t'en servir comme modèle (ce serait bien la première fois que Seamus servirait de modèle à quelqu'un, il sera ravi).


Encore ce tout petit détail et cela te conduira vers ta première AP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Mar 18 Déc - 9:48

Et voila! Modifications de nouveau en Cyan. J'ai effectivement pris modèle sur Seamus et arrondis à 10T pour avoir des valeurs proches de la moitié des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Mar 18 Déc - 10:31

Très bien tu as mon AP. Un nouveau sadique viendra te mettre à l'épreuve très prochainement (enfin dès qu'il peut).
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Sam 22 Déc - 2:52

Eeeet c'est partit pour un second tour *,*

Alias et surnoms : A moins qu'elle ne soit réellement déesse, tu peux le retirer.

Âge : ça lui fait donc 30 ans Wink. Soit tu corriges la date soit l'âge, mais au moins un des deux.

Pouvoirs, description : Alors, il y a juste quelques petits points :

- Je trouve qu'elle a vraiment des petites mains, mais ça à la limite, on s'en fout c'est juste un indicateur.

- Quand tu dis, je cite :

Citation :
A terme, et dans l’hypothèse où elle se retrouverait dans une telle situation de danger, l’on pourrait définir le plein potentiel de sa superforce avec la capacité de soulever à bout de bras un semi remorque de 38tonnes chargé, de réduire du diamant en poudre, d’empêcher un train de démarrer et d’expédier un objet d’une trentaine de kilos à plusieurs centaines de mètres.

C'est juste le "à terme" qui me gêne. Ça fait partie de son pouvoir ou bien c'est une indication sur une future évolution ? Si c'est une indication sur une future évolution, ne la mets pas et tu la développeras quand tu demanderas l'évolution. Pareil pour le passage dans la super résistance Wink . Autrement, deux questions : la réduction de douleur est importante à quel point ? Et la super résistance, quand tu dus qu'elle peut "cibler" sa résistance sur un endroit précis de son corps, à cet endroit, sa résistance passe de 10T à combien ?

Mental : ok

Bio :
Ok

Voilà, c'est tout ^^.

Pas grand chose, donc, et sympa de voir une Confrériste débarquer Cool

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 27 Déc - 10:06

Ouiii! Mon coéquipier de la Team Rocket ^^

Age>> J'ai préféré ne pas lui faire passer le cap des 30 ans, tu comprends ^^ ce sera donc la date qu ichange.

Pouvoir>>
Citation :
- Je trouve qu'elle a vraiment des petites mains, mais ça à la limite, on s'en fout c'est juste un indicateur.

>>>>> J'ai pas compris, tu trouves que son pouvoir est trop faible? Ou que ses mains sont pas adaptées? Razz

Citation :
- Quand tu dis, je cite :

Citation:
A terme, et dans l’hypothèse où elle se retrouverait dans une telle situation de danger, l’on pourrait définir le plein potentiel de sa superforce avec la capacité de soulever à bout de bras un semi remorque de 38tonnes chargé, de réduire du diamant en poudre, d’empêcher un train de démarrer et d’expédier un objet d’une trentaine de kilos à plusieurs centaines de mètres.

C'est juste le "à terme" qui me gêne. Ça fait partie de son pouvoir ou bien c'est une indication sur une future évolution ? Si c'est une indication sur une future évolution, ne la mets pas et tu la développeras quand tu demanderas l'évolution. Pareil pour le passage dans la super résistance Wink .

>>>>> Oui, javais mis un indicateur de son plein potentiel, mais maintenant que tu le dis, jme dis que mes aspirations changeront peut être au cours du rp, et puis les circonstances... J'enlève, donc.

Citation :
Autrement, deux questions : la réduction de douleur est importante à quel point ? Et la super résistance, quand tu dus qu'elle peut "cibler" sa résistance sur un endroit précis de son corps, à cet endroit, sa résistance passe de 10T à combien ?

Alors, pour ce qui est du ciblage de la résistance, j'ai peur d'être limité par les règles sur les personnages créés, qui je crois, sont limités à 10T. Sinon, si je peux, je pousserais bien jusqu'à 20T très localement pour des durées très courts, admettons jsute quelques secondes, au moment des chocs quoi.
Dans la même veine, je pensais monter sa force à 11 ou 12T avec les poussées d'adrenaline.

Pour la réduction de douleur: en Cyan dans la fiche

=3
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Jeu 27 Déc - 12:11

Bon dieu, j'avais oublié cette blague de Jessie & James xD.

Sinon, non oublie pour les mains, c'était une divagation de ma part xD.

Citation :
>>>>> Oui, javais mis un indicateur de son plein potentiel, mais maintenant que tu le dis, jme dis que mes aspirations changeront peut être au cours du rp, et puis les circonstances... J'enlève, donc.

Oui voilà. C'est principalement pour ça en fait. Entre la fiche et l'évo, le temps que ça arrive, t'as largement le temps de changer d'idée ^^. Même si si tu le mets là c'est pas dramatique non plus. Mais autant ne mettre que ce qui est effectif pour éviter les confusions ^^.

Sinon, pour la résistance, oui il y a la limite des 10T, mais étant donné que elle ne peut utiliser cette facette que quelques secondes de manière ponctuelle, qu'elle doit prendre le temps de l'activer (en gros qu'au moins ça soit pas du pouf c'est magique xD) et que le reste de son corps revient à une résistance normale quand elle fait ça, pour moi ça me va, car c'est autant une force qu'une faiblesse Wink. Faudrait juste à la limite que tu me dises combien de temps il lui faut pour activer cette résistance localisée et quelle taille du corps elle peut englober au max. Par contre, on est bien d'accord qu'un impact de 20T sur la main, meme si celle ci résiste, le bras se fait arracher car il ne suit pas ? Autrement pour la force à 11 ou 12T, je ne suis pas trop pour, car 1 ou 2 tonnes à ce niveau à c'est pas super significatif, surtout que les désavantages associés sont pas super flagrants.

Voilà ^^.

La validation est plus très loin OO

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Ven 28 Déc - 9:52

Dac! Modifications en Cyan, comme l'exige ma coutume ancestrale =3
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Ven 28 Déc - 17:12

Va pour moé cheers

Second AP !

J'envoie chétive te valider Wink

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Ven 28 Déc - 22:21

Merci beaucoup, on va enfin pouvoir aller capturer des pokemon ensemble =3
Revenir en haut Aller en bas
James Tucker
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 470
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Sam 29 Déc - 6:52

Oh ouiiii ! Allons chopper Kurk ! XD

_________________


Spoiler:
 
06/10/2011
Ma fiche - #005484
Messages RP : 132-59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   Sam 29 Déc - 10:44

Félicitations, nouvelle Apprentie de la Confrérie Delta, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jessica StJames ( Fiche Terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jessica StJames ( Fiche Terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Tomàs M. Blake - Squad [TC - Fiche terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: