AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mar 13 Nov - 19:12

Une voiture noire, vitres teintées se frayait un chemin parmi la circulation new-yorkaise. Au volant un homme grand à l'aspect antipathique, un faciès de gorille montrait une intense concentration.
Derrière un jeune homme regardait l'animation d'un air morne. Ses cheveux longs lui tombaient sur les yeux. Son visage reposait sur une main appuyée contre la vitre tandis que l'autre serrait un morceau de papier. Un coup d'oeil du chauffeur, un sourire du jeune homme. Une voix désincarnée indiquait de tourner à droite, puis à gauche, puis … les pensées du jeune homme s'envolèrent


une semaine plus tot, manoir Aoe


Cela faisait maintenant plusieurs jours que Sanzo ne tenait plus en place. Tous les matins à la meme heure il guettait impatiemment le facteur mais en vain peut être aujourd'hui. Enfin la voiture tant attendu. Le facteur en sortit un grand sourire aux lèvres et surtout une grande enveloppe à la main. Avec un air entendu il la donna avec Sanzo qui le remercia chaleureusement.
Rentrant en trombe, il déchira l'enveloppe avant de sortir la lettre avec précaution.
Il la parcourut rapidement avant de bondir en criant de joie. Il se précipita dans la cuisine brandissant le papier "c'est ok, Karl, je suis pris"
le géant qui préparait le repas leva la tête et sourit au jeune homme qu'il considérait comme son fils. Au service de son père Reiji Aoe depuis 29 ans, Karl était un mutant tout comme Sanzo. D'un physique inquiétant, Karl recelait des trésors de gentillesse. Sans attendre de réponse, Sanzo se précipita sur le téléphone pour avoir son père. Par chance ce dernier était disponible et c'est avec bonheur qu'il accueillit la nouvelle. Sanzo ne put non plus s’empêcher d'appeler Océane sa meilleur amie, mutante poisson. Aussi excitée que le jeune homme, la jeune fille manifesta sa joie par des cris perçants.
Plus que quelques jours et il allait enfin pourvoir intégrer l'institut des x-men.


Jour -1
Sacs bouclées, sa lettre en poche Sanzo jeta un dernier regard à sa chambre, tiraillé entre l'excitation et la tristesse. Son père avait tenu à le laisser partir seul mais pas Karl. Ce dernier n'avait pas demandé l'avis ni de son patron ni du garçon et était bien décidé à accompagner Sanzo jusqu'à la grille de l'Institut. Le père et le fils s'étaient regardés d'un meme air de fatalité.


Jour J tot, trop tot
Un pas lourd fit grincer le parquet, aussitôt Sanzo ouvrit un oeil puis l'autre. Karl n'eut pas à le réveiller."c'est l'heure". Sanzo se leva d'un bond, fila sous la douche, expédia son petit dej. Les 3 hommes prirent la voiture direction l'aéroport. L'au revoir avec son père fut relativement bref. Meme si Reiji adorait son fils il ne montrait que rarement ses sentiments. Son étreinte était cependant chaleureuse "fait bien attention à toi" furent ses seules paroles. Il savait que son fils reviendrait et qu'à son age il avait besoin de nouvelles expériences.
Karl fut moins discret et se mit à renifler avant de grimper dans l'avion. Les moteurs rugirent. Nouveau départ.
New york, enfin. Le vol avait été long. Une voiture les attendait, Sanzo sourit, son père avait bien fait les choses. C'était sa façon très personnelle de lui montrer son amour. Karl renvoya le chauffeur d'un grognement …


Un coup de klaxon ramena le jeune homme à la réalité. Karl jura. Enfin la circulation se calma, les voitures se firent plus rares.
"vous êtes arrivés", Karl coupa le GPS et se gara. Sanzo se mit à observer le grand bâtiment qui se dressait devant lui.
Un portail en fer forgé était ouvert sur une magnifique allée bordée d'arbustes et de plants de fleurs parfaitement entretenus. Au fond, il pouvait apercevoir une très belle fontaine, des oiseaux chantaient. Ce lieu était vraiment paradisiaque.


Un claquement sonore, Sanzo tourna la tête et vit Karl qui venait de sortir son sac. Le géant regarda la demeure alors que Sanzo s'approcha de lui. Il enlaça le géant "ne t'inquiète pas tout va bien se passer" Karl était trop ému pour répondre et se mit à renifler. Le petit garçon qu'il avait renversé il y avait bien des années était devenu un beau grand jeune homme. Sanzo se détacha avec beaucoup de douceur avant de prendre son sac et son ordinateur. Il s'avança un peu dans l'allée avant de se retourner et faire un dernier signe de main au géant. D'un pas ferme il se dirigea vers le bâtiment. Après quelques marches, une lourde porte accueillait les visiteurs. Pas de sonnette, Sanzo la poussa et curieusement elle s'ouvrit avec beaucoup de facilité. Sanzo tendit l'oreille mais il n'entendit pas le moteur de la voiture, Karl était il vraiment reparti. D'un geste décidé, il referma la porte. Un nouveau départ l'attendait.


Devant lui un magnifique escalier montait dans les parties supérieures, à droite comme à gauche des portes s'ouvraient sur d'autres pièces. Il n'y avait personne. Sanzo supposa que les élèves comme les professeurs devaient être en cours. Il se dirigea vers la gauche ; des odeurs de cuisine et de nourritures lui parvinrent. Il fut tenter d'aller voir surtout qu'il n'avait rien mangé depuis son petit dej et que l'après midi était bien commencé mais il préférait quand meme trouver quelqu'un. Il rebroussa chemin et alla voir de l'autre coté. Une petite plaque en cuivre indiquait le secrétariat. Son sac sur le dos, son ordinateur à la main il s'y dirigea. Une porte, de laquelle s'échappait une douce musique, était entrouvert. Sanzo frappa en la poussant doucement. Plutôt petite, un comptoir le long du mur du fond, 3, 4 chaises sur la droite, une table basse recouverte de revues diverses et variées, la pièce était vide. Posant son sac par terre Sanzo s'assit son ordinateur sur ses genoux. Il espérait que la secrétaire allait revenir vite.


Il avait lu le panneau des petites annonces, parcouru divers publicités qui trainaient et enfin finit les mots croisés d'un magasine vieux de quelques années … bref le temps passait et il commençait à s'ennuyer.
Il regarda l'heure une fois de plus quand il vit la porte s'ouvrir. Des dossiers sur pattes entrèrent … enfin sur jambes, féminines d'après les ballerines dont étaient chaussés les pieds.
Une boite se mit à glisser et sans la rapidité de Sanzo elle allait étendre son contenu sur le sol. Deux autres suivirent le meme chemin, la jeune femme qui les portait (ben oui les dossiers non pas de jambes meme chez les X-men) ne prit meme pas la peine de le remercier et alla poser son fardeau sur le comptoir. De dos elle semblait plutôt quelconque. Sanzo la suivit et posa les boites à coté. Le jeune femme ne fit toujours pas attention à lui.
"veuillez m'excuser etes vous la secrétaire ?"
La femme commença à ouvrir un dossier le parcourant rapidement des yeux avant de fixer son ordinateur. Puis elle le referma et recommença. Sanzo lui laissa faire quelques dossiers avant d'insister
"Etes vous la secrétaire madame ?
- non je suis le pape" lui répondit elle sèchement.


Il la regarda un moment avant de retourner s’asseoir, il ne savait pas trop quoi faire. La jeune femme finit par s'approcher de lui un dossier à la main
"tu dois remplir ce dossier, en bleu et soigne ton écriture."
Sanzo acquiesça, ça commençait bien. Il sortit son stylo bleu et se mit à feuilleter le dossier. C'était un dossier classique : nom, prénom, adresse … taille, poids, sexe, pouvoir …
Sanzo se mit à le remplir. Il ne put s’empêcher d’être surpris devant la longue liste de pouvoir qui s'étalait remplissant plusieurs pages. Certains étaient complètement inconnus pour lui. Il se demandait comment pouvait faire ce genre de … mutant et les plaignait. Il finit par trouver le sien : hybride félin. Là aussi une longue liste d'animaux classés. Mammifère en tête heureusement, la famille des canidés semblait la plus répandue ainsi que celles des ursidés et des félidés mais il y avait aussi toute une liste d'insectes. Il y avait aussi une liste d'une page concernant l'alimentation. Sanzo la parcourut, certains mutants avaient un drôle de régime : poux, puces et autres … Il ne put s’empêcher de sourire et faillit cocher la case : souris mais il préférait largement les gâteaux.
Son dossier enfin remplit, il le redonna à la secrétaire. Sans un mot elle lui prit
"quelqu'un va venir te chercher" puis elle continua son manège. Il se rassit et de nouveau ne put qu'attendre.


_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mar 13 Nov - 22:10

Règle nº1: sourire. Je ne cessai de me répéter cela. Je devais sourire, encore, toujours. Accueillir les gens n'avait jamais été mon point fort. Ça revenait à parler avec des inconnus et on ne savait jamais où on allait où même si on pouvait dire certaines choses. Les rares fois où j'avais eu à le faire n'avaient été que peu encourageantes pour une éventuelle suite et je n'avais pas persisté. Mais cette fois-ci, je n'avais pas le choix.

Caitlyn, lors de notre rencontre, avait mis le doigt sur quelque chose d'assez embêtant. Je ne m'ouvrais pas assez aux autres. Ma vie sociale frôlait le zéro, en particulier à l'institut aussi, elle avait pris les devant et m'avait ordonné de venir accueillir ce nouvel élève en sa compagnie. Ô joie, ô félicité. Non pas que j'eus un quelconque a priori sur ce nouvel élève, mais j'étais plutôt mortifiée a l'idée de me retrouver dans la situation gênante de "et toi, c'est quoi le truc bizarre qui te classe dans la case des pas normaux?". Ça, c'était très peu pour moi.

Ce fut donc avec une angoisse palpable que je me rendis au secrétariat de l'institut. Après un bref détour dans ma chambre, s'était vêtue d'un jean, d'un T-Shirt bleu et d'un pull gris que je m'arrêtai devant la porte. Je priai intérieurement pour que Caitlyn soit déjà là et que je n'eusse qu'à faire figuration durant la prochaine heure. Premièrement, m'envoyer dire bonjour à Darla Singer lorsque l'on critique mon côté peu sociable, c'était un comble. Deuxièmement, je ne me sentais pas prête pour accueillir cet élève seule. Mais vu que je n'avais pas le choix...

J'ouvrais la porte d'une manière saccadée avant de lancer un "bonjour" collectif bien trop enthousiaste à mon goût. Je balayai la salle des yeux avant de tomber sur lui. Ou elle? Le doute s'empara de moi tandis que je lui souriais poliment. Si sa carrure était masculine, ses cheveux longs et argentés me firent me poser une trentaine de question en l'espace de quelques secondes.

Je m'avançai vers le comptoir sur lequel Darla posa le questionnaire rempli du jeune homme - certitude faite car la réponse se trouve dans le questionnaire. J'y jetai un rapide coup d'œil, la seule information m'intéressant étant le nom de ce jeune homme. Sanzo Aoe. Ça, c'est sur, ce prénom était unique. Je me retournai vers Darla.

"Caitlyn Elioth n'est pas encore arrivee?"

Elle hocha la tête de gauche à droite et je fêtons un soupir. Bon. Et Ben, merci Cait, j'allais devoir me lancer dans cette aventure toute seule. Je pris une profonde inspiration et me retournai vers le jeune homme. Je dis deux pas vers lui, tortillant mes doigts que j'avais mis dans mon dos.

"Euh... Sanzo... C'est ça? Bienvenue à l'Institut! Je m'appelle Enora et je suis chargée de te faire visiter l'institut. Une autre étudiante devrait nous rejoindre mais... Bref! Viens, sortons du bureau. Tu peux laisser tes affaires là, personne n'y touchera sauf peut être pour te les monter dans ta chambre... Mais bon, en tous cas... Dehors sera plus... Agréable."

Mes yeux se posèrent sur la secrétaire avant de se reposer sur le visage du jeune homme. Sans chercher à le dévisager, je ne pus m'empêcher de lui trouver un charme incontestable sans réussir à mettre le doigt se la raison de ce charme.

Après sa sortie, je refermai la porte du secrétariat et je lui souris de nouveau. Il allait falloir que je sois à la hauteur. Surtout, ne pas flancher... Bon dieu, Caitlyn, mais où es-tu?

"Euh... Alors... On va aller... Par là!"

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 14 Nov - 7:34

Sanzo attendait, attendait. Il avait recommencé à regarder le manège incessant et néanmoins intrigant de la secrétaire avant d'en avoir carrément marre. En jeune homme bien élevé, il s'était retenu de partir.
La patience n'était pas une de ses qualités premières mais il avait de l'entrainement grâce à son père. Il lui était arrivé plus d'une fois d'assister à ses réunions d'affaire aussi pénibles qu'inutiles. Il avait fini par trouver le truc : il copiait son attitude sur celle de son père, les mains jointes sous le menton, les yeux fixés sur son interlocuteur, l'air extrêmement concentré mais l'esprit vagabond. En ce moment il rédigeait "mentalement" le long mail qu'il allait faire ce soir à Océane. Il aurait aimé qu'elle soit là, les choses auraient été plus simple. Il en était à sa description "mentale" de la pièce lorsque la porte s'ouvrit sur … une déesse. Comment la qualifier autrement. Elle n'était pas très grande mais pas petite non plus, svelte. Son visage ovale et clair de peau lui donnait l'air d'une poupée de porcelaine, impression accentuée par ses longs cheveux blonds et ondulés. Et des yeux … … Sanzo avait été fasciné par les yeux d'Océane qui lui donnaient toujours l'impression de plonger dans un lagon mais là … cette fille … il sentait les poils de sa queue se dresser comme sous l'effet d'un courant. Il secoua la tête, fallait qu'il se ressaisisse.
La jeune fille lança un "bonjour" enthousiasme un peu trop peut être mais Sanzo ne le remarqua meme pas, elle avait une voix tellement agréable. Elle discuta un moment avec le "dragon" de secrétaire avant de se tourner vers lui. Malgré son apparence elle ne semblait pas très sur d'elle. "Enora" fut tout ce qu'il retint une fois les mots arrivés à son cerveau. Elle lui proposa de sortir, il se leva machinalement.
Qu'est ce qui lui arrivait ?? cette attitude ne lui ressemblait pas. Il entendit le rire argentin et moqueur de Sirène dans sa tête
{Alors petit minou est troublé} il faillit grogner mais se retint à temps pas la peine d'effrayer la jeune fille. Laissant son sac et son ordinateur, il l'avait suivit enfin jusqu'à la sortie du secrétaire et ce fut comme si son cerveau rattrapait son corps
"tu es une mutante n'est ce pas ?? une sirène ??" et voilà … il se mordit la langue mais c'était trop tard les mots étaient sortis, finalement il aurait mieux fait aussi de laisser son cerveau dans le secrétaire. Il se mit à rougir gêné et n'avait qu'une envie … s'enfuir.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 14 Nov - 17:56

Règle nº2 : être serviable en toutes circonstances. Je pensais que cela serait égraine ment le plus facile de la mission. Être gentille, répondre au questions sérieusement avec une pointe d'entrain et d'humour qui n'appartenait qu'à moi. Cependant, j'avais imaginé différemment la manière dont se passerait cette mission. D'ordinaire, on ne nous posait que des questions bateaux, banales. "Comment ça se passe?" "Que dois-je faire dans cette situation?". Rien de bien méchant. Mais apparemment, pour ma première tentative de "je retrouve une vie sociale", il était prévu que rien ne se passe comme j'avais pu l'imaginer.

Je ne fis pas un pas dans la direction que je venais d'indiquer que le jeune homme ouvrit la bouche. Pas pour me saluer, ni pour me remercier et encore moins pour me poser une question banale.

"tu es une mutante n'est ce pas ?? une sirène ??"

Mes yeux s'ecarquillerent et se reposèrent sur lui. De... Quoi? Il avait pris un joint avant de venir? Je l'observai sans comprendre. Puis, mon cerveau sembla se souvenir de comment je devais faire pour parler.

"Je... Euh... Quoi? Une... Sirène?"

L'image de la femme poisson arriva jusqu'à mon cerveau et je l'assimilai à la mienne... Avant d'exploser de rire. Un rire clair et franc. Ma nervosité mêlée a ma surprise puis l'image de moi même en sirène... C'était trop. Je m'adossai contre le mur. Apparemment, j'étais la seule à trouver ça drôle. Enfin drôle... C'était plus un moyen d'évacuer mon stress qu'une bonne blague mais toujours est-il que ça marchait. La boule qui grandissait dans mon estomac s'effaça. Je tentai alors de me calmer, afin de ne pas vexer ce nouveau venu.

"Je... Pardon... Désolée, vraiment mais... Accueillir les gens n'est pas mon fort et me retrouver seule pour le faire ne m'aide pas... Mais... Ça va mieux maintenant, merci..."

Je repris mon souffle et l'observai rapidement, un léger sourire sur mes lèvres. Non seulement il avait de longs cheveux gris mais il semblait également qu'il avait une queue assortie. Ses yeux jaunes également, me firent hausser les sourcils. Ce qui avait pu paraître bizarre dans ses caractéristiques physique ne le rendait qu'un peu plus différent des autres. Mon sourire s'élargit.

"Je suis mutante, oui. Je ne pense pas que tu croiseras des gens "normaux" ici, à moins que ce ne soit des amis ou de la famille d'autres élèves. Mais bon, ils ne sont pas vraiment comme les gens de dehors puisqu'ils assument leurs proches en tant que mutants...
Cependant... Je ne suis pas une sirène... Enfin, je veux dire que je n'ai ni queue de poisson, ni écailles et je n'ai encore mangé personne... Et je ne suis pas non plus un exemple de beauté... En revanche, toi, tu sembles être le nouveau chat-garou qui va faire tomber plusieurs minettes..."


Je lui souris malicieusement. Voilà que je retrouvai mes airs taquins. Pour peu, je me serais vue le jour de ma propre arrivée. Je savais ce que c'était d'être dérouté. Et je devais faire mon possible pour que ce jeune homme de sente ici comme chez lui.

"J'espère que tu ne m'en veux pas de... T'avoir ris au nez. Mais tu m'as prise un peu au dépourvu... Enfin, ce n'est pas grave, allons-y."

J'ouvris le pas dans le couloir qui menait aux communs. Mon sourire ne me lâchait plus. Pour peu, je me sentai plus légère maintenant que tout ceci était derrière. Même l'absence de Caitlyn me parut bien futile au milieu de tout ça. Quoi que, en y pensant bien... Où pouvait-elle être?

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 14 Nov - 21:24



Jour ? Huuuuum…Nan…bien trop tôt pour justifier qu’on sorte d’un méga super grand lit comme celui-là même si la pièce était baignée d’une douce chaleur et d’une lumière assez vive. C’est ça le secret, gardes les yeux fermés et le jour, ben tu le zappes trop facilement ! Nan, rien à faire ces saletés de paupières ne veulent pas s’ouvrir, c’est juste mission impossible. De toute façon, elle est naze du verbe dépouiller. Carpetisée, atomisée…total nervous breakdownisée. Elle s’accroche à son oreiller comme Jack à sa planche à la con avant le naufrage du Titanic avant de terminer en vivagel (bien sur !). Bon, on ne va pas se faire le film à l’envers, ça serait obscène. Amanranth…pour le coup, plutôt Aie Mes reins ! Ah oui…plus performante, hein…Bon ben les 15 minutes de transpiration, on oublie pour le coup. Amy mode turbo et mode on repousse les limites et ça se compte en plusieurs heures d’expérimentations : pire qu’un mois de Jubilee. En gros, elle l’avait épuisée au point qu’elle avait souhaitée se cacher sous le lit au bout du cinquième assaut. Bon maintenant qu’on avait vu les limites de ce côté-là, il fallait vraiment voir à calmer ses ardeurs sans ça, elle finirait par rejoindre Charles dans un fauteuil avant la fin du mois. En tout cas, l’adjectif « comblée » pouvait dans ce cas-là se substituer au plus vulgairement « dépouillée ». Du coup pas moyen de bouger ses membres avant ce soir et encore, elle espérait qu’Amy ne revienne pas à la charge…enfin bon..si un peu quand même.

D’façon, elle n’avait rien vraiment de précis à faire ce Jeudi Déjà hier, c'est-à-dire jeudi , elle avait passé son temps à s’entrainer et étudier son Droit avec Josh, et emménager c’était surtout Vendredi qu’elle devait encadrer Enora dans l’accueil d’un nouveau venu et cette corvée lui…Vendredi ? Mais !! WTF !!! Bor…de…moine !! Par le Sang du Christ ! Elle s’était plantée de jour ! Elle ouvrit les yeux en catastrophe pour voir l’affichage digital indiquer 9h45 ! C’te honte !!!! Elle était à la bourre !


Quand on a des crampes aux jambes après avoir tentée des acrobaties sexuelles incongrues avec une hybride plante ailé, on n’essaye pas de détaler comme un lapin hors de son terrier parce que dans ce cas de figure, on dérape sur les draps en pédalant à poil et on se plante la tronche la première dans la table de nuit en criant « merde ». On saute sur un pied en enfilant une Lovely Castor, un sous tif qui traine là et complètement dépareillée du coup, on se cogne sur le pied du lit…on tombe. On court vers la salle de bain, on revient en se brossant les dents et enfilant un t-shirt vert flashy, on tombe sur la table de nuit…On jure très fort…On saute en enfilant une jupe en jean…on tombe en marchant sur la radio réveil qu’on explose sur le mur en rageant. On cherche ses chaussures et on court hors de la chambre en oubliant de se coiffer et en ressemblant à un truc HYPER mal réveillée.

Marvellous ! 7 minutes montre en main ! C’est la classe américaine à l’état pur.

- Piiiitin de piiitiiin de b.or..de..m….Connerie de P…Oh, Jour miss Frost…oui il fait beau hein…aheum…tain…de foutue…

D’façon vue les pointes d’hurlements hystériques d’hier, elle était déjà carbonisée dans le voisinage alors un peu plus ce n’était pas ça qui allait remonter sa cote. Tiens bon Enora, Wonder Beaver arrive !!!


La tronche quand la neuneu de secrétaire l’avertie que Enora et le gugusse se sont déjà tirés.

- Koah ? Mais c’est moi qui dois la superviser !!! Si c’est un gros lourd dragos, comment elle va s’y prendre la nono ? Vous pouviez pas la retenir de force, c’est MOI la boss quoi ! Et ma crédibilité, vous y pensez, quoi ? Non ? S’pèce d’Uggly Betty ! Comment ca j’ai du dentifrice sur le coin des …oooh c’te honte….Mmmmgllleuh.. Ils sont partis par où ? Par là…Rhhha…Chier !

Sans prendre le temps de répondre en s’essuyant la bouche elle ouvrit la porte avec précipitation avant de la refermer brutalement puis de l’ouvrir à nouveau quelques instant après pour revenir dans la pièce en conservant un semblant de dignité, sous le regard éteint de Darla.

- Oui…je savais que c’était la porte de la réserve…hum…

Puis elle s’engouffra par la porte opposée accompagné d’un lourd soupir de la part de l’illustre secrétaire cyberpathe.




- Mais merde ! une p’tite blonde genre sage comme dans la Ptite Maison dans la prairie !! ca te dit rien ??


Elle secouait comme un prunier le pauvre jeune mutant qui avait fait l’erreur de se trouver sur son chemin dans les couloirs.

- Heeuuu..heuu…une Stepford ?

- Par le Sang du christ, t’aurais pu m’sortir Candy…non, c’est pas une stepford, les Stepford marchent comme des cylons avec un balais dans le ..hum…Laisse, retourne regarder Dora, graine de looser !

Bon, à la limite, il restait Grande Rousse, la cheftaine des Castors Juniors capable de renifler du Mutos à 100 bornes à la ronde et accessoirement de la pâte d’amande quand elle ne s’étouffait pas avec. Quand même pour un premier jour de taff, réussir à perdre son padawan et un newby en moins de quarante minutes, c’était un sacré record ! C’est sûr, ce soir Amy aller lui faire la tronche et la tanner avec la bague de fiançailles qu’elle n’aurait pas les moyens de lui acheter si elle foirait le moindre travail rémunéré. Caitlyn pestait en tournant dans un couloir.

- Bordel ! pourtant ca peut pas disparaitre comme ça une échappée de Poudlar version Blonde Frenchy et un…


Elle tomba face à face avec eux dans le couloir en passant le coin, le regard rond sous ses cheveux en bataille et l’allure débraillée, se fixant sur le mutant.

-…un ..un mélange de séphiroth et de Tigrou…avec…une…queue…pourquoi..pourquoi j’attire que les chats, oh my god, c’t’un signe de not’ doux seigneur, faut’qu’j’en parle à Amy…

Alors avec la plus extrême sans gêne du monde et dans une attitude total Cait’ Win , elle se racla la gorge pour déclarer d’une voix faussement bien embouchée

- Ben alors !! ca fait une heure que je vous attends en vous cherchant partout moi ! je n’ai pas qu’ça à faire hein !!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Jeu 15 Nov - 8:25

Sanzo se mit à rougir violemment un peu vexé. Il était partagé et ça se bousculait dans sa tête. Une vrai fiesta. Ses gênes félins oscillaient entre la fuite et la curiosité, son chromosome Y le poussait à la drague et Océane ramenait sa fraise en se moquant de lui et en le poussant dans les bras de cette merveilleuse jeune fille, sans parler de son éducation de gentleman .. bref le bordel complet. Il mit un terme à tout ça en secouant violemment la tête et se mit rire un peu nerveusement aussi la meilleur solution à son avis.

"Je... Pardon... Désolée, vraiment mais... Accueillir les gens n'est pas mon fort et me retrouver seule pour le faire ne m'aide pas... Mais... Ça va mieux maintenant, merci..."

sa petite voix hyper sexy, la gène qu'elle éprouvait fit de nouveau frissonner Sanzo,

"Je suis mutante, oui. Je ne pense pas que tu croiseras des gens "normaux" ici, à moins que ce ne soit des amis ou de la famille d'autres élèves. Mais bon, ils ne sont pas vraiment comme les gens de dehors puisqu'ils assument leurs proches en tant que mutants...
Cependant... Je ne suis pas une sirène... Enfin, je veux dire que je n'ai ni queue de poisson, ni écailles et je n'ai encore mangé personne... Et je ne suis pas non plus un exemple de beauté... En revanche, toi, tu sembles être le nouveau chat-garou qui va faire tomber plusieurs minettes.."
poursuivit elle avec un sourire malicieux

Qu'il devait avoir l'air stupide la bouche légèrement entre ouverte complètement fasciné par ces paroles. Il enregistra le fait qu'elle était bien une mutante, mais pas une sirène. Mais quand elle lui dit qu'elle n'était pas un exemple de beauté, il hocha violemment la tête à s'en faire craquer les vertèbres. Il bafouilla quelque chose du genre
"mais non tu es vraiment très belle"

sauf que ça donnait plutôt

"m'nont'esmentel

(le rire moqueur d'Océane résonna dans sa tête l'agaçant au plus au point, elle ne pouvait pas le laisser un peu tranquille) et pourquoi Enora lui parlait elle de minette ... Il finit par retrouver ses esprits quand elle s'excusa de s’être moqué de lui. Son sourire se fit encore plus grand (et plus idiot)

"non ne t'excuse pas je ne me suis pas montré très correcte non plus je n'aurais pas du te questionner de cette façon. C'est à moi de m'excuser. Et puis tu as un rire vraiment charmant."

Il se mit à la suivre dans le couloir avant de reprendre

" je t'avoue que je suis un peu perdu, je n'ai pas l'habitude de fréquenter d'autres personnes … humains ou mutants d'ailleurs"

quelque chose dans la jeune fille le poussait à se confier. Il était à peu près sur qu'elle ne se moquerait pas de lui.

Ils bavardaient tranquillement lorsqu'une autre fille surgit du coin, les cheveux en bataille, l'air débraillé et les apostropha d'une voix de poissonnière enrouée.

- Ben alors !! ca fait une heure que je vous attends en vous cherchant partout moi ! je n’ai pas qu’ça à faire hein !!

Sanzo fixa la fille avec stupeur. Après la douce et belle Enora, la fille ressemblait à un feu follet. Elle n'était pas très grande et sa toison d'un roux flamboyant lui donnait l'impression d’être en feu. Mais où était il tombé … Ses yeux firent le va et vient entre Enora et l'autre fille avant de se fixer sur la nouvelle. Il la regarda limite hostile avant de s'approcher d'un pas vers Enora. Sa voix était calme mais son ton un peu supérieur. Il n'aimait pas les braillards ni les braillardes.

"excusez moi mais nous discutions je vous signale. Et la politesse voudrait que vous vous présentiez."

Il restait poli, après tout cette fille pouvait être un des professeurs, un des fameux Xmen.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Jeu 15 Nov - 17:12

Charmant. Mon rire était charmant. Ça sonnait tellement bien et avec une beauté remarquable dans mes oreilles. D'ailleurs, mon sourire s'élargit jusqu'à elles et mes joues se colorèrent d'un rose léger. C'était certainement l'un des plus beau compliment que l'on m'avait fait depuis longtemps et c'était un inconnu qui venait d'arriver qui venait de me le faire. Je replaçai une mèche de cheveux derrière mon oreille.

"Euh... Merci..."

Puis, nous commençâmes notre avancée dans le couloir. Il menait vers la cuisine, et différentes salles de détente. Si, dans ma tête, j'avais planifié de faire ça silencieusement, Apparemment, Sanzo n'avait pas renoncé à m'entendre, lui. Je lui souris, écoutant simplement ce qu'il me avait à me dire. C'était comme s'il se sentait bien. Comme si quelque chose en moi faisait qu'il arrivait à me parler sans gène. Ou bien, c'était la normalité et je faisais partie d'une espèce d'aliens décalés qui ne pouvaient tout simplement pas s'ouvrir aux autres sans leur faire passer l'interrogatoire du meilleur ami auparavant. Quoique... Zut tout ça ! Ce n'était qu'un jeune mutant en perdition, pourquoi ne pas parler... De mon expérience personnelle ?

"Je... Je crois que tu parle à la bonne personne en ce qui concerne le fait de parler à d'autres personnes. Cela fait deux ans que je suis ici et je n'ai que peu sympathisé avec quelques personnes. Ce n'est pas à cause d'eux, ils sont géniaux... C'est juste que je suis une huitre... Et c'est pour ça qu'on m'a envoyé t'accueillir... Je crois que le professeur Xavier s'est dit qu'il était tant que je m'ouvre un peu..."

Je lui fis un léger clin d’œil. Ça avait quelque chose d'amusant d'être finalement forcée à rencontrer ce jeune homme puisque lui même semblait sortir d'une coquille toute faite et à peine cuite.

"On ne se sent pas seulement perdu... On est complétement désorienté. Enfin, disons que j'ai été doublement perdue dans le sens où je n'avais jamais vu New-York auparavant... je suis Française donc s'adapter en parlant une langue étrangère en plus... Ça n'a pas été une tasse de thé, mais j'ai fini par m'y faire. Je pense que tu ne pourras qu'y arriver toi aussi..."

Je lui adressai un nouveau sourire avant qu'une tornade de feu ne se montre à l'angle du couloir. Des mèches rousses, tel un brasier ardent venaient de faire leur entrée. Caitlyn. Enfin ! Et dans toute sa splendeur, qui plus est. Apparemment, elle nous reprochait presque d'avoir commencé sans elle. Je lui adressai un regard blasé. Moi non plus je n'avais pas que ça à faire, néanmoins, devais-je lui rappeler que l'on m'avait forcé à être ici ? Je pourrais tout aussi bien dévorer un bon chocolat chaud devant le journal télévisé à cette heure-ci. J'étais sur le point de répondre quand la réaction de Sanzo me surprit. Il fit un pas vers moi et je l'observai faire en silence, trop surprise pour réagir. Puis, il s'adressa à Caitlyn d'un air qu'il ne m'avait pas réservé.

"excusez moi mais nous discutions je vous signale. Et la politesse voudrait que vous vous présentiez."

Wow ! Question sociabilité, c'était effectivement à revoir. Je fixai Sanzo, surprise. puis Caitlyn. Puis Sanzo. Et encore Caitlyn. Merde, j'étais censée faire quoi là, moi ? Je toussotai légèrement. C'était pas ça une situation méga gênante ?

"Euuuh... Sanzo... Je te présente Caitlyn Elioth... Ma camarade... Celle que l'on devait attendre pour la visite..."

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Jeu 15 Nov - 17:42

Les gens des fois, ben ils devraient apprendre à rester à leur place. Quand on connait rien de la vie, on s’amuse pas à rouler des mécaniques surtout quand on roule en tricycle. La réaction de Sanzo souleva inévitablement une vague de colère froide chez Caitlyn. Un gros Douchbag comme elle aimait ! Genre le mâle viril de merde qui plisse les yeux devant la bouille de gerbille de la blonde et qui s’adresse à elle à savoir LA chef d’expédition comme la dernière des merdes. Elle n’avait pourtant rien dit de blessant, et surtout usé d’un naturel désarmant qui apparemment venait de passer à l’ouest au-dessus du gros minet qui flairait déjà le fion de la p’tite souri. Toute son attitude trahissait l’agacement de l’ »intrusion bruyante » de notre pauvre Rousse au caractère si gentil habituellement. Pauvre vieux, on aurait dû l’avertir, il ne serait pas venu pour rien. Elle le couva d’un regard froid et sévère tandis qu’Enora la présentait. Il ne l’approcherait pas, qu’il aille se faire voir le Play boy, déjà elle avait envie d’être ailleurs.

"excusez moi mais nous discutions je vous signale. Et la politesse voudrait que vous vous présentiez."

- Excuse-moi P’tit père…MOI aussi je te parle. La politesse, je l’emmerde, c’est clair où tu veux que je te l’écrive noir sur blanc ? Enora Lacourt est mon assistante et j’ai…ou j’avais pour mission de t’accueillir dans ce bordel maintenant si tu veux perde ton temps à un débat d’ego ou pisser sur la jambe de mon amie pour marquer ton territoire, c’est toi qu’ça regarde mais change de ton quand tu t’adresses à moi, j’suis ni de ton monde, ni ta pote et avec une attitude de c’genre, c’est sûr que t’as aucune chance de l’devenir un jour. J’ai rien contre toi, pas encore, mais j’suis pas du genre ni à me laisser faire par des mecs ni à m’écraser quand on m’sort un comportement hostile et condescendant.


Elle laissa passer un léger silence, le visage fermé mais une attitude sereine avant tout.

- J’suis pas une sale peste, j’suis pas un stéréotype c’est pourquoi j’veux bien repartir à zéro et faire comme si de rien ne s’était passé. Je suis proche de devenir X Men, j’suis crevée par mon entrainement, j’ai peu dormi d’où une connerie de panne de réveil et franchement j’ai pas envie d’me prendre la tête ! Alors on peut repartir du bon pied, ou tu peux t’enferrer à faire la tronche et à te croire dans ta jungle, mais j’ai pas l’temps de traiter ce genre de situation à la con choisis…mais choisis VITE !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Jeu 15 Nov - 18:19

Sanzo regarda Enora puis la jeune fille, Caitlyn puisque c'était son prénom avec stupeur. Il la dévisagea plusieurs fois s'assurant que c'était bien une fille. Il s'attarda sur les parties les plus féminines .. pas de doute c'était bien une fille mais son langage … c'était la première fois qu'il entendait une fille parler ainsi .. et meme une personne tout court d'ailleurs. D'après ce qu'il sentait ou plutot ressentait il avait l'impression d'avoir un rival devant lui … mais un rival de quoi … et pourquoi... c'est quand meme elle qui avait surgit comme un diable en boite et les avait interrompu ...
Il n'y avait pas que ses cheveux qui étaient flamboyant son tempérament semblait de meme.
Sanzo n'aimait pas les conflits et c'était son premier jour … mais d'un autre coté … c'était un mec … se replier surtout devant Enora … mais son père lui avait appris que parfois il valait mieux céder que s’entêter.
Il n'hésita donc pas longtemps, Feu follet … enfin Caitlyn lui faisait plus peur que le fait de passer pour un trouillard devant Enora. Il mit sa fierté de coté et leva la main en signe d’apaisement, sa queue reprit sa position de point d'interrogation, indication de tranquillité et lui sourit gentiment.


"excusez-moi. Vous avez raison je n'aurais pas du vous parler comme ça. J'ai un peu tendance à parler trop vite. Je suis enchanté de vous rencontrer .. heu je m'appelle Sanzo .. Sanzo Aoe."

il ne savait quelle attitude adopter ne voulant pas énerver Cait de nouveau. Il aurait aimé lui poser des questions notamment sur les Xmens vu qu'elle allait en devenir une mais il n'osait pas.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Ven 16 Nov - 16:26

Une sorte de vent glacial traversa le couloir. Le genre de courant d'air qui annonce la colère de titans et qui vous intime de vous faire plus petit qu'une souris. D'ailleurs, alors que je venais de présenter Caitlyn à Sanzo, celle-ci mit clairement les points sur les i avec lui. En l'espace de quelques secondes, la pseudo complicité qui se tissait entre Sanzo et moi fut balayée par la rousse. Cependant, cette histoire ne me regardai pas vraiment, aussi, je me contentai de pincer légèrement les lèvres, baissant la tête et laissant la tempête se diriger tout droit sur le chat garou.

Caitlyn lui présenta les choses comme elles auraient dues être faites si elle était arrivée à l'heure. Oui, le problème, seul et unique, c'était son réveil qui avait engendré un effet papillon pour nous faire arriver à cette conclusion. Elle me présenta alors comme son assistance. Ça sonnait bien officiel. J'aurais plutôt dit stagiaire mais bon... Puis, elle partit sur leur ego respectifs qui étaient prêts à se faire la guerre avant de parler de marquage de territoire. Euh... Je ne le connaissais pas ce garçon moi, hein ? Et le jour où je tomberais amoureuse n'est vraisemblablement pas prêt d'arriver. M'enfin, je n'ouvris pas pour autant la bouche pour répliquer. Je n'avais aucunement envie que la colère passagère de la future Xmen me retombe dessus.

Et finalement, tout se calma rapidement quand Sanzo se confondit en excuses. Elles n'étaient pas pleine de profondeur, de gêne mais c'était des excuses, et c'était toujours mieux que rien. Enfin, de mon point de vu. Je relevai la tête, souriant légèrement. Tout le monde savait être raisonnable quand il le fallait, la preuve. Ce n'était pas une question de rabaissement ou quoi, juste le fait d'être raisonnable. Je fis alors un pas vers Caitlyn, lui souriant légèrement.

"Bon, maintenant que les présentations sont faites... J'étais en train d'emmener Sanzo vers la cuisine, les salles de détente... Ai-je fais un bon travail commandant ? Ou bien je suis bonne pour la case "à revoir et à ce compte là.... Je dispose et te laisse gérer l'affaire ?"

Je savais qu'elle ne plierai pas. J'étais là pour ça après tout... Mais je n'étais pas du tout à l'aise pour ça. Je lui adressai un sourire avec une bouille à croquer pour essayer de la charmer.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Sam 17 Nov - 20:47

Namého ! Pis tombe les yeux hein ! Spèce de creuvard ! Bon, il est vrai que c’était un peu musclé comme discours mais rappelons que Miss Elioth ne mâchait pas ses mots et qu’importe son interlocuteur et sa potentielle dangerosité. En matière de diplomatie, on faisait vraiment mieux mais en matière de sincérité et de mise au point, elle valait quarante hommes armés. On avait fini par la retirer des cours au plus jeunes, elles les faisaient pleurer en moins de trois minutes…Non finalement, ce poste de conseillère sociale, c’était très bien comme place…Fallait juste éviter les pause Amy-Sexe avant de commencer le taff. Elle inclina donc la tête aux dires du jeune mutant après avoir jeté un regard complice à la belle blonde pour lui signifier qu’elle contrôlait tout à fait la situation.

- Sanzo ? Hum ? Curieux prénom…C’est Chinois ? Me dis pas qu’t’es venu à la nage, hein ? Bah…Vu ta mutation, tu dois pas aimer trop la flotte comme tous les gros minous. On reprend à zéro. Welllllcommme à l’Institut Charles Xavier ! Université pour jeunes garçons et jeunes filles particulièrement gâtés par la nature, enfin ça c’est dépend de c’qu’on appelle gâté c’est sûr…Tu vas croiser des putains d’énergumènes dans c’Bazard mais on essaye de faire en sorte que tout le monde y trouve son compte sans qu’on se foute sur la tronche.

Tu as déjà fait la connaissance de la ravissante, prude, pure et innocente Enora Lacourt, je suis donc Miss Elioth…Caitlyn de son état et tu peux m’appeler Mademoiselle Elioth, Maitresse Fuzzy ou Wonder Beaver. Je suis en passe de devenir X Woman, c'est-à-dire que je serais enfin autorisé à voler dans les airs, pétés des tronches des bad boys qui font frémir la Nono ci présente et défendre le merveilleux idéal de tonton Charles. Oui j’te parais un peu disjonctée, désolée, c’est ma nature mais j’te jure, je suis quelqu’un d’adorable d’habitude. Il faut pas s’arrêter à l’apparence ici, tout est beaucoup plus compliqué quand on veut vraiment connaitre les gens…


Elle baissa les yeux et remarqua que ces sandales étaient dépareillées, elle afficha alors une moue boudeuse en rougissant légèrement, son visage prenant alors un aspect enfantin et juvénile.

- C’est ça de s’habiller en catastrophe…C’te honte…Bon…Anyway.

"Bon, maintenant que les présentations sont faites... J'étais en train d'emmener Sanzo vers la cuisine, les salles de détente... Ai-je fais un bon travail commandant ? Ou bien je suis bonne pour la case "à revoir et à ce compte là.... Je dispose et te laisse gérer l'affaire ?"
Elle reporta son attention sur la petite blonde en lui renvoyant un sourire charmeur.

- Ma compagne sait mieux y faire que toi en bouille de chat pour avoir une grattouille…Nan. Tu as commencé, ben tu vas piloter. Je vais me contenter de donner ça et là quelques informations complémentaires.
Allons-y Alllonzo *!!!


Elle se décala sur le coté et en profita pour essayer de réajuster sa jupe et plaquer un peu sa crinière rousse coiffée en pétard explosée. Indiquant la direction du réfectoire. Elle gliça un message à l’oreille de la jeune fille quand elle passa à sa hauteur.

- Tu t’en sorts super bien Lolipops, keep cool ! Au fait, Amy t’embrasse, elle aurait voulu venir te voir tout a l’heure pour te remercier pour ce que tu sais mais son emploi du temps est un cauchemar, on va bien s’trouver un créneau à trois, no stress.



* En français ( Ref a Docteur Who)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Lun 19 Nov - 9:23

Sanzo grinça des dents lorsque Caitlyn le traita de minou et fit son allusion sur sa venue à la nage mais il parvint à retenir la réplique. Est qu'il lui avait demandé si l'océan Atlantique était froid … car vu sa toison rousse l'Irlande devait mis quelques gènes dans Miss Feu Follet. Puis elle se mit à lui expliquer ce qu'était l'Institut malheureusement son langage tout droit sorti des bas fonds de New york lui était aussi imperméable que du chinois justement. Pourquoi ne pouvait elle pas parler normalement …

Elle se présenta :


Tu as déjà fait la connaissance de la ravissante, prude, pure et innocente Enora Lacourt, je suis donc Miss Elioth…Caitlyn de son état et tu peux m’appeler Mademoiselle Elioth, Maitresse Fuzzy ou Wonder Beaver. Je suis en passe de devenir X Woman, c'est-à-dire que je serais enfin autorisé à voler dans les airs, pétés des tronches des bad boys qui font frémir la Nono ci présente et défendre le merveilleux idéal de tonton Charles.

ok Il avait compris à peu près tout, sauf qu'il avait mis quelques secondes à comprendre qui était Nono. Cait semblait un peu trop protectrice envers la jeune fille … il se demanda un instant jusqu'à quel point vu sa première réaction … est ce qu'elle … il secoua la tête, pas de conclusion hâtive lui avait toujours répété son père …

Oui j’te parais un peu disjonctée, désolée, c’est ma nature mais j’te jure, je suis quelqu’un d’adorable d’habitude. Il faut pas s’arrêter à l’apparence ici, tout est beaucoup plus compliqué quand on veut vraiment connaitre les gens…

Il secoua la tête un peu sonné sous le flot des paroles, n'osant ni affirmer ni réfuter ses propos

{disjonctée … oui complètement mais au final elle n'est pas vraiment pire qu'Océane, je devrais m'y faire } pensa t il {adorable ..là je demande à voir mais Enora ne semble pas en avoir peur, elle a meme l'air d'éprouver de la sympathie pour elle … je ne sais pas pourquoi mais je peux lui faire confiance. Quand à l’apparence … si tu savais à quel point je m'en fiche … je ne suis pas de ce genre. Les actes et les paroles sont bien plus révélateurs des gens. }

Elle baissa les yeux et remarqua que ces sandales étaient dépareillées, elle afficha alors une moue boudeuse en rougissant légèrement, son visage prenant alors un aspect enfantin et juvénile. 

- C’est ça de s’habiller en catastrophe…C’te honte…Bon…Anyway. 


Se fut involontaire mais Sanzo se mit à sourire, un bref instant le Feu Follet venait de montrer sa véritable personnalité, une jeune fille pleine de profondeur sous son tempérament de feu.

"tu es vraiment jolie quand tu es naturelle" les mots sortirent une fois de plus tout seuls. Son ton était vraiment amical, il ne se moquait pas d'elle au contraire. Il se tourna vers Enora espérant que la jeune fille n'allait pas mal prendre ses propos anodins. Il voulait juste faire comprendre à Cait qu'il l’appréciait malgré les apparences effectivement peu flatteuses et que seule son interruption ainsi que son approche un peu trop brusque l'avait rendu méfiant et limite agressif.

Puis Cait se poussa un peu laissant la place à Enora pour la suite de la visite.
Il regarda un moment Cait
"si ça ne t'ennuie pas j'aimerais que tu ne m’appelles pas minou ou autres je n'aime pas ça. Je sais que tu ne le fais pas méchamment mais c'est un truc qui m’énerve."

il lui sourit, un sourire ouvert et amical. Il espérait que la jeune fille ne le prendrait pas trop mal. Elle allait être un défi pour lui. Il avait l'impression de marcher sur une corde raide … sauf que cela semblait bien plus simple comparer à une conversation avec Miss Cait.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mar 20 Nov - 8:19

Pendant que l'échange entre les deux mutants s'achevait, je ne pus m'empêcher de regarder Caitlyn de haut en bas. La seule fois que je l'avais vue, elle m'avait parue normale. Là, elle venait d'entrer dans la case "je suis un peu folle, mais je le vis bien". Elle avait peut être pris une cuite la veille pour fêter la passation d'Amy en tant qu'Xmen. Ce qui expliquait le retard et sa tenue proche de l'excentrique. Ou alors, c'était simplement ça faire parti de la "Cait'Galaxy". Faudrait aussi que je m'habille en mode dépareillé pour me faire intégrer? Non, parce que j'avais un minimum de classe française à conserver...

De nouveau, j'entendis mon nom suivi de plusieurs qualificatifs qui me firent rougir et toussoter. En rajouter des couches sur mon compte ne me mettait pas franchement à l'aise. Finalement, ce fus de nouveau Sanzo qui brisa la glace, complimentant Caitlyn sur sa beauté. J'étouffai un rire. Non seulement Caitlyn était déjà casée avec une fille, mais c'était la deuxième personne qu'il complimentait pour sa beauté depuis son aventure à l'Institut. Quand je disais que c'était un tombeur de minettes je n'avais finalement pas tort tant que ça. Cependant, il enchaîna, soulignant à Caitlyn qu'il n'aimait pas qu'on l'appelle Minou. Il préférait chaton? Parce que moi, on ne m'avait jamais demandé si j'appréciai Lollipops...

Nous prîmes alors la direction du réfectoire. Avant cela, Caitlyn me passa le bonjour d'Amy. Je souris. Voilà qui était réconfortant. Puis, je repris le contrôle de la visite.

"Dooonc! Ici, c'est l'antre des petites et grosses faims. Les repas sont servis dans une tranche d'horaires en ce qui concerne les trois principaux repas et après, il y a toujours de quoi grignoter. Et puis, si le soir, tu sors, et tu rentres un peu après, tu peux te cuisiner un truc. On va pas te laisser mourir de faim. T'as un régime alimentaire particulier? Si tu pouvais juste éviter de manger Ernest, ça m'arrangerais, je compte lui faire la peau moi même..."

Bien que cela sonnait clairement comme de l'humour, ça pouvait toujours paraître bizarre à entendre. Et puis, dans le fond, si je pouvais vraiment faire payer un ou deux trucs à l'enfant rat, je n'hésiterais pas. Mais bref, ne nous égarons pas.

"Bon après, faut savoir que situ cherches de la tranquilité, c'est pas ici que tu la trouveras... Il y a presque toujours quelqu'un. Mais c'est aussi sympa de rencontrer des gens autour d'une assiette des pâtes aux gruyère..."

Je jetai un rapide coup d'œil à Caitlyn, cherchant une approbations dans ce que je racontai.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mar 20 Nov - 18:43

Caitlyn avait toujours les yeux fixés sur ses sandales avec cette même expression de honte légèrement embarrassée lorsque Sanzo lui fit cette étrange remarque ce qui aussitôt lui fit levé les yeux avec des battements de cils rapides et une attitude complètement figée, sa rougeur s’accentua d’un coup tendit qu’elle leva les yeux vers un ailleurs. Jolie ? Non aussi étonnant que ça puisse paraitre, on lui faisait que très rarement des compliments sur son esthétique et pourtant, elle était loin d’avoir une tronche de troll, c’était surtout son visage rond et enfantin et ses grands yeux d’une vert éclatant qui se remarquaient au-delà de cette longue crinière de feu. Il faut dire que son attitude venait souvent entachée l’effet « plus plus » de son physique avenant venant invariablement mettre en évidence la trop facile conclusion « Caitlyn ? Ah ben dommage qu’elle ne soit pas empaillée car au fond, tout se complique dès qu’elle respire… »
Cruel mais fréquent.

« si ça ne t'ennuie pas j'aimerais que tu ne m’appelles pas minou ou autres je n'aime pas ça. Je sais que tu ne le fais pas méchamment mais c'est un truc qui m’énerve."

Cait haussa les épaules dans un geste d’insouciance accompagné d’un franc sourire.

- Bah..Comme tu veux, t’sais moi j’donne des surnoms au gens qu’j’aime bien…y’a rien d’méchant la dedans. J’vais éviter « Grosse Queue » parce qu’on va encore m’traiter de trainée ou de charretière…Même Tigrou ? Ca passe pas ? Boahh…t’as qu’à t’en trouver un…après tout…on n’est jamais aussi bien servit que par soi-même, mes amis m’appelle P’Tite Rousse, Cait’ ou simplement par mon nom d’X Woman..Fuzzy..Y’en a d’autres plus intimes, mais ça, j’les réserve à ma fiancée.

Elle lui rendit son sourire, se contentant de se placer en retrait pour laisser Enora faire la suite de la visite. Elle l’écoutait d’un air vaguement intéressée, faisant tout pour qu’elle ne la capte pas en train de zyeuter discrétos son portable pour voir si Amy lui donnait des nouvelles de son entretien d’embauche.

Elle trouva tout de même le moyen d'écraser trois bâillements trahissant une « courte » nuit et adressa par deux fois d’une façon détourner aux yeux de Sanzo un sourire crétin à Lollipops avec le pouce levé en un geste de « Waooouuh Tu gères graaaave » pour rassurer sa padawan avant de reprendre un air sérieux et sévère en acquiesçant à ses dires avec un « humm certes » sommes toute très Kurkien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 21 Nov - 9:46

"grosse queue" … "Tigrou" … et pourquoi pas "Kitty" pendant qu'elle y était … Meme si c'était pas méchant Caitlyn avait vraiment un drôle de sens de l'humour. Dommage car elle pouvait être vraiment charmante. Sanzo se demanda si ce n'était pas une forme de protection. C'est sur que de prime abord surtout à coté de la blonde Enora elle paraissait, non pas fade avec ses cheveux de feu mais … différente et si peu féminine. Il lui sourit

"Silver Cat si vraiment tu veux m'appeler par un surnom"

"sa fiancée" … il comprenait mieux du coup la pseudo rivalité qu'il avait ressenti au départ. Son regard erra de Caitlyn à Enora et la déception s'inscrivit clairement sur ses traits. Ba il n'était pas venu à l'Institut pour trouver une copine mais des réponses. Il chassa tout ça de sa tête pour l'instant et se concentra sur la description que lui faisait la jolie blonde, mémorisant rapidement les lieux. Ils étaient arrivés à la cuisine d’où une odeur alléchante sortait.

"Dooonc! Ici, c'est l'antre des petites et grosses faims. Les repas sont servis dans une tranche d'horaires en ce qui concerne les trois principaux repas et après, il y a toujours de quoi grignoter. Et puis, si le soir, tu sors, et tu rentres un peu après, tu peux te cuisiner un truc. On va pas te laisser mourir de faim. T'as un régime alimentaire particulier? Si tu pouvais juste éviter de manger Ernest, ça m'arrangerais, je compte lui faire la peau moi même...

{mon régime alimentaire … heu ben normal … "ernest" .. jamais gouté ça a quel goût} furent ses pensées. Il les formula à haute voix
"heu je mange comme n'importe quel humain .. bon j'ai un faible pour tout ce qui est sucré..." il regarda Enora intrigué "heu .. qu'est ce qu'un "ernest" ?? je ne connais pas … "

"Bon après, faut savoir que si tu cherches de la tranquillité, c'est pas ici que tu la trouveras... Il y a presque toujours quelqu'un. Mais c'est aussi sympa de rencontrer des gens autour d'une assiette des pâtes aux gruyère..."

Il acquiesça, rencontrer des gens n'était pas réellement un problème au contraire.

"d'accord ça sera avec plaisir. Dis combien il y a t il de mutant à l'Institut ?? et il y a aussi des garçons ??? et au fait quel genre de pouvoir vous avez ?? "

Jusqu'ici il n'avait vu que la secrétaire et donc les 2 filles, il espérait rencontrer des mutants mâles.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Ven 23 Nov - 16:15

Qu'elle idée j'avais eu de lui parler d'Ernest? Forcément, il ne pouvait pas le connaître. Quoique... Son arrestation avait été quelques peu médiatisée. Mais bon, quelqu'un de normal aura traité ça comme un fait divers.

"heu je mange comme n'importe quel humain .. bon j'ai un faible pour tout ce qui est sucré... heu .. qu'est ce qu'un "ernest" ?? je ne connais pas … "

"Ah voilà quelques qui appréciera peut être les gâteaux à la française d'Enora! Quant il s'agit de manger sucré, je suis toujours partante! Quant à Ernest... C'est un hybride rat avec qui j'ai quelques petites choses à régler. Mais ça, c'est une autre histoire et on s'éloigne du sujet..."


J'entraînai Sanzo jusqu'à la pièce suivante, souriante. Caitlyn m'encourageait à coups de pouces levés auxquels je renvoyai un léger regard blasé. Nom de Dieu que ça semblait sur de vivre dans la Cait'Galaxy. Combien de temps est-ce que j'allais pouvoir tenir?

Je reflechis alors sur le surnom de Sanzo. "Silver Cat". Oui, ça, c'était prévisible. Au moins, ce n'était pas "Sunshine Pony", même si Cait devait cherchait activement un compromis pour que Lollipops - autrement dit, moi - je puisse avoir un nouvel ami dans la Cait'Galaxy. Et bientôt, on se donnerait tous la main en chantant du Justin Bieber...

...

Merde. C'était contagieux la Cait'delirium aiguë?!

"d'accord ça sera avec plaisir. Dis combien il y a t il de mutant à l'Institut ?? et il y a aussi des garçons ??? et au fait quel genre de pouvoir vous avez ?? "

Je regardai Sanzo avec un peu de stupeur, m'arrêtant devant la porte de la salle de détente. "Il y a aussi des garçons?". Euuuuh... Si l'institut respectait les mutants, je doutai fort qu'il puisse faire du sexisme ou quoi que ce soit d'autres. À moins que ses inquiétudes soient toutes autres... Il était... Gay?

"Oh, bien sur qu'il y a des questions. Tous aussi charmants qu'agacants mais tout le monde finit par y trouver son compte..."

Je lui souris avec amabilité. Certes, cette phrase contenait quelques sous entendus. Mais bon, ce n'était pas Cait qui allait me dire de faire le contraire... D'ailleurs je m'approchai d'elle.

"Quant à nos pouvoirs respectifs... Disons qu'on peut être plus dangereuses que n'importe qui, pas vrai Caitlyn?"

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Ven 23 Nov - 18:50

"Quant à nos pouvoirs respectifs... Disons qu'on peut être plus dangereuses que n'importe qui, pas vrai Caitlyn?"


Cait fut brusquement tiré de la contemplation pas discrète du tout de son téléphone portable, elle surveillait l’heure pour avoir des nouvelles d’Amy ce qui supposait qu’effectivement elle n’écoutait pas vraiment d’une oreille attentive ce que pouvait bien raconter Sanzo ni sa pupille. Elle sursauta un peu tentant de raccrocher aux wagons d’une conversation dont elle avait perdu le fil tout en rangeant précipitamment son téléphone portable dans la poche arrière de sa jupe. Elle se remémorait les dernières paroles d’Enora pleine de sous-entendus et sauta à la conclusion qui s’imposait.


- Hein ? Ha ? T’es Gay ? Ah ben c’est pas une maladie tu sais, moi j’suis lesbienne et j’en fais pas tout un plat. Y’a des garçons mignons ici, j’en connais même deux ou trois célibataires et qui cherchent activement un copain, si tu veux ronronner dans leurs bras, y’a moyens. C’est pas Secret Story ici mais les histoires de fesses, c’est comme partout, ca va et ça vient, la vraie vie quoi !


Elle se tourna vers Enora qui bloquait sur la teneur de ses dernières paroles et l’avisa avec une expression interrogative et complètement innocente.

- Quoi ? Qu’est-ce que j’ai dit ? C’était quoi la question ? Désolée…j’suis pas réveillée là…Ah oui ! Ok okokok ! Pouvoirs , c’est ça ?


Elle claqua des doigts en une expression amusante qui faisait pétillait son regard d’une malice complètement déjantée.

- Ahh j’suis trop forte ! D’façon, ils posent toujours cette question à la..ahum…essentielle…


Elle prit un air ultra sérieux et le fixa dans les yeux, mains jointe derrière le dos et dévia son regard vers un endroit précis tout en égrainant ses mots.

- Mon pouvoir…je peux…voir….à travers…n’importe quels tissus !!!


Elle resta stoïque un instant avant d’éclater de rire comme une enfant.

- OOh C’te hooonte ! ahahah ! La troooonche ! Non mais j’te chambre hein !

Tout en affichant un sourire sincère, elle commenta d’une voix sérieuse.

- C’est une question qui m’emmerde d’une force, t’as pas idée. J’suis une mutante, ça devrait suffire. Ils sont beaucoup à parler de « pouvoirs » moi j’vois pas les choses comme cela. Le professeur Xavier parle plutôt de « dons » et pour certaines personnes ici, elles ont tout d’un fardeau qu’il faut trainer jour après jour. On vient dans cet endroit pour plusieurs choses, certains parce qu’ils n’ont plus que ce refuge à force de brimades et d’intolérances, certains parce que ce talent et si difficile à maitriser qu’il en est dangereux pour eux et les autres, certains parce qu’ils ont fait des mauvais choix et une mauvaise utilisation de ces dons et veulent trouver une raison d’être et mettre ces dons au service s’une cause plus noble. Il y a plein de raisons à cela. Moi je ne vois pas ca comme un pouvoir, on ne doit pas se définir par notre particularité mais par notre personnalité. Quand je regarde Enora, Pearl ne m’évoque rien, je la vois elle dans toutes ses contradictions, ses forces et ses faiblesses. L’humain m’importe, la mutanité..hum…c’est juste, un plus. Un plus parfois un moins. Personnellement, ça ne m’a apporté que des problèmes, la vie était déjà assez difficile sans ça en plus, mais j’ai jamais baissé les bras et j’ferais en sorte que d’autres gardent le sourire là où la vie ou l’destin voudrait leur effacer. C’est pour ça que j’vais devenir X Men, pour défendre cet idéal et qu’un jour grâce à c’qu’on fait ici et des gens comme Enora, ici, des ptits gars comme toi puisse venir ici et fourmiller de mille projets ! Mais d’toi à moi, je crois que le jour où on aura plus besoin d’endroit comme celui çi, oui ce jour-là…on aura vraiment gagner notre combat et fait bougé les lignes. C’est con me retenez bien ça, jeunes gens, le but ultime d’un X Men, c’est qu’un jour on puisse enfin se passer de sa présence.

Elle soupira et élargit son sourire un peu forcé.

- Comme j’ai rien à cacher, j’te l’dis. Depuis l’âge de 15 ans, je ne ressens plus de douleurs physiques et j’suis capable de convertir cette douleur existante tout de même et celle d’un tiers juste en le touchant en énergie électrique que je suis forcée d’évacuer sous forme de décharge électrique. Ca à l’air cool dit comme ça, mais ca ne l’est pas : je me blesse sans m’en rendre compte et je deviens une centrale électrique en permanence, c’est difficile de garder le contrôle. Oh Lollipops ! J’ai tué Ernest y’a 1 mois en le foudroyant, il s’en est remis et ça t’aurait plu…faudrait qu’j’trouve la force de m’excuser…Quand même.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Sam 24 Nov - 10:13

"Ah voilà quelques qui appréciera peut être les gâteaux à la française d'Enora! Quant il s'agit de manger sucré, je suis toujours partante! Quant à Ernest... C'est un hybride rat avec qui j'ai quelques petites choses à régler. Mais ça, c'est une autre histoire et on s'éloigne du sujet..."

Sanzo faillit se lécher les lèvres lorsqu'Enora lui parla des gâteaux. Il adorait ça. Quand à Ernest il se sentit un peu idiot … un mutant-rat … et Enora voulait qu'il le mange .. beurk. Il la regarda pour voir si elle ne se moquait pas de lui mais à priori c'était juste une blague ou plutot une vengeance. Sanzo allait lui répondre quand elle passa à autre chose.

"Oh, bien sur qu'il y a des garçons. Tous aussi charmants qu'agacants mais tout le monde finit par y trouver son compte..."

{hé ho je suis pas gay moi … qu'est ce que tu imagines là} pensa t il ayant enfin fini par comprendre l'allusion

"… … … " il ouvrit la bouche pour parler mais fut interrompu cette fois par Cait qui de nouveau s'incrusta dans la conversation.

- Hein ? Ha ? T’es Gay ? Ah ben c’est pas une maladie tu sais, moi j’suis lesbienne et j’en fais pas tout un plat. Y’a des garçons mignons ici, j’en connais même deux ou trois célibataires et qui cherchent activement un copain, si tu veux ronronner dans leurs bras, y’a moyens. C’est pas Secret Story ici mais les histoires de fesses, c’est comme partout, ca va et ça vient, la vraie vie quoi !

"hé mais t'es malade .. je suis pas gay … " il secoua les mains en signe de négation, outré par cette remarque, puis comprenant ce que cela pouvait avoir d'insultant vis à vis de Caitlyn, il se reprit un peu gêné "enfin .. j'ai rien contre non plus hein … tu fais ce que tu veux de ta vie"
de nouveau il jeta un regard un peu déçu vers Enora " c'est bien .. enfin ..je crois ... tant pis pour moi." il rougit violemment mais qu'est ce qui lui passait par la tête … Il avança un peu espérant faire oublier cet instant plus que genant, tant pis pour lui, la jolie Enora était déjà prise et par une fille en plus … Par chance Caitlyn continua. A priori sa question sur le pouvoir l'agaçait.

- Mon pouvoir…je peux…voir….à travers…n’importe quels tissus !!!

Devait il rire ou se sentir encore gêné … Il commençait à peine non pas à la cerner mais la comprendre il prit donc le parti de rester stoïque en espérant qu'elle plaisantait …

- OOh C’te hooonte ! ahahah ! La troooonche ! Non mais j’te chambre hein ! 

{ouf elle plaisante } pensa t il … cette fois il avait eu bon. Caitlyn était quand meme bien spéciale et il lui faudrait un moment à s'y faire. Il se rendit compte que toutes ses valeurs humaines étaient remises en question par la jeune femme. Il allait devoir plus se fier à son instinct qu'à son cerveau.

Ne lui laissant pas le temps d'analyser vraiment tout ça elle reprit :


C’est une question qui m’emmerde d’une force, t’as pas idée. J’suis une mutante, ça devrait suffire. Ils sont beaucoup à parler de « pouvoirs » moi j’vois pas les choses comme cela. Le professeur Xavier parle plutôt de « dons » et pour certaines personnes ici, elles ont tout d’un fardeau qu’il faut trainer jour après jour. On vient dans cet endroit pour plusieurs choses, certains parce qu’ils n’ont plus que ce refuge à force de brimades et d’intolérances, certains parce que ce talent et si difficile à maitriser qu’il en est dangereux pour eux et les autres, certains parce qu’ils ont fait des mauvais choix et une mauvaise utilisation de ces dons et veulent trouver une raison d’être et mettre ces dons au service s’une cause plus noble. Il y a plein de raisons à cela. Moi je ne vois pas ca comme un pouvoir, on ne doit pas se définir par notre particularité mais par notre personnalité. Quand je regarde Enora, Pearl ne m’évoque rien, je la vois elle dans toutes ses contradictions, ses forces et ses faiblesses. L’humain m’importe, la mutanité..hum…c’est juste, un plus. Un plus parfois un moins. Personnellement, ça ne m’a apporté que des problèmes, la vie était déjà assez difficile sans ça en plus, mais j’ai jamais baissé les bras et j’ferais en sorte que d’autres gardent le sourire là où la vie ou l’destin voudrait leur effacer. C’est pour ça que j’vais devenir X Men, pour défendre cet idéal et qu’un jour grâce à c’qu’on fait ici et des gens comme Enora, ici, des ptits gars comme toi puisse venir ici et fourmiller de mille projets ! Mais d’toi à moi, je crois que le jour où on aura plus besoin d’endroit comme celui çi, oui ce jour-là…on aura vraiment gagner notre combat et fait bougé les lignes. C’est con me retenez bien ça, jeunes gens, le but ultime d’un X Men, c’est qu’un jour on puisse enfin se passer de sa présence.

Son air se fit plus grave et intéressé, il trouvait écho de ses propres pensées dans les paroles de Caitlyn. Lui aussi voulait ce monde égalitaire.
"C'est complètement utopiste, mais je suis d'accord avec toi, complètement d'accord. Ca va être difficile mais je pense que c'est possible. Et puis les plus belles victoires sont celles qui se sont révélées les plus difficiles.
Malheureusement avant d'y arriver, il faudra convaincre les autres mutants … les "Confrériste" Océanne m'a parlé d'eux et de leur action de terrorisme, ainsi que du Bam et des "Purificateurs" … La peur de la différence fait parti de l'humain, c'est comme ça … mais de là à les éliminer … "


il se tut un instant fixant les filles puis regarda alentour "je crois que j'attends beaucoup de cet endroit .. un peu trop peu être. Je me rends compte que finalement j'ai eu de la chance, beaucoup de chance."

il baissa les yeux avant de murmurer "J'espère que ça ne me portera pas préjudice"

- Comme j’ai rien à cacher, j’te l’dis. Depuis l’âge de 15 ans, je ne ressens plus de douleurs physiques et j’suis capable de convertir cette douleur existante tout de même et celle d’un tiers juste en le touchant en énergie électrique que je suis forcée d’évacuer sous forme de décharge électrique. Ca à l’air cool dit comme ça, mais ca ne l’est pas : je me blesse sans m’en rendre compte et je deviens une centrale électrique en permanence, c’est difficile de garder le contrôle. Oh Lollipops ! J’ai tué Ernest y’a 1 mois en le foudroyant, il s’en est remis et ça t’aurait plu…faudrait qu’j’trouve la force de m’excuser…Quand même.

{terrible comme pouvoir, mais extrêmement dur pour elle} il la regarda un mélange d'admiration et de pitié dans les yeux. Ne plus ressentir de douleur, le reve pour beaucoup mais … la douleur était un indicateur ; indicateur peu agréable bien sur mais indicateur tout de meme. Comment savoir si on est blessé … comment savoir si on blesse l'autre sans ce repère … et en plus elle la transformait en électricité … pouvoir redoutable et terrifiant, elle pouvait blesser et tuer sans vraiment s'en rendre compte. Sa pitié se transforma en profond respecte pour Caitlyn. Il comprenait un peu mieux sa façon d'etre. Elle ne pouvait souffrir physiquement mais moralement c'était autre chose.

"désolé de t'avoir demandé, je ne voulais pas te faire de la peine. Je suis trop curieux et maladroit" ce n'était pas une excuse mais une constatation. A l'avenir il devrait faire attention pour ne pas blesser lui aussi les autres involontairement.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Lun 26 Nov - 21:05

La bonne nouvelle, c'est que le jeune homme n'était pas gay j'avais donc totalement vu juste en ce qui concernait les minettes qui risqueraient de lui tourner autour. La mauvaise nouvelle? C'est que, prenant le cas de Caitlyn pour une généralité, il m'avais casé en couple avec elle. Euh, Houston, répondez, on a un problème!

"Attend... Tu crois que..."

Mes yeux allèrent de Sanzo à Cait avant de revenir sur le jeune homme.

"Euh... Évite de crier sur tous les toits que Caitlyn et moi sommes ensemble... Je n'ai pas spécialement envie qu'Amy m'arrache la tête. Non c'est vrai, ma mission c'est de me faire des amis, pas de me coller une jalousie débile à cause d'une rumeur bidon..."

À la vitesse à laquelle on pensait avant d'agir, on allait bientôt tous porter des badge qui indiquait notre orientation sexuelle pour être sûrs qu'il n'y ait plus de méprise sur le sujet. Mais comment j'en étais arrivée a parler de ça moi?

Caitlyn reprit après la parole, abordant la question délicate que pouvait être "et toi, c'est quoi ton pouvoir?". En quelques secondes, elle renvoya Minou dans sa niche... Fin, son panier. Oui, elle était comme ça Cait, elle disait ce qu'elle pensait et ça pouvait être un tort comme une chose très bien.

Puis, Sanzo s'excusa. J'en profitai pour rebondir sur quelque chose de nouveau en ouvrant la porte de la salle de détente. La télé y était allumée et deux jeunes garçons nous lancèrent un regard intéressé avant de se replonger dans leur émission aussi débile que puérile. Je replongeai mes yeux verts dans ceux dorés du chat-garou et lui lâchai un nouveau sourire.

"Bon, bah ici, inutile de te faire un dessin, c'est la salle de détente avec télé, table, jeux divers et variés... C'est toujours sympa de faire une rencontre autour d'un tarot même s'il vaut mieux éviter d'envoyer les cartes voler dans tous les sens... Ils y a plusieurs salles comme celles-ci. Comme ça, on peut rester avec qui l'on veut sans que d'autres ne puissent forcément entendre ce que l'on a à dire."

Je refermai la porte, laissant les deux jeunes à leur occupation. Puis, nous primes une direction toute autre. Nous montâmes l'escalier en acajou pour arriver à l'étage où partaient de longs couloirs.

"Bon, on va commencer par le plus cool et on fera les trucs chiants à la fin, ok?"

Je lançai un regard à Caitlyn qui semblait préoccupée par son téléphone plus que par ce que je faisais. Je lui adressai un nouveau regard blasé avant de sourire de nouveau à Sanzo. Après tout, elle ne m'entendrais peu être pas...

"Au fait, te bile pas trop avec les remarques de l'espèce de chef Castor Roux qui nous suit sur les questions a propos des pouvoirs. Disons que ça s'aborde avec tact ce genre de chose et qu'à la longue, on aimerait bien que les gens nous reconnaissent pour autres choses que ces facultés que l'on ne choisit pas... En ce qui me concerne, vu que je n'ai pas répondu à ta question, sache que je suis capable de me protéger à l'aide d'un bouclier qui est un champ de force défenseur... Et je peux aussi en projeter pour attaquer... Ça peut s'avouer pratique parfois..."

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mar 27 Nov - 18:06



"désolé de t'avoir demandé, je ne voulais pas te faire de la peine. Je suis trop curieux et maladroit"


Cait afficha un air étonné face à la réaction de Sanzo, son expression de surprise se transforma une fois de plus en un large et chaleureux sourire. L’avantage avec une interlocutrice comme Miss Elioth restait surtout sa très grande sincérité et l’expressivité de son regard. Cait ‘ bien entendu mentait comme la plupart des personnes, mais c’était une très mauvaise menteuse incapable de se camoufler dans des scénarii complexes et bien agencées : elle se contredisait très rapidement et sa spontanéité reprenait toujours le dessus d’une manière trop naturelle pour qu’un mensonge puisse perdurer très longtemps.

- D’la peine ? Nannnnn.. ;Tu m’feras d’la peine si tu dis qu’t’écoutes du pseudo metal qui braille en allemand, là sérieux, j’ai appris à m’en battre les fesses sévère de tout ça. Et pis t’es pas curieux, t’es juste nouveau et un peu paumé, c’est normal qu’tu poses des questions mais t’inquiètes pas Enora répondras a touuuuutes les questions que tu peux te poser. C’est moi son captain’…j’la surveille mais j’ai confiance, hein ?


Nous regard appuyé d’un sourire carnassier à la jeune fille blonde qui ne tarderait pas sans doute à lui lancer un autre de ses regards blasés qu’elle pensait passer inaperçu depuis quelques minutes. Mine de rien Cait savait pertinemment pourquoi c’était à Enora de s’occuper de cette visite : socialisation…socialisation ! It’s the Key !

- "Euh... Évite de crier sur tous les toits que Caitlyn et moi sommes ensemble... Je n'ai pas spécialement envie qu'Amy m'arrache la tête. Non c'est vrai, ma mission c'est de me faire des amis, pas de me coller une jalousie débile à cause d'une rumeur bidon..."

Caitlyn étouffa un gloussement pour accompagner la remarque d’Enora.

- Oh C’te honte… Amy serait capable de te dévisser la tête pour de déféquer dans l’cou pour un truc comme ça. T’sais, quand elle passe en mode colère, t’as pas intérêt à rester à côté, elle arracherait des troncs d’arbre à mains nues. Elle est encore plus jalouse que moi, sinon plus. J’suis sure qu’elle est déjà verte de jalousie qu’on m’ait filé une padawan. Heureusement qu’c’est toi Lollipops ! T’sais qu’elle voulait casser la tête à Husk pour c’que tu sais, alors que j’y étais pour rien en plus ! Amy The Extinctor Warrior, faut pas la gonfler même Charles il oserait pas…

Elle reporta son attention sur Sanzo en lui faisant un clin d’œil.

- Lollipops est hétéro, man…dommage, elle a de belles petites fesses craquantes. Hu hu ! Fin bon…t’es pas là pour un plan drague, non ? Continuons.

Elle passa à côté d’Enora en lui murmurant tout bas malicieusement.

- Keep cool, je plaisante pour les fesses mais j’aime bien d’taquiner, ma belle, arretes de rougir : passe au vert et pis minou, il se sent plus tout seul dans son slip, là.


Elle s’absorba à nouveau dans la contemplation de son portable : que foutait Amy bon sang ? Elle répondit tout de même à Enora d’une voix lointaine alors qu’elle suivait derrière.

- Castor Roux en chef va te coller une dérouillée en salle d’entrainement tout à l’heure, gamine, tu vas découvrir des zones de ton corps dont tu ignorais la possibilité qu’elles puissent te faire mal. Promis ♥.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 28 Nov - 8:57

"Attend... Tu crois que..."

Mes yeux allèrent de Sanzo à Cait avant de revenir sur le jeune homme. 

"Euh... Évite de crier sur tous les toits que Caitlyn et moi sommes ensemble... Je n'ai pas spécialement envie qu'Amy m'arrache la tête. Non c'est vrai, ma mission c'est de me faire des amis, pas de me coller une jalousie débile à cause d'une rumeur bidon..."

- Oh C’te honte… Amy serait capable de te dévisser la tête pour de déféquer dans l’cou pour un truc comme ça. T’sais, quand elle passe en mode colère, t’as pas intérêt à rester à côté, elle arracherait des troncs d’arbre à mains nues. Elle est encore plus jalouse que moi, sinon plus. J’suis sure qu’elle est déjà verte de jalousie qu’on m’ait filé une padawan. Heureusement qu’c’est toi Lollipops ! T’sais qu’elle voulait casser la tête à Husk pour c’que tu sais, alors que j’y étais pour rien en plus ! Amy The Extinctor Warrior, faut pas la gonfler même Charles il oserait pas…

Elle reporta son attention sur Sanzo en lui faisant un clin d’œil.

- Lollipops est hétéro, man…dommage, elle a de belles petites fesses craquantes. Hu hu ! Fin bon…t’es pas là pour un plan drague, non ? Continuons.

{ ouf } pensa t il. Il avait une petite chance alors … qu'est ce qui lui passait par la tête. Il n'était pas là pour draguer comme lui faisait si bien remarquer Cait mais pour bosser et avoir enfin des réponses.
{oui mais …} lui susurra le petit chat noir (double démoniaque ayant la voix d'Océane) {si t'as une ouverture fonce minou}
{ça suffit, il doit travailler. } (le petit chat ange ayant étrangement la voix de Karl)

il se mit à secouer la tête les filles allaient surement le prendre pour un taré ou alors un pervers, alors qu'il n'était ni l'un ni l'autre, juste un ado qui semblait découvrir la gente féminine. En effet, il avait jusque là vécu reclus. Les rares femmes qu'il avait croisé étaient les employées de son père, bien trop vieilles pour lui et mariées pour la plupart. Océane avait été la seule fille de son age, mais il la voyait comme une soeur ou une cousine. Elle n'était pas vilaine bien sur mais il n'avait jamais rien éprouvé de tel. D'ailleurs la Sirène semblait sur la meme longueur d'onde.

Ils continuèrent la visite alors qu'il pensait toujours à ça. Suivant Enora, son regard ne cessait de descendre sur la partie basse de son dos. C'est vrai qu'elle avait de jolies fesses. Heureusement que Cait était derrière et absorbée avec son portable sinon elle n'aurait surement pas manqué de faire une réflexion qui l'aurait transformé en tomate. Donc s'il avait bien bien compris, Enora était hétéro et Cait avec une certaine Amy qui semblait encore plus redoutable que Cait. Il nota mentalement de ne jamais croiser le chemin de cette … "vampirella". Il avait sa dose avec Cait.


"Bon, bah ici, inutile de te faire un dessin, c'est la salle de détente avec télé, table, jeux divers et variés... C'est toujours sympa de faire une rencontre autour d'un tarot même s'il vaut mieux éviter d'envoyer les cartes voler dans tous les sens... Ils y a plusieurs salles comme celles-ci. Comme ça, on peut rester avec qui l'on veut sans que d'autres ne puissent forcément entendre ce que l'on a à dire."

Enora le fixa alors qu'il pensait toujours aux fesses de cette dernière. Ses yeux verts et son sourire à damner un saint firent de nouveau un effet terrible au jeune homme. Pour un peu ses jambes se seraient dérobées. Sa voix douce ne le ramena pas vraiment à la réalité ce fut seulement lorsqu'elle referma la porte qu'il prit conscience de ses paroles … la salle de détente … plusieurs salles … rester avec qui on veut … Etait ce une proposition … Un sourire un peu idiot étira ses lèvres. Mais Enora se dirigeait déjà vers un magnifique escalier, sa montée ramena Sanzo à la réalité quand il faillit se casser la figure sur la première marche. Regarder les filles dans un escalier était la chose la plus idiote à faire …

"Au fait, te bile pas trop avec les remarques de l'espèce de chef Castor Roux qui nous suit sur les questions a propos des pouvoirs. Disons que ça s'aborde avec tact ce genre de chose et qu'à la longue, on aimerait bien que les gens nous reconnaissent pour autres choses que ces facultés que l'on ne choisit pas... En ce qui me concerne, vu que je n'ai pas répondu à ta question, sache que je suis capable de me protéger à l'aide d'un bouclier qui est un champ de force défenseur... Et je peux aussi en projeter pour attaquer... Ça peut s'avouer pratique parfois..."

Castor Roux en chef va te coller une dérouillée en salle d’entrainement tout à l’heure, gamine, tu vas découvrir des zones de ton corps dont tu ignorais la possibilité qu’elles puissent te faire mal. Promis ♥.

Enora enchaina avec son propre pouvoir. Un bouclier … sympa comme pouvoir enfin il le supposa. Son esprit encore un peu à la déroute il se demanda si elle … … Par chance (ou pas) Caitlyn répondit à Enora brisant son imagination. "Castor roux" .. encore un surnom pour Cait … mais combien en avait elle .. dur de s'y retrouver. Enfin elle avait au moins réussit à détourner son attention pour l'instant.
"une salle d'entrainement, sympa ça … on peut y aller comme on veut ???"

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 28 Nov - 10:02

J'avais rougis jusqu'aux oreilles. Caitlyn qui vous faisait un commentaire positif sur l'état physique de votre postérieur, ça n'arrivait pas souvent. C'était même un première. Et puis devant Sanzo... La gêne et la honte me montèrent aux joues, les rendant aussi vermillon que la peau d'une tomate. L'espace d'un instant, j'eus envie de rentrer dans une hideuse combinaison qui masquerait mon corps de bas en haut en oubliant aucune partie. Je toussotai légèrement avant de poursuivre ma route. Je massacrerai Caitlyn à coups de champs de force plus tard, et à l'abri des oreilles d'Amy qui pourraient me faire payer une telle chose...

J'emmenai Sanzo dans le dédale de couloir de l'institut. J'avais prévu de l'emmener sur le large balcon de pierre qui surplombait tout l'institut et d'où la vue était tout simplement unique. On pouvait y voir toute l'étendue du parc ainsi que le bois et la terrasse où trônait notre piscine internationale. Mais Caitlyn, qui m'avait tout à fait entendue , changea la donne.

"Castor Roux en chef va te coller une dérouillée en salle d’entrainement tout à l’heure, gamine, tu vas découvrir des zones de ton corps dont tu ignorais la possibilité qu’elles puissent te faire mal. Promis ♥."

Je lui lança un regard vide. J'étais prête à répliquer autre chose quand Sanzo enchaîna.

"une salle d'entrainement, sympa ça … on peut y aller comme on veut ???"

Mes yeux se reposèrent sur lui. Ah. Le sujet délicat. Comment étais-je censé lui annoncer qu'on allait l'envoyer dans une salle où il allait manquer de crever ? Ah oui, tout simplement en ne lui disant que le minimum de la vérité.

"Euh... Comme on veut est une bien grande expression... Disons que tu peux y aller avec différents camarades ou professeurs... Et il y a différentes façons de s'entrainer... Simulation, entrainement encadré... Bref, tu découvriras par toi même mais les premières fois ne ressembleront pas aux suivantes."

Ma première fois dans la salle des dangers me revint en mémoire et m'arracha un sourire. Paladin m'avait causé quelques bleus mais il m'avait aussi donné mon surnom mutant. En revanche, la dernière fois que j'y avais mis les pieds, c'était avec Wiccan et on en avait bavé plus que nécessaire. Je tournai la tête vers Caitlyn.

"Me coller une dérouillée ? Tu risquerais d'être surprise, Fuzzy..."

Mon peu de maîtrise n'était pas un secret. Mais je m'efforçai de m'entrainer tous les soirs au BAM, dans ma chambre. Daniel n'ayant pas les yeux rivés sur moi en permanence, je pouvais au moins essayer de maintenir mon bouclier le plus longtemps possible, le manipulant, lui donnant de nouvelles formes... Tout se déroulait dans ma tête. Ce bouclier était une extension de ma personne et j'apprenais à le manipuler aussi facilement que l'on peut apprendre à marcher. En ce qui concernait la projection des champs de force, c'était un autre problème...

Arrivant devant la baie vitrée, je l'ouvris et fit signe à Sanzo de passer devant sur le balcon. Puis, je lui emboitai le pas. La vue était incomparable. Une grande étendue de gazon d'un vert parfait, des élèves jouant au basket sur le terrain... Cette image, c'était la vraie image de l'institut.

"Sanzo... J'ai envie de te dire... Bienvenue à l'Institut !"

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Mer 28 Nov - 23:05

Enora voulait lui faire découvrir le panorama que l’on pouvait observer depuis la terrasse ce qui n’était pas une mauvaise idée en soi puisqu’il était fort plaisant. Cependant ca faisait quelques minutes que Cait avait percuté le réel intérêt que portait le jeune Sanzo pour un autre type de panorama qu’il accrochait du regard alors que sa guide marchait au-devant d’eux. Elle se mit à sourire avec malice et n’y tenant plus se pencha un instant à son niveau pour lui murmurer avec une jubilation évidente.

- Huuhuu..Arrêtes de l’fixer comme ça, on sait jamais, il pourrait prendre feu, hein…

Elle se concentra à nouveau sur son portable, rédigeant un texto à l’attention de celle qui partageait sa vie puisqu’un accusé de réception venait de s’afficher démontrant ainsi qu’elle venait de reconnecter son portable et donc de sortir de l’entretien. « Alors ? »
"Me coller une dérouillée ? Tu risquerais d'être surprise, Fuzzy..."
Elle leva un instant le nez de son écran et ricana d’un air amusé et sadique à l’instar d’une sorcière prête à enfourner un balais et s’envoler par une fenêtre restée ouverte par négligence.

- HinHinhin ! T’écoute pas les news ? Plus aucun élève ne veut s’friter à moi, Lollipops, j’ai torché Jub’ Jub ! Mon Lignthning Plasma a eu raison de son Roller attaque de merde…Elle en a tellement chialé que j’ai du l’emmener à la fête foraine pour soigner son gros chagrin et lui gagner une peluche au tir à la carabine. Alors tu vois toi face à ma puissance « Jub Plus deux les enfants » avec tes sphères à la noix, autant essayer d’faire des bulles de chewing-gum en mâchant par l’anus !

Elle la laissa contempler le paysage et le faire découvrir à Sanzo en un excellent remake de Bienvenue à Jurassic Park tout en consultant à nouveau son portable ayant bipé pour l’informer d’un message de réponse. « T. Ou ». Par instinct avec un sourire amusé, elle répondit « DTC » et valida l’envoi puis se mit à réfléchir. C’était Amy, alors de toute évidence, elle allait chercher durant dix minutes un lieu potentiel répondant à ce type d’abréviation. L’humour Caitlynnien et Amaranth des fois, ça faisait deux. Elle envoya donc un second message en expliquant : « Visite dortoir garçons ». Bon, ça serait plus clair.
Elle se décida enfin à ranger son portable tout en s’éclaircissant la gorge.

- Oui c’est très beau, faites gaffes aux arbres, ils brulent facilement et y’a des guêpes. Bon on continue, on va t’montrer ta chambre ? Je brises d’emblée tes rêves, c’est pas mixte. Y’a une aile pour les filles et une pour les garçons..y’a aussi une aile réservée aux X Men.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Jeu 29 Nov - 16:17

Suivant Enora, son regard ayant du mal à lâcher son dos charmant, il l'écouta parler de la salle d'entrainement un peu surpris cependant. Il avait l'impression qu'elle ne lui disait pas tout … était elle entrain de le protéger. Il haussa les épaules, pas grave, il se ferait sa propre opinion rapidement.
De nouveau Cait détourna ses pensées avec une remarque coquine bien à elle


- Huuhuu..Arrêtes de l’fixer comme ça, on sait jamais, il pourrait prendre feu, hein…

Il lui sourit et lui murmura bien plus à l'aise qu'au départ "ça serait dommage car il est vraiment beau" il avait oublié qu'il parlait à une autre fille.
{oups la gaffe} pensa t il … tant pis c'était trop tard. Il regarda Caitlyn d'un air complice "heu ...tu gardes ça pour toi hein s'il te plait ..."

Par chance ils arrivèrent devant une baie vitrée, Enora lui ouvrit et le laissa passer.
La vue était magnifique. Ils étaient sur un balcon surplombant une pelouse d'un vert magnifique, suivi d'un terrain de basket où de jeunes mutants s’amusaient et d'une piscine dont l'eau miroitait sous le soleil.
Au loin le bois s’étalait promesse de course et de jeu propre à ravir le félin qu'il était. Il s'approcha du balcon et résista difficilement à l'envie de sauter et de sentir l'herbe sous ses pieds.


"Sanzo... J'ai envie de te dire... Bienvenue à l'Institut !"

Accoudé à la balustrade, il porta son regard sur Enora et il lui sourit "merci j’apprécie vraiment. L'endroit est magnifique et l'accueil charmant"
elle semblait vraiment aimer cet endroit.

- Oui c’est très beau, faites gaffes aux arbres, ils brulent facilement et y’a des guêpes.

Il regarda Caitlyn et leva les yeux au ciel avant de lui sourire de nouveau.

Bon on continue, on va t’montrer ta chambre ? Je brises d’emblée tes rêves, c’est pas mixte. Y’a une aile pour les filles et une pour les garçons..y’a aussi une aile réservée aux X Men. 

"et tu es dans lequel ?" lui susurra t il d'un ton taquin. Ce n'était pas dit méchamment mais son humour un peu maladroit pouvait etre mal perçu. A vrai dire il s'en fichait royalement qu'elle aime une autre fille, il la trouvait vraiment sympa et sa spontanéité ne le dérangeait plus.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   Lun 3 Déc - 9:44

Je lui rendis son sourire. Si à son arrivée, Sanzo avait pu parraître étrange par ses réactions spontannée, il semblait avoir déjà trouvé sa place dans l'institut. Il n'avait peut être pas tant de problème de sociabilité que cela, lui. Tant mieux pour lui. Ma vue se perdit dans le paysage. Ce paysage que je connaissais de mieux en mieux chaque jour. L'institut était devenu ma maison, comme si j'y avais vécu chaque jour de ma vie. Même le BAM, où l'appartement que j'occupai avec Daniel était très confortable, ne pourrait faire concurrence à ce que je ressentai quand j'étais ici. Un sentiment de sécurité. De famille. C'était comme si ce lieu pourrait être le seul à survivre à l'apocalypse. Comme si, si nous restions unis ici, rien ne pourrait jamais nous arriver.

Puis, Caitlyn vint briser la magie que je venais de me créer. Je lui lançai un regard surpris avant de lever à mon tour les yeux au ciel. Décidément, si elle n'avait pas beaucoup parlé depuis le début de la visite, elle venait littéralement de donner son avis. De plus, elle sembla vouloir prendre les directives de la visite en nous orientant vers le vestiaire des garçons. Je haussai les sourcils, sachant tout à fait que la rousse devait avoir une bon e raison de nous lancer de la sorte. Quelques instants plus tôt, elle avait souligné que les cartes étaient entre mes mains et maintenant, elle semblait avoir repris la totalité de mon jeu. Ça, ça cachait quelque chose.

Nous primes alors la direction du dortoir des garçons. Derrière Sanzo continuait à taquiner Caitlyn et cela me tira un sourire. Je me retournai brièvement pour lui faire un clin d'œil qui voulait dire "continue, ça ne lui fait pas de mal". Puis, apres avoir tourné au coin d'un autre couloir, nous arrivâmes devant une série de porte. Je savais où je devais aller, ayant repéré sur la fiche de Sanzo le numéro de sa chambre. D'après mes souvenirs elle n'était pas encore occupée. J'ouvris alors la porte et lui souris.

"Si monsieur veut bien se donner la peine d'entrer dans son humble demeure..."

L'espace était simple. Deux lits simples, deux bureaux, deux armoires. Si ces chambres se devaient d'être capables d'accueillir plusieurs personnes, elle permettait tout autant de garder deux univers bien distincts. Je lui emboîtaient le pas.

"D'après ce que je sais, tu seras seul dans la chambre pour l'instant. Après, si il y a quelqu'un avec qui tu t'entends bien, tu peux toujours demander à changer et t'installer avec lui. Et pour tout ce qui est règles de vie et tout, c'est les mêmes que dans un internat classique. Les douches et les toilettes sont un peu plus loin sur le palier, communs à tout le dortoir..."

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau départ [Pv Caitlyn et Enora]
» Nouvelle boutique à la Part-Dieu Lyon
» Nouveau départ capillaire !
» Motivation pour un nouveau départ...
» Nathan un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: