AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'entrainement pantomique du mime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: l'entrainement pantomique du mime   Mar 18 Sep - 2:34

Le lendemain de notre ‘’entrainement’’, qui, selon moi, s’avérait plus être un test que d’autre choses, je décidai de m’entrainer à fond. Mais, que voulait-il tester exactement? Je suppose qu’il voulait savoir nos limites, points for et faibles de nos pouvoirs mutants, mais aussi de nos capacités physiques, au combat rapproché et à travailler en équipe et peut-être plus…

Cependant, je le savais bien, mon gros point faible était le physique. J’étais maigre comme un clou, dépourvu de tout muscle susceptible d’être plus utile que de me déplacer du point A au point B. J’avais la fâcheuse habitude d’utiliser mes pouvoirs pour combler ce défaut et mon manque d’expérience en combat... Mais si advenait une situation où je ne pouvais pas utiliser mes pouvoirs à cause de certaines restrictions ou par manque de temps, je serais cuit. Cette technique avait marché par le passé, par exemple, contre la femme serpent, mais c’était un énorme coup de chance… Elle m’avait énormément sous-estimé (le fait que je sois complètement bourré avait peut-être aidé en ce point) et elle ne connaissait rien ou presque de mes pouvoirs mutants.

Cette chance ne durerait pas longtemps contre d’autre mutants, encore moins contre cette femme, car elle savait maintenant a quoi s’en tenir. La colère l’avait aveuglée et elle s’était précipitée dans la gueule du loup. Le prochaine fois qu’on se reverrais, elle serait préparée et sur ses gardes. J’avais vu sa vitesse et son agilité à l’œuvre et je savais que je n’étais pas prêt à un deuxième affront contre cette mutante…

Sortant de mes pensées, je finis de nettoyer le couloir que je m’étais fixé comme dernière tâche aujourd’hui, la punition de Kurt n’étais pas exactement vague, ni précise, je ne devais probablement pas nettoyer l’institut au complet a chaque jour… J’avais quand même nettoyé de 9 heures du matin jusqu’à 4 heures de l’après-midi en prenant une pause pour manger et quelque petites le temps que la chaudière se remplisse. Habituellement je me serais créé une chaise pour attendre, mais j’avais reçu l’interdiction d’utiliser mes pouvoirs. Je ne savais pas la sanction qui me serait imposée si par malheur je désobéissais, mais le fait qu’il me promettait de me remettre mes armes dans un mois donnait un petit indice sur ce que j’avais à perdre.

Mon véritable entrainement personnel commença ensuite. Après une bonne douche, je me dirigeai vers la salle des dangers, j’avais demandé a Diablo de me préparer une séance d’entrainement dans la dite pièce. Cependant je m’étais avisé de ne pas lui révéler les raisons de mon soudain enthousiasme l’entrainement. Le chemin vers ce lieu technologique n’étais pas si long que cela, mais me parut durer une éternité. Évidemment le stress et une légère peur de l’inconnu me donnaient cette impression, je n’avais pas réellement spécifié le type de séance que je voulais, mais il devait se douter que mon plus grand point faible étais le combar rapproché… Arrivé à la porte j’hésitai, habituellement, j’aurais pris une gorgée de cognac pour me donner du courage, mais depuis cet affront avec la serpente, j’avais juré de ne plus toucher a de l’alcool… en tout cas, pas assez pour affecter mes capacités…

Soupirant, j’appuyai sur le bouton pour faire ouvrir la porte, puis j’entrai. Une fois la porte refermée derrière moi, la salle des dangers disparu pour y laisser place à un paysage magnifique. Je me retrouvai dans une clairière dont l’herbe verte laissant une odeur fraiche, laissant échapper un petit craquement lorsque je marchais sur elle, mes traces de pas restaient apparentes quelque secondes, avant que ce tapis vert ne reprenne ses droits, oubliant ma présence, effaçant toute trace de passage. Les arbres encerclait cet endroit de leur grande stature, l’automne semblait tout juste commencer, les feuilles perdaient un peu de leur couleurs pour en gagner d’autres, mais aucune ne voulaient quitter leur branches. La lune projetais une lumière douce et agréable, cherchant à briser le peu de nuages qui avaient décidés de se pointer. Les étoiles ne semblaient ne briller que pour que je les observe, mais en une nuit comme celle-ci quiconque leur porte attention devait ressentir le même effet. Un petit feu crépitais non loin de là, je ne sentais pas la chaleur de celui-ci, mais je pouvais sentir son fumet délicat, de l’érable avait probablement été utilisé pour le nourrir, une légère teinte sucrée me chatouillait les narines.

Voici ton entrainement pour ce soir

Je sursautais en entendant ces mots, je ne m’attendais pas a ce que quelqu’un arrive derrière moi, le paysage avait réussi a me calmer un peu plus que je ne voudrais l’avouer, je voulais pouvoir me tenir constamment sur mes gardes, mais ce paysage nonchalent avait probablement été créé pour me distraire. Je me doutais qu’il ne voulait probablement pas me faire peur juste par pur malice, mais probablement pour aiguiser ma concentration. Je me retournai par le même mouvement de sursaut et un mon poing parti seul. Cependant, je me forcai a qu’il ne finisse pas sa course, par simple respect du fait que je ne voulais blesser personne. (Le fait qu’il soit plus rapide, agile que moi, que je n’ai pas le droit de me servir de mes pouvoirs et qu’il soit une figure d’autorité n’avaient aucun rapport…)

Laissant échapper un soupir résigné, je pris la feuille qu’il me tendit, avant qu’il ne disparaisse, me laissant seul avec le bout de papier, le paysage et mon cœur battant la chamade. Regardant enfin cet horaire, j’eu un hoquet de surprise, il avait soit deviné que je voulais me préparer a quelque chose de dangereux, soit il avait décidé de me donner ce régime draconien par simple curiosité et voir si j’étais assez déterminé pour le suivre.

Une heure d’étirement (voir entraineur)
Une heure de cardio (idem)
50 push ups et redressements assis
Deux heures et demi d’apprentissage au combat rapproché de type moine shaolin.

Une fois la feuille déposée par terre, une jeune femme dans la milieu vingtaine apparut peu a peu, avant de se matérialiser complètement devant le feu. 5 pieds 6 pouces environ, les cheveux roux peignés en queue de cheval, un teint pâle mais en pleine santé, des taches de rousseur lui tachaient les joues ainsi que légèrement les bras et les jambes. Elle était presque aussi mince que moi, mais elle avait l’air de s’entrainer régulièrement, une aura de d’énergie et de bonne humeur émanait d’elle. Elle portait un short moulant (mais pas trop) de couleur grise, ainsi que d’un chandail de la même couleur collant ses formes, laissant deviner qu’elle ne portait pas de soutient gorge, mais n’étant pas très volumineux, ils ne risquaient pas de (trop) me distraire de mon entrainement.

Pendant une heure, je dut suivre ses instruction a la lettre, j’ai même étiré des muscles que je ne savais pas qu’ils existaient, et encore moins qu’ils avaient un nom… cependant, je me sentais en plus grande forme qu’avant, pas que je me soit miraculeusement fait greffer des muscle ou quoi que ce soit, mais après ces exercises, une sorte d’énergie nouvelle emplissait mon corps, n’ayant pas vraiment fait d’entrainement e ma vie, cette sensation était nouvelle pour moi.

Ensuite vint le cardio, je dû suivre l’entraineuse pour faire le tour de la clairière, l’exercice lui-même était exténuant, mais la vue était agréable, le paysage aussi… puis nous sommes retournés au près du feu, pour faire du tae-bo cardio pendant la demi-heure restante. Je fit ensuite les deux exercices suivant sous le tutelle de cette femme holographique. Comptant mes push up et vérifiant que je ne triche pas en faisant mes redressements assis.

Puis vint le dernier entrainement de la soirée, me préparant au pire, prenant une position de combat, les pieds écartés, la main gauche ouverte sur le coté de mon corps un peu en retrait, près a prendre un élan, la main droite, en position défensive. Cependant elle avait apparemment une autre idée en tête, et ce qu’elle fit me surprit un peu. Elle s’approcha de moi tranquilement, puis a portée de bras, elle me fit un câlin (qui aurait été plus agréable si elle ne serrait pas si fort!) Suivi d’une tape sur l’épaule, faisant signe de la suivre jusqu’à près du feu. Les deux heures qui suivirent ne furent utilisées que pour me montrer les postures idéales pour me défendre, ainsi que les jeux de pied et les techniques de réactions face à des coups divers.
Puis la demi-heure restante fut la plus difficile, je devais me défendre des coups qu’elle me donnait, puis a chaque fois que je ne réussissais pas, je devais l’attaquer de la même manière, pour qu’elle me montre la technique appropriée.

L’entrainement était presque fini, lorsque je m’autorisai a dériver dans mes pensées, pensant a cette jeune rousse un peu moins habillée… cependant mes pensée m’empêchaient d’aller plus loin dans cette direction… a lieu de cela, elle se transforma peu a peu en une femme que j’avais déjà croisé, non… combattu. Elle avait un visage ovale, du mascara lui coulant des yeux, qui eux étaient d’un bleu saphir, pupilles qui évoquent ceux des serpents. Des cheveux noirs ébouriffés, un regard noir de colère, une respiration haletante… elle s’approchai de moi en courant. La peur, l’angoisse qu’elle m’avait retrouvé, mêlé de colère, elle ne pouvait pas déjà être la, ce n’était pas juste, je n’étais pas prêt… je décidai donc de me créer un gant de force, puis la frappa de toutes mes forces dans un effort désespéré pour la vaincre, je ne pensais plus a rien, elle devait MOURIR!

MEURT criai-je de toutes mes forces, oubliant que cela ferait disparaitre mon objet de force. Mon poing fut arrêté net par la main de ma tutrice, les larmes commencèrent a couler sur mes joues, je devait partir, entrainement terminé furent les seuls mots que je pu articuler, faisant disparaitre les équipement de la salle des dangers. Trainant des pieds, je pris une douche, puis j'allai me coucher sans un seul mot, réfléchissant aux évènements qui s'étais passés cette journée la...
Revenir en haut Aller en bas
 
l'entrainement pantomique du mime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'entrainement pantomique du mime
» 34 militaires malgaches ont suivi un entrainement aéroporté au sein du 2ème régiment de parachutistes d’infanterie de marine
» Film super 8 entrainement stage brevet para BETAP 1964
» Centre Entrainement à la Survie et au Sauvetage de l'Aéronautique Navale
» ENTRAINEMENT COMMANDO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction :: Archives Fan-Fiction-
Sauter vers: