AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Explain to me what I'm missing inside me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Explain to me what I'm missing inside me   Dim 4 Nov - 0:44

    J'avais décidé de savoir, j'avais décidé de comprendre. Tout ce qu'il s'était passé, ça faisait un tel micmac dans mon esprit. Tout était mêlé, entremêlé, je doutais parfois de ce que j'avais vu et entendu ce soir-là. La seule chose dont j'étais sûr, c'est de cet instant, quand j'avais vu ce sourire sur le visage de Lyra. Ce visage si rayonnant qui s'éteignait dans mes bras. Ça, c'était réel, ça, ça s'était passé, Lyra.
    Mais le reste, les personnes que j'avais tués, l'homme qui me l'avait pris, je voulais savoir.


    Pour la première fois, je passais les portes de la bibliothèque. Elle avait été entièrement refaite après que Caitlyn l'ai démolie. Je n'avais pas suivi cette histoire en temps réel, mais il avait suffi que je tende l'oreille pour tout découvrit. Tous en avaient parlé après. Et Amy, que j'avais vue ce jour. Doucement, avant de m'atteler au travail que j'avais décidé d'accomplir, je vérifiai qu'elle n'était pas là. Un rapide tour du regard avant d'en faire le tour, discrètement et ce n’était pas bon. Pas d’Amy.
    Doucement, j'allais jusqu'à une des grosses machines et restais devant un instant avant de me poser une question assez existentielle : comment ça marche ? J'ai tenté d'appuyer sur pas mal de boutons avant de au final demander à une personne, un élève qui semblait s'y connaître de m'expliquer. Il alluma l'ordinateur, et m'aida dans mes premiers pas. Il m'aida à retrouver sur les archives internet tout ce qui concernaient cette nuit-là en lui expliquant que je faisais des recherches sur cet événement sans lui préciser au passage que le tueur pyromane (comme il disait dans l'article) c'était moi. Je puis lire les articles … Tous les noms des personnes passèrent devant mes yeux. Je revoyais chaque visage, je connaissais chaque personne que j'avais tué. D'avant, de nos passages, de nos voyages. Celui de Lyra me fit déglutir. Je fermais les yeux un instant avant de de continuer à lire. Ça parlait de l'homme, de celui qui avait anéanti ma vie. On parlait de lui. Je découvris son nom : Raphael Elric. Et ce mot, ce titre que je ne connaissais pas : purificateur.
    Le mec qui me montrait, et lisait l'article en même temps que moi ne put s'empêcher de dire
    « Bien fait » et à mes yeux interrogateur, il m'ouvrit d'autres articles les concernant.
    « Combattre pour une idée et une chose, la comprendre et connaître ses conséquences en est une autre » m'a-t-il dit avant de s'éloigner un peu, pour continuer ce qu'il était en train de faire. Avant d'aller voir ce qu'il m'avait donné à lire, je terminai l'article.
    Raphael était arrivé quelques mois avant, après le massacre de Mutant Town. Il avait corrompu le village, et tous les mutants de celle-ci avaient soit fui, soit étaient tués par sa secte qu'il s'était fait au fur et à mesure. Et c'est celle-ci que j'avais en grande partie massacrée car les deux derniers avaient été arrêtés par la police quelques jours avant mon massacre à moi.


    Puis, j'appris réellement ce qu'était les Purificateurs. Et tous leurs crimes … je n'arrivais pas à en revenir, vraiment. Tous ses crimes, tous ses meurtres, tous les pleurs qu'ils avaient laissé sur leurs chemins … personne ne pouvait être aussi cruel, aussi illusionné. Comment … Cette question me parcouraient alors que je lisais tous, regardais tous, écoutais tout. Rien n'était laissé de côté.
    Et toute l'après-midi, jusqu'à après le dîner que je loupais au passage, je découvris ce monde que je ne croyais pas encore si pourri. Et découvris le vrai ennemi que j’avais tué ce soir-là.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Explain to me what I'm missing inside me   Lun 5 Nov - 14:04

    J'avais eu le droit d'aller m’entraîner, et aujourd'hui, j'avais décidé de le faire, d'y aller, j'en profiter un peu, chose que je n'avais fait pour l'instant que dans le jardin. Mais là, c'était au gymnase que je pouvais y aller. Et alors que je faisais des pirouettes, je réfléchissais.

    Ma vie, je l'avais dit à Caitlyn, je l'avais dit à Amy, il me manque des pièces, plus qu'une en fait. Maintenant, je connaissais toute l'histoire concernant les purificateurs, je connaissais toute la tragique histoire du village ou il y faisait si bon vivre avant. Je connaissais tout ça, et je n'arrivais pas à comprendre comment des gens si droit avaient viré ainsi de bord. Ça me semblait inouïe, tout simple inimaginable. Pourtant ça avait eu lieu, et maintenant ils n'étaient plus, plus aucun d'eux. Mais le reste, la base, les Purificateurs étaient toujours cachés dans l’ombre pour l'instant. Je ne devais pas croire la menace morte, elle ne l'était pas. Cachée, aucunement cachée, attendant son heure. Maintenant, dans mes rêves, je les voyais bondir sur moi, sous forme de ténèbres qui voulaient m'engloutir. Et tenter de m'attraper, et de m'arracher ce qui me restait de lumière … l'espoir que Lyra avait laissé en moi.
    Alors que j’enchaînais mes figures, c'est à ça que je pensais. J'avais posé dans une cible au bout de la ligne de tatamis, contre le mur, pour pouvoir m’entraîner à quelques choses qui me semblait important, si je devais me retrouver un jour face à eux. À la ceinture, cinq couteaux. Objectif : former une étoile. J'étais à 25 mètres de la cible. Et aussitôt, je m'élançais. Deux pas, je chopais le couteau, flip et le couteau se plante dans la cible. Autre figure, le couteau lancé en plein milieu de celle-ci. Touché. Ainsi ça continue, ainsi j’enchaînais les acrobaties. Ça dura moins d'une minute, et je me retrouvais au pied de la cible, un genou à terre. Cinq couteau, lancé à égale distance, qui reliés entre eux pourrait représenter un pentacle. Réussi.
    Doucement, en posant ma main sur la cible pour ne pas l’abîmer plus que de raison, j'extirpais mes armes. À chaque couteau que je retirais, j'avais l'impression de revoir sous mes yeux les cadavres calcinés des gens que j'avais éradiqués. Et sur le dernier, je m'entaillais la main. Doucement, presque un peu trop ahuri devant ses gouttes rouges, j'avais comme une sorte de flash. De mon premier lancer, de la première fois où j'avais dû le retirer de mon couteau. Je m'étais entaillé aussi. Et à cette époque, je n'étais pas seul, je n'étais pas enfermé comme aujourd'hui. À cette époque, j'avais souri, et étais aller voir ma mère pour qu'elle me soigne. Et ça s'était passé ainsi.
    Mais aujourd'hui … j'étais enfermé. Au BAM, ici. C'était grand mais j'étais entouré de mur. Une bête en cage. Jamais encore je ne m'étais retrouvé ainsi, ce n'était pas naturel à mes yeux, pas comme ça, pas ainsi …
    Ce n'était pas naturel pour moi …

    Tout en continuant à regarder cette main qui commençait à se teinter de plus en plus de pourpre, je réalisais. Enfermé. Je suis enfermé. C'est ça que j'ai perdu. Ma liberté.
    La seule pièce qui me manque …
    Ce que j'ai perdu …
    Ma liberté …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Explain to me what I'm missing inside me   Lun 5 Nov - 15:24

    3 septembre 2012



      J'avais pris ma décision. Et elle était sans appel. Je devais partir, et ce aujourd'hui.
      J'avais prévu mon coup, j'avais observé. Un homme venait depuis quelques jours, un homme avec un gros camion pour faire des livraisons. J'avais tout observé, j'avais tout analysé. J'étais prêt à partir. Il le fallait.
      Pourtant, devant cette porte, je n'arrivais pas à l'exprimer totalement. J'étais à l'étage des dortoirs, mais pas du bon coup. Debout devant le nouveau panneau de bois, devant ce numéro, je n'arrivais pas à croire que j'allais partir, et les laisser. Pourtant il le fallait. Je ne savais pas pour combien de temps ce serait utile, je ne savais pas quand je reviendrai, cependant je le ferais. Je ne voulais pas les abandonner, elles étaient mes amies, du moins j'aimais le croire. Mais si moi j'étais vraiment seules, elles pourraient l'une sur l'autre. Si mon départ les frappait réellement, elles pourraient se consoler l'une l'autre. Elles étaient plus fortes l'un et l'autre que je ne l'avais jamais été.
      Et moi, je devais retrouver ce qui me manquait.
      Un papier à la main, une grosse punaise dans l'autre, j'attendais, je réfléchissais alors que tout ce que j'avais à faire, c'était de l'épingler, et s'en était fini de tout ça. Mais je me sentais mal. Je n'arrivais pas à croire ce que j'allais faire. Partir. Depuis que j'étais devant cette porte, les remords me prenaient. Une fois déjà pour Amy, je n'avais pas su être à la hauteur. Alors partir maintenant …

      Non, je devais le faire. Je n'étais qu’un fantôme ici. Je ne ressemblais plus à moi-même. Alex était presque là, je devais le retrouver. Et pour cela, il me fallait partir, maintenant. Plus qu'une demi-heure avant qu'il ne parte. Cette camionnette, c'était ma seule chance.

      D'un coup de poing, j'enfonçais la punaise. Et ce fut tout. Et aussitôt je partis, aussitôt, mes couteaux à la taille, mon sac sur l'épaule. Le bâton, je l'avais déjà coincé sous la camionnette, à son arrivée. Et maintenant, je devais y aller.

      Merci pour tout, pensais-je alors que je me mettais à courir dans les couloirs. Merci pour tout mes anges.



    Citation :
    J'ai trouvé que ce qui me manque, j'ai enfin découvert pourquoi je n'étais pas entier.
    Et je vais le chercher, je dois le trouver pour être à nouveau complet, pour redevenir celui que j'ai perdu. Je sais qui je suis, je sais qui je vais devenir.
    J'ai besoin de temps, j'ai besoin de ça, j'ai besoin de le retrouver, de me retrouver. Je reviendrais, je vous le jure. Une promesse est une promesse, jamais je ne vous abandonnerai.
    Quand vous me reverrez, je serais complet

    Merci pour tout mes anges.

    Doigts de Fée, et bientôt Alexander, je l'espère.


    Je dévalais les escaliers, passa par une fenêtre ouverte avant de commencer à contourner le bâtiment. Enfin j'arrive à mon objectif. La camionnette, et le mec était à l'intérieur, je le voyais de la fenêtre, en train de boire un truc chaud avec une autre personne. Je passais le long du mur, sous la fenêtre, il ne pouvait pas me voir. Lentement, je me glissais sous le camion. Mon bâton était encore en place, accroché à des tuyaux. Si j'avais été normal, j'aurais prévu des gants, des chaussures sup, au cas où les tuyaux seraient chaud. Mais je n'en avais pas besoin. Ça sent le cambouis, ça sentais l'essence et le pétrole pur. Des odeurs que je connaissais d'avant. Je plaçais mes lanières de cuir autour des tuyaux pour ne pas avoir à les tenir tout le long du voyage et enfin me suspendis. Ça démarra, quelques minutes plus tard. Le pot d'échappement était presque à portée de mon visage. J'eus droit à la fumée dans figure. Insupportable mais normalement, je n'y aurai droit qu'une fois …
    Quand enfin on passa la porte, je me sentis si libre, j'avais envie de hurler, de pleurer. J'avais déjà l'impression de me retrouver. Ce mec allait me mener à la ville. Je crois qu'il allait à New York. C'était pas mal de commencer par-là.

    Freedom, sweet Freedom

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explain to me what I'm missing inside me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explain to me what I'm missing inside me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 50 min Inside avec Erwan
» HUMAN BODY - 3D INSIDE
» Seraf' Inside
» 130409 Led Apple Ѽ Inside Story 9 (Organisation) ♬ 30 Jours avec les Led Apple
» Novembre 2011 - Capture d'écran - 50 min inside

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction :: Archives Fan-Fiction-
Sauter vers: