AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aaron Oxlane [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Aaron Oxlane [en cours]   Ven 28 Sep - 16:32

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM : Oxlane

    PRENOM : Aaron

    ALIAS ET SURNOM : Numéro 34

    AGE : 28 ans

    DATE DE NAISSANCE : 15/06/94

    METIER : Officiellement PDG d'une multinationale de transport nommé "ATCS" : Agence de Transport Commerciale et Sécurisée . Officieusement Terroriste.

    NATIONALITE : Américain

    GENRE : Masculin

    CLAN : Confrériste




Pouvoirs :


  • Description :
    Controle totale de la peur :
    Aaron est capable de controler les peurs de ces opposants. A la manière de l'épouvantail, il peut facilement recreer une situation qui effraie son adversaire, à la différence qu'il n'a pas besoin d'un gaz spécial mais seulement d'avoir un contact visuel. Par exemple s'il tombe sur une personne ayant la phobie des chiens, il peut lui faire croire qu'une meute de chien enrager attaque son adversaire. Bien sur, ceci n'est qu'une illusion, bien que la douleur ressentit soit réelle. Son pouvoir ne peut pas tuer en lui même, il ne peut que torturé physiquement et mentalement les personnes en face de lui. Bon bien sur, si une personne se trouvant au bord d'un précipice voit sa pire phobie devant lui, il n'est pas impossible qu'il tombe et donc que son pouvoir tue indirectement. Il ne peut cependant pas controler plus de 11 personnes en même temps avec ces peurs, s'il venait à dépasser ce quota, la première personne controlée verait son illusion se dissipait au "profit" de la 12 éme personne. Malheureusement, son pouvoir se heurte aussi à la barrière spatiale, pour lancer une illusion il doit être au maximum à 200 mètres de la personne visé. Cependant, une fois l'illusion commencé, il peut partir à des milliers de kilométre et l'illusion restera active tant qu'aucun télépathe ou Aaron ne l'arrêtent. S'il venait à tomber contre une personne ayant des capacités télépathes, il ne pourrait pas s'en tiré excepté s'il possède une barrière mentale. Le télépathe par contre, peut arrêter ou diminué l'intensité suivant le niveau de l'illusion mais uniquement sur autrui, sur soit le cerveau libére tellement d'adrénaline qu'il est impossible pour un télépathe, si puissant soit il de se concentrer.

    Par conséquent, s'il controle la peur, il est tout aussi bien capable de l'apaiser. En effet son pouvoir lui confére aussi la possibilité d'apaiser totalement la peur des gens, rien que grâce à ça, il lui est possible d'amélioré la puissance de certains de ses compagnons dans une situation critique. En effet, lorsque quelqu'un hésite ou a peur d'une autre personne, il peut perdre jusqu'a 75% de ces capacités. Donc s'il perd sa peur, il peut devenir plus fort encore. Prenons un exemple tout bête, un GI Américain au front, s'il a peur d'attaquer et de mourir sur le no man's land, il sera moins performant qu'un même homme sous l'emprise d'Aaron qui n'hésitera pas une seule seconde à foncer dans le tas car il n'a pas peur de mourir. De même, il a été démontré que la puissance des coups lorsqu'ils sont portés sans peur sont plus efficace.



  • Niveaux de maitrise : Excellent, il s'y est beaucoup entrainé. Le seul problème c'est que lorsqu'il est énervé il a tendance à faire peur inconsciemment au gens à côté de lui

  • Lien entre les Pouvoirs: Un seul pouvoir.



Description Physique :


  • Apparence :
    C'est une personne de carrure assez séche mais néanmoins musclé. Il mesure près de 1m83 et doit peser dans les 74 Kilogrammes. Il est doté d'une peau brune semblable aux natifs américains ayant quelques origines égyptiennes. Il a les yeux noirs et délavés, comme s'il avaient été nettoyer à la main. Cela lui confére un regard glacial et sans aucune once d'humanité, chose plutôt vrai d'ailleurs. Sinon si on le croise dans la rue, personne ne peut dire qu'il s'agit d'un mutant ou non,du moins tant qu'on l'a pas provoqué. Il est doté d'un nez pointu et d'une dentition parfaite. Il a toujours sur lui un ocarina, dernier vestige de sa famille éradiqué par le manque de scrupule des être humains. Après, sur lui, il n'est pas rare de trouvé diverses armes blanches, des couteaux de préférences, il en a une obsession pure et simple (voir mental). Il porte rarement des vêtements chic du genre costard cravate, uniquement lorsqu'il doit signer un contrat important ou qu'il reçoit quelqu'un d'important pour le boulot. Il ne portera jamais de vêtement flashy a pailette ou autre vêtement démontrant une quelconque excentricité. Au contraire, il préfére plutôt les jeans, les sweat à capuche et des masques faciales (de ce genre là ) Il tient à rester anonyme donc il ne fera rien de maladroit qui puisse le faire remarquer. Il entretient sa musculature avec un tel engouement qu'il en vire même à développé un certain culturisme.

  • Signes Particuliers : Rien de particulier, appart qu'il est chauve et qu'il a un tatouage avec marqué "N°34" sur la nuque


Caractère :

  • Mental :
    Le numéro 34 est quelqu'un de très peu sociable, en vérité, c'est même un psychopathe tant sa personnalité vire à l'étrange. Il est capable de passer pour quelqu'un d'extrèmement courtois pour négocier un contrat, mais il est aussi capable de passer pour la pire des ordures en aggressant un homme dans une ruelle sombre. Il se fond dans la masse comme un caméléon dans la jungle. C'est une de ses passions, disparaitre dans la foule. Il voit les autres personnes comme des être détestables, voulant toujours commettre quelque chose de mauvais sur sa personne et essayant de lui tomber dessus à la première occasion. C'est pour cela qu'il aime bien son pouvoir, quand il veut pas être embêter, il n'a qu'a regarder une personne et le torturé mentalement pour créer une diversion parfaite. Le numéro 34 est aussi atteinte d'une psychose lui conférant des pulsions de mort surdeveloppé, créant en lui un besoin de violence et de mort. Et le seul moyen qu'il connait pour apaiser ce sentiment c'est de poignarder quelqu'un. C'est aussi un fin manipulateur, qui n'hésitera pas à faire tourner en bourique la police. L'américain fait particuliérement attention à son image, plus il effraie ses victimes, plus il se délecte. Il a longtemps était la proie et maintenant il devient le bourreau. Mis appart ça, c'est quelqu'un de très intelligent, cultivé et hautain. Il ne se laissera pas faire si on l'aggresse soyez en sure. Il est particuliérement patient et rancunier, il n'est pas du genre à pardonner facilement et en plus, vous l'aurez deviné il est particuliérement sadique donc s'il peut envoyer des "messages" à sa proie, il le fera avec joie. Par message j'entend bien entendu des "petits" accident de coup de couteaux par ci par là sur des personnes qui sont cher à sa proie.


Histoire :

  • Talents Particuliers : Il maitrise tout type d'arme blanche, une maitrise équivalente à celle d'un lanceur de couteau au cirque pour ce qui est du lancée, et équivalente à un champion régionnal d'escrime pour ce qui est du corps à corps. Il est excellent orateur et sait convaincre les foules via sa rhétorique, il a le niveau d'un sénateur.


  • Possessions :
    Un entrepot désaffecté à l'extérieur de la ville où il dort et entrepose divers objets. Le siége de sa compagnie est un building qui se situe quant a lui en plein centre ville, à 2 rues de mutant town. Le numéro 34, comme tout homme d'affaire qui se respecte possède aussi une belle voiture, une chevrolet camaro ZL1 rouge. Dans son entrepot désaffecté, il y a tout un arsenal d'arme blanche qu'il collectionne. Il a une chambre aussi dans le building de sa compagnie, c'est plus pratique de dormir la bas pour être sur d'être à l'heure pour les missions importantes pour l'ATCS . Il possède aussi une piéce remplie de livre, plus de 10 000 ouvrage y sont entreposés. De la littérature espagnole avec Tirso de Molina, en passant par le théatre dramatique de William Shakespear en faisant un détour sur des traités psychologique de Sigmund Freud.


  • Biographie :
    La vie du numéro 34 a été très mouvementé, surtout son enfance. Son père était un farmer américain qui possédait une grande propriété aux alentours de New York. C'est sans doute l'une des dernières chose dont il s'est souvenu au fil des années. Sa mère était femme au foyer et tous vivaient de l'exploitation fermière du père. Il n'avait pas de frère et pas non plus de soeur. Il était donc nécessaire pour le farmer de subvenir au besoin de sa petite famille en cultivant la terre qu'il avait hérité lui même de son père (mort de syllicose). C'est pour cet raison que le farmer à refuser de façon catégorique de vendre son terrain au patron d'une multinationale. Mais ce genre de patron là n'est pas du genre à essuyer un refus sans rien faire. Il est pas du genre à se laisser faire, c'est pourquoi il a payé un homme de main pour se débarasser de son concurent et lui racheter ses terres post mortem vu que personne n'allait en hérité.

    Le jour de son douziéme anniversaire, l'assassin entra en brisant la porte, si tôt fait, il se rua sur le père qu'il jugeait être le plus fort de la famille et lui asséna plusieurs coups de couteau dans l'abdomen, causant ainsi une hémoragie interne. La mère se mit à crier et se mit par instinct de protection devant Aaron, le protégeant en faisant abnégation de sa propre vie. Elle se rua ensuite sur l'assaillant et une lutte folle s'engagea. Cependant, l'assassin était plus fort physiquement et il prit l'avantage, assénant à la mère un coup fatal en pleine tempe avec le couteau. L'assassin se releva, prit d'un sourire sadique, voulant se délécté de la peur sur le visage de l'enfant. Il s'avança lentement, faisant vriller sa lame avec une dextérité proche du professionalisme. Le poul d'Aaron s'accélerait et un frisson de terreur lui parcourut l'échigne. Ce fut à ce moment précis qu'il vit l'homme en face de lui soudain prit de panique, il hurlait et se frotter les bras comme s'il prenait feu. L'homme était en fait Arachnophobe, autrement dit la peur des araignées. C'est pour cet raison que, prit de panique, il décida de dégainer son couteau et de tenter de les tuer une par une au couteau. Seulement voila, ce n'était qu'une illusion et l'homme était juste en train de se planter tout seul le couteau dans le corps. Sous l'effet de l'adrénaline, il ne sentait presque rien. Ce fut au 6 éme coup de couteau qu'il sentit la douleur et s'effondra mollement sur le sol.

    Le concurrent de son père arriva 4 minutes plus tard, Aaron n'avait pas bouger d'un centimétre, se tenant toujours debout au milieu d'une marre de sang provoqué par l'assassin et ses sinistres desseins. Il était trop choqué pour tenter quoi que ce soit, et le concurent eut tout le loisir d'attraper le petit et de le faire interner dans une sorte d'hopital psychiatrique qu'il avait conçu après avoir foutu le feu à la maison familiale.Remarque hopital psychiatrique, le mot est faible, je dirais plutôt camp de concentration ou service de traitement pour animaux extrèmement dangereux. Quand l'homme présenta Aaron aux médecins, il mentionna bien entendu son caractére mutant et exigea qu'il est un traitement extrèmement sévére de sorte à s'en faire une arme pour plus tard. Il voulait le déshumanisé totalement, en faire une bête sans coeur qui n'obéirait qu'à ses ordres tel danny the dog mais en version mutante. Après avoir laisser un pot de vin conséquent, le concurrent s'en alla laissant le loisir aux médecin de se livrer à des expériences traumatisantes sur Aaron. Ils le privèrent de nom, insistant pour qu'il ne réponde plus qu'au nom d'un numéro choisi au hasard : le numéro 34. Il subit les pires tortures morales, mentales et physique pendant les 6 années qui suivirent. Lorsqu'il était dans sa cellule, un homme lui procurait illégalement des livres qu'il cachait dans un faux fond du sol, c'était un moyen de s'évadé pendant ses lectures, un des rares moment où il oubliait son existence misérable pour se pencher dans l'univers merveilleux des livres, passant de la littérature d'Oscar Wilde aux oeuvre plus contemporaines de Jean Paul Sartre. On lui apprit par la force à se servir de son pouvoir, à ne pas hésité à faire du zéle sur l'intensité des illusions qu'il donnait et à toujours aller plus loin pendant 8 ans. Il apprit à ne montrer ni remord ni humanité quand il devait tuer toutes personnes qu'on lui demandé d'éliminé, que ce soit femme, enfant ou homme. La seule distraction qu'il avait, c'était l'ocarina qui lui conférait un moment de répit à toute ces tueries, c'est pourquoi jouer de l'ocarina l'apaise. Les médecins l'encourageait même à continuer dans la pratique de cette instrument car cela l'apaisé et évité ensuite tout débordement lié au surplus de haine.

    A sa majorité, le lavage de cerveau avait fonctionné. Il n'était plus qu'un cas appart, un patient malfamé où les médecins venaient se défoulé sur lui pendant des heures. Des jours passèrent sans qu'il n'eut plus aucun traitement défavorable, plus aucune sévice. Il resta un moment à se demander si c'était fini, si quelqu'un l'avait sauvé de là. Le concurrent était revenu le chercher et l'avait racheté auprès des scientifique pour en faire son homme de main. Le lavage de cerveau avait si bien fonctionné qu'il voyait en cet homme comme une sorte de héros, une personne qu'il idolatrait tellement il lui était reconnaissant de l'avoir tiré de cet enfer. C'est avec lui qu'il commença à tuer, il se fit initié rapidement. Son pouvoir l'avantageait dans les diverses taches criminelles qu'il eut à faire. Il était bien au côté de son "maitre", il était certes traité comme un moins que rien mais au moins il était libre et sans douleur. Il put donc concentré ces temps libre à l'ocarina et à la littérature. Etrange hobbie non ? (Ironie bien sur quand on sait ce qu'il fait en dehors de son temps libre). Il faisait bien son boulot et pour le récompenser, son maitre lui fit gravir les echellons de son entreprise l'ATCS. Il ne dépensait jamais entiérement son salaire, il gardait toujours une marge pour mettre de côté et une autre marge pour s'acheter des livres. Il s'était acheté un entrepot à l'extérieur de New York où il entreposait plein de babiole qu'il avait dérobé ou acheté. Bref la vie semblait suivre son chemin, il atteind le 3éme role le plus important de l'entreprise, juste derrière la femme du Maitre et le Maitre.

    Seulement voila, en fouillant le bureau de son boss à la recherche d'une circulaire qu'il devait emmener à la secrétaire du 2éme étage, il tomba sur un vieux document qui l'interpela. Il s'agissait en fait d'un des rapports des médecins de l'hopital psychiatrique. Il comprit alors l'histoire quand il vit la facture adressé aux médecins commençant peut après son habilitation dans cet HP. C'est alors que ... pour la première fois depuis ses 12 ans, il se mit à pleurer toutes les larmes de son corps. Inutile de dire, qu'offenser un tueur psychopathe comme le N°34 c'est un peu comme mettre une baffe à un taureau en étant seul dans l'aréne avec : C'est extrèmement risqué. Il entra donc dans le bureau de son Maitre et illusionna directement les deux amoureux, leur faisant ressortir leurs pires phobies. Le Maitre était clostrophobe, il lui fit donc croire qu'il était coincé dans un sarcophage verrouillé. Quant à la fille, elle avait une phobie importante des serpents. C'est pour cette raison qu'elle cru voir à la place de son mari un énorme anaconda. Elle prit peur et sortit du tiroir du bureau de son homme un colt et elle tira a plusieurs reprises sur son mari. Puis, le numéro 34 illusionna la femme de sorte à ce qu'elle croit que le serpent à survécu et s'approchait d'elle. Elle était tellement effrayé qu'elle préféra se défenestré du 12 éme étage au lieu de subir la morsure de l'anaconda qui n'était autre qu'une simple illusion.

    Une fois la seule besogne accomplit, le numéro 34 se sentit vide complétement. Il n'était pas habitué à penser par lui même. Il se sentait comme un ocarina sans musicien. Il avait besoin d'un but dans la vie. Il venait de tuer sa seule raison de vivre d'antant. C'est sans doute pour ça qu'il a appelé les flics et fait croire à une dispute qui aurait dégénéré. Les flics voyant que l'homme était criblé de balle et que seul les empreintes de la femme y figurait, ils cloturaient l'enquête pour se concentrer sur d'autres affaires. En ces temps de violence, ce crime masqué en suicide passa presque inaperçu. Comme il était le numéro 3 de l'agence, il prit le controle de la multinationale, aidé par une foule de juriste et autre assistant qui gérait plutôt le côté administratif de la boite même si toutes les décisions devaient passer par lui. Il s'associa avec Magnéto, lui conférant une source de revenue sure pour mettre à bien ses activités grâce à sa multinationale. Il épousa sa cause et intégré peu de temps après la confrérie. Son but actuel idéologique est de faire triomphé la confrérie dans sa cause, et son but actuel professionnel sera d'obtenir la multinationale la plus importante au monde dans son domaine.


Avatar : Arnold Vosloo
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []
Si oui, Qui ? : Johan Cabella
Pseudo : Voir ailleurs
Votre Age : voir ailleur
Comment avez vous connu le Forum ? : Ici

[Vu par ]
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Aaron Oxlane [en cours]   Sam 6 Oct - 7:13

Cette fiche est-elle terminée ?

Merci de l'indiquer

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron Oxlane [en cours]   Sam 13 Oct - 19:47

Bonjour,

Y a t'il des nouvelles pour cette fiche? Si besoin d'un nouveau délai, n'hésitez pas à demander de la mettre en attente.

Si aucune nouvelle dans une semaine, cette fiche se verra refusée. Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Aaron Oxlane [en cours]   Dim 21 Oct - 1:34

Fiche refusée, delai dépassé.

Si le joueur souhaite la récupérer, il faudra faire la demande à un modérateur. Merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Oxlane [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Oxlane [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: