AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marius Connor (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Marius Connor (TERMINÉ)   Jeu 18 Oct - 0:27

CARTE
D'IDENTITE






    NOM : Connor

    PRENOM : Marius

    ALIAS ET SURNOM : Fireproof

    AGE : 27 ans

    DATE DE NAISSANCE : 24 août 1985

    METIER : Soldat de l’armée américaine, division déminage et explosifs. En congé de convalescence et étude de dossier.

    NATIONALITE : Américaine

    GENRE : Masculin

    CLAN : Neutre, cherchant toutefois à joindre la confrérie




Pouvoirs :


  • Description :
    Marius possède deux pouvoirs de type défensif.

    Je n’aime pas le froid.

    Tout d’abord, son corps possède la capacité de résister au feu et à la chaleur intense produit par celui-ci. Lorsqu’exposé à une flamme vive, le corps de Marius s’adapte rapidement afin de redistribuer la chaleur dans l’environnement ambiant lui évitant ainsi toutes brûlures ou blessures dues à la chaleur et au feu lui-même. Il lui est beaucoup plus facile de redistribuer la chaleur dans un environnement de température ambiante ou chaude que dans un environnement froid. Lorsque la température est sous zéro degré Celsius, il lui devient difficile de redistribuer la chaleur dans l’environnement, son corps s’adapte donc à absorber la chaleur comme un réflexe de survie, mais cela le fatigue énormément. Son pouvoir s’emble aussi prendre effet sur les objets chauds; il lui est possible de tenir des objets très chauds sans souffrir de brûlures en diffusant de façon innée la chaleur de ceux-ci. Il est toutefois important de noter que son pouvoir ne s’applique qu’à la chaleur et au feu; le magma et les métaux en fusion demeurent sur la peau trop longtemps et y collent pour arriver à distribuer la chaleur correctement. Si son corps ne brûle pas, il n’en est pas autant pour ses vêtements ou ses effets qu’il transporte sur lui, ce qui peut parfois être problématique. Bien entendu, la fumée causée par un feu l’affecte comme n’importe qui, tout comme les débris physiques résultant d’un incendie, d’où la seconde adaptation physique de sa personne.

    Même pas mal.

    Son second pouvoir résulte en une sorte d’armure corporelle. Son corps semble naturellement plus résistant comme s’il portait une mince armure en permanence. Cette habileté lui permet de mieux résister aux chocs physiques causés par des coups, des objets, des ondes de chocs. Cette résistance physique s’applique à tout le corps, externe comme interne. Ce qui veut dire que la survie de ses organes vitaux en est grandement augmentée. Il ressent toutefois la douleur causée par le coup, sans en souffrir la blessure. Toutefois, cette résistance ne semble pas s’appliquer, pour le moment, à tout ce qui est tranchant ou perforant. Lames et armes à feu l’affecte comme n’importe qui.


  • Niveaux de maitrise :
    Tout est sous contrôle.

    Marius ne possède pas vraiment de niveau de maîtrise de ses pouvoirs. À vrai dire, ils sont là, ils fonctionnent et c’est l’important. Si ce n’est pas un niveau de maîtrise, il est toutefois possible de parler de niveau de limite de ses pouvoirs.

    Pour sa résistance au feu, son pouvoir se limite pour le moment aux flammes vives de petites à grandes intensités. Tous ce qui est plus chaud comme le métal en fusion ou le magma par exemple, l’affecte. Il n’en demeure pas moins qu’il est toujours surprenant de se retrouver au milieu de flammes s’en en être affecté, et se repérer prend quand même un certain temps. Il lui est actuellement possible de résister à la chaleur de flammes ayant de la chandelle (environ 1000°C) jusqu'à celle d'une torche à souder (environ 2000°C). En haut de 1500°, il ressent la chaleur mais n'en souffre pas les blessures. En haut de 2000°C, il la ressent et commence a en souffrir les blessures. Par comparaison, le lance flamme possède une chaleur d'environ 1200°C. Il n'a aucun problème à résister les flammes rouges et oranges (entre 500°C et 1200°C). Les flammes blanches et bleues comprises entre 1300°C jusqu'à environ 1600°C lui demande un peu plus d'attention alors que plus haut, il préfère les éviter.

    Pour sa résistance physique, elle se limite aux coups physiques de nature contondants : coup de poing, onde de choc, objets variés. Les coups tranchants et perforants l’affectent comme la plupart des gens. Tant qu’il maîtrise la douleur encourue par les coups, il sera en mesure de tenir debout jusqu’à la limite physique de douleur qu’il peut supporter. L’adrénaline, dans ce cas précis, aide à améliorer sa limite supportable de douleur. Marius est donc en mesure de résister facilement aux coups portés par un humain normal jusqu'à une superforce de classe environ 10 (Cette valeur représente la valeur en tonne de la super-force, en référence Spider-man à une super-force classe 10) En comparaison, cela lui permet de résister à un choc de voiture jusqu'à une vitesse maximale de 75 km/h (il n'est de toute façon pas assez fou pour se promener sur l'autoroute et se mettre dans le chemin des voiture). Pour ce qui est des chocs du type explosif, sa résistance dissipe la chaleur causé par l'explosion alors que son corps absorbe le choc. L'impact à proximité ne lui cause pas trop de problème par rapport à ses résistances, mais la déflagration de débris comme les shrapnels et autres objets perçants/coupants est plus importantes et peut lui causer d'importantes blessures.Il évite donc le plus possible de marcher sur une mine ou de couvrir une grenade en héros. En cas d'accident et d'impacts directs de la sorte, sa résistance physique semble s'adapter afin d'assurer la protection de ses organes vitaux au dépend d'autres blessures (bras ou jambes cassés par exemple)


  • Lien entre les Pouvoirs:
    C’est tout simple.

    Les deux pouvoirs de Marius sont liés par une augmentation des capacités physique de son corps afin de promouvoir la survie de sa personne. Comme un réflexe de survie, le corps physique s’adapte à la suite d’expositions continuent à certaines sources de danger ou d’entrainement. La résistance au feu et la chaleur du corps de Marius à entraîner le développement de l’endurcissement de son corps physique, comme la formation de corne protectrice sur les mains d’un travailleur manuel.




Description Physique :


  • Apparence :
    Mouais… pas mal.

    Par où commencer? Et bien Marius a su garder sa forme de son temps de militaire. Il mesure environ 1m80 et pèse environ 72kg. Ayant poursuivit son entrainement physique de façon personnel, il maintient un corps bien en forme et musclé sans pour autant être taillé au couteau. Sa démarche est décisive et calculée tandis que ses mains reflètent une usure du temps passé dans différents environnements arides ou demandant. Sa peau semble avoir gardée le teint basané de ses missions, bien qu’elle reprenne son teint plus pâle s’il ne l’entretenait pas. Ses épaules plus ou moins large soutiennent une tête à la mâchoire carrée et à la chevelure brune foncée parsemée de pâle. Court et souvent en bataille, Marius prend rarement le temps de les coiffer, ceux-ci semblant vouloir naturellement prendre une forme de crête quelconque. Des sourcils bien garnis font ressortir ses yeux effilés à l’arabe de couleur verte olive. Il préfère garder une barde taillé de quelques jours tout en gardant le menton un peu plus long. Ses minces lèvres aiment afficher un petit sourire discret qui ajoute au charme de la chose. Il arbore bien souvent le traditionnel jeans et t-shirt bien qu’il apprécie tout aussi les vestons de styles sportifs et les pulls de style militaire pour le confort. Ses pieds semblent préférés les bottes aux souliers propres bien qu’il en possède une pair. Il porte peu de bijoux si ce n’est que d’une chaîne en inox qui ne quitte pas son cou.


  • Signes Particuliers :
    Les risques du métier.

    Son visage et son corps portent les marques de différents accidents de missions. Différentes cicatrices parcourent majoritairement son dos et son torse, malgré que son visage n’ait pas été épargné. Une longue cicatrice sillonne son visage, partant de la pommette de sa joue droite, traversant l’arête de son nez pour se terminer sur la joue gauche. Une autre cicatrice traverse le coin de ses lèvres sur la droite de son visage tandis qu’il semble aussi lui manqué un petit triangle de peau sur son lobe d’oreille gauche.




Caractère :

  • Mental :
    Sir! Yes Sir!

    À la première impression, Marius est le parfait petit soldat. Son entraînement lui a bâtit un caractère assez froid et calculateur. Dans son regard, on peut y voir une certaine indifférence à ce que le commun des mortels considérerait comme une situation dangereuse ou injuste. Pour lui, c’est le métier. Il est plutôt du genre explosif, préférant agir plutôt que rester des heures à élaborer un plan. Téméraire, il agit parfois sur des coups de tête, mais son instinct fini souvent par avoir raison des ordres. Il est toutefois respectueux de ses supérieurs, mais n’agit pas sans souvent poser des questions, ce qui en exaspère souvent certains. Ses yeux brillent souvent d’une lueur de malice qui anime son désir de bien faire son travail.

    Lorsqu’on commence à mieux le connaître, il est possible de faire la différence entre l’homme et le soldat. L’homme derrière le combattant est rieur, moqueur et aime profiter de la vie. Les yeux de l’homme sont curieux, mais tout de même un peu fatigué de ce qu’il a vécu. Il donnerait sa vie pour ses convictions et ceux qu’il apprécie, mais n’hésiterait pas à retirer la vie pour les même raisons. Il parle rarement de lui, encore moins de sa famille. Il préfère trouver des solutions plutôt que des problèmes et sait comment amener les autres à suivre ses idées, aussi folles soient-elle.

    La situation mutante?

    On est tous humains, simplement certains on un petit avantage sur les autres. Bon d’accord, des fois l’avantage c’est de créer des éclaires ou même de contrôler les plantes, mais on n’est pas des monstres pour autant. On ici excluant la personne qui parle… je ne me suis jamais vraiment considérer comme un mutant… enfin oui… mais bon… Je ne suis pas d’accord d’être éliminé ou fiché, après une personne noire n’écrit pas « noir » sur son passeport, pourquoi je devrais y écrire « mutant ». Vous avez jamais pensez que quelqu’un qui, je ne sais pas, contrôle les meubles serait plus dangereux que moi? Tient je me demande ce que ça causerait un sofa se baladant sur Wall Street…

    L’institut Xavier?

    Une école pour les gamins qui sont victimes de préjudices pour ce que j’en sais. Des beaux habits, une belle figure dans les médias, mais ce n’est pas pour moi. J’imagine que le but derrière tout ça est bien dans un certain sens. Mais c’est une cible ouverte pour tout ce qui est anti-mutant. Après tout, une simple recherche sur le net et on y trouve les informations nécessaires. Si le but est de vouloir regrouper et protéger les mutants, une certaine discrétion s’impose non?

    Le B.A.M.?

    Vous m’excuserez… le nom me fait toujours rire. Des pousses-crayons qui cherchent à rester neutre dans un conflit mondial. Tôt ou tard, ils devront prendre d’un côté ou de l’autre. Personne ne peut rester neutre en temps de guerre… Je m’arrange simplement pour éviter d’avoir affaire à eux… moi et la bureaucratie, ça fait cinq.

    Les Purificateurs?

    Une histoire à faire glacer le sang si vous voulez mon avis. J’ai vu certaines choses… mais ça… Pourtant, ça semblait organisé, pas un coup de tête. Ils ne sont pas à prendre à la légère même si personne ne semble en savoir vraiment beaucoup sur eux. C’est à cause de gens comme eux que j’évite de m’afficher, on sait jamais sur qui on peut tomber.

    La Confrérie et Magneto?

    Là, on sent une certaine entente sur le principe. Un groupe qui croit dur comme fer à ses convictions. Mais est-ce que je peux me fier aux médias pour affirmer ce que j’en pense… non. Il n’en demeure pas moins qu’ils s’affichent plus extrémistes, mais la vie ne fait pas de cadeaux à personnes. Je ne suis pas un super-héros. Je vie et parfois je survie plus qu’autre chose. Est-ce que pour survivre il faut éliminer la menace… je suis mal placé pour dire non je crois.




Histoire :

  • Talents Particuliers :
    En tant que soldat, Marius sait manier plusieurs armes à feu avec facilité. Du simple pistolet au gros calibres automatiques, il sait les démonter, les nettoyer, les charger, les utiliser quoi. Il est aussi entraîné au combat à main nue ainsi qu’au couteau de combat. Il a de plus reçu un entrainement tactique et connait le code gestuel de communication de l’armée. Mais sa véritable force provient de sa spécialisation. Étant de la division explosifs et déminage, il sait reconnaître les différents types d’explosifs, le mode de fonctionnement et la façon de les désamorcer. Pour ce faire, il est entraîné à la faire manuellement ou par l’entremise de petits robots, qu’il sait aussi réparer advenant l’échec du désamorçage. Mais il n’y aurait pas de plaisirs s’il s’agissait seulement d’empêcher les trucs de sauter; il sait aussi utiliser à leur meilleur potentiel les différents types d’explosifs. Pour conclure ses talents professionnels, il sait conduire jeep, humvee, moto… mais n’est vraiment pas un bon pilote, préférant de loin la terre ferme de toute façon. Bien qu’il n’apprécie pas énormément voler, il est entraîné au parachute et à la survie en milieu hostile.

    En dehors du travail, le plus grand talent de Marius est d’être un assez bon cuisinier. De plus, il sait parler espagnol et arabe en plus de son anglais maternelle. Plutôt sportif, il aime le motocross et le vélo de montagne qu’il pratique le plus souvent possible.


  • Possessions :
    Étant encore sur le salaire de l’armée, Marius possède un appartement bien meublé dans le quartier de Manhattan près de Brooklyn. Il possède aussi un Jeep Wrangler qui lui permet de se déplacer à l’extérieur de la ville. Il possède un permis d’arme à feu, mais ne garde qu’un pistolet Desert Eagle à la maison. Comme la plupart des gens, il possède un cellulaire intelligent, un ordinateur à la maison et un petit portable. En dehors de possessions matérielles, il a une compagne de vie qu’est sa petite Husky blanche et noire du nom de Bullet.

  • Biographie :
    Soldat 8452
    Nom : Connor
    Prénom : Marius
    Sexe : Masculin
    Status : Célibataire (Hey oh, c’est personnel c’est trucs là!)
    État : Mutant (Je ne croyais pas leur avoir dit… à oui c’est vrai…)
    Lieu de naissance : New-York
    Âge : 27 ans
    Date de Naissance : 24 août 1985
    Dossier : En cours d’étude (Quoi… mais j’ai rien fait… encore.)
    Meh… Ils ont vraiment un dossier sur moi, à croire qu’ils m’ont suivit avec des caméras cachés depuis que je suis né ha ha ha, bon voyons voir ce qu’ils disent sur moi…

    Marius Connor, fils d’Andrew Connor et de Maria Chavez. Né le 24 août 1985 à l’hôpital militaire de New-York. Petit garçon pesant… Mais c’est vraiment n’importe quoi… voyons voir les autres pages… Quoi? Une photo d’écographie, mais ils sont dingues… Je n’ai pas besoin de savoir mon poids de naissance ni combien je mesurais et à quel moment j’ai percé ma première dent. Ah bon, ça c’est mieux.

    Les parents du jeune Connor ont, pour la plupart du temps, vécu en quartier résidentiel militaire puisque M. Andrew Connor est Major résidant en base américaine et que Mme. Maria Chavez est infirmière à l’hôpital militaire de New-York. Déjà en bas âge, le jeune Marius à vécu dans un environnement stable et ordonné. Les traditionnels murs blancs des maisons militaires ont prit des teintes colorés vu la résidence permanente en sol américain, laissant tranquillement libre recours à l’imagination de l’enfant transporté par les histoires de guerres de son père. Mais celui-ci avait des plans pour son fils, qu’il mis en branle dès que le jeune Marius eut atteint l’âge. Ayant grandi dans ce genre d’environnement, ce choix de vie li semblait bien tracé et évident.

    Dès qu’il eut l’âge d’entré à l’école, il fut inscrit à l’académie militaire où l’éducation côtoyait l’intégration très graduelle des principes militaires. Très jeune, il démontrait une vivacité d’esprit et une curiosité grandissante. Ni lui, son père ou sa mère savait que le jeune Connor était porteur du gène X. Après tout, il avait l’air d’un petit garçon bien normal qui, comme tout petit garçon se mettait les pieds dans les plats et jouait de mauvais tours. (Moi, jouer de mauvais tour quand j’étais petit… pfff jamais de vie… et j’ai eu droit aux punitions qui venaient avec oui.)

    À l’adolescence, l’académie militaire pris tout son sens pour le jeune Connor. Il intégra les cadets de l’armée dès qu’il en eut l’âge, soit vers 12-13 ans. Continuant son apprentissage scolaire, il faisait aussi l’apprentissage de la parade militaire, des codes de conduites, de l’obéissance. Il rendait sa famille plus que fier et son père le voyait déjà comme haut gradé. Déjà, ce n’était pas un jeu mais une carrière en devenir. Un petit incident toutefois mis la puce à l’oreille du jeune Connor.

    Automne 2000, le groupe de cadet participait à une mission de survie en forêt. Le but, passer une fin de semaine complète en forêt avec le stricte minimum et se rendre à un point de retour. Marius était en équipe avec un autre garçon du nom de Derek. (Ah oui Derek, et dire qu’on travaille encore ensemble.) Tout juste avant la nuit tombée, Derek s’afférait à construire un abri de fortune alors que Marius préparait un espace pour faire un petit feu. Une fois le feu partit et l’abri construit, les deux garçons s’installèrent autour du feu. Ils parlèrent de tout et de rien, mais chacun en vint à une conclusion; ils souhaitaient poursuivre le cours de leur entrainement ensemble. Le problème arrive lorsqu’en remuant le feu, un mauvais coup de vent envoya un nuage de braise et de tisons au visage de Marius. Paniqué, il se leva en peur, secouant la tête et passant ses mains sur son visage pour retirer les braises. Il aurait dû être brûlé… mais rien. Pas même une petite trace de blessure. Derek rapprocha Marius du feu pour observer son visage à la lueur de celui-ci, rien. Un sourire moqueur était dessiné sur le visage de Derek qui observait Marius. Comme pour vérifier un truc, Derek demanda à Marius de lui passer le contenant d’eau qui bouillait. Encore sous le choc, Marius pris la poignée brûlante de la petite casserole et la tendit à Derek. Celui-ci regarda de nouveau le jeune Connor, lui pointa se qu’il tenait entre les mains. Il en échappa la casserole, s’observant le creux de la main. Le feu… la chaleur… il n’en souffrait pas. Pas même de blessure. Derek sourit à Marius, celui-ci comprit que son compagnon avait aussi un petit secret, et qu’il n’allait pas trahir le sien. Cette découverte, il n’en dit jamais mot à son père ou à sa mère, trop conservateurs sur la question pour ça.

    Septembre 2003, tout juste après avoir eu ses 18 ans, Marius s’engage finalement dans l’armée. (Et oui, vous ne vous en doutiez même pas je présume). Il suivra l’entrainement des troupes de terrain tout en poursuivant des études qui le mèneront à intégrer la division explosif, démolition et déminage. Son compatriote Derek suivit un chemin différent vers la communication et la technologie. Un et l’autre était appelé à travailler en tandem dans la même unité de terrain. Il participa à différentes missions ça et là jusqu’au déploiement officiel de son unité en 2006 en Afghanistan. Il y resta pendant 5 ans et demi. (Mouais mais on m’a fait partir plus tôt…)

    Incident 2008, février, cafétéria. Depuis son entrée dans l’armée, Marius avait réussi à obtenir le titre de Sergent Première Classe. Son équipe de démineur et de sécurité de troupe restait sous le commandement de l’unité terrestre. Encré à la base depuis quelques jours, tous attendaient le moment de départ pour enfin bouger. Ils attendaient tous pour leur déjeuner, mais Marius et un autre officier de l’infanterie n’avaient pas les meilleures relations. Déjà que le moral était à plat de devoir rester à la base, une raillerie normale dégénéra quelque peu. Le dit officier mentionna seulement qu’il avait hâte que les vrais soldats se mettent en actions une fois le terrain sécurisé. Le prenant un peu personnel, les insultes commencèrent à voler entre les différentes équipes alors que Marius et l’officier commençait à être un peu plus physique. Derek s’interposa rapidement, poussant Marius à l’extérieur avec que le tout dégénère. Marius aurait presque souhaité que l’officier lui en colle une. Il en aurait rit. Avec le temps et l’entraînement, il avait découvert qu’il était physiquement plus endurant que la moyenne. Certes, ça faisait parfois mal, mais les blessures elles étaient toujours moindres. Le conflit entre les deux unités en resta là, mais les supérieurs finissent toujours par être au courant. Aucun autre incident entre Marius et l’officier de l’infanterie n’eut lieu.

    Incident 2012, avril, en route vers la base. Ils venaient de faire un tour de surveillance dans le village le plus près. Entraînant depuis peu les forces locales pour un retrait éventuel des forces américaines, la sécurité des villages avoisinant était tranquillement prise en charge par les autorités locales. Le convoi de l’unité était formé de trois jeeps et un véhicule de transport. Marius avait prit la jeep de tête et ils empruntaient la même route qu’ils avaient pris le matin même. Regardant la route, Marius sembla remarquer quelque chose de différent que ce qu’il avait vu le matin, mais trop tard pour dire au conducteur d’arrêter. Le temps de leur surveillance, la route avait été minée et la jeep venait de passer directement dessus. Marius n’eut le temps que de communiquer avec le reste du convoi pour leur dire d’arrêter que la jeep vola en éclat. La carcasse fumante du véhicule se retrouva sur le toit.

    Il avait la tête qui tournait, de la difficulté à faire le focus. Un voile rouge coulait devant ses yeux, ses oreilles sillaient, il avait un de ce mal au torse et son poignet… enfin son bras droit était dans un angle dérangeant. Mais comment pouvait-il même se rendre compte de tout ça. Il aurait dû être mort. Il respirait, son corps battait la chamade, il bougeait. Il savait qu’il était résistant au feu… mais la déflagration d’une explosion, c’était nouveau. Il ne voulait pas, ni avait vraiment le temps de réfléchir la dessus. La jeep brûlait et lui avait la tête en bas. Il lui semblait entendre des bruits à l’extérieur, mais n’en était pas certain. Il arriva à couper le harnais qui le retenait en place et se retrouva douloureusement au sol. Un rapide coup d’œil lui indiqua qu’il n’y avait plus de conducteur… et que les autres soldats passagers n’étaient plus. Les vitres brisées du véhicules étaient la meilleure sortit. Il s’extirpa tranquillement avant qu’on lui agrippe les épaules. Le reste est plutôt flou (Même moi je m’en rappelle plus ou moins…)

    Il se réveilla dans un lit plus ou moins confortable. Un des médecins de terrain était là, s’affairant à remplir un dossier médical. Tout ce qu’il lui dit était qu’il devait être l’homme le plus chanceux au monde puisqu’il n’avait aucune brûlure et des blessures externes seulement. Il quitta rapidement la « chambre » le laissant seul à lui-même. Un examen rapide lui permis de constater qu’il avait le torse et le dos couvert de bandages ici et là, un bras en écharpe, des points de rapprochement au visage et un bandage à l’oreille. Il s’assit tranquillement. Au même moment, son supérieur direct entra dans la tente. Il aurait bien aimé se mettre au garde à vous, mais c’était plutôt compliqué. La conversation est classée confidentielle. (Quoi? Non mais c’est ridicule, je vois le dire moi ce qui s’est dit)

    - Le médecin m’a dit que vous êtes le seul survivant de l’incident. Et il ne comprend pas pourquoi d’ailleurs. Des explications?
    - La chance j’imagine, monsieur.
    - Vous devriez être mort, vous n’avez aucune brûlure sur le corps, vos organes sont intactes malgré la proximité de l’onde de choc. Je ne crois pas à la chance monsieur Connor.
    - Je suis entraîné pour ce genre de situa…
    - Suffit! Vous retournez en sol américain avec le premier transport de troupe. Votre dossier sera mis sous évaluation et vous, en congé civile jusqu’à nouvel ordre.
    - Quoi! Je peux encore servir, monsieur. Ça ne fait pas sens.
    - Je n’accepte pas les dossiers incomplets, surtout en ce qui concerne les étranges monsieur Connor.
    - Pardon, c’est votre raison ça? Bullshit!
    - C’est un ordre Soldat! Compris? Vous avez de la chance de ne pas repartir dans un cercueil alors n’aggravez pas votre cas!
    - … Oui M’sieur!

    Une semaine après l’incident, Marius était dans un avion en direction des États-Unis. Il avait récupérer ses effets et n’avait plus parlé de ce que qui c’était passé. En chemin, il ouvrit son sac de voyage pour y trouver une simple lettre de la part de son unité qui lui souhaitait prompt rétablissement et surtout au plaisir de le revoir sur le terrain bientôt. Le plus drôle dans l’histoire est que la lettre était adressé au sergent première classe Marius Fireproof Connor. La touche Derek, c’était certain. Le surnom resta, et le goût amer d’une décision injuste face à sa situation aussi.



Avatar : NA
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [*]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [*]
Si oui, Qui ? : NA
Pseudo : NA
Votre Age : 25 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : Une amie faisant sa fiche m'a montrer le forum ^^

Mot Magique: vu par Shaw


Dernière édition par Marius Connor le Dim 21 Oct - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marius Connor (TERMINÉ)   Dim 21 Oct - 12:05

Bonjour et Bienvenue

Alors j'avoue que j'aime beaucoup ta fiche, on dirait que tu as bien fait attention à notre style de modération répondant déjà à la plus part des questions. Mais je vais quand même te demander certaines informations. En faite j'aimerai que tu chiffre tes résistances

Donc pourrais tu en clair me donner la température maximum que tu peux absorber (car oui entre Feu, Magma et Metal en fusion, il y a beaucoup de différences. Et on est vite surpris de la température d'un lance flamme).

Pour ce qui est de ton armure corporelle, ce que j'aimerai savoir c'est quelle force peut il encaisser? Il résiste aux dégats mais autant celle d'un coup d'un humain? D'une superforce? Quel niveau de superforce? Style une force de 10 Tonnes? Moins? Plus?

Comment encaisse t'il une explosion, style être a coté d'une grenade ou d'une mine? Et l'impact d'une voiture par exemple, jusque quelle vitesse?

Voila, c'est juste pour avoir une idée de tes limites. Pour le reste, personnellement cela me va, donc préviens moi quand tu auras corrigé cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marius Connor (TERMINÉ)   Dim 21 Oct - 17:28

Bonjour et merci ^^

Les modifications ont été apportées dans ma fiche et sont indiquées en orange.
Je crois avoir clarifié correctement, j'espère Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marius Connor (TERMINÉ)   Dim 21 Oct - 23:13

Bah franchement, c'est une réponse complète, détaillée, et rien à redire

Tu as ton premier avis positif
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Marius Connor (TERMINÉ)   Mar 23 Oct - 13:39

Bonjour,

Relecture faite.

Tres belle fiche en effet, claire et concise, pas besoin d'en faire plus tout est très bien expliqué, très bien amené.
J'ai particulièrement apprécié la psychologie sous forme de question/réponse et les petites phrases d'accroches à chaque catégorie.
La biographie était captivante, un très bon moment de lecture.
Toute mes félicitations.

Tu obtiens pour ma part un second avis positif et ton sésame pour venir nous rejoindre par la même occasion.


Félicitations, nouveau Neutre Beta, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marius Connor (TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marius Connor (TERMINÉ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» marius

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: